background preloader

Sylvie Maillard - matières d'école - eportfolio

Sylvie Maillard - matières d'école - eportfolio
Related:  des profs créatifs

Des idées, des infos pour enseigner en maternelle l'atelier carpe diem LA MOYENNE SECTION DE LOLO Gestion par les compétences La gestion des compétences gère des écarts identifiés par l'entreprise. La gestion par les compétences désigne une démarche dans laquelle l'entreprise s'appuie sur le potentiel représenté par ses salariés qui possèdent des compétences pas actuellement utilisées par l'entreprise (ou faiblement), mais pourraient l'être pour développer des activités ou des marchés nouveaux. Par définition, ces compétences ne sont pas décrites dans les compétences requises par les emplois actuels. Leur mise en évidence et leur gestion relève donc d'un mode de management qui permet un dialogue permanent avec des salariés, en les encourageant à exprimer des suggestions, à participer à des groupes de projet, etc. Revenir aux définitions

[Passages] TRAVAILLER A PARTIR DES ERREURS DES ELEVES UNE DES PISTES POUR L’ENSEIGNEMENT DE L’ORTHOGRAPHE AU COLLEGE Constats de départ La question de l’enseignement de l’orthographe au collège n’est pas résolue par ce qu’en disent les les Instructions Officielles en cours. Structurer son enseignement à partir d’une logique de séquences est certes intéressant mais s’avère insuffisant. Le niveau baisse effectivement, ainsi qu’on le sait scientifiquement désormais. (...) LE SON "U" EN FIN DE FORME VERBALE. Pour faire suite à l’article concernant l’écriture de soi, voici une nouvelle série de récits rédigés sous forme de journaux intimes. Les passionnés de littérature de jeunesse savent qu’elle n’a rien à envier à la « Littérature » ... CORPUS DES 18 PRODUCTIONS D’ÉLÈVES(Seuls les textes sont présentés.

bienvenue sur le site Pro-emploi L'école de Chenapan - En ligne avec Bourg-de-péage « Expliquer un texte, c’est expliquer ce qu’il dit et montrer comment il le dit. L’un ne va pas sans l’autre. » Autrement dit, c’est répondre à des questions que l’on peut résumer à QQQOCP. Qui parle de Quoi à Qui Quand Où Comment Pourquoi ? Qui ? Distinguer auteur, narrateur, personnage… Quoi ? Connaître les formes de discours (narratif, descriptif, explicatif, argumentatif, injonctif) et les genres de texte (poésie, théâtre, roman, discours). Repérer les thèmes : idées générales abordées par le texte (amour, solitude, enfance…), notamment en repérant des champs lexicaux. Quand ? Où ? Notion de milieu socio-culturel. Comment ? Repérer donc les choix de points de vue dans la narration, les choix de registre de langue, les figures de style et les procédés utilisés par l’auteur… Pourquoi ? Pour aller plus loin : Réussir l’épreuve type brevet

La question est d’importance, car il y a un monde entre les deux ! Le travail de groupe a toujours existé. Des générations de professeurs et d’instituteurs en ont, depuis la nuit des temps, exploité les bienfaits pédagogiques. Je ne revendiquerai donc aucune innovation quant au travail de groupe que nous connaissons, et avec lequel j’ai commencé ma carrière. En effet, dès la première année, j’avais, moi aussi, préféré mettre mes élèves par quatre autour d’une table, afin qu’ils travaillent en groupes, pour chaque heure de cours. J’avais donc installé ma première classe en ilots . Pourtant, j’aimais l’idée que les élèves puissent échanger, s’aider, s’écouter…mais comment faire pour que la classe ne devienne pas un champ de bataille, ou que ce soit toujours les mêmes individus qui effectuent le travail à la table ? Je laissai tomber l’idée pendant de longues années, ne mettant mes élèves à travailler en groupes qu’épisodiquement. Il permet donc : Les îlots bonifiés : on en parle !

Related: