background preloader

Quand l’administration ose le réseau social professionnel

Quand l’administration ose le réseau social professionnel
Imaginez une administration de plusieurs milliers d’agents, répartis à travers le monde, qui n’utilisent (presque) plus de mails. Imaginez que cette administration traite chaque jour des centaines d’informations géopolitiques ou économiques ultrasensibles, grâce à un outil qui s’apparente à Google+. Imaginez que cette administration d’Etat embarque dans son projet d’autres ministères, malgré les silos et les étanchéités. Imaginez, enfin, que ce réseau social soit ouvert largement aux publics. En juillet 2014, il ne s’agira plus de fiction, car le ministère des Affaires étrangères aura alors ouvert son nouvel outil de communication, Diplomatie, véritable réseau social professionnel et premier du genre dans le monde. Les mails, dévoreurs de temps - « Ce que nous allons créer, c’est un réseau social professionnel, sur le modèle Facebook, ou Google+. « Vous ne diffusez plus une information en push, comme dans les mails, mais vous la postez. Focus Un projet au management innovant et exigeant Related:  Les réseaux sociaux d'entreprise

Pour tout savoir sur les Réseaux sociaux d’entreprise avec Lecko Pour tout savoir sur les Réseaux sociaux d’entreprise avec Lecko Etude Lecko 2016 sur les Réseaux Sociaux d’Entreprise, piliers de la transformation numérique Nous avions interviewé l’année dernière Arnaud Rayrole, DG de Lecko, pour faire un état des lieux du marché des RSE (voir ici notre article sur le sujet). Nous étions alors dans un marché en pleine progression, passant de 40 millions en 2013 à 56 millions en 2014. Le constat principal était une absence de consolidation du marché : arrivera t-elle cette année ou constaterons-nous, comme les années précédentes, un afflux de nouveaux acteurs ? Avant d’aborder le sujet de l’évolution du marché, revenons un peu en arrière : apparus un peu comme des OVNIS il y a 10 ans dans la panoplie des outils du travailleur connecté, les réseaux sociaux d’entreprise (ou RSE) ont suscité beaucoup de questions. 10 ans après les questions suscitées par les RSE ont changé. Natacha Heurtault Communication RP.2.0 et Influence chez EarlyCom

Département de l'Ain - Jalios L'institution : le Département de l'Ain Le Département de l’Ain est une collectivité territoriale qui intervient dans tous les domaines de la vie en société : éducation, action sociale, emploi, infrastructures, environnement, culture, tourisme, ... Besoin : un portail unique pour harmoniser sa communication web Pour communiquer avec les habitants et les communes du territoire, mais également développer la communication entre ses 2 000 agents, cette institution s’était dotée d’un logiciel de création de sites web, qui était utilisé par différents services en interne pour créé un site internet vitrine ainsi qu'un intranet très orienté métier. Mais l’outil utilisé ne disposait pas de véritables fonctions de gestion de contenu et ne permettait pas d’impliquer les agents dans la production d’informations. En 2006, la décentralisation de l’Etat prend un nouveau virage et le Département voit ses responsabilités et ses domaines de compétences s’élargir.

Comparatif des réseaux sociaux d’entreprise : la matrice 2016 de Lecko Le cabinet de conseil dévoile ses matrices d'analyse 2016 des offres de réseau social d'entreprise et de collaboration. Jive confirme son potentiel, Slack monte en puissance. Lecko publie son étude 2016 des offres de "social collaboration" (Les Réseaux Sociaux d'Entreprise, piliers de la transformation digitale). Elle recouvre à la fois des solutions de réseau social d'entreprise (RSE), des applications bureautiques orientées social (comme Office 365 ou les Google Apps), mais aussi des applications de ChatOps et de collaboration d'équipe (type Slack). Au total, le cabinet de conseil français a analysé quelque 30 produits. Jive, talkSpirit et Slack montent en puissance "Parmi les solutions collaboratives qui ont le plus progressé, nous avons relevé Jive, qui demeure parmi les mieux placés sur nos différentes matrices. Matrice des potentiels sociaux Jive resterait, de très loin, l'offre la plus avancée sur le terrain des potentiels sociaux. Matrice de productivité

Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE) Les réseaux sociaux d'entreprise ne décollent toujours pas | L'Atelier : Accelerating Innovation Le cabinet de conseil Lecko dévoile aujourd’hui le tome 8 de son étude sur les réseaux sociaux d’entreprise (RSE). Pendant un an, l’équipe de Lecko s’est plongée dans l’univers numérique de 24 grandes entreprises françaises et d’une trentaine de réseaux sociaux internes dont Jive, Slack et Salesforce. Fabuleux outils collaboratifs ou dispositifs superflus qui s’ajoutent aux boîtes mail et autres plateformes externes comme Facebook ou Google Drive ? Alors que la transformation digitale est sur toutes les bouches, seulement 58% des grandes entreprises ont aujourd’hui opté pour un RSE. Parmi les autres, 26% envisagent d’en avoir un (préexistant ou conçu spécialement pour elles), 2% ont un projet en cours et 14% n’y pensent même pas. Les RSE peuvent se décliner en une palette d’outils favorisant la productivité et les échanges : apporter une information commune, donner un coup de main à un collègue, partager sa veille ou coordonner des projets en équipe.

RSE : pourquoi la collaboration en entreprise échoue et 11 critères de succès | Marketing Il y a peu je déclarai, suite au rapport Lecko sur les Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE), que cela faisait 20 ans que nous tentions de convaincre les utilisateurs de la collaboration et que nous n’avions pas fini. Gartner, évoqué brièvement dans cet article du Monde Informatique vient renforcer cette impression. Alors pourquoi ? Les critères de réussite des projets de SI – et de SI collaboratifs en particulier sont bien connus – mais les capacités à mettre en œuvre, la confrontation avec la réalité du terrain, est loin du compte. J’ai relevé ici, dans une présentation disponible sur Slideshare, les 10 critères qui, pour moi, sont essentiels dans la réussite d’un projet de collaboration d’entreprise. Voici donc mes 11(ou 12) constats et recommandations pour réussir son projet de Réseau Social d’Entreprise : La technologie est importante ! nb : pour les pinailleurs, je me suis aperçu d’un léger doublon, je vous laisse choisir entre 11 et 12 recommandations, cela n’a pas d’importance

Les conseils d'un community manager pour bien lancer son RSE - Réseaux Sociaux d'EntrepriseRéseaux Sociaux d'Entreprise Pour assurer la réussite d’un RSE, un point capital pour l’entreprise est sa capacité à animer son réseau social en interne. Bien souvent, l’entreprise s’appuie alors sur un ou plusieurs community managers. Ces experts de la création et de l’animation de communauté sont au cœur de l’utilisation des RSE et délivrent des conseils pratiques et judicieux pour le lancement de l’outil. Suivons leurs pistes de réflexion. Fêtez le lancement de votre RSE Le jour du lancement, le RSE soit être le plus attractif possible. Chacun doit se sentir concerné! Création d’un hashtag commun, annonce dans le journal interne, organisation de « jeux » pour partir à la découverte de l’outil … personne ne doit passer à côté du lancement, essentiel pour permettre une appropriation par tous du RSE. Travaillez la ligne éditoriale avant sa mise en ligne Avant même son lancement, votre RSE existera et sera parcouru par des groupes d’utilisateurs-testeurs. Ne négligez pas l’aspect humain de la construction du RSE.

Raison des échecs Aujourd’hui, les entreprises qui n’ont pas une réelle présence sur les médias sociaux grand public sont l’exception. Les sociétés explorent même les bénéfices des réseaux sociaux internes pour leur organisation. Au cours des dernières années, beaucoup de choses ont changé dans l’attitude des entreprises envers les réseaux sociaux. Il n’y a pas si longtemps, les cadres dirigeants étaient terrorisés à l’idée que des secrets d’entreprise puissent être divulgués sur Facebook et Twitter, et ils percevaient l’utilisation des réseaux sociaux uniquement comme une perte de temps, un lieu idéal pour les commérages de bureau. Aujourd’hui, ce sont les entreprises qui n’ont pas une réelle présence sur les médias sociaux grand public qui sont l’exception, et de plus en plus d’entreprises sont en train d’explorer les bénéfices des réseaux sociaux internes pour leur organisation. De nos jours, il y a de moins en moins de promoteurs de ce concept simpliste de machine à café virtuelle.

Le cadre juridique du réseau social d'entreprise - Réseaux Sociaux d'EntrepriseRéseaux Sociaux d'Entreprise Un réseau social d’entreprise ne fait pas exception aux règles juridiques de protection des utilisateurs et requière un cadre juridique précis. Le cadre juridique du réseau social d’entreprise: Le RSE implique des droits et des devoirs Le réseau social d’entreprise relance la question du contrôle que peut exercer l’employeur sur les activités de ses salariés et malgré la modernité de la communication sociale engendrée par un RSE, peut poindre l’inquiétude des utilisateurs. Les droits des utilisateurs Les droits fondamentaux des acteurs du RSE doivent être respecté par l’entreprise : droit à l’image, libertés individuelles, respect de la vie privée, droit à l’oubli … Les devoirs des utilisateurs Les salariés disposant d’un réseau social d’entreprise doivent respecter des règles, assurant une saine utilisation de l’outil. Les obligations de l’entreprise L’entreprise qui implante un RSE au sein de son organisation doit respecter plusieurs règles. Communication à l’inspection du travail

Comment planter un projet de réseau social en trois étapes Dans le cadre des chroniques d’IBM, nous retrouvons Bertrand Duperrin, Social Business Consulting Director chez Nextmodernity, partenaire d’IBM. Il nous explique aujourd’hui, comment planter en trois étapes un projet de réseau social. Première étape : Rester isolés dans les pratiques et dans les usages. Il faut considérer le projet réseau social comme un « stand alone ». Il doit être un outil dans lequel les problématiques professionnelles seront traitées et non pas où de nouvelles seront créées. Deuxième étape : Intégrer dans son réseau social d’autres outils dont on dispose, permettant de trouver des solutions et des réponses. Troisième étape : Partir d’indicateurs précis pour savoir ce qu’il y a à changer en matière de comportements, d’usages et de manières de faire. Écoutez Bertrand Duperrin développer ces trois étapes pour réussir votre projet de réseau social. Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Télécharger Copiez-collez ce code HTML pour mettre ce podcast au sein de votre page :

En finir avec les réunions interminables grâce aux réseaux sociaux d'entreprise - Réseaux Sociaux d'EntrepriseRéseaux Sociaux d'Entreprise Selon l’étude de 2014 d’un cabinet spécialisé dans la coordination en entreprise, sur une carrière longue de 40 ans, un cadre passerait 16 années de sa vie professionnelle en réunion d’entreprise. Cette véritable manie managériale qui consiste à enchaîner réunion sur réunion pour prendre des décisions et trouver la solution à une difficulté, passe pour beaucoup comme une perte de temps abyssale. Aussi, des réflexions sont menées au sein des entreprises pour alléger ces traditionnels rendez-vous : minuteurs, bâtons de parole, position debout, les idées foisonnent. Mais a-t-on pensé aux réseaux sociaux d’entreprise? Les réseaux sociaux d’entreprise seraient-ils une solution à cette manie française? En effet, un RSE intelligent et adapté à l’entreprise peut faire gagner beaucoup de temps aux salariés sur la prise de décision finale. Les RSE comme outil préparatoire de la réunion Les groupes (privés ou publics) de discussion déjà créés au sein du RSE facilitent l’organisation de la réunion.

Les services publics à l’heure des réseaux sociaux d’entreprise - Réseaux Sociaux d'EntrepriseRéseaux Sociaux d'Entreprise L’information a assez peu circulé, occultée par le sujet des augmentations d’impôts ou l’élaboration de la loi Macron mais il est connu maintenant que plusieurs ministères ont travaillé main dans la main, durant plusieurs mois en 2014 pour réfléchir au développement et à l’utilisation éventuelle des réseaux sociaux d’entreprise au sein des administrations. L’intérêt des réseaux sociaux d’entreprise dans les administrations De plus en plus curieux des pratiques du secteur privé, les ministères souhaitent importer dans les administrations une nouvelle méthode de travail, directement inspirée des entreprises, une méthode collaborative : l’utilisation des RSE. Poussées par une volonté de décloisonnement des services, les administrations souhaitent développer cet outil et surfer sur la vague du management collaboratif. Déjà en 2013, la direction générale des finances publiques mettait en place un RSE, suivi de près par le ministère des affaires étrangères en juillet 2014. Jérôme Mercier

Related: