background preloader

Monnaies locales : pile ou face ? (deuxième partie)

Monnaies locales : pile ou face ? (deuxième partie)
Lire aussi sur cafebabel.​com la pre­mière par­tie de ce pa­no­rama consa­crée aux mon­naies lo­cales En France, pas moyen d’ar­rê­ter la planche à billet. De­puis 2009 et le lan­ce­ment de « L'abeille » à Vil­le­neuve-sur-Lot et de « L'Oc­ci­tan » à Pé­ze­nas (Sud de la France, ré­gion Lan­gue­doc-Rous­sillon, ndlr), des mon­naies lo­cales au ca­rac­tère bien gau­lois poussent comme des cham­pi­gnons. Réunie au sein d’un ré­seau, elles par­tagent la ca­rac­té­ris­tique d’être « fon­dantes », à sa­voir qu’elles perdent de leur va­leur au fil du temps. Mais l’ex­pé­rience fran­çaise qui aura sans doute le plus fait par­ler d’elle vient de Tou­louse. Fe­de­rico Piz­za­rotti, maire de Parme et 39 ans. Une ten­dance qu’on re­trouve aussi en de­hors de la France. Gare à l’ « ivresse mo­né­taire » En France, le Sol Vio­lette est de­venu un mo­dèle pour nombre de col­lec­ti­vi­tés qui de­puis sol­li­citent l’aide de Tou­louse pour se lan­cer dans la créa­tion mo­né­taire.

Monnaies alternatives locales : pile ou face ? La Grèce va-t-elle enfin sortir de l’Euro ? En tout cas, la ville de Volos, à mi-chemin entre Athènes et Thessalonique, est prête. Enfin, presque. Il y a quelque mois, un système d’échanges locaux (Sel) a en effet vu le jour dans cette ville portuaire de quelque 140 000 habitants. Le projet implique un millier d’adhérents pour qui le temps remplace désormais l'argent comme moyen d’échange : je donne une heure de cours de guitare à en membre du Sel, j'ai droit en retour à une heure d'un service de la part d'autres membres. Le temps, c’est de l’argent En Grèce, on recense une quinzaine de Sel actifs ou en cours d’activation depuis que la crise frappe et les plans de rigueur se succèdent. En France, on recense 500 Sel, certains très actifs, avec une centaine de membres, d’autres en sommeil. Au Nord, on frappe sa monnaie Dans les pays de l’Europe du Nord, ces monnaies alternatives se sont émancipées des systèmes de troc et entraide.

Les Monnaies locales complémentaires : pourquoi, comment ? Philippe Derudder Après Une Monnaie nationale complémentaire, Philippe Derudder signe un nouvel ouvrage, sur les monnaies locales, aux éditions Yves Michel. Une monnaie locale complémentaire (MLC) est une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Pour commander le livre Prix : 14.50 € Philippe Derudder donne une définition des monnaies locales complémentaires et retrace l’histoire d’une dizaine d’expériences pionnières au XXe siècle; il dresse ensuite le portrait d’expériences actuelles dans le monde, et notamment en France où il a été à l’origine de la plupart des initiatives. Ce sujet est très attendu dans le contexte de crise économique actuelle.

Related: