background preloader

Le "WikiLeaks" des gaz de schiste sur la radioactivité

Le "WikiLeaks" des gaz de schiste sur la radioactivité
La gigantesque enquête sur les gaz de schiste publiée par le New York Times est une nouvelle bombe lancée sur cette technique d’extraction contre laquelle la mobilisation grandit en France. Non seulement les preuves d’effets sur la santé se multiplient, mais l’enquête révèle que l’eau rejetée par les puits est radioactive. Le quotidien américain a consacré de gros moyens au déchiffrage des quelque 30 000 pages de documents confidentiels provenant de l’agence américaine de protection de l’environnement, l’EPA, et de différentes sources internes à l’industrie, qu’il s’est procurés. Une méthode « à la manière de WikiLeaks », mais avec le professionnalisme des équipes du journal, qui ont ajouté aux données brutes : La fracturation hydraulique, la technique des mini-séismes Parfois, le forage traverse des nappes phréatiques. L’eau remontée contient parfois des substances radioactives à des taux qui dépassent plus de mille fois les seuils autorisés pour l’eau potable. Related:  ENERGIES expliquées par Ekopédia Encyclopédie

Sous-sols donnés en vertu de la loi... L’écosystème tel qu’on le conçoit depuis le milieu du 20e siècle se définit comme l’ensemble des organismes vivants : animaux, organismes et bactéries. Ceux-ci dépendent du sol sur ou dans lequel ils évoluent or donc du sous-sol. Depuis près de 400 ans, au Québec, les terres fertiles apportent à chaque année du travail à de nombreux agriculteurs. Cliquer sur la photo pour agrandir L’extraction des gaz de schiste nécessite l’utilisation de divers solvants chimiques et de considérables quantités d’eau. Stéphanie Ce billet a été écrit dans le cadre d'un travail d'équipe pour le cours RED2301 - Problèmes de vulgarisation, donné par Pascal Lapointe, à l'Université de Montréal à la session d'hiver 2011.

Le Japon privé d'ici peu d'énergie nucléaire Au Japon, les réacteurs sont mis à l'arrêt tous les 13 mois pour effectuer des contrôles. Ils ne sont remis en route qu'après autorisation des autorités locales. Depuis la catastrophe de Fukushima, cette autorisation n'est plus accordée en raison de l'inquiétude qui règne parmi la population à propos de la sécurité des centrales nucléaires. Le gouvernement japonais affirme que cela ne devrait pas poser de problèmes insurmontables. Avant Fukushima, 30% de la fourniture du Japon en électricité provenait du nucléaire. Belga

Alain Lafon: Gaz de schiste : l'explora... Huiles de schiste: voyage au pays de l’or noir, à 60kms de Paris » Article » OWNI, Digital Journalism A moins de 60 kms de Paris, les sociétés Toréador et Vermilion ont débuté en toute discrétion une campagne d'exploration pour des huiles de schiste, forant dans la source d'eau potable de centaine de milliers de Franciliens. A Paris, on n’a pas de pétrole. En tout cas pas à moins de 60 kilomètres de Notre-Dame. C’est là que Toréador, société pétrolière propriété du fonds d’investissement du frère de Patrick Balkany, espère faire fortune en tirant du pétrole des couches de schiste sous le plateau de la Brie. Pour qu’ils l’apprennent il aura fallu beaucoup de chance et un débat national lancé par la révélation de l’exploration massive dans le Sud de la France en vue de l’extraction de gaz de schiste. Les ordres « venus d’en haut » Face aux demandes d’information du maire, la préfecture fait la sourde oreille et se réclame des « ordres d’en haut ». Et les réponses de la ministre sont parfois pleines de surprise. Fracturation dans un château d’eau de l’Île-de-France Photo : Sylvain Lapoix.

Schiste vert..? À moins d'avoir érigé la contestation en principe de vie, je ne vois pas qui voudrait défendre encore l'exploitation des gaz de schiste telle qu'elle se pratique actuellement alors que paraissent ça et ça. Il y a de ces compromis qui tiennent du gros bon sens, quoi qu'en pensent les conspirationistes. Cliquer sur la photo pour agrandir Mais! Travail de session oblige, je me retrouve à lire l'intéressant La révolution des gaz de schiste, de Normand Mousseau. “... Normand Mousseau ne reçoit pas d'enveloppes brunes de Talisman. Au Québec, 43% des gaz à effet de serre proviennent du secteur des transports. Mais il y a un (autre) mais. La possibilité que l'extraction des gaz de schistes soit elle-même une source importante de gaz à effet de serre est bien réelle. Malheureusement on ne peut que spéculer sur le vert potentiel des gaz de schistes. Décidemment, au Québec, le courage politique est une ressource naturelle beaucoup plus rare que le gaz de schiste. - Véronique -

Sûr, pas cher et créateur d'emplois : les trois mensonges du nucléaire | Rue89 Planète Dans la centrale nucléaire du Bugey à Saint-Vulbas, le 19 avril 2011 (Benoit Tessier/Reuters) L’argumentaire du lobby nucléaire, largement repris par Nicolas Sarkozy dans son discours de Pierrelatte, repose sur la sûreté maximale des centrales françaises, l’avantage compétitif dû au bas coût de l’énergie nucléaire et enfin l’avantage en termes d’emplois de la filière nucléaire. Il s’agit de trois mensonges que le rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et surtout les déclarations de Jacques Repussard, directeur de l’institut de recherche et de sûreté nucléaire (IRSN), anéantissent. Le mensonge sur la sûreté Tout d’abord, le rapport de l’ASN, s’il ne réclame pas la fermeture de centrales, met l’accent sur les incontestables faiblesses particulières de certaines centrales soumises au risque sismique ou aux risques d’inondations, voire aux deux comme Fessenheim. « EDF et Areva…n’ont pas fait leur “révolution culturelle”. On ne saurait être plus clair. Le mensonge du nucléaire pas cher

Bilan, débats et enjeux » Articles avec le tag » gaz de schiste Étude du besoin, calcul de la nécessité… Que diriez-vous de l’exploitation d’une nouvelle forme d’énergie? Plusieurs applaudiraient certainement l’initiative après avoir pris connaissance des facteurs influents du dossier. Cependant, au tournant des changements dans les habitudes de consommation, la population, dorénavant bien avertie, recherche un modèle visant le développement durable. Cette nouvelle forme d’énergie, l’exploitation des gaz de schiste, n’y convient pas. Cliquer sur la photo pour agrandir Par définition, la démocratie constitue le système en lequel la population prend part aux décisions qui concerne l’ensemble de sa société. Stéphanie Ce billet a été écrit dans le cadre d'un travail d'équipe pour le cours RED2301 - Problèmes de vulgarisation, donné par Pascal Lapointe, à l'Université de Montréal à la session d'hiver 2011.

Sortie du nucléaire et prix de l’électricité : Les prix baisseront si une vraie concurrence est enfin permise et si un juste prélèvement sur la rente est investi dans l’isolation Rétablissons les faits. 1. Selon ces informations, la fermeture des trois plus vieilles centrales nucléaires en 2015, telle que prévue par la loi, entrainerait une augmentation de la note annuelle du consommateur moyen de 35€ (2,9€/mois). Pourtant, les différentes offres actuelles telles que le comparateur de prix (www.monenergie.be) mis au point en partenariat avec l’Union des Classes Moyennes les présente varient de 634,67€ à 876,34€ par an, soit une différence très substantielle de 240€ (20€/mois), pas précisément à l’avantage du secteur nucléaire… Donc, bien choisir son fournisseur fera plus que compenser l’éventuelle augmentation du prix à politique inchangée et peut d’ores et déjà constituer une opération économique extrêmement rentable pour l’ensemble des consommateurs. En outre, les calculs présentés dans la presse sont basés sur une formule obsolète de prise en compte des coûts des « combustibles ». 2. 3.

Related: