background preloader

Faites des erreurs, c'est ce qui fait avancer !

Faites des erreurs, c'est ce qui fait avancer !
L'erreur a mauvaise presse. En classe, elle fait craindre la sale note. Au bureau, le reproche. Et pourtant, « l'erreur, c'est positif », scande Maëlle Lenoir, directrice de Paris-Montagne. Des écoliers français inhibés « Oser se tromper est la base de la démarche scientifique », rappelle Girolamo Ramunni, à l'origine du thème du festival. « Il faut encourager les jeunes à suivre cette démarche de questionnement dans leur vie de citoyens, plaide Maëlle Lenoir. Selon Carole Diamant, professeur de philosophie et auteur de l'ouvrage École, terrain miné, cette approche génère « beaucoup d'inhibitions ». « Il n'est pas sain que nos enfants grandissent dans une société qui ne se pose pas de questions, alerte François Taddei, un polytechnicien enseignant-chercheur à l'Inserm, Paris 5. « Il faut laisser aux jeunes le temps de se tromper et de se corriger », enjoint Girolamo Ramunni. Related:  éducation

7 trucs pour arrêter de crier sur ses enfants; disicipline; « J'Arrête de Râler En tant que parents nous avons tous nos moments de crise. On se retrouve à préparer le dîner, aider l’aîné avec ses devoirs et en même temps gérer le petit dernier qui pleure car il veut qu’on lui lise une histoire " tout de suite". Parfois, soyons francs, c’est vraiment dur dur de garder son calme ! Voici dans cet article les meilleurs conseils que j’ai pu recevoir et mettre en pratique pour ne pas péter les plombs dans ma carrière de maman débutante. 1.Respirer et parler tout bas Le première chose à faire pour faire tomber la pression de la cocotte minute prête a exploser est de respirer ! Ensuite si mon enfant est agité, énervé et qu’il crie, je me mets à parler tout bas pour essayer de comprendre ce qui se passe. J’ai vu une maîtresse ( dans l’école Steiner de mes enfants) faire cela dans une classe de 20 enfants et c’est magique. 2. Quand mon enfant m’énerve le plus. 3. 4. 5. Quand mon enfant tape du pied car il veut un bonbon " tout de suite" ! 6. 7. Love and Respect, Christine

Les intelligences multiples de Howard Gardner La discipline positive, clef d'une meilleure éducation ? "J'en ai ras le bol de répéter toujours les mêmes choses à mes enfants et que cela ne fonctionne pas !" constate amèrement Nathalie (1). Qui n'a pas déjà pensé comme cette quadragénaire sympathique en se trouvant, de fait, désarmé ? Comment faire pour éduquer ses enfants sur un mode "bienveillant et ferme", "ni permissif ni punitif" ? C'est ce que propose la "discipline positive". Malgré les deux millions de lecteurs du livre qui décrit la discipline positive, rien qu'aux États-Unis, on aurait volontiers cru à un attrape-nigaud. Pourquoi un engouement si tardif, près d'un siècle après la naissance du concept ? Expérimentation Ce jeudi, elles sont une quinzaine à se retrouver, à midi, dans une salle louée pour l'occasion. Indispensable La preuve par l'exemple. "J'ai bien fait de venir !" Nathalie n'en est qu'à sa deuxième séance, mais confie avoir déjà appris "plein de choses". (1) Les prénoms ont été modifiés.

Les dispositifs | La différenciation pédagogique Dans une perspective de différenciation, les éléments pouvant en faire l’objet sont : les contenus (ce que l’élève apprend), les productions (comment l’élève montre ce qu’il a appris), les structures (l’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation) et les processus (comment se font les apprentissages et l’évaluation). Ces éléments sont généralement interreliés et dans tous les cas impliquent une variation dans le soutien accordé aux élèves. On peut difficilement intervenir par rapport à un d’entre eux sans toucher aux autres. L’application de la différenciation en classe peut prendre différentes formes et intensités. Différencier les contenus (Ce que l’élève apprend) Certains élèves peuvent apprendre, comprendre et faire certaines choses pendant que d’autres apprennent, comprennent et font d’autres choses. misterapple.net Différencier les structures (L’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation)

Tu reprendras bien un peu de CNV ? [mini-débriefing] Tu reprendras bien un peu de CNV ? [mini-débriefing] Posted by Vaallos on 12 avril 2012 · 6 Commentaires Communication non violente, communication épanouie, éducation non violente, ça c’est mon dada à moi, et c’est un bien joli cheval porteur de beaucoup d’espoir. Cela consiste à respecter son enfant en tant que personne, et tenter de le comprendre en tant qu’enfant (et non pas comme un adulte miniature). Cela consiste à apprendre à lui parler comme on devrait parler à son conjoint, en usant plutôt d’un "ça m’énerve, ce bordel dans le salon" que d’un "mais qu’est-ce que tu peux être bordélique, regarde un peu !". Cela consiste à ne pas faire à son enfant ce qu’on a détesté qu’on nous fasse… Allez je suis sûre qu’en cherchant un peu tu peux trouver quelque chose. Et le plus beau de tout, c’est que cela ne consiste PAS à du laxisme, cela ne consiste PAS à être permissif, cela ne consiste PAS à être à la tête d’une tribu de petits souillons impolis. Bonne lecture, Vaallos. Like this:

La différenciation pédagogique Qu’est-ce que la différenciation pédagogique? La différenciation pédagogique est une approche pédagogique souple qui permet au personnel enseignant de planifier et d’utiliser diverses approches en les adaptant en fonction du contenu, des processus d’apprentissage, du style d’apprentissage, des méthodes, des stratégies de présentation et des outils d’évaluation. On obtient ainsi un milieu d’apprentissage proactif plus personnel qui favorise la réussite de TOUS les élèves (ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique, 2011). Selon Tomlinson (2004), la différenciation pédagogique (DP) repose sur l’idée que, comme les points forts, les intérêts, les styles d’apprentissage et le degré de préparation à l’apprentissage varient considérablement d’un élève à l’autre, il faut ajuster l’enseignement selon la variation de ces caractéristiques. Le personnel enseignant peut distinguer un ou plusieurs des éléments suivants dans toute situation d’apprentissage en classe (Tomlinson, 2004) :

Les 15 principes de María Montessori pour éduquer des enfants heureux Aide-moi à faire les choses par moi-même. María Montessori Comme c’est toujours le cas en matière d’éducation, la pédagogie mise au jour par María Montessori a été soutenue par de fidèles défenseurs, et critiquée par de virulents détracteurs. Beaucoup affirment que l’enseignement tel qu’il est structuré aujourd’hui ne conçoit pas comme viable la méthodologie qu’a introduit la célèbre éducatrice italienne entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle. Pour elle, l’école n’est pas un espace uniquement destiné à la transmission directe de connaissances d’un maître ou d’un professeur à ses élèves. Pour Montessori, l’enfant doit lui-même développer ses capacités plus librement, et ce grâce à un matériel didactique spécialisé. Dans les salles de classe, on pouvait trouver des élèves de tous les âges qui étaient libres de choisir ce sur quoi ils voulaient travailler, afin d’améliorer leurs compétences de façon plus autonome. La perspective pédagogique de María Montessori a eu un impact mondial.

Related: