background preloader

CRCC : Centre de recherche sur la conservation des collections

CRCC : Centre de recherche sur la conservation des collections
Related:  Conservation

Stouls-conservation.fr IRPMF Réglementation et Code du patrimoine | C2RMF Article R452-10 Peuvent procéder à la restauration d'un bien faisant partie des collections des musées de France :1° Les personnes titulaires d'un diplôme français à finalité professionnelle dans le domaine de la restauration du patrimoine, délivré après cinq années de formation de l'enseignement supérieur spécialisée dans le même domaine, soit conférant le grade de master, soit répondant à des conditions définies par un arrêté du ministre chargé de la culture. Article R452-11 Article R452-12 Article R452-13 Arrêté du 28 novembre 2002 relatif à la commission scientifique prévue au 3° de l'article 13 du décret n° 2002-628 du 25 avril 2002 pris pour l'application de la loi n° 2002-5 du 4 janvier 2002 relative aux musées de France Le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche et le ministre de la culture et de la communication, Article 1 Article 2 Les membres de la commission scientifique sont nommés pour une durée de trois ans. Article 3 Article 4

MYCOTA Tous les biens culturels présents dans les fonds de musées, d’archives et de bibliothèques doivent être conservés le plus longtemps possible et, pour ce faire, il faut les maintenir dans un environnement approprié. Parmi les multiples causes de dégradation qui les menacent, la présence de moisissures est l’un des problèmes les plus fréquents et constitue un risque tant pour les collections que pour le personnel. En effet, ces micro-organismes peuvent détériorer, dégrader, voire détruire, tous les matériaux constitutifs des collections. Pour combattre efficacement ces micro-organismes, il est important de connaître leur structure et leur fonctionnement. La base MYCOTA est destinée en premier lieu aux professionnels de la conservation-restauration. Composée pour l’instant d’une vingtaine d’espèces, MYCOTA s’enrichira progressivement au fil des observations, puisque pas moins de 300 espèces de moisissures sont susceptibles de contaminer les biens patrimoniaux.

Conservation-restauration Le portail conservation-restauration propose aux professionnels du patrimoine et aux étudiants se destinant à ces métiers, des actualités, des ressources en ligne autour de la réglementation, des bonnes pratiques, de la normalisation, des recherches scientifiques et de la formation dans ces domaines. Le portail donne accès aux compte-rendus des journées professionnelles « conservation-restauration ». Ce portail est le résultat du groupe interdisciplinaire « conservation-restauration » coordonné par le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la direction générale des patrimoines. C'est un lieu de partage de connaissances entre professionnels exerçant dans les différents domaines patrimoniaux, archéologie, archives, musées, patrimoine écrit, patrimoine mobilier et immobilier. Ceux-ci sont des conservateurs, restaurateurs, enseignants, régisseurs et chargés d'études documentaires. Liste des membres (mai 2016)

Bibliographies - Conservation-restauration COol - ConservationOnLine GCI - Getty conservation institute ICOM - Conseil international des musées ICOMOS - Conseil International des Monuments et des Sites INP - Institut national du patrimoine : Médiathèque numérique OCIM - Office de Coopération et d'Information Muséales Conservation - Restauration Institut national du patrimoine, centre de ressources documentaires - département des conservateurs, orientation bibliographique élaborée pour les conservateurs stagiaires, Pdf, publié le 14/01/2015 médiathèque-numérique-INP_bibliographie-2014 Centre de ressources documentaires de l'Institut national du patrimoine, Orientation bibliographique, Pdf, publié le 29/07/2013 médiathèque-numérique-INP_bibliographie2013

Conservation Préventive - Sciences naturelles Les collections de sciences naturelles sont constituées d’une gamme limitée d’objets : des minéraux et fossiles, des ossements frais mais stabilisés ou plus ou moins minéralisés, des animaux naturalisés, des pièces d’herbier, des échantillons de bois. Tous ces types d’objets sont entrés dans le domaine des musées depuis longtemps et leur conservation dans les muséums est généralement maîtrisée (ce qui ne signifie pas qu’elle soit sans problème). D’autres musées, dont le centre d’intérêt principal est ailleurs, peuvent détenir ou exposer des objets de sciences naturelles.

Articles | Programme de recherche "Art et artefactualité: enquêtes en et sur la conservation-Restauration d'oeuvres d'art et d'artefacts culturels. Ce texte avait été proposé en Juillet 2015 par Jean-Pierre Cometti, au futur comité de rédaction de la revue en projet « art et artefactualité » pour son premier numéro. A la demande de son auteur, il a fait l’objet de quelques ajustements par Marc Maire, et représente aujourd’hui un testament didactique inestimable de l’enseignement du philosophe durant cinq années aux étudiants de second cycle du cursus de conservation-restauration, à l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon. Dans une version quasiment identique (sauf des notes différentes en contenu et en nombre), il constitue aussi le dernier chapitre (IX) de « Conserver/restaurer. Existe-t-il une philosophie de la restauration ? Considéré en un sens restreint, le champ de la conservation – restauration est celui d’un métier. Mémoire, temps et histoire D’un point de vue anthropologique, la conservation – restauration des œuvres d’art, et plus largement des objets culturels, est une curiosité. La responsabilité du conservateur-restaurateur

La conservation des collections en fluide Tous mes sincères remerciements à mes collègues Céline Bens, Tarik Afoukati et Jean-Guy Meignan pour leur travail précis et minutieux dans la collection anatomique en fluide du MNHN de Paris. 1 Pour bien aborder la conservation des collections en fluide, il faut suivre le cheminement de la pensée sur la conservation au cours des siècles. Si aux premiers jours des cabinets de curiosités la finalité était de présenter le mieux possible certaines curiosités de la nature, cette pensée va évoluer au cours des années vers une réflexion sur la pérennisation des spécimens au sein des collections. Cette volonté de conserver l'apparence des spécimens évoluera vers le développement de recherches poussées sur une meilleure fixation desdits spécimens. Le but sera non seulement de conserver l'apparence externe des organismes ou organes, mais aussi de fixer les tissus et leurs structures pour pouvoir les étudier par la suite. Fig. 1 Exemples de cabinets de curiosités © Droits réservés © Droits réservés.

CRCC : Centre de recherche sur la conservation des collections (CNRS/MCC/MNHN) USR 3224 by jpsd Nov 19

Related: