background preloader

La classe branchée : Enseigner à l’ère des technologies

La classe branchée : Enseigner à l’ère des technologies
Dans quelle mesure l’usage régulier des technologies de l’information et de la communication peut-il influencer l’enseignement et l’apprentissage ? L’objectif du programme de recherche américain ACOT (Apple Classrooms Of Tomorrow) est de répondre à cette question. L’édition française, complétée par des adresses Internet et des notes relatives au contexte nord-américain, présente au lecteur français une expérience unique. Les répercussions de l’informatisation des classes sur l’intérêt des élèves sont également évaluées. Dans un souci de diffuser son expérience pédagogique, l’équipe ACOT crée des centres de perfectionnement dont bénéficient plus de six cents enseignants américains. Pour conclure, cette étude montre que la technologie possède un potentiel pour améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, mais qu’il ne suffit pas de " brancher " les écoles pour profiter de ce potentiel. La classe branchée : le site Internethttp ://www.research.apple.com/go/acot Related:  Les usages du numérique - Sites non institutionnelsEnseignement et numérique (1)Concept TIC

Quelle pédagogie pour / avec les TUICE ? Enseignant en master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation), je suis bien entendu amené à réfléchir sur la pédagogie pour / avec les TUICE… et à inviter mes étudiants à y réfléchir, à leur communiquer des idées force, qu’ils feront leurs, je l’espère. L’objectif de mon institut de formation et de l’équipe d’enseignants TUICE étant bien entendu de faire entrer dans le métier d’enseignant des personnes ayant une culture numérique qui va au delà de Word, Powerpoint, une "petite recherche sur le web et trois lignes de résumé tapés sur l’ordi"… Pour mes étudiants de master 2, j’ai (je pense) réussi à mettre sur une carte mentale l’essentiel du "message" que je souhaite faire passer… et comme je suis partageur, je mets cette carte mentale sous licence Creative Commons et vous la livre. Voir la carte en ligne Faites en bon usage, critiquez-là, proposez-moi des ajouts (commentaires à cet article), utilisez-la si vous adhérez vous aussi à son contenu. Like this:

Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas Les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) se concentrent souvent sur des questions d’équipements… Quitte à ne voir qu’elles. Que faire avec les technologies à l’école ? C’est le dossier de la semaine d’InternetActu. Dans le cadre d’une série sur le « pari éducatif high-tech » (dans laquelle notamment plusieurs experts américains tentent d’apporter leur vision sur ce à quoi ressemblera l’école dans 10 ans), Matt Richtel, pour le New York Times s’est rendu dans le district scolaire pilote de Kyrene en Arizona : un secteur où tous les élèves utilisent des tableaux blancs interactifs et des ordinateurs à l’école. Au profit de qui se fait la surenchère technologique à l’école ? Image : Le graphique de l’évolution des dépenses et des résultats du district de Kyrene dans l’Arizona réalisé par le New York Times. La poussée des dépenses technologiques intervient alors que les écoles doivent faire de durs choix financiers. Les métriques en question

Intégrer les TIC dans l'activité enseignante Jean-François Cardin Professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et codirecteur de l’ouvrage Ces contributions approfondissent, sous la forme de réflexions, de récits d’expériences et de résultats de recherches récentes, des communications présentées à l’occasion d’un colloque qui a eu lieu à l’Université Laval en mai 2002 [ 1 ]. Le contexte général est le suivant : à l’heure où les réformes des programmes d’enseignement et de formation à l’enseignement instaurées au Québec et dans d’autres pays industrialisés véhiculent l’idée que les TIC peuvent accélérer le développement d’un éventail de compétences par les élèves, l’intégration des TIC soulève plusieurs problèmes et questions d’actualité qui doivent faire l’objet de recherches plus approfondies. Intérêt des TIC dans un contexte de réforme des programmes d’études Daniel Martin Professeur et directeur de l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) à l’UQAT et codirecteur de l’ouvrage Référence de l’ouvrage :

Quand les TIC font mouche Quand les TIC (technologies de l’information et de la communication) transforment l’école En quelques années à peine, les salles de classe de partout au Canada se sont métamorphosées. Difficile à croire? Il y a à peine plus de 13 ans, Google n’existait pas. Quand les TIC représentent l’avenir même de l’éducation Nous vivons à une époque de mutations rapides où les jeunes sont totalement captivés par les technologies. Pour l’OCDE , les technologies représentent «l’avenir même» de l’éducation. Impact des TIC sur l’engagement des élèves : ce qu’en disent les recherches Pendant plusieurs années, les chercheurs se sont demandé si les technologies avaient un impact en éducation, un peu comme si par magie le fait de mettre un ordinateur en classe permettrait aux élèves d’apprendre plus, d’apprendre mieux, d’apprendre plus vite. De nos jours, la question de l’impact – ou non – des technologies en éducation paraît mal posée. Conclusion Première publication dans Éducation Canada, janvier 2013

Les grands pédagogues- CEMÉA - Site de l'association nationale Passez votre souris sur l'image ci-dessous pour en savoir plus... Philippe Meirieu - Méthodes actives et pédagogie différenciée, l’éthique au cœur de la pédagogie. Cliquez pour en savoir plus Fernand Deligny - Regard critique sur la manière qu’a la société de traiter ses « enfants différents ». Cliquez pour en savoir plus Gisèle de Failly - L’éducation nouvelle dans la formation culturelle et pédagogique de tous les éducateurs. Roger Cousinet - Mise au point d’une méthode de «travail libre par groupe» annonçant la pédagogie de projet. Maria Montessori - La première à avoir souhaité que l’environnement éducatif s’adapte aux enfants. Fernand Oury - L’influence des pédagogies institutionnelles sur la parole de l’enfant. Francine Best - Pédagogie de l’éveil, projet d’activité dans tous les champs de l’éducation. Henri Wallon - L’importance du milieu dans l’éducation de l’enfant. Célestin Freinet - « Tâtonnement expérimental », travail individualisé et autonome de l’enfant-elève.

ē.l@b | Laboratoire. Éducation. Numérique Qui sommes nous ? Acteurs du monde éducatif, de l’école primaire à l’université, nous avons voulu sortir de notre isolement pour échanger sur nos pratiques pédagogiques. Nous avons besoin d’avoir une vision globale et commune de l’École et d’expérimenter pour innover. Convaincus d’avoir chacun à apprendre des autres, et tant à imaginer encore pour inventer l’école de la société numérique, nous avons donc décidé de créer ensemble e.l@b. Missions Que voulons nous faire ? Comment allons-nous faire ? Nous allons bien entendu nous appuyer sur des outils numériques pour mettre en contact, développer l’entraide et la collaboration, publier, former et informer, fédérer les énergies autour de ce projet. L’équipe d’animateurs de l’association Président : Guillaume Touzé Vice président(e)s : Emmanuel Gunther, Stéphanie de Vanssay, Christine Vallin, Ghislain Dominé Trésorière : Caroline Jouneau-Sion Le CA est composé de : Jérôme Staub Caroline Jouneau-Sion Géraldine Duboz Emmanuel Gunther Sylvain Pérot

Les TIC et l'éducation dans le monde: tendances, enjeux et perspectives; Fundamentals of educational planning; Vol.:77; 2003 Les enjeux des TIC au cœur de l’apprentissage Au cours de la dernière décennie, le monde pédagogique s’est vu obligé de s’accommoder aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Dès lors, pour mieux relier la réalité de l’enseignant à celle de l’élève dans l’optique absolue de la réussite scolaire, il a fallu repenser l’éducation. Parmi les nombreux aspects soulevés, on peut faire la lumière sur quelques-uns… Mario Asselin, directeur général Opossum, apprentissage et nouvelles technologies , soutient que le problème fondamental en est un d’accent… Il s’explique en s’appuyant sur les dires de Mark Prensky, un Américain ayant développé une théorie du nom de Digital Native, Digital Immigrant, voulant que les jeunes de quinze ans et moins soient des natifs de l’Internet et que les autres soient des immigrants. « Ces jeunes se lèvent le matin et commencent déjà à produire du contenu sur Internet dans leurs multiples usages. M. M. M. « La masse d’information sur Internet, il faut la gérer. Par Valerie R.

L'Agence nationale des Usages des TICE Choisissez votre Atelier Canopé préféré Vous pourrez ainsi : Visualiser rapidement les horaires et coordonnées de votre Atelier Canopé Découvrir les événements et services proposés près de chez vous Bénéficier de la livraison gratuite dans votre Atelier Canopé Atelier préféré Canopé is disabled.Authorize cookies to access this functionality. Pour choisir votre Atelier Canopé, sélectionnez votre académie ou saisissez votre code postal Sélectionnez votre académie Sélectionnez votre académieAix-MarseilleAmiensBesançonBordeauxCaenClermont-FerrandCorseCréteilDijonGrenobleGuadeloupeGuyaneLa RéunionLilleLimogesLyonMartiniqueMayotteMontpellierNancy-MetzNantesNiceNouvelle-CalédonieOrléans-ToursParisPoitiersReimsRennesRouenSt-Pierre-et-MiquelonStrasbourgTom Polynésie FrançaiseTom Wallis et FutunaToulouseVersailles Valider list

Usage des TICE Protection des mineurs : PréconisationsLe rectorat impose un système de protection des mineurs sur internet. Deux solutions sont proposées la solution logicielle Proxyécole ou le boitier IPBOX. Ces systèmes sont prévus pour interdire l'accès à des sites proposant des images ou des contenus inappropriés.Cependant, aucune technique de filtrage ne peut être efficace à 100%, c'est pourquoi quelques précautions s'imposent : - Les sites utiles doivent être présélectionnés par l'enseignant (mise à disposition des adresses dans un traitement de texte par exemple) - De manière générale, l'enseignant doit vérifier lui-même le résultat de la recherche et les sites proposés par le moteur de recherche utilisé par les élèves.-Avant un travail sur internet, les élèves doivent avoir été sensibilisés, à travers la charte d'utilisation par exemple, à la conduite à tenir dans le cas où ils accéderaient malgré les dispositifs de filtrage à des contenus jugés indésirables.

Les TIC à l’école « pourquoi faire école ? », l’impossible question. L’éternel débat de l’efficacité des TIC sur les résultats scolaires (nous avons eu l’occasion ici même d’en parler à plusieurs reprise) rebondit à nouveau en ce début d’année. Depuis trente ans que nous essayons d’utiliser les TIC en classe et autour de la classe, il y a une question que l’on évite soigneusement de poser : est-ce que la forme actuelle de la scolarisation est adaptée au contexte culturel, social, économique et technologique qui environne la société ? Pourquoi ne pas la poser ? Le nombre impressionnant de remarques faites par les enseignants sur l’évolution récente de l’attitude des élèves par rapport aux apprentissages scolaires devrait pourtant alerter sérieusement chacun des niveaux de l’enseignement scolaire, de la classe aux bureaux des ministères. L’attitude des élèves n’est pas la seule observation que l’on peut faire dans ce registre. Le déphasage progressif se traduit par l’expression des extrêmes : déscolarisation, offres expérimentales, innovations etc..

Technologie et éducation Par Jean Loiselle, UQTR Plusieurs auteurs mettent en évidence l'intérêt de l'utilisation des nouvelles technologies aux fins de l'apprentissage et de l'enseignement. Certaines études mettent en évidence les apports des nouvelles technologies à l'enseignement aux élèves des niveaux primaire et secondaire. Grégoire, Bracewell et Laferrière (1996), dans une revue documentaire sur l'apport des nouvelles technologies à l'apprentissage constatent entre autres que les nouvelles technologies peuvent stimuler le développement d'habiletés intellectuelles et contribuer à améliorer l'acquisition des connaissances dans diverses matières d'enseignement. Les travaux de Johnson, Cox et Watson (1994) montrent que l'impact des technologies de l'information sur le rendement scolaire est très positif dans certaines circonstances mais que cet impact n'est pas le même selon la matière enseignée ou l'âge des élèves visés. Les difficultés liées à l'apprentissage ne se limitent pas au domaine cognitif.

Explorez les sciences du numérique - Accueil

Related: