background preloader

Revenu garanti pour tous : quand la réalité devance l'utopie - Réduction des inégalités

Revenu garanti pour tous : quand la réalité devance l'utopie - Réduction des inégalités
De Milton Friedman à James Tobin, l’idée d’un revenu minimum garanti suscite l’intérêt de nombreux économistes depuis quarante ans, mais n’a jamais vraiment été appliquée, à part sous la forme de programmes expérimentaux... mais néanmoins riches d’enseignement. Une des expériences les plus récentes et abouties à ce jour de mise en place d’un revenu garanti a été impulsée par la Namibian Basic Income Grant Coalition (Coalition namibienne pour le revenu de base), dans un village de Namibie. Durant deux années (2008-2009), les 930 villageois de moins de 60 ans d’Otjivero-Omitara, recevaient ainsi un revenu de base mensuel (BIG, pour Basic Income Grant) représentant l’équivalent de 9 euros par mois, sans aucune autre condition que celle d’habiter le village et alors qu’un tiers des Namibiens vivent avec moins d’un dollar par jour. L’économie locale dynamisée Comme le montre le graphique ci-contre, les chercheurs sur place ont observé une croissance des revenus des habitants d’Otjivero.

Revenu de base : une énième utopie ? Revenu de base, revenu de vie ou allocation universelle… Et si chacun, indépendamment de son statut, de son âge ou de son activité, disposait d’un revenu garanti, de sa naissance jusqu’à la mort ? À première vue, l’idée paraît utopique et suscite de sérieuses interrogations. Pourquoi les familles riches en profiteraient-elles autant que les pauvres ? Cela va-t-il favoriser « l’assistanat » ? Ceci est la « version longue » d’un article écrit pour Bastamag.net, média alternatif et militant qu’il faut soutenir ! De Milton Friedman à James Tobin, l’idée d’un revenu minimum garanti suscite l’intérêt de nombreux économistes depuis quarante ans, mais n’a jamais vraiment été appliquée, à part sous la forme de programmes expérimentaux… mais néanmoins riches d’enseignement. L’économie locale dynamisée La lecture du rapport d’évaluation paru en avril 2009 (pdf), soit plus d’un an après le début de l’expérimentation apporte des éléments d’information édifiants. Ce n’est pas tout. Revenu de base ?

Ouvrir le débat sur le Mécanisme Européen de Stabilité : une urgence aux mains des citoyen-ne-s À l’heure où la crise de la dette et ses conséquences ne sont plus réservées aux pays du Sud, l’Union Européenne a décidé de se doter d’un Mécanisme Européen de Stabilité sensé permettre la gestion des crises au sein de la zone euro et remplacer de façon permanente les temporaires Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) et Mécanisme Européen de Stabilité Financière (MESF) à partir de 2013. Non seulement la signature de ce traité instituant ce mécanisme au niveau européen s’est faite durant l’été 2011 (période de vacances estivales où la vigilance des citoyen-ne-s est déforcée) mais surtout son contenu a pratiquement été passé sous silence dans la presse et par nos dirigeants. Depuis l’automne 2011, une vidéo de quelques minutes présentant le MES sous-titrée dans de nombreuses langues circule sur la toile à l’initiative du groupe de journalistes allemands Abgeordneten-check. Devant une telle atteinte à la souveraineté des peuples, nous devons réagir. |3| Article 12 voir l’article

The Citizen’s Basic Income to Help the Transition to Democracy Essay presented to UN Regional Commissions’ High Level Meeting on Transition to Democracy, Beirut, Lebanon, January 15 and 16, 2012 It is an honor for me to be invited to participate in this “United Nations Regional Commissions’ High Level Meeting on Transition to Democracy”, in this panel on “Balancing Growth and Social Justice”, concerning mainly the Arab Countries, held in Beirut, Lebanon, on January 15 and 16, 2012. This is a highly relevant opportunity to exchange ideas about the experiences of so many countries in the five continents about how we can raise the level of justice in our societies so as to live with a sense of solidarity and peace. In his “The Idea of Justice” (Penguin Books, 2009), the Nobel Prize economist Amartya Sen tells us about the importance of searching for justice, of building democracy, of the government built by debate, as well as of the nature, the viability and the extent of the demands of human rights. How Basic Income inspired Brazil’s social policy

L'article L. 112-6 du code monétaire et financier autorise la perception de son salaire en espèces lorsqu'il est inférieur à 1 5 I. ― Ne peut être effectué en espèces ou au moyen de monnaie électronique le paiement d'une dette supérieure à un montant fixé par décret, tenant compte du lieu du domicile fiscal du débiteur et de la finalité professionnelle ou non de l'opération. Au-delà d'un montant mensuel fixé par décret, le paiement des traitements et salaires est soumis à l'interdiction mentionnée à l'alinéa précédent et doit être effectué par chèque barré ou par virement à un compte bancaire ou postal ou à un compte tenu par un établissement de paiement ou un établissement de monnaie électronique qui fournit des services de paiement. Lorsqu'un professionnel achète des métaux à un particulier ou à un autre professionnel, le paiement est effectué par chèque barré ou par virement à un compte ouvert au nom du vendeur. Le non-respect de cette obligation est puni par une contravention de cinquième classe. III. ― Les dispositions qui précèdent ne sont pas applicables :

BIG: le financement du pont va dans sa troisième année Windhoek - Weil die Regierung die landesweite Einführung eines Grundeinkommens (Basic Income Grant, BIG) immer noch ablehnt, werden die Bewohner des Ortes Otjivero/Omitara auch im kommenden Jahr von der Brückenfinanzierung durch die BIG-Koalition profitieren. Das sagte Uhuru Dempers von der Abteilung für soziale Entwicklung bei der Evangelischen Kirche ELCRN, dem Initiator der BIG-Koalition, jetzt auf AZ-Nachfrage. "Wir sind eine Verpflichtung eingegangen, dass es weiter geht", begründete Dempers das Engagement der BIG-Koalition gegenüber den Menschen in dem genannten Dorf, wo 2008/2009 das BIG-Pilotprojekt durchgeführt wurde. Im Januar 2012, so kündigte Dempers an, werde die BIG-Koalition auf einem Planungstreffen "konkrete Strategien besprechen", wie es hinsichtlich des Ziels der landesweiten BIG-Einführung weiter gehen soll.

Equilibre et durée dans un système monétaire NAMIBIA: Basic Income Grant: 'Let Others Taste What We Have Tasted' WINDHOEK, Feb 16, 2011 (IPS) - A universal Basic Income Grant (BIG) would create laziness and dependence among Namibia’s poor, say politicians. A daring pilot project set out to prove that this untrue. IPS spoke to one of the beneficiaries of the BIG. Bertha Hamases (32) is a tall, lanky woman with a weathered face and a friendly sparkle in her eyes. A few years ago she was one of the many people circling the drain in Otjivero, a dead end settlement one hundred kilometres from the capital. Here evicted farm workers gathered in misery. Q: Can you describe your life before the BIG? A: I came to Otjivero eight years ago. So I took my four children and settled in the village. Once a month I would travel to Windhoek and beg money from relatives. Life in the settlement as a whole was tough. Q: In 2008 the BIG project started, how did that change your living conditions? A: Because there were five of us, the four children and I, all of a sudden we received 500 Namibian dollars ($68 U.S.) a month.

Association pour l'Instauration du Revenu d'Existence

Related: