background preloader

« Examen à l’anglaise » : on n’est pas obligées d’écarter les cuisses chez le gynéco

« Examen à l’anglaise » : on n’est pas obligées d’écarter les cuisses chez le gynéco
Certains médecins acceptent d’examiner les femmes « à l’anglaise », allongées sur le côté. Une position moins gênante, et une petite révolution dans la relation entre la patiente et son médecin. Discussion avec une amie il y a quelques années : « Tu savais qu’on pouvait se faire examiner sur le côté, chez le gynéco ? » Elle avait lu « Le Chœur des femmes », best-seller de Martin Winckler. Médecin généraliste, il alimente depuis bientôt dix ans un (génial) site gratuit d’informations médicales portant majoritairement sur la contraception et la gynécologie. Ce livre, c’est l’histoire d’une interne en gynécologie, pleine d’ambition et assoiffée d’opérations chirurgicales très classes. « Allongez-vous en chien de fusil » Dans ce texte, inspiré de l’expérience de Martin Winckler, on lit cette scène où « le barbu mal dégrossi » demande à son interne (en jean) de s’installer sur la table d’auscultation : Le médecin veut montrer à son interne que cette position présente des avantages. Related:  Sexualité féminine

Contre l’image de la vulve parfaite, elles se rebellent sur Internet Des vulves de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les couleurs : c’est ce qu’on trouve sur LargeLabiaProject (« Projet grosses lèvres »), le Tumblr d’Emma, une Australienne de 24 ans. La jeune femme y publie les photos d’organes génitaux que lui envoient des femmes. Mais ça n’est pas un blog érotique ou porno : le but du site est de redonner confiance à ces femmes dont l’entrejambe ne ressemble pas à celui des stars du X. Car si pour beaucoup de garçons, le porno est la première rencontre avec l’intimité féminine, c’est aussi le cas pour les filles. Emma explique au site américain Salon.com : « Une génération entière de jeunes femmes qui ont grandi en ayant accès à Internet découvrent leur corps et la sexualité à travers ce média. Des sirènes au corps de rêve et une vulve parfaite, avec pas ou très peu de poils : le porno influence en effet la manière dont on considère le corps de la femme. « C’est une belle chatte que voilà ! « Merci de m’aider à me sentir normale »

Anciens contre Modernes, le verbe contre la peau Est-il désérotisant de verbaliser son consentement ? Est-il pathétique, naïf, réactionnaire, de verbaliser la sexualité tout court ? Maintenant que le harcèlement de rue, le viol, le viol sans-mort-d'homme (sic) ont bien hanté nos débats, vous constaterez qu'on en revient sans cesse à cette question – il faudrait choisir entre la parole et les actes. Soit on communique soit on baise. J'ai l'impression que plus qu'une fracture entre les genres, il s'agit d'une fracture générationnelle. Si cette configuration se révélait correcte (pas de guerre des sexes mais une guerre des âges – ou une guerre culturelle, si vous préférez quelque chose de moins frontal), on aurait des vieux attachés à la zone grise pour une raison cruciale : cette zone grise serait la condition de leur désir. Quid des ambivalences de la zone grise ? Dans ce paradigme, demander le consentement revient à pratiquer du sexe hygiénique. Oui, nous sommes en pleine redéfinition du consentement sexuel.

Première fois : va-t-il me trouer ou me perdre ? Il existe une idée selon laquelle la femme «perd sa fleur» la première fois qu’elle se fait pénétrer. Mais on ne perd pas son hymen comme on perdrait sa clé. C’est un tissu vestigial, programmé pour s’autodétruire, qui cristallise beaucoup d’angoisses et surtout de préjugés. Petit tour des idées fausses, histoire de se remettre la tête en place. Presque toutes les filles vivent dans la hantise de la «première fois» : on leur a dit que ça ferait mal et que ça saignerait. Elles grandissent dans l’expectative d’un événement forcément effrayant : le jour où le pénis, comme un couteau, les transpercera… Aussi, quelle surprise. 1/ L’hymen est-il est un voile ? Gérard Zwang, pionnier de la gynécologie moderne : «L’hymen est le reliquat de la membrane urogénitale, à l’union du sinus urogénital (qui va donner le vestibule) et des canaux de Müller (qui vont donner le vagin). Autrement dit : l’hymen n’a rien à avoir avec une membrane étanche qu’il faudrait crever, percer, trouer ou «faire péter».

Eva Illouz : "La sexualité est devenue oppressive" Qu’est-ce qui vous a amenée à penser qu’un best-seller est aujourd’hui un des baromètres de notre société et comment êtes-vous venue à travailler sur Cinquante nuances de Grey ? Eva Illouz – Pour moi, c’est presque un réflexe, un réflexe professionnel. Depuis mon travail de doctorat, je traite de façon égale, symétrique les corpus littéraires et les corpus trash. En tant que sociologue, ce qui m’intéresse dans un texte littéraire comme celui de Jane Austen (que j’ai abordé dans Pourquoi l’amour fait mal) ou comme Cinquante nuances de Grey, ce n’est pas la qualité d’écriture – j’adore Jane Austen et je trouve Cinquante nuances de Grey très mal écrit. Qu’est-ce cela reflète de notre époque, selon vous ? Cela fait au moins une décennie peut-être que les éditions Harlequin (maison d’édition de romans à l’eau de rose aux dizaines de millions d’exemplaires vendus chaque année) publient des romans de pornographie soft. Quelle place occupe la sexualité dans la définition du couple ? Exactement.

Winckler’s Webzine L'hyménoplastie, une seconde virginité Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Delphine Roucaute Une à trois fois par semaine, de jeunes femmes se présentent à l'Institut européen de chirurgie esthétique et plastique (IECEP) de Boulogne-Billancourt pour demander une hyménoplastie, c'est-à-dire une opération chirurgicale consistant à recoudre l'hymen, petit lambeau de peau situé à l'entrée du vagin, afin de retrouver leur virginité. "Actuellement, c'est la période de l'hyménoplastie, parce que c'est la saison des mariages. Fin juillet, ça va s'arrêter", note le Dr Staub, chirurgien à l'IECEP. La plupart de ces femmes ont une histoire qui se ressemble : issues d'une famille traditionaliste qui réprouve les rapports sexuels hors du cadre strict du mariage, elles ont perdu leur virginité avant de rencontrer leur futur mari. L'opération dure une demi-heure et se fait généralement une semaine avant la noce, afin que la plaie, encore fraîche, puisse saigner sur les draps. Le Dr Ghada Hatem n'est pas aussi catégorique.

Breve historia del cunnilingus Tags: cunnilingussexo oral Resulta curioso que la etimología de la palabra «coño» proceda del latín cunnus, que comparte la misma raíz que la palabra que nos ocupa, mucho más culta y cuya traducción es palmaria: lengua en el coño. Pero no nos pongamos groseros, el cunnilingus no ha encontrado su lugar en el Olimpo de los placeres carnales hasta la liberación sexual de la mujer, en pleno siglo XX. Les petits jeux innocens (Wikimedia.org) Hace miles de años, los prohomínidos se acercaban a las hembras cuando estaban bebiendo en el río y las tomaban por detrás, en breves escaramuzas comparables a los tristes y rápidos culetazos que vemos protagonizar a Michael Douglas en la gran pantalla cuando practica sexo con sus sufridas compañeras de reparto. Como tantos otros avances sociales, fue durante el Imperio Romano cuando tenemos constancia de la práctica del cunnilingus, especialmente en Pompeya y Herculano. La práctica del cunnilingus en la Edad Media se hallaba circunscrita a los conventos.

Combien ça coûte, d'être une fille ? Cette semaine, Maïa s'arrête deux secondes, sort sa calculette et fait l'addition : quel est le coût engendré par le fait d'être un individu de sexe féminin ? Et hop, à la caisse. Car oui, parfois, il faut poser les vraies questions. Combien une fille dépense-t-elle par mois de plus qu’un mec, juste pour le plaisir de pouvoir claquer encore plus de thunes en portant des bébés ? L’épilation Quasi-obligatoire aujourd’hui sous peine de suicide social, ça ira chercher dans les 40€/mois en institut (je sais que tous mes chiffres vont être contestés, mais hé, ce sont les miens), ou 15€/mois toute seule à la maison (comme par hasard, les prix ont augmenté avant l’été, salauds de capitalistes). Les soutiens-gorge Je ne compte pas les slips, les mecs en portent aussi. Les collants / les bas Vêtement assez indispensable dans pas mal de boulots, et aussi pour sortir en boîte / mariage / rendez-vous. La contraception Les protections hygiéniques Hmmm, 2€/mois ? Les cheveux La manucure / la pédicure

a-la-une-quelle-est-la-taille-et-le-poids-moyen-dune-femme-francaise.814117.2035 Publicité Télévision, cinéma, magazines... Partout le corps de la femme est exhibé mince, retouché et maquillé. Quand est-il vraiment des réelles mensurations de la femme française ? 39,43% des Françaises dépassent cette norme En moyenne 47,42% des Françaises seraient concernées par cette nouvelle norme et s'habilleraient en moyenne avec une taille 38. Vidéo.

Related: