background preloader

L’imprimante 3D, une opportunité pour créer un nouveau marché

L’imprimante 3D, une opportunité pour créer un nouveau marché
L’imprimante 3D est principalement utilisée pour la fabrication des prototypes directement à partir d’un plan. Devenue plus efficace et meilleur marché, elle est perçue comme une menace pour l’industrie. C’est en fait une opportunité… L’imprimante 3D offre aujourd’hui l’avantage d’une grande flexibilité dans le processus de fabrication. La technique d’impression 3D modifie la structure des coûts: le coût unitaire de fabrication pour les grandes séries est certes plus élevé que celui de la fabrication traditionnelle, mais il est meilleur marché pour les petites séries et les très faibles quantités personnalisées. Les sociétés Sculpteo et Shapeways fabriquent à la demande, et prennent les commandes par Internet. Quand l’imprimante 3D sera accessible au grand public… D’ores et déjà, des imprimantes 3D sont en vente au prix de 800 Euros. Mes conseils : Vous devez intégrer cette évolution dans vos processus existants. Benoit Sarazin by Related:  INTRO Impression_3D, opportunités et directions

CES 2013 : le boom de l'impression 3D RepRap, la machine réplicante qui fait peur aux capitalistes L’un des multiples objets 3D réalisés par la RepRap Machine d’Adrian Bowyer, qui dit travailler sur l’auto-réplication des objets. En open-source, naturellement… © RepRap RepRap, la machine réplicante qui fait peur aux capitalistes « Nous sommes en 2020, les hackerspaces, fablabs et autres usinettes se comptent par milliers en France et pas seulement dans les grandes villes. Nous sommes en 2010 et ceci n’est pas une fiction, c’est écrit sur le site d’Usinette. Adrian Bowyer présente son RepRap Project et sa machine infernale : Alors donc, cette RepRap machine (pour « replicating rapid prototyper ») et sa copine, la Makerbot, une imprimante 3D open source, sont des machines anticapitalistes. La Makerbot, la copine de la RepRa, version Dark Vador : Cindy désire une assiette pour son invité supplémentaire ! Nous sommes en 2010, et l’invention de Bowyer est à ce jour un peu capricieuse. Cindy et ses copines ont du boulot, car la machine infernale, il s’agit aujourd’hui de la monter.

Impression 3D | Printnews Impression 3D le site dédié à l’impression 3D et aux imprimantes 3D Imprimante 3D : tout sur la révolution de l'imprimante 3D Écrit par les experts Ooreka | Par rapport aux imprimantes 2D comme les imprimantes laser, jet d'encre ou à sublimation thermique, l'imprimante 3D se révèle être une véritable révolution dans le domaine de l'impression. Qu'est-ce qu'une imprimante 3D ? L'imprimante tridimensionnelle permet de réaliser des objets réels à partir d'un fichier conçu grâce à un logiciel de 3D. Ces objets sont de natures diverses : des maquettes ; des pièces détachées ; des modèles réduits, etc. Il ne s'agit pas de création d'objets finis à vocation industrielle, mais de prototypage : la dimension maximale des objets produits par ce type d'imprimante étant environ de 28.5 x 15.3 x 15.5 cm. Le relief est créé par l'addition de couches de matériau, d'où le nom de fabrication additive, contre l'application d'une seule couche d'encre pour les imprimantes 2D. Fonctionnement Elles fonctionnent ainsi : Outils nécessaires Différents outils interagissent pour permettre à l'imprimante 3D de réaliser un objet : Déroulement

Polémique : la nouvelle imprimante 3D de MakerBot a-t-elle trahi l'open hardware ? Le matériel libre, ou open hardware, en général et l’impression 3D en particulier, cela fait longtemps qu’on en parle sur le Framablog (notre premier article sur la RepRap date de 2008). Nous y croyons parce qu’avec une imprimante 3D libre, vous pouvez non seulement créer des objets en partageant leurs fichiers numériques sous format et licence libres mais également concevoir l’imprimante elle-même, puisque ses sources (c’est-à-dire ses plans de fabrication) sont aussi sous licence libre. À partir de là, vous voici potentiellement prêt pour… changer le monde (ou tout du moins, ne nous emballons pas, pour dessiner lentement mais sûrement les contours d’un nouveau paysage industriel). Évidemment cela ne se fera pas sans peine et l’on peut déjà anticiper de terribles batailles du côté de la propriété intellectuelle (pire encore que pour la culture), d’où notre long (mais passionnant) article : L’impression 3D, ce sera formidable… s’ils ne foutent pas tout en l’air !. Open Hardware meaning

Says Early Adopters of 3D Printing Technology Could Gain an Innovation Advantage Over Rivals STAMFORD, Conn., March 26, 2013 View All Press Releases By 2016, Enterprise-Class 3D Printers Will Be Available for Under $2,000 3D printing is disrupting the design, prototyping and manufacturing processes in a wide range of industries, according to Gartner, Inc. Enterprises should start experimenting with 3D printing technology to improve traditional product design and prototyping, with the potential to create new product lines and markets. 3D printing will also become available to consumers via kiosks or print-shop-style services, creating new opportunities for retailers and other businesses. “3D printing is a technology accelerating to mainstream adoption,” said Pete Basiliere, research director at Gartner. The material science behind 3D printing processes and materials will continue to progress, and affordable 3D printers are lowering the cost of entry into manufacturing in the same way that e-commerce lowered the barriers to the sale of goods and services. Contacts About Gartner

Votre design 3D devient réalité avec l'impression 3D Impression 3D | Presse-Citron Cube 3, l’impression 3D accessible au grand public 7 janvier 2014 :: 09:46 :: Par :: Matos : 3D Systems a annoncé Cube 3, une imprimante 3D tournée vers un usage grand public qui coûte 1.000 $. Un nouveau pas vers une utilisation privée de ces machines ? Barilla s’active sur l’impression 3D des pâtes 2 janvier 2014 :: 19:19 :: Par Rénald :: Si l’impression 3D vous semble encore folklorique, sachez que Barilla n’est pas du même avis. Dédoublez-vous en imprimant votre visage en 3D dans du… chocolat Divers : Vous aussi devenez un super-héro chocolaté et arborez votre propre masque en chocolat imprimé en 3D. L’impression 3D va-t-elle changer le monde ? 29 novembre 2013 :: 11:21 :: Par Valentin-Pringuay :: Compte rendu du 3D Printshow de Paris, salon consacré à l’impression 3D sous toutes ses formes. Impression 3D : des petits bouts de culture accessibles à tous Des organisations partagent déjà des pièces de musée sur internet. Impression 3D : où trouver les designs à imprimer ? Web : Jeu vidéo : Vidéo :

L’impression 3D est-elle le moteur de la fabrication de demain "Il y a une sorte de pensée magique chez les geeks aujourd'hui autour de l'impression 3D", s'énerve Christopher Mims pour la Technology Review. Alors que les imprimantes 3D deviennent accessibles aux amateurs - la Thing-o-Matic de MarkerBot ne coûte que 1 100 dollars - et que Pirate Bay estime que les "physibles" - les plans d'objets qu'on peut réaliser via des machines 3D et qui s'échangent dès à présent sur The Pirate Bay - sont la nouvelle frontière du piratage, des penseurs comme Tim Maly pensent que nous approchons de la fin de "l'expédition". C'est-à-dire qu'il sera bientôt plus coûteux d'expédier une pièce depuis la Chine ou de n'importe quel endroit où elle est fabriquée, que de la fabriquer soi-même. Bref, nous devrions commencer à prendre pour réel les fantasmes que décrit l'écrivain de science-fiction Cory Doctorow dans son roman Makers ou dans sa nouvelle Printcrime, explique Mims : un monde dans lequel n'importe quel objet peut rapidement être "synthétisé", fabriqué.

3D Printing You are in: Future Technologies : 3D Printing 3D Printing Imagine a future in which a device connected to a computer can print a solid object. A future in which we can have tangible goods as well as intangible services delivered to our desktops or highstreet shops over the Internet. And a future in which the everyday "atomization" of virtual objects into hard reality has turned the mass pre-production and stock-holding of a wide range of goods and spare parts into no more than an historical legacy. Such a future may sound like it is being plucked from the worlds of Star Trek. The following provides an overview of 3D printing technologies and their present and likely future application. Current Technologies 3D printing is an additive technology in which objects are built up in a great many very thin layers. Another 3D printing technology based on the selective solidification of a tank of liquid -- or 'vat polymerization' -- is DLP projection. Commercial 3D Printers and Online Services

Impression 3D en ligne Exemples d'imprimantes 3D : ZPrinter 650 de ZCorporation, Formiga P100 de EOS,Desktop Factory 3D printer de 3D Systems, Dimension Elite Printer de Dimension. Table des matières 3D Volume Print 22 novembre 2011 : le site est fermé, nous avons contacté l'équipe pour en savoir plus. Site officiel Exemples d'objets imprimés par 3D Volume Print d3Dprint date de mise à jour : 30/11/10 (pas de modification) Site officiel Exemples d'objets imprimés par d3Dprint i.materialise date de mise à jour : 22/11/11 mise à jour des matériaux et prix Site officiel - Twitter - Facebook Exemples d'objets imprimés par i.materialise Ownage Manufacturing (OMFG) 22/11/11 : le site est en maintenance. Site officiel - Twitter - Flickr Exemples d'objets imprimés par Ownage, issus de leur profil Flickr Print Value date de mise à jour : 30/11/2010 (changement du lien vers le site) Site Officiel Exemples d'objets imprimés par Print Value ProtoDemon 22/11/11 : site apparemment hors service. Site officiel Sculpteo Shapeways SolideXpress

Pirate 3D - Blog Stereolithography How are parts built? SLA enables the building of complex, 3-D models by successively "laser-forming" cross sections of liquid resin, using data from most surface or solid modeling CAD systems.The .STL file sent to the machine is sliced into small layers and the laser is driven by the design. The liquid plastic hardens only where touched by the laser beam, and the model is built layer-by-layer, without tooling, programming, or machining. Where the polymer is sufficiently exposed to the laser's beam, it hardens down to a regulated depth. After each pass of the laser, the platform on which the exposed polymer sits is lowered, submerging the hardened material under the surface of the liquid in the vat. When the part is finished the uncured resin is drained off and the supports are removed. The SLA machine The platform holds the part and is lowered to create new layers. Multiple parts made using SLA. The oven used to cure the finished part. Most machines accept either .stl or .iges files.

Related: