background preloader

Installation Domotique de David

Installation Domotique de David
testPour faire une description détaillée de ma domotique à la maison, je vais commencer par l’organe principal, le PC Il s’agit d’un Giada Slim N10, acheté 200€ (le prix neuf est de 340€ environ) il dispose d’un processeur ATOM 330, 2GO de mémoire, une puce graphique NVIDIA GeForce 9400M. L’avantage de ce pc est sa consommation électrique 15W / Heure, il est relié à internet par RJ45 (mais dispose aussi du WIFI). Coté Ecran, j’ai opté pour un écran Tactile Viseo Touch de chez Packard Bell acheté 120€ (prix Neuf 199€) Ma domotique est gérée grâce à Homeseer version Pro (acheté lors du Black Friday 244,45€) le black friday est très intéressant car cela m’à permis d’avoir une remise de 250$. J’ai rajouté les plugins Rfxcom, et Squeezebox (39.95$ + 39.95$). Pour la gestion des modules, le Contrôleur ZWave Aeon Labs Z-Stick S2 (62.50€), un Récepteur USB RF-433.92 Mhz – RFXCOM (110€), un Transmetteur USB RF-433.92 Mhz – RFXCOM (60€), et un Récepteur Prise et Interface Télécommande – RPT (34.90€) Related:  masse 64D-(03)thevret

Installation Domotique d’Olivier Il y a environ trois ans je souhaitais automatiser l’éclairage de ma salle home cinéma à moindre coût. Les solutions commerciales étant hors de prix. J’ai commencé avec un soekris sous linux pilotant une carte Velleman k8055. Le système permettait d’allumer/éteindre les lumières en fonction des actions de la télécommande : extinction progressif lorsque qu’on démarre le film, allumage sur stop, mode veilleuse sur pause, etc…. c’était chouette Je me suis alors intéressé à la domotique et suis tombé sur les cartes Arduino. Mon installation à d’abord été mise en place pour tenter de réaliser des économies d’énergie tout en gagnant en confort. - Les contraintes que je me suis fixé: les fonctions vitales (lumière, chauffage, volets) doivent rester utilisables en cas de plantage de la partie domotique. - Le système doit tourner sous linux et être le moins cher possible. L’installation actuelle est composée de deux parties: De cette façon si le serveur tombe en panne, pas de black out

Présentation de mon installation domotique avec Zibase Mickael m’a demandé de faire un article pour expliquer comment j’ai procédé pour mettre au point mon installation. Ayant une installation conséquente, je ne voulais pas partir « la fleur au fusil » mais poser un concept ou design propre avant de commencer. Partir tête baissée s’avère souvent pénible par la suite, voire désastreux. N’étant pas tous les jours à ce domicile, j’avais besoin d’une solution robuste, fiable et performante. Pour résumer j’ai une installation avec : 5 Télécommandes8 sondes (température piscine, extérieure, intérieure, congélateur, vent, UV, précipitation, courant)8 détecteurs (portes et fenêtres au Rez)23 actionneurs (18 lumières, caméras, portail, stores, sirène et éclairage + jet de la piscine) Principe de base : documenter ! Un premier conseil : documenter ce que vous faites ! Voici par exemple le document d’analyse que j’ai écrit avant même de recevoir ma Zibase : Install et Configuration des Scenarios Zibase Que veut-on faire avec la Zibase ? Les achats Scénarios

Installation Domotique de Jean-pierre Mon installation domotique que j’ai démarré au mois d’Octobre 2011 avec 3 objectifs principaux : - Contrôle et gestion intelligente de l’énergie dans le but de faire des économies. - Automatisation de certaines fonctions pour plus de confort, mais en conservant une simplicité d’utilisation, de maintenance, et d’évolution. - Un système plus ‘Low Cost’ possible Les solutions matériel retenues : Ma solution actuelle est basé sur un ancien PC (Win XP) avec le logiciel Homeseer. Coté matériel j’utilise une dizaine de sonde de température 1 wire pour mesurer la température de chaque pièce et de l’extérieure. J’ai une carte de téléinfo (ADauguet) pour relever la conso électrique du compteur (Heure Pleine, Heure Creuse) ainsi que le moment exact du basculement d’un tarif à l’autre. J’ai également quelques modules Z-wave pour l’éclairage (Duwï Dimmer) et quelques prises électriques AN158-6, AD142-6, AN157-6 l’ensemble est piloté avec un stick Aeon Lab Z-Stick S2 ou une télécommande Remotec).

Tuto install et configuration du raspberry pour Domoticz - Debrouil'Home Voici une procédure consolidée des manips à faire pour l’install du Raspberry Pi pour Domoticz écrite pour ne pas avoir à rechercher sur les différents sites et articles de blog qui risquent de disparaître. Attention, cet article n’a pas pour but d’expliquer tout ce qui est fait mais plutôt de donner une liste ordonnée de choses à faire pour arriver à la finalité : avoir un raspberry pi avec domoticz, correctement configuré et accessible depuis l’extérieur. Même si les explications ne sont pas présentes, je devrais pouvoir répondre aux questions donc n’hésitez pas !!!! 1. Préparation de la carte SD Allez c’est parti ! Télécharger l’image souhaitée, RaspBian à cette adresse : l’image sur la carte à l’aide de win32diskimager (que vous pouvez trouver à cette adresse : Win32 Disk Imager. Une fois l’installation terminée, votre carte est prête ! 2. que l’on soit en local ou à distance. 3. 4.

Installation Domotique d’Abavala Qu’est-ce que la domotique chez moi ? C’est quelque chose qui ne se montre pas. Attention pas de fausses pudeurs ! La domotique se fait tout simplement … discrète. Les photographies ne seront donc pas très parlantes ! Tout d’abord elle est récente à la maison : à peine plus d’un an. L’élément déclencheur a été le déménagement dans un nouvel appartement en 2009. Dans son implémentation à la maison elle a pour but de rendre service aux occupants. Pour en revenir au cœur du sujet et parler du système domotique communicant, on peut dire qu’il est donc constitué de 3 objets principaux à ce jour que je m’étais amusé à appeler ma solution KNZ (en référence au KNX plus professionnel) : un Karotz, un NAS, une Zibase. Les modules ont commencé à fleurir. Dans la famille de la sensibilité écologique on retrouve : Afin d’assurer une surveillance du foyer on retrouve : Côté confort cela s’est traduit par : Certains plafonniers ont subi un pilotage domotique (70€) par la suite. [starrater tpl=10]

Domotique : Partie 1 – Mettre en place le cœur du système | Le blog d'alex Posted in DIY, Domotique on 29th avr 2013 | 40 comments Nous y voilà. Il est temps de poser les premières briques du système. Pour avoir en tête le contexte : j’ai 25 ans, et comme beaucoup de gens de mon âge je suis locataire. En l’occurrence, j’occupe un T2 de 45m² dans le centre ville de Bordeaux. L’appart a été entièrement rénové (eau/électricité/isolation) en 2011, l’immeuble lui, est plus ancien (XVIIIème). Quelle technologie choisir ? Du sans-fils me paraissait évident avec mes contraintes… Le problème c’est qu’en domotique, des protocoles sans-fils il y en a un paquet ! Pourquoi ces modules ? Ils sont peu chers (entre 10 et 25€ pièce)Ils sont trouvables partout (sur internet mais aussi chez Castorama, Leroy Merlin… même à la FNAC !) Ceux qui connaissent le marché savent qu’il existe plus performant, plus fiable… mais c’est (beaucoup) plus cher ! Comment piloter tout ça ? La partie matérielle Voici donc l’heure des premières dépenses… Le lien domotique / informatique La partie logicielle

Installation Domotique de Cédric J’ai démarré la domotique il y a un peu plus de 10 ans, avec quelques modules X10 dans un appartement en location, qui limitait donc les possibilités. Là où j’ai vraiment commencé à « pratiquer » la domotique, c’est lorsque nous avons fait construire notre maison il y a quatre ans. L’installation par un professionnel était hors budget, je m’étais alors orienté vers la technologie PLCBUS, dérivée du X10 (mais plus fiable et avec le retour d’état), et le logiciel Homeseer. Malgré les améliorations du PLCbus, je me suis vite heurté à deux problèmes: les perturbations sur la ligne électrique qui sont nombreuses en campagne, et le peu de modules existant. La société Homeseer s’orientant clairement vers la nouvelle technologie Zwave, et celle-ci commencant à débarquer en France, j’ai finalement opté pour elle. Mon installation domotique repose donc entièrement sur la technologie Z-Wave, qui m’a finalement parue être le meilleur compromis prix / fiabilité dans le domaine. Sécurité Confort Contrôle

La domotique c'est facile - Un blog de Domotique et de DomoticzLa domotique c'est facile | Un blog de Domotique et de Domoticz Installation Domotique de Gilles Mon installation domotique est fortement basée sur le DIY (Do It Yourself), pour un cout maitrisé et des besoins adaptés aux personnes de l’habitation. Tout a commencé il y a 4 ans pour un besoin bien particulier : surveiller le blocage parfois de mes 2 pompes de relevages. En effet, ma maison se trouve en-dessous du niveau du caniveau et il faut évacuer l’eau de 2 trous qui collectent l’eau de ma cave et de ma cour extérieure, qui se remplissent vite en cas de fortes et longues pluies (j’habite en Bretagne !). Je me suis orienté vers un capteur numérique de niveau d’eau rattaché à un module de détection de mouvement X10 que j’ai modifié pour acceuillir l’impulsion du flotteur et ainsi véhiculer le signal X10 jusqu’a mon email. J’ai donc mis en place cette solution sans fil, à laquelle j’ai réalisé avec l’incontournable heyu sous linux, un logiciel de gestion complète. Caractéristiques de mon logiciel de supervision de ma maison Solution matérielle basée sur des technologies standards :

Domoticz, installation et premiers pas En parcourant le merveilleux monde du Web, je suis tombé sur plusieurs articles sur Domoticz que je vous propose donc de découvrir… Domoticz c’est quoi Domoticz est un logiciel open sources et gratuit de domotique, consommant peu de ressources système. Il fonctionne sur plusieurs OS (Linux, Windows) . Il permet de gérer des interrupteurs, détecteurs (incendie, ouverture, mouvement,…), capteurs (température, humidité, vents,…), caméra IP et de créer des périphériques virtuels. Les scénarios se font sous forme de Puzzle (comme sur la zipabox, Home center fibaro,…). Il est multi protocoles Z-wave, RFX,En-Ocean,… et il est possible de mettre en place des scripts Lua Des applications pour le piloter avec votre smartphone existent pour android gratuite (Andromoticz et dromotica ) et sur Iphone/ipad(idomotic à 0,89 €) Il s’intègre avec plusieurs systèmes de notification Powl (iOs), NMA (Android), Pushover (iOs et Android) et envoi de mail. Cette solution ne dépend d’aucun Cloud. Installation Météo .

Installation Domotique de Mattéo « Traduction de l’article original de Mattéo effectuée par Pascal, contributeur du Blog. » J’ai décidé de faire une installation domotique le jour où j’ai du déménager dans ma nouvelle maison. Comme j’avais à poser un nouveau câblage électrique, j’ai commencé par rechercher une solution peu coûteuse mais facilement modifiable qui pourrait évoluer au fil du temps. J’ai trouvé les cartes relais IP GCE Electronics et j’en ai testé une, puis j’ai décidé que c’était le meilleur choix en fonction de mes objectifs. Si je choisissais un slogan simple pour décrire le type d’installation, je dirais « ouvert à évolution ». Les lumières et les appareils peuvent être contrôlés par des commutateurs standards (connectés à la carte via les entrées numériques), de sorte que le résultat est tel qu’il est difficile de se rendre compte qu’il y a beaucoup plus derrière ces commutateurs. Ainsi, Il est, comme dit avant, « ouvert à l’évolutivité» – dans le sens logiciel du terme. [starrater tpl=10]

Définition QR code - QR code, flashcode, datamatrix, microsoft tag et tous les codes barres 2D Vous découvrez pour la première fois la technologie QR code ? Voici une vidéo d'explication, très simple et pédagogique (niveau super débutant) pour télecharger votre premier lecteur et scanner votre premier QR code : Pour en savoir un peu plus, voici une présentation très simple et complète pour comprendre à quoi servent ces codes barres et pour quels usages. Pour tout savoir, voici une définition exhaustive de cette technologie. Le QR Code est un code-barre à deux dimensions (code 2D ou code matriciel) pouvant stocker jusqu'à 7 089 caractères numériques, 4 296 caractères alphanumériques ou 2 953 octets là où le code-barre "traditionnel" (code 1D) ne peut stocker qu'une vingtaine de caractères. Cette grande capacité de stockage est liée au fait que les informations sont contenues dans une "matrice" à 2 dimensions : Il a l'avantage de pouvoir stocker beaucoup d'informations tout en étant petit et rapide à scanner. Le QR code a été inventé au Japon en 19941 par la société Denso Wave2. etc..

Related: