background preloader

Les Réseaux sociaux d’entreprise – RSE – outils collaboratifs pour encourager l’intelligence collective

Les Réseaux sociaux d’entreprise – RSE – outils collaboratifs pour encourager l’intelligence collective
Salesforce Chatter, BlueKiwi, Jive SBS, Yammer, SocialText, IBM Lotus Connections, SeeMy ou encore Jamespot… la liste des RSE est longue. Ces réseaux sociaux d’entreprise ne sont pas comme la plupart des réseaux communautaires que vous connaissez et utilisez. A l’instar de Facebook, Twitter, Pinterest, ces RSE sont des open space virtuels où le partage de données et la discussion sont au cœur du concept. Avec pour principale vocation l’échange professionnel, c’est une nouvelle culture du management qui se met en place. RSE, pour recréer le lien dans l’entreprise En l’espace de quatre ans, les réseaux sociaux sont devenus des supports naturels de partage de l’information. Le RSE est un Facebook interne dont l’accès est contrôlé. Le RSE est pour l’entreprise un nouvel outil de partage de l’info beaucoup plus dynamique que l’email. Le pouvoir social du RSE : une inter connectivité en temps réel… ou différé. Le réseau social interne crée de la proximité entre les collaborateurs.

Les réseaux sociaux numériques d’entreprise, par Ziryeb MAROUF L’année dernière, sont parus trois livres sur les réseaux sociaux et leur mise en œuvre : Les réseaux sociaux numériques d’entreprise par chez L’Harmattan ; Les réseaux sociaux d’entreprise par chez Diateino ; Le réseau social d’entreprise par chez Hermes Lavoisier. L’objectif de ces trois billets successifs est de présenter et de faire une analyse de ces trois ouvrages. Ce livre réalisé par Ziryeb MAROUF, responsable RH 2.0 pour France Telecom Orange et fondateur de l’Observatoire des réseaux sociaux d’entreprises, fait un peu plus de cent quatre-vingt pages incluant un glossaire. , ce qui n’est pas courant, jusqu’à la mise en œuvre des outils logiciels correspondants dans les organisations. Une présentation et une analyse détaillée de son contenu sont réalisées ci après, chapitre par chapitre. L’analyse sociologique des réseaux sociaux Ici, même si la présentation qui en réalisée est limitée, elle est une très bonne introduction à ces travaux. Les différents types de réseaux sociaux

Twitter, nouveau terrain de jeux des adolescents RÉSEAUX SOCIAUX - La pyramide des âges de Twitter change. Vous pensiez que ce réseau social était un repaire de journalistes, de technophiles, de célébrités et de politiques? Plus seulement. Une nouvelle catégorie d'utilisateurs a fait de Twitter son terrain de jeux favori: les adolescents. De fait, parmi les sujets les plus commentés sur le site – les fameux Trending Topics ou TT – les grandes informations du jour ont côtoyé les noms d'idoles adolescentes (One Direction, Justin Bieber, Selena Gomez, Lady Gaga...), d'émissions de téléréalité ou encore des hashtags - les # que l'on place devant le thème de son tweet - sous forme de jeux comme #quandlejourdelarentréearrivera ou #CesPersonnesQui. Les codes de Twitter évoluent à mesure que son audience rajeunit. Cette tranche d'âge devient ainsi la plus représentée sur le site en France et dépasse les 25-34 ans (767.000 utilisateurs en juillet 2011), la tranche d'âge habituelle du réseau social. Le grand exode a commencé. Via Gigatweet.

Le Travail collectif peut nuire aux performances individuelles Le travail collaboratif est très à la mode, et c’est une bonne chose. Mais travail collaboratif ne signifie pas travail collectif. Imaginez que vous avez un projet très important. Vous mettez deux collaborateurs sur ce projet, mais vous craignez qu’ils n’aillent pas assez vite et vous en rajoutez un troisième. Hélas, les recherches effectuées sur le travail collectif nous amènent à penser que le résultat de votre calcul est fortement surestimé et que les performances de votre équipe à trois ne soient pas meilleures qu’à deux. Les chercheurs ont remarqué depuis longtemps que les performances d’un travail collectif ne sont pas proportionnelles au nombre de personnes. C’est en partie grâce à ce constat inquiétant que se sont mises en place les techniques d’animation d’équipe et de projets basés sur la co-création (World Café, Future Search…). *Etude P. Une publication Etmos

Evernote lance son offre entreprise pour la capitalisation et le partage des contenus : Evernote Business Evernote, le fameux service de capture, gestion et organisation des contenus numériques a annoncé le lancement de son offre Evernote Business à destination des entreprise. Une grande avancée pour cet éditeur qui innove régulièrement et dispose d’une grande base d’utilisateurs partout dans le monde, estimée à 45 millions d’utilisateurs. Après plusieurs levées de fonds successives depuis le début d’année, la stratégie de Evernote est clairement annoncée : investir le marché professionnel qui est déjà trusté par des poids lourds comme Microsoft Sharepoint, Lotus Notes ou des acteurs de niche comme Knowledge Plaza. Evernote compte s’appuyer sur sa souplesse, et l’habitude ancrée chez ses utilisateurs à la fois sur Mac/PC mais aussi sur les terminaux mobiles iOS et Android. A ce titre, Evernote Business s’appuie sur deux socles fondamentaux : Knowledge Collection et Knowledge Discovery. Knowledge Discovery constitue le socle de découverte et d’accès aux données capitalisées.

Savoir manager l'intelligence collective des équipes de travail L'intelligence collective est porteuse de grands enjeux pour l'efficacité du fonctionnement des organisations. Voici les principaux leviers sur lesquels agir. Par Olfa Zaïbet-Grèselle, Admeo. L'organisation en équipe constitue le mode d'action collective le plus performant : l'engagement de ses membres résulte d'une interaction entre la mobilisation, l'appartenance et la réalisation concrète. Système à la fois humain et opérationnel, une équipe constitue en elle-même un moyen d'efficacité et de performance dans lequel l'intelligence collective pourrait émerger et donc être managée pour un meilleur développement de l'équipe. Les composantes de l'intelligence collective dans les équipes de travail Une étude, que nous avons menée auprès de trois équipes de travail distinctes d'une PME du secteur de l'électronique, a permis de mettre en avant les conditions les plus citées ou observées pour faire en sorte qu'une équipe soit "intelligente".

Des réseaux sociaux en entreprise : pas aujourd'hui Pierre continue nos réflexions à propos de la bonne utilisation de la messagerie professionnelle et des nouveaux moyens tels que les réseaux sociaux pour faciliter les travaux tout en ne baissant pas la qualité du travail, ne serait-ce que parce que les progrès techniques font que les normes habituelles (les méthodes « qualité » et autres âneries pourtant indispensables) ne sont plus respectées. L’entreprise jugera si elle doit utiliser les réseaux sociaux (blog, compte Twitter, page Facebook, …) pour sa communication, soit avec les clients ou usagers, soit avec le personnel (ou le potentiel personnel…). Ce qui m’intéresse, ici, c’est comment peut une entreprise peut utiliser des réseaux sociaux pour son travail au quotidien, pour permettre une diminution du nombre de mails et un meilleur respect des normes, normes qu’il reste d’ailleurs peut-être à créer ou recréer, tout en améliorant le niveau d’efficacité des salariés. Il faudrait donc définir les besoins. Il finira par être validé.

L' Esp@ce Mobile | Typologie des réseaux sociaux et usages pédagogiques des réseaux sociaux Comment utiliser les réseaux sociaux en pédagogie ? Le carrefour technopédagogique du CEGEP régional de Lanaudière à l’Assomption (Québec) a publié en novembre 2011 une double typologie des réseaux sociaux (dits aussi « médias sociaux ») au format pdf. Le premier document généraliste dresse un panorama des réseaux sociaux par types (réseaux sociaux de masse, agrégateur social, marque-page social, médias sociaux et partage de contenus) avec un descriptif, des exemples de services et les principales caractéristiques de ces outils). Ces 2 tableaux délivrent des clés de compréhension et d’action pour des projets pédagogiques menés en utilisant des services en ligne. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International Mots-clés : pédagogie, reseau social, tableau, web 2.0

Processus coopératifs et workflow THEME Processus coopératifs et workflow Le principe du « management scientifique » fondé par F.W. Taylor (1911) visait l'utilisation d'une main d'œuvre peu qualifiée grâce à une parcellisation des tâches. L'organisation résultante aboutit à une division verticale du travail basée sur des structures fonctionnelles à l'intérieur d'un réseau hiérarchique parfois complexe. Par opposition, l'organisation horizontale correspond à un tassement de la structure hiérarchique. La démarche qui consiste en un remodelage complet de l'organisation autour de ses processus est appelée « Business Process Reengineering » (BPR) par M. Les outils de workflow se présentent comme une réponse technologique idéale pour répondre aux objectifs fixés par une activité de réingénierie. Les applications workflow automatisent la gestion des flux d'information suivant les spécifications d'un processus donné. Les possibilités offertes par les outils de workflow sont principalement de trois ordres : [Nurcan2002a] P.

Fonctionnalités | Kadrige iSharing Kadrige iAdmin La gestion des utilisateurs, groupes, contenus et droits L’application web Kadrige iAdmin est l’interface d’administration de Kadrige iSharing pour l’intégration des contenus et questionnaires, ainsi que la gestion des utilisateurs, groupes, licences et droits selon les besoins des entreprises et utilisateurs. Kadrige iReporting L’analyse et le partage interactif à distance des résultats Avec Kadrige iReporting, l’application native iOS® de business intelligence, retrouvez les données collectées sur les utilisateurs, les réunions et les contenus échangés. Découvrez les bénéfices

Related: