background preloader

Le mobile, au cœur du processus d'achat

Le mobile, au cœur du processus d'achat
Afin de mieux comprendre les usages des mobinautes à travers le monde, Google et La Mobile Marketing Association France ont mené l’enquête avec Ipsos et TNS. Les principaux enseignements ont été dévoilés, lors du Mobile Marketing Forum qui s’est tenu les 16 et 17 juin derniers à New-York. Les mobinautes utiliseraient de plus en plus fréquemment leurs smartphones pour se connecter à Internet. Les Japonais sont les plus actifs, 68 % l’utilisent plusieurs fois par jour pour se connecter. Ils sont suivis de près par les Nord-Américains (53 %) et les Anglo-Saxons (49 %). De leur côté, les Français occupent la quatrième position (47 %). Si les personnes interrogées recourent à leur mobile pour une variété d’activités, les mobinautes y cherchent principalement des informations locales (c’est le cas pour 81 à 90 % des personnes interrogées). Les réactions de Georges Mao, directeur études Europe du Sud chez Google MéthodologieL’étude regroupe deux enquêtes.

http://www.e-marketing.fr/Thematique/Tendances-1000/Breves/Le-mobile-au-coeur-du-processus-d-achat-40140.htm

Related:  6 - Le processus d'achat6. LE PROCESSUS D’ACHAT6. Le processus d'achat

Les médias sociaux, partie prenante du processus d'e-achat Les médias sociaux ont un impact considérable sur les processus d'achat en ligne lorsqu'ils s'ajoutent aux moteurs de recherche. La recherche en ligne et les médias sociaux sont désormais très imbriqués dans les processus d'achat sur Internet des consommateurs, révèle une étude menée conjointement par GroupM et Comscore aux Etats-Unis. 58 % des achats en ligne débutent sur un moteur de recherche, 24 % sur des sites de sociétés et 18 % sur des médias sociaux. Parmi les cyberacheteurs qui optent d'abord pour les moteurs de recherche, 40 % se tournent ensuite vers les médias sociaux pour les aider à prendre une décision. Parmi ceux qui débutent leur recherche sur les médias sociaux, 46 % ont ensuite recours aux moteurs de recherche. Si les médias sociaux n'apparaissent pas encore comme suffisants à eux seuls pour arrêter une décision d'achat, leur utilisation par les marques et les marchands a beaucoup d'impact.

Comment prenons-nous nos décisions ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud Comment prenons-nous des décisions morales ou éthiques ? Dans l’idéal, nous devrions les prendre uniquement sur les faits… Nous en sommes loin, rappelle Jonah Lehrer dans Wired, l’auteur de Faire le bon choix : comment notre cerveau prend des décisions. Jonathan Haidt, l’auteur de L’hypothèse du bonheur, psychologue à l’université de Virginie, est connu pour avoir soutenu que nos jugements moraux sont comme des jugements esthétiques. CONSOMMATION - Comportement du consommateur, Les différentes phases du processus d'achat Nous avons jusqu'ici étudié l'achat comme s'il s'agissait d'un acte ponctuel, clairement identifiable dans l'espace et dans le temps. L'analyse de nombreux achats révèle en fait un processus comportant plusieurs phases. Après l'étude du pourquoi, ces différentes étapes balisent le comment de l'acte d'achat. Il n'y a pas et il n'y aura sans doute jamais de consensus entre les analystes sur le nombre et la nature des phases qui composent le processus d'acquisition d'un produit. Tout dépend en effet de la situation d'achat rencontrée.

Le consommateur-citoyen - 06/04/2011 Quels sont les critères qui guident un acte d'achat ? Il est de plus en plus clairement établi qu'en plus du rapport qualité/prix, les consommateurs s'attachent très souvent à l'empreinte environnementale du produit. En clair : les marchandises ne respectant que très peu le développement durable sont snobées par des acheteurs de plus en plus nombreux. Car le consommateur ne se contente plus d'acheter : il s'intéresse désormais à toutes les composantes du produit qu'il désire. Il devient en quelque sorte un consommateur-citoyen.

CONSOMMATION - Comportement du consommateur, Les facteurs explicatifs des comportements d'achat et de consommation La recherche des ressorts qui sous-tendent l'achat et la consommation est aussi ancienne que le commerce lui-même, et de nombreuses théories ont été avancées. En un sens, le comportement du consommateur n'est qu'une facette particulière du comportement humain et ce sont donc les sciences sociales qui offrent les plus nombreuses perspectives sur cette question. On peut classer ces dernières en trois catégories selon qu'elles mettent en relief : les déterminants individuels de l'acte d'achat (besoins, perceptions, attitudes) ; l'influence de l'environnement interpersonnel (groupes de référence, leaders d'opinion) ; ou l'impact du contexte socioculturel (classe sociale, style de vie, culture).

Le processus de décision d’achat du consommateur Quel que soit le produit que vous vendez, le processus de décision d’achat du consommateur est toujours plus ou moins identique. Il se déroule en 5 étapes, qui sont : 1. La reconnaissance du problème 2. La recherche d’informations 3. L’évaluation des alternatives 4. Les six étapes-clés du processus achats - Métier La définition du besoin est la première étape du processus. Elle revient à définir correctement le produit ou le service que l'on veut acheter, en adéquation avec les besoins de l'entreprise. La rédaction d'un cahier des charges permet de spécifier les attentes vis-à-vis de ce produit ou de ce service. Le cahier des charges est rédigé soit de façon détaillée, soit de façon fonctionnelle.

Quels irritants font qu'un client quitte le magasin? - Info-Commerce En fait, disent plusieurs spécialistes du commerce de détail, ce ne sont pas uniquement le prix ou l’absence de technologie qui font quitter le client, mais aussi des éléments sur lesquels le commerçant peut et doit agir. L’ambiance d’un commerce de détail a une influence sur le temps que le client passe dans votre magasin et aussi sur la somme d’argent qu’il y dépensera. Cette dépense sera plus élevée que ce qu’il avait prévu suivant qu’il a perçu positivement son expérience en magasin. Étape 4 : Le processus d’achat Obtention d’un prêt hypothécaire Une fois l’offre d’achat acceptée, prenez rendez-vous avec votre prêteur qui vérifiera (et mettra à jour, au besoin) vos renseignements financiers et rassemblera tout ce qu’il faut pour remplir la demande de prêt hypothécaire. Ce dernier peut exiger une évaluation de la propriété, un certificat de localisation, ou les deux.

Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard Avec bientôt 10% de foyers français équipés au second trimestre 2012, et 3,2 millions d’utilisateurs en mai 2012, la tablette tactile reste encore un équipement de niche, pour CSP+, technophile et prompt à acquérir les dernières nouveautés. Un profil plus souvent masculin, classique chez les « early adopters » de nouveaux équipements high tech. 3 questions à Xavier Court, cofondateur de Vente-Privee Le consommateur moyen a définitivement disparu "2013, un consommateur caméléon" . A l'occasion de son dernier Media Morning, Kantar Worldpanel a fait le point, la consommation en France. Le contexte de l'année n'a pas été favorable à la consommation : des à-coups dans l'évolution du PIB en volume (-0,2% pour le 1er trimestre, +0,5% pour le 2ème, -0,1% au 3ème) ; une météo chaotique (hiver maussade, printemps le plus froid depuis 1987, bel été) ; hausse du chômage... Seul point positif : le redressement du pouvoir d'achat par unité de consommation à +0,8% au 1er trimestre, +0,3% au 2ème, après une baisse de 1,5% sur 2012. "L'envie de dépenser n'est toujours pas au rendez-vous et la perception de leur pouvoir d'achat par les ménages est globalement plus négative au second trimestre", constate Gaëlle Le Floch, strategic insight director, en poursuivant : les arbitrages se poursuivent dans de nombreux secteurs hors-alimentaires.

Le livre blanc de l'AACC/ Identité : Catch me if you can La fin de l’unicité Déjà, dans les années 60-70, Bill Bernbach affirmait qu’il ne s’adressait plus à la ménagère de moins de 50 ans, en tant que cible, mais à un être humain, à sa sensibilité, son intelligence, son humour. Bref à sa multiplicité ! Aujourd’hui plus que jamais, via les technologies, il y a comme un dédoublement de la personnalité entre l’internaute et ses avatars. Le binaire aussi a fait long feu. Car, il n’y a plus seulement un homme/une femme, un jeune/un senior, un riche/un pauvre, un individu/un groupe, une marque/un consommateur.

Related:  6 : Le processus d'achat6. le processus d'achatLe processus dachat6. Le processus d'achatantoinechavrier