background preloader

Le 10 > 20 >Trente des Classes Inversées

Le 10 > 20 >Trente des Classes Inversées
Un 10 > 20 > Trente La Section Belge de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) que je préside a lancé il y a quelque temps un nouveau type d’activité : le 10 > 20 > Trente ! En deux mots de quoi s’agit-il ? A distance : 10 minutes de présentation d’un « cas pédagogique ». En présentiel : 20 minutes de questions-réponses à propos du cas permettant aux participants d’obtenir des précisions et d’approfondir les aspects de celui-ci qui les intéressent. 30 minutes de débat à partir d’une ou deux question(s) vive(s) sous-jacente(s) au cas. Un suivi : Chaque soiré 10>20>TRENTE fera l’objet d’un « suivi » sous la forme d’une synthèse (orale ou écrite) effectuée par un professionnel de l’éducation. Une première Le Mardi 17 décembre, j’avais le plaisir d’inaugurer cette série d’activités sur le Campus de l’ULB, l’Université Libre de Bruxelles. Au passage, cette intégration de Vidéos YouTube dans WordPress (c’est pas si facile) a été réalisée avec l’extension YouList

http://lebrunremy.be/WordPress/?p=660

Related:  Présentation - Classe inverséeClasse inverséeeMOOCConcept

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec. Une définition souple La classe inversée est souvent perçue comme la simple inversion d’activités typiques d’un enseignement traditionnel : au lieu d’écouter l’enseignant en classe et de faire ses devoirs seul à la maison, l’élève réalise des apprentissages de manière autonome à l’aide de matériel numérique à la maison et fait des exercices en classe avec l’enseignant. Aux origines de la classe inversée

Pédagogie inversée, classes inversées J’ai assisté le 11 décembre 2013 à un atelier sur le thème des classes inversées lors des rencontres "Boussoles du numériques 2013" à Cenon en Gironde. L’atelier était animé par Jean-François Ceci avec la participation de Marie Soulié et de David Bouchillon. L’atelier a rassemblé beaucoup de monde, le thème est d’actualité. Jean-François Ceci a présenté le sujet et David Bouchillon et Marie Soulié ont chacun présenté leur expérience concrète. 1er intervenant : Jean-François Ceci, chargé de mission TICE à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Jean-François donne le contexte des classes inversées : nous vivons la 3ème révolution cognitive, comme l’appelle Michel Serres, après l’invention de l’écriture et celle de l’imprimerie.

La vague des MOOC «What is a MOOC?» de Dave Cormier et Neal Gillis. Le concept de MOOC existe en fait depuis 2000. Aujourd’hui, trois acteurs clés américains portent cette nouvelle offre gratuite d’éducation en ligne : Coursera, EdX, Udacity. Chacun met en scène de prestigieuses institutions dont la notoriété est mondiale : MIT, Harvard, Stanford, Berkeley… On devrait plutôt dire met en scène des enseignants « stars » qui présentent leur cours sur une scène comme s’il s’agissait d’une «TED conference». Est-ce une révolution ?

La pédagogie inversée La pédagogie inversée : les flipped classrooms : de nouveaux espaces-temps pour enseigner et apprendre à l'ère numérique Conférence de Marcel Lebrun, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain ; Le mercredi 3 Octobre 2012 lors du Forum@tice Document support de la conférenceLe blog de Marcel Lebrun A propos de la pédagogie inversée Osez la classe inversée à l’université ! Pourquoi essayer la classe inversée? Dans un précédent billet intitulé « Rendre les étudiants actifs en amphi: quelques activités d’apprentissage actif à faire en amphi et sans matériel », j’évoquais la nécessité d’introduire des activités de pédagogie active dans sa classe, pour cinq raisons principales : 1) pour maintenir l’attention des étudiants; 2) pour vérifier leur compréhension; 3) pour qu’ils développent des apprentissages plus nombreux et 4) de meilleure qualité; 5) et enfin, pour qu’ils développent des compétences transversales. Je ne reviendrai pas ici dans le détail les raisons invoquées.

De retour en classe… inversée : enthousiasme, scepticisme et recherches par Jean-Sébastien Dubé Depuis notre article de novembre 2011, la popularité grandissante de la classe inversée ne se dément pas, qu’il s’agisse de l’augmentation du nombre de membres du Flipped Learning Network (de 2500 fin 2011 à 15 000 en octobre 2013), de la multiplication d’articles, de recherches et de rapports d'expériences ou des quelques monographies qui ont été écrites sur le sujet, notamment Flip Your Classroom: Reach Every Student in Every Class Every Day, de Bergmann et Sams (2012). D’après ces derniers, à qui l’on attribue la paternité du modèle, la classe inversée n’est PAS un «… synonyme de vidéo en ligne.

La Khan Academy débarque en France (et non ce n’est pas un MOOC) J’étais mardi à une conférence de presse organisée par Bibliothèques Sans Frontières (BSF) dans le cadre du lancement de la version française de la Khan Academy. Un des projets les plus emblématiques des évolutions en cours dans le domaine du numérique éducatif. Et à la réflexion, je me dis que la Khan Academy, ce modèle de l’académie en ligne, représente probablement l’un des avenirs possibles du mouvement MOOC (même si ce n’est pas un MOOC, on s’entend). Enseigner avec la tablette : classe inversée et démarche inductive ? Qu’est-ce que la classe inversée ? Rapide rappel De la même manière que l’invention de la peinture en tube a eu un impact sur l’histoire de la peinture et a été un facteur important pour la naissance de l’impressionnisme, l’arrivée du numérique engendre d’importantes révolutions sur le plan pédagogique : les applications sur les tablettes, comme Explain Everything, rendent facile la création de vidéos, de « capsules » permettant d’enregistrer un cours que les élèves peuvent regarder hors de l’espace classe, en suivant leur rythme, en revenant sur ce qui n’a pas été compris.

La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ? Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats. Présentée de la sorte, cette pédagogie n'est pas franchement nouvelle : professeur à l'université catholique de Louvain, Marcel Lebrun, notamment, raconte avoir lui-même eu un enseignant qui pratiquait cette méthode lorsqu'il était étudiant.

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d'expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu'à la maison ou à l'étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres.

Le portail et la plateforme MOOC de France Université Numérique Ca y est France Université Numérique est lancée, en grande pompe avec trois ministres : la francophonie, le numérique et l’enseignement supérieur. C’est le coktail adéquat pour démarrer un tel programme. En tout cas il a beaucoup été question de MOOC. La classe inversée à trois vitesses La stratégie d’enseignement que l’on nomme la classe inversée est très populaire actuellement. Il est possible de trouver facilement beaucoup d’articles sur cette approche. Même l’Actualité écrit de l’information sur le sujet. L’article parle de Samuel Bernard enseignant de mathématique qui publie en ligne ses cours sous forme de vidéo.

Related: