background preloader

Réussir ses entretiens d'embauche

Réussir ses entretiens d'embauche
Related:  EntretienPendant

Entretien d'embauche collectif : 5 conseils pour se démarquer Dans la majorité des cas, lors d'un entretien collectif, l'un des recruteurs anime tandis qu'un autre prend des notes et relève des indices sur votre savoir-faire et vos connaissances, votre maîtrise et votre état d'être lors des mises en situation. Après une brève présentation de l'entreprise et du poste, un tour de table vous laissera moins d'une minute pour vous présenter. Puis, les recruteurs vous proposeront une mise en situation, parfois déroutante, afin de vous observer en situation de groupe. 1. Soyez en mesure de vous présenter de façon efficace en moins d'une minute. Ce n'est pas ce que vous dites qui fait la différence mais comment vous le dites. Aussi choisissez vos mots, écrivez votre présentation et entraînez-vous jusqu'à ce que vous soyez parfaitement à l'aise. Construisez votre présentation ainsi : d'où je viens (formation, expériences), ce que je veux aujourd'hui (mission à laquelle je veux participer) et quel but je poursuis (je positive l'avenir). 2. Écoutez 3. 4. 5.

Impressionnez l’employeur en posant ces 6 questions à votre entretien d'embauche Vos dernières recherches seront affichées ici. Voici un bon conseil à tous les candidats à un job : quand vous passez un entretien, à votre tour, vous devez aussi interviewer le recruteur ! Après tout, si c’est vous qui allez occuper le poste, autant essayer de savoir s’il vous correspond réellement. Bien que vos questions concernant le salaire, les avantages, l’horaire méritent une réponse, elles ne vous aideront point à retenir l’attention de votre employeur potentiel. 1. Vous montrez que vous êtes du genre à prendre le taureau par les cornes et, en plus, on vous donnera une idée plus claire du rôle que vous auriez à jouer dans l’entreprise. 2. Grâce à cette question, vous en saurez plus sur les raisons pour lesquelles la dernière personne a perdu ou abandonné le poste. 3. Attendez-vous à une réponse révélatrice. 4. En posant ce type de question, vous tapez dans le mille. 5. 6. (sdb) - Source : Brazencareerist.com Plus d'infoEntretien d'embauche

Entretien d'embauche : les 5 bonnes questions à poser au recruteur Vous souhaiteriez sans doute aborder votre salaire, vos horaires ou d’éventuels avantages, mais est-ce vraiment l’impression que vous devez laisser à un recruteur ? Sans totalement mettre ces points de côté, essayez d’abord d’allier questions utiles et attitude (stratégiquement) positive. 1. Si je devais commencer demain, quelle tâche me confierait-on en premier ? Vous renvoyez ici une image de professionnalisme, et démontrez une certaine capacité d’anticipation. 2. Cette question vous permettra de vous appuyer sur les échecs de vos prédécesseurs pour ne pas les répéter. >> Lire aussi : Bien répondre à la question "Quels sont vos qualités et vos défauts" << 3. Si l’on vous répond « autonomie », « proactivité » ou « responsabilité », vous allez devoir vous débrouiller tout seul. >> Lire aussi : les bonnes réponses aux questions pièges en entretien d'embauche << 4. 5. Question à double tranchant encore. >> Lire aussi : quelles questions poser à un recruteur ? Bonne chance !

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche. Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. 1 Une poignée de main molle Premier contact entre le candidat et l’employeur, la poignée de main donne le ton à l’entretien. Geste banal mais à la fois capital, la poignée de main a même fait l'objet d'une étude scientifique. 2 Les bras croisés « Un candidat assis les bras croisés est sur la défensive. "Ces gestes ne sont pas rédhibitoires [...], ce ne sont pas des critères de sélection, mais avant tout des indications sur votre personnalité." 3 La main devant la bouche Parler avec les doigts sur les lèvres ou la main en opposition avec la bouche interpellera toujours le recruteur. « Cette gestuelle traduit une certaine contradiction. 4 Le regard fuyant ou trop insistant A contrario, un regard fixe insistant n’est pas non plus très apprécié. 5 Les sourcils froncés Pas de panique !

L’entretien d’embauche : bien se préparer - 10/02/2014 C'est l'étape décisive au cours de votre recrutement. En vous rencontrant, l'employeur peut enfin cerner qui vous êtes, découvrir une personnalité qui n'était alors que virtuelle, à travers votre CV. Petit tour d'horizon des attentes de l'exercice. Cerner les attentes de l'employeur Mettons-nous d'abord du côté de l'employeur. Une personnalité à découvrir Enfin vous voilà en chair et en os ! Que dire lors de l'entretien Bien sûr votre argumentaire concernant vos savoir-faire est bien rôdé.

Les questions illégales en entretien d'embauche Qu'un recruteur cherche à cerner votre personnalité, c'est son droit. Mais que vous souhaitiez préserver votre vie privée, c'est aussi le vôtre. Si les employeurs ont parfois du mal à ne pas franchir la barrière de l'intime, la loi est pourtant claire sur le sujet et protège les candidats. Le pouvoir d'investigation de l'employeur est en effet limité et encadré. "L'article L. 1221-6 du Code du travail stipule ainsi que les informations demandées doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles", explique Yasmine Bakhoum, avocate spécialiste en droit social.

Astuces pour se préparer à un entretien d’embauche Fiche Pratique publiée le Mercredi 28 novembre 2012 L’entretien d’embauche est le passage inévitable et primordial dans la recherche d’emploi. Un entretien réussi a de fortes chances de vous ouvrir les portes du monde du travail. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est judicieux de s’y préparer au mieux pour soigner sa présentation et ficeler un argumentaire solide et structuré. Il vous sera important de vous mettre en situation dans vos préparatifs pour anticiper et travailler vos réponses, vos réactions et votre gestuelle. Chaque petit détail de votre discours et de votre langage corporel sera passé au crible et en dira long sur l’état d’esprit dans lequel vous serez. Quels règles et réflexes pour un entretien réussi ? Un entretien réussi ne s’improvise pas mais se prépare au préalable, comme une compétition pour les sportifs ! Connaître ses qualités et ses défauts Maîtriser la communication non verbale Les erreurs à éviter pour son entretien d’embauche

L’entretien de groupe Le plus important est de ne pas rester muet : un candidat silencieux sera oublié dans le débat …et dans la suite du process de recrutement. Néanmoins, ce n’est pas forcément le plus volubile qui produira le meilleur effet. Il faut donc trouver un juste équilibre entre écoute et prise de parole. Savoir écouter est une qualité recherchée, elle est le signe d’un tempérament tolérant et empathique. Savoir résumer et recentrer le débat est une qualité. Ne monopolisez pas la parole : vous devez savoir placer vos arguments, sans pour autant dominer les autres et ne pas leur laisser le temps de s’exprimer. Evitez le conflit : dans tous les cas, sachez rester courtois et diplomate, il vaut mieux jouer le rôle de médiateur que de chercher à imposer à tout prix ses opinions. Réfléchissez avant de parler : vos propos doivent être constructifs, clairs et concis. Regardez vos interlocuteurs dans les yeux. Restez naturel, ne sur jouez pas.

Qualités en entretien d'embauche : 5 points forts appréciés Selon la culture du recruteur, il vous demandera vos « trois qualités essentielles », « vos meilleurs atouts », vos « points forts »... Bref, pour marquer des points en entretien d'embauche, vous allez devoir vous dévoiler sous votre meilleur jour. Voici les 5 qualités particulièrement appréciées des recruteurs. [Article mis à jour en décembre 2013] Voir aussi notre article sur les défauts en entretien d'embauche. Qualité n°1 : L’optimisme En ces périodes de troubles économiques, dites que vous voyez les choses du bon côté, que s’il y a des problèmes, ils sont toujours marginaux et qu’il y a toujours une solution. « Invoquer cette qualité en entretien d'embauche permet au candidat de suggérer qu'il est capable d’avoir un effet de levier constructif sur les choses, qu’il est capable de s’automotiver», souligne Catherine de Verdière, administrateur du Syntec conseil en recrutement et dirigeante de Bonnel Conseils Associés. Qualité n°2 : L’adaptabilité Qualité n°3 : La curiosité

Related: