background preloader

Rubrique - Approfondir

Rubrique - Approfondir
Related:  ROBOT

L’épigénétique : il n’y a pas que les gènes dans la vie ! On nous le rappelle trop souvent : nos gènes ont une influence majeure sur ce que nous sommes. Heureusement, les gènes ne déterminent pas tout, et l’on sait bien que nous sommes également le produit de notre environnement : les expériences que nous vivons, ce que nous mangeons, ou l’air que nous respirons. Toutefois ce que nous léguons finalement à nos enfants, ce sont nos gènes, pas notre environnement. C’est ce que vous pensez ? Bienvenue à Överkalix Överkalix est un petit village suédois d’environ 1000 habitants, bien paumé à l’extrême nord du pays. C’est ainsi que des chercheurs suédois ont sélectionné dans les registres d’état-civil un groupe d’environ 300 habitants nés entre 1890 et 1920, et dont les parents et grands-parents avaient toujours vécu à Överkalix. C’est tellement surprenant que l’on a envie de croire à un artefact statistique : comment mes chances de survie peuvent-elles être influencées par ce qu’a mangé mon grand-père à l’âge de 10 ans ? L’expression des gènes

Real Humans : des machines qui parlent comme des hommes, ou presque... Et si des robots ressemblant aux humains cohabitaient avec eux, comme dans la série Real Humans ? Il faudrait alors leur parler, qu’ils soient capables de comprendre ce qu’on leur dit et de s’exprimer à leur tour par la parole. Real Humans - 100% humains (Äkta Människor) / Photo Johan Paulin. Série suédoise créée par Lars Lundström, diffusée sur SVT1 depuis 2012, en France sur ARTE depuis 2013.Co-production : Matador Film, Sveriges Television, avec la participation d’ARTE France (durée des épisodes : 58 min.) La série TV Real Humans, diffusée en France sur ARTE, met en scène des robots ayant une apparence humaine, appelés des hubots (contraction de human robots). La situation imaginée n'est pas nouvelle, elle est analogue aux premiers fantasmes technologiques qui ont nourri l'imaginaire collectif depuis les années 1960. Plusieurs films ou livres d'anticipation décrivent des conflits opposant les hommes aux machines. De nombreuses questions ouvertes Des robots communiquant par la parole

L’anthologie des meilleurs blogs de science en français est disponible ! Amis de la science, le jour d’un référencement des meilleurs blogs de science francophone est venu ! L'Agence Science-Presse annonce que son livre Les meilleurs blogues de science en françaisest désormais disponible en ligne et qu'il est depuis peu en version papier à la librairie du Québec de Paris. Plusieurs articles de MyScienceNews y ont été sélectionnés ! Pour l’occasion, nous avons interviewé Stéphany Gardier, une chercheuse devenue journaliste scientifique. L’an dernier, elle avait publié deux articles sur MyScienceWork dont Cannabis et QI les médias enfumés, un texte sélectionné dans l'anthologie des blogs en français. Inspirée de l’Open Laboratory de Bora Zivkovic, l’anthologie des blogs de science en français de l’Agence Science Presse est désormais dans les librairies et sur le web. Un guide des meilleurs blogs de sciences Une reconnaissance inattendue L'anthologie des blogs de science est disponible ! Vulgariser pour diffuser une passion humaine « De l’humour. En savoir plus

digitalAssets/38/38704_Avis_robotique_livret.pdf La science infuse Pour une éthique de la recherche en robotique À l’occasion de la remise d’un rapport préconisant l’adoption de règles éthiques encadrant la recherche et la production robotiques, Raja Chatila, directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique, précise la nature et l’intérêt de telles règles. Attisant les imaginations à travers les œuvres d’anticipation depuis l’Antiquité, interpellant l’homme sur sa nature même, souvent mal vulgarisée par les médias, la robotique est un domaine en plein essor et les articles de presse évoquant les robots sont quasiment quotidiens. En effet, l’avancée des recherches ainsi que les développements technologiques ont permis de parvenir à une maturité suffisante pour que certaines applications concrètes commencent à voir le jour. Au-delà du contexte manufacturier déjà ancien, des robots ou des techniques issues de la robotique sont dorénavant présents dans plusieurs secteurs comme l’exploration planétaire, l’agriculture, la médecine et la chirurgie, la défense ou les transports.

Passeur de sciences | Petites et grandes nouvelles dans l'actualité des sciences et de l'environnement Quand Big Data et intelligence artificielle tueront l’emploi Ce samedi 25 octobre, le JDD s’est fait l’écho d’une étude réalisée par le cabinet de conseil Roland Berger anticipant rien moins que la destruction de plus de 3 millions d’emplois, en France, d’ici 2025, sous l’effet de l’automatisation : « les classes moyennes, qui exercent des professions intellectuelles dont une partie des tâches peut être automatisée sont particulièrement visées. » Pour Hakim El Karoui, associé au cabinet qui a piloté l’étude, « la robotisation pourrait être aux cols blancs ce que la mondialisation fût aux cols bleus. » Une surprise ? Par vraiment. L’automatisation, fille naturelle de l’informatique Dans le domaine de l’informatique, le phénomène est attendu pour de nombreux métiers. Big Data et intelligence artificielle En septembre 2013, deux chercheurs de l’université d’Oxford ont publié des travaux allant dans la même direction. Pour étayer leur propos, Carl Benedikt Frey et Michael A. Sortir l’humain de la chaîne de décision Utopique ?

{sciences²} US DoD report: Preparing for war in the robotic age A recently released US Department of Defense report, DTP 106: Policy Challenges of Accelerating Technological Change, sets out the potential benefits and concerns of Robotics, Artificial Intelligence and associated technologies (as well as advances in information and communications technologies (ICT) and cognitive science, big data, cloud computing, energy and nanotechnologies). Calling for policy choices to be made sooner rather than later, the authors, James Kadtke and Linton Wells II indicate that: This paper examines policy, legal, ethical, and strategy implications for national security of the accelerating science, technology, and engineering (ST&E) revolutions underway in five broad areas: biology, robotics, information, nanotechnology, and energy (BRINE), with a particular emphasis on how they are interacting. The paper considers the timeframe between now and 2030 but emphasizes policy and related choices that need to be made in the next few years.

Science étonnante | De la science étonnante, amusante, ou simplement intéressante Nick Bostrom’s Superintelligence and the metaphorical AI time bomb Frank Knight was an idiosyncratic economist who formalized a distinction between risk and uncertainty in his 1921 book Risk, Uncertainty, and Profit. As Knight saw it, an ever-changing world brings new opportunities, but also means we have imperfect knowledge of future events. According to Knight, risk applies to situations where we do not know the outcome of a given situation, but can accurately measure the odds. Uncertainty, on the other hand, applies to situations where we cannot know all the information we need in order to set accurate odds in the first place. “There is a fundamental distinction between the reward for taking a known risk and that for assuming a risk whose value itself is not known,” Knight wrote. A known risk is “easily converted into an effective certainty,” while “true uncertainty,” as Knight called it, is “not susceptible to measurement.” Sometimes, due to uncertainty, we react too little or too late, but sometimes we overreact. So what is superintelligence?

Related: