background preloader

Le harcèlement sur internet en questions

Le harcèlement sur internet en questions
Chiffres clés A ce jour, 68 911 176 de véhicules immatriculés sont enregistrés dans le SIV. A quoi sert ce fichier ? Mis en place en avril 2009, en remplacement du FNI, le SIV a pour objet la gestion des pièces administratives exigées pour la circulation des véhicules ou affectant leur disponibilité. 1. l’attribution d’un numéro d’immatriculation à vie pour chaque nouveau véhicule mis en circulation ; 2. la simplification de la gestion par les services de l’Etat des pièces administratives pour la circulation des véhicules ; 3. la simplification des démarches administratives pour les usagers via des téléprocédures ; 4. la gestion des habilitations des professionnels du commerce de l’automobile, des huissiers de justice, des experts, des assureurs, des démolisseurs-broyeurs et des sociétés de crédit. Qui est responsable de ce fichier ? Le Ministère de l’Intérieur. Que contient ce fichier ? Le SIV est constitué des données suivantes : Qui peut consulter ce fichier ? Textes encadrant ce fichier Related:  Education, TICEDroit, exception pédagogique et harcelement

A la Une : Histoire-g?ographie et Web 2.0 Introduction Quid du Web 2.0 ou Web participatif ? L'expression « Web 2.0 » désigne certaines des technologies et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme initiale du web, en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier les nouvelles fonctionnalités du web et ainsi d’interagir de façon simple à la fois avec le contenu et la structure des pages et aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social. Source : Wikipedia Le Web 2.0 a engendré ou favorisé ou porté les réseaux sociaux ; le système collaboratif de classification de ressources à l'aide des mots-clés (libellés ou tags, en anglais) ; l’immersion forte dans l'univers numérique et les mondes virtuels ; le « Cloud computing » (« informatique dans les nuages ») qui fait que les applications ne sont plus installées sur le terminal que vous utilisez (PC, portable, etc.), mais directement accessibles en ligne. Sources diverses. L’auteur Le plan 1- Les réseaux sociaux

13 ressources pour trouver de la jurisprudence en ligne Le droit ne se limite pas aux sources écrites comme les lois et les règlements puisqu’il existe d’autres sources. Parmi celles-ci la jurisprudence occupe une place déterminante. La connaissance de la jurisprudence a été grandement facilitée avec le développement et la popularisation d’Internet. Je viens de sélectionner pour vous plusieurs ressources pour trouver de la jurisprudence étant précisé que je conçois celle-ci d’une façon très large dans le cadre de ce billet. Legifrance : le site incontournable pour rechercher des décisions de justice. La Cour de cassation : vous pouvez prendre connaissance d’une sélection d’arrêts sur le site de la Cour de cassation. Le Conseil d’Etat : vous pouvez consulter les grands arrêts du Conseil d’Etat depuis 1873 ainsi qu’une sélection d’autres décisions importantes depuis 1999. Le Conseil constitutionnel : retrouvez les décisions du Conseil constitutionnel sur son site internet.

L'utilisation de l'image des personnes D'une manière générale, la reproduction et la diffusion de l'image ou la vidéo d'une personne doivent respecter les principes issus du droit à l'image et du droit à la vie privée. Les principes issus du droit à l'image Le droit à l'image permet à toute personne de s'opposer - quelle que soit la nature du support utilisé - à la reproduction et à la diffusion, sans son autorisation expresse, de son image. L'autorisation de la captation ou de la diffusion de l'image d'une personne doit être expresse et suffisamment précise quant aux modalités de l'utilisation de l'image (pour quelle finalité l'autorisation a-t-elle été donnée, quelles sera la durée de l'utilisation de cette image ?). Dans le cas d'images prises dans les lieux publics, seule l'autorisation des personnes qui sont isolées et reconnaissables est nécessaire. La protection de la vie privée Les principes de la loi "informatique et libertés"

FINAL Top 100 Tools for Learning 2010 Centre for Learning & Performance Technologies The Toolbox Share your Top 10 Tools to help build the 2011 list KEY Links to previous years' lists at 2009, 2008 and 2007 F = Free, C= Commercial, D=Desktop, S=Server, O=Online M=mobile Cells shaded blue are new tools on the list this year Cells shaded green are tools back on the list year Compiled on 17 October 2010 from the contributions of 545 learning professionals worldwide Glogster and Eduglogster Make an interactive poster Etherpad + clones e.g. Google Wave Communicate and collaborate in real-time (support to be discontinued in December) openinnovation Top 100 Tools for Learning 2010: List of the top 100 resources for learning Bob Bair “@ pwagman : top 100 learning tools, 98 are free. Stanley RT @ employee_ energy : Top 100 Tools for Learning 2010. Karina Sanhueza Ranking de las 100 herramient as tecnologic as usables para la educacion Soojin Lee Here's Top 100 Tools for Learning 2010. Diego F. d.g. Serv. Carmen A.

www.inhesj.fr | Déceler Étudier Former : une voie nouvelle pour la recherche stratégique Le droit à l’oubli numérique : un vide juridique ? Par Jean-Christophe Duton et Virginie Becht, Avocats Le rapport d’information du Sénat relatif au respect de la vie privée à l’heure des mémoires numériques a invité récemment le Sénat à réfléchir à la création d’un droit à l’oubli. Le caractère relativement perpétuel des données mises à disposition sur Internet, que ce soit volontairement par l’individu concerné ou par des tiers, ou involontairement, sous forme de traces laissées par la navigation comme les cookies, participe à une hypermnésie collective. Cette dernière devient de plus en plus préjudiciable à mesure que les technologies et les usages évoluent et que la diffusion et l’accès à ces données s’accroissent (plus grande exposition sur les réseaux sociaux notamment et, parallèlement, consultation des données par les recruteurs, assureurs ou organismes sociaux). Le droit à l’oubli ne peut être invoqué en tant que tel, mais des moyens de permettre l’oubli sont présents dans le cadre juridique actuel. 1.1 La loi informatique et libertés 1.2 La LCEN et la loi HADOPI II

Ethique pour TIC (à l’école et plus…) La pression monte progressivement. Les questions vont rapidement se poser. On n’y échappera pas. Et pourtant il faudra « faire avec ». Du quoi parle-t-on ? De l’inexorable envahissement des moyens informatiques dans l’ensemble de la société et donc aussi dans le monde scolaire. Depuis de nombreuses années chaque élève du secondaire se voit doté d’un numéro unique, et plus récemment avec Base élèves premier degré (à cette page des informations complémentaires : Les évolutions actuelles peuvent certes rester à la porte du monde scolaire, comme certains le pensent. Si l’on admet que les observations ci-dessus sont justes, la question qui se pose n’est pas de savoir quelles directions prendre pour l’usage des TIC, mais plutôt quel cadre structurant poser au sein du système scolaire pour permettre aux jeunes dont celui-ci a la responsabilité. Quelle prise en compte de l’antériorité, de l’histoire de l’autre ? A poursuivre bien sûr

Faire jouer l'exception pédagogique | Internet responsable Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droit de propriété intellectuelle : la présentation et le contenu du site www.cndp.fr constituent des oeuvres protégées par la législation française et internationale relative à la propriété intellectuelle. Les éléments de fond protégeables tels que les textes, les photographies, les données, les graphiques, les vidéos, les images…, ainsi que les éléments de forme (choix, plan, disposition des matières, organisation des données…) sont la propriété du CNDP au titre du droit d'auteur et au titre du droit du producteur de la base de données. En vertu de cette propriété, le CNDP peut exploiter ces différents éléments seul ou grâce à l'accord obtenu des détenteurs de droits et ce, pour le monde entier.

Related: