background preloader

Start your own online School

Start your own online School
Related:  e learning elearning e-learning formationStartup

Lippi Francis, que je connais depuis plusieurs années, est la cheville ouvrière de l'introduction des technologies dites "2.0" dans une entreprise industrielle du Poitou-Charentes : Lippi Entreprise. J'en ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog (ici et ici). La chose a démarré il y 18 mois environ. C'est l'occasion aujourd'hui de faire le point. Pour ceux que cela intéresse, nous avons utilisé Skype et sa visiophonie. Mais revenons à nos moutons 2.0... Francis nous fait donc le point sur l'introduction des applications 2.0 chez Lippi (entreprise située prés d'Angoulème, 270 à 300 personnes, 60 millions d'euros de CA, fabricant de grillage, portail, etc...). Webschool avec 14.000 heures de formation dispensées en 2009. A quoi tout cela sert-il ? War-room qui fonctionne à temps plein avec les collaborateurs de l'entreprise (du soudeur, à l'assistante, en passant par la chargée des affaires juridiques, etc ). Lippi a mis en oeuvre aujourd'hui 80 sites Web, pas moins.

vous Jean-François Ruiz ? Startu Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo. Jean François Ruiz nous présente le concept de la Startup Academy, qui en est à sa 3eme édition. Pour faire court, Startup Academy propose un concours de startups, celles-çi devant respecter un certain nombre de critères. Un jury, composé d'experts venant de différents horizons, en sélectionne 3. Et ces dernières disposeront, après la soirée d'annonce des résultats le 13 avril prochain, d'un programme d'accompagnement composé de 8 modules. Ces modules (communication, levée de fonds, monétisation...) sont animés par les membres du jury. L'an dernier, pas moins de 230 startups ont participé à l'Academy. Par ailleurs, Jean François nous annonce l'ouverture d'une webschool pour startupeurs... Sur lequel une société d'origine allemande - supercool school - a développé une surcouche pour en faire une salle de classe évoluée... Ci-après la page d'accueil de la dite école... Malgré la crise ou à cause de la crise ? Le site web de Startup Academy : ici

English Central : la techno qui fait de Barack Obama votre prof Je ne suis pas très fan, en général, des outils "tout technologiques" dédiés à l'apprentissage. Le est un ingrédient pédagogique incontournable, et les solutions sensées nous en dispenser sont souvent de fausses bonnes idées. Cependant les technologies progressent et le site que voici, peut-être le plus abouti dans le genre, pourrait infléchir ce point de vue... est une startup implantée au Japon qui propose un tout nouveau service en ligne d' . en cliquant sur le sous-titre correspondant et surtout, et c'est là la fine fleur de cette technologie, enfin, la plateforme vous permet de en éditant vos performances sous forme de graphes. Je vous invite à tester la ( ) qui transforme Barack Obama en votre prof d'anglais. Pour être honnête, le système de reconnaissance n'est pas efficace à 100%.

vous Philippe Jeudy from San Fra Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo. Vous êtes une startup française dans le domaine des IT (d'Internet au greentech..) ? Vous envisagez d'étendre vos activités aux USA dans la Silicon Valley ? Alors prenez contact avec Philippe Jeudy... Philippe aide en effet des entrepreneurs français. Du voyage d'études (le prochain est du 15 au 19 mars) pour se rendre compte avant le grand saut (avec visite des grands" comme Google et autres jusqu'à la startup dans un garage...)... Comment cela fonctionne-t-il ? Le coup de coeur de Philippe en matière de startup locale : Plancast.com (vous pouvez suivre les 2 fondateurs de Plancast sur leur tweet : Et pour finir ce billautshow, Philippe nous offre une magnifique vue de sa fenêtre des quartiers Sud de San Fransisco... Pour contacter Philippe Jeudy : philjeudy(arobase)gmail.com © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub.

iTALC – Gérer une salle informatique pour vos cours iTALC – Gérer une salle informatique pour vos cours Si vous pratiquez ce beau métier qu'est la transmission de votre savoir à des oreilles attentives (prof ou formateur), alors vous serez peut être heureux de découvrir iTALC, un logiciel qui vous permettra de gérer une salle informatique afin de... Voir ce que vos élèves font sur leur PCDe prendre le contrôle à distance afin de leur expliquer comment faire certaines manipulationsDe diffuser votre propre écran pour faire une petit démonstrationDe bloquer les PC afin que les gens ne se dispersent pas et restent concentrés sur ce que vous avez à leur direD'envoyer des messages sur tous les ordisD'éteindre ou de redémarrer les ordinateurs à distanceDe vous logger, délogger ou exécuter des scripts ou des commandes à distanceEt truc génial, iTALC peut aussi fonctionner à l'extérieur de votre salle de cours, vous permettant d'autoriser vos étudiants à se connecter de chez eux via une connexion VPN en installant le client iTALC [photo]

vous Geraldine Quetin from Bosto Géraldine Quetin from Boston : from Jean Michel Billaut on Vimeo. Peut-être avez-vous regardé le récent billautshow de Philippe Jeudy ? Géraldine Quetin fait l'inverse. Le premier est basé à San Fransisco, la deuxième à Boston, ou plus exactement à Cambridge. Philippe aide des startups françaises à s'installer en Silicon Valley... Géraldine aide des startups américaines, sinon de s'installer en France, en tout cas d'y créer une structure... Comment cela fonctionne-t-il ? Et comment est la vie dans la Boston Area ? Pour contacter Géraldine Questin ; yei.mst(at)consulfrance-boston.org © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub.

Les amphis virtuels facilitent le travail en petit groupe L'université de Laval donne désormais certains cours dans des amphithéâtres virtuels contenant jusqu'à trois cents ''places''. Originalité : la plate-forme se subdivise en temps réel pour des travaux en équipes. Recréer de manière virtuelle un amphithéâtre de cours universitaire. vous Christian Pineau from Menlo Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo. Christian nous explique ce que fait sa société "boostyourstartup". Comment s'installer de façon pragmatique et financièrement intéressante aux USA ? Comment Christian "commercialise" son offre ? Combien cela vous coûtera-t-il ? Combien de startups françaises utilisent les services de boostyourstartup ? Comment Christian juge la situation Internet en France ? Quid de la Chine et l'Inde ? Commentaires. Heureusement les jeunes entrepreneurs français que je vois aujourd'hui devant ma webcam n'ont plus ce genre d'axiome imbécile en tête...Par contre, ce qui est un peu plus compliqué c'est l'Asie. Pour contacter Christian Pineau : chrispineau(arobase)boostyourstartup.com © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Informatique Éducation Clarity mentor service lets tech entrepreneurs ‘pay it forward’ | Entrepreneur Handout/ClarityA screenshot of a Clarity calling screen. Tech entrepreneurs who say they owe their success to mentors and sound advice have a new tool to “pay it forward” to neophyte companies. Clarity Inc., launched May 3 by entrepreneur Dan Martell, is an online service that provides tech startups with a portal to find and contact new mentors, while giving the advisors a tool to manage calls from entrepreneurs. Having lost money on his first two failed ventures, 32-year-old Mr. “I probably would have went bankrupt or something if I didn’t connect with these other people, because when you’ve never been to business school, when you really just do things out of passion and every day is kind of like one step back, two steps forward, getting the advice from the right people can really change your life,” Mr. He got the boost he needed to push forward with a third start-up, Spheric Technologies, a social enterprise consulting and applications company. Next, Mr. As a soon-to-be father, Mr.

USA : le m-commerce, enfin viable? Le mobile serait en passe de devenir aux Etats-Unis un support réellement rentable pour le négoce. Notamment en raison de la forte progression des utilisateurs d'Internet sur téléphone. Le nombre de consommateurs en ligne utilisant leur mobile pour effectuer des achats est en pleine progression aux Etats-Unis. Opinions Libres, le blog d'Olivier Ezratty

Des cours dispens Ecole d’informatique renommée, SupInfo a accueilli en 2008 plus de 6 000 étudiants sur les 35 sites dont elle dispose dans le monde. Et d’autres écoles devraient encore s’ouvrir, notamment à Dubai, à Madrid, au Costa-Rica et au Mexique. En France et en outre-mer, SupInfo est présente au travers de 28 sites. A l’occasion des récents mouvements sociaux qui ont bloqué la Guadeloupe et la Martinique en début d'année, les cours ont été perturbés. Professeurs et étudiants n’étaient ainsi pas en mesure de se déplacer jusqu’aux sites de l’école. Afin d’assurer la continuité des cours, la direction de SupInfo devait donc trouver une alternative relativement souple en termes de déploiement, et multiplate-forme. Objectif du projet : améliorer l'interaction avec les élèves SupInfo s’est alors tournée vers la Web conférence à laquelle elle avait déjà recours depuis 2000, avec un succès mitigé. 80 sessions de Web conférence par semaine dès septembre Licence + prix des communications

#PortraitDeStartuper – Sharepay – David Finel #Startup #Entreprenariat @DavidFinel @SharePayers - Sébastien Bourguignon

Related: