background preloader

Plaintes, nouveaux concurrents : Facebook en difficulté sur la vie privée

Plaintes, nouveaux concurrents : Facebook en difficulté sur la vie privée
Attaqué par un étudiant autrichien sur sa gestion des données personnelles, le réseau social géant voit également se multiplier les alternatives à ses services. A l’instar de celui de Google d’Amazon ou de Yahoo, le siège européen de Facebook est situé en Irlande, où les impôts sont considérablement plus bas. Seulement voilà, cela le soumet à la législation européenne sur la conservation et la gestion des données personnelles. C’est le raisonnement qu’a suivi l’Autrichien Max Schrems, étudiant en droit, qui a demandé à Facebook l’intégralité de ses données personnelles, en vertu de la directive européenne 95/46/CE. Après plusieurs semaines de patience et de relances, Facebook a fini par lui faire parvenir un fichier PDF de plus de 1200 pages, dans lesquelles absolument toutes ses données conservées sur les serveurs du réseau social étaient consignées. Mais en se penchant de très près sur cet amas de données, il a noté plusieurs graves anomalies. Des contenus impossibles à supprimer

Type on PDF free High-Tech : Carrier IQ, le logiciel suspect qui espionne les smartphones MÉMO TECHNO - Un chercheur américain en sécurité informatique a découvert sur son téléphone un outil capable de tracer les communications, les envois de messages et les pages consultées. • La découverte. Un chercheur américain en sécurité informatique, Trevor Eckhart, a découvert sur son smartphone HTC un programme caché, Carrier IQ. Dans un billet de blog publié mi-novembre puis dans une vidéo mise en ligne lundi (et vue plus d'un million de fois depuis), il a montré comment ce logiciel pouvait mémoriser l'ensemble des textes entrés sur le clavier, les touches pressées, les adresses des pages Internet visitées, les numéros composés et le contenu des SMS reçus. Et les transférer vers des serveurs distants, à son insu. • D'où vient ce Carrier IQ? • Quels sont les téléphones touchés? Côté terminaux, le «mouchard» a notamment été implanté sur des smartphones HTC et Samsung, fonctionnant sous Android et vendus aux États-Unis. • Que deviennent ces informations?

15 000 euros le million de fans Facebook, vous achetez ? | Rue89 Eco Montage du symbole « j’aime » de Facebook Sur les réseaux sociaux, le nombre de « followers » (utilisateurs abonnés à un compte) sur Twitter et de personnes abonnées à une page Facebook (bouton « j’aime ») sont devenus les baromètres de la popularité des internautes et des marques, l’un et l’autre se confondant parfois. Une société française, Boostic , propose de vendre des « followers » et des « j’aime » (ou « likes » en anglais) aux particuliers et aux entreprises, à l’instar de trois sites similaires qui se sont implantés dans l’Hexagone depuis quelques semaines. « Devenez le seigneur des réseaux » Mais Boostic a passé la vitesse supérieure en investissant les panneaux publicitaires du métro parisien en fin de semaine dernière : « Devenez le seigneur des réseaux […], l’ami des moteurs de recherche, mettez les projecteurs sur votre profil, gagnez dans votre stratégie de communication. » Plusieurs moyens sont possibles pour fournir ces fans : Une activité balbutiante Est-ce que ça marche ?

Olivier Zara - Consultant en management & médias sociaux - Montréal Quebec Canada Smartphones et vie privée. Les ados plus prudents que les adultes - Multimédia et nouvelles Les adolescents sont plus prudents que les adultes lorsqu’il s’agit de stocker des données personnelles sur leur smartphone, révèle mardi une étude de la Cnil. Selon cette étude, réalisée par l’institut Médiamétrie pour le compte de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), 82 % des 15-17 ans estiment « gênant d’enregistrer ses codes secrets » (contre 76 % en moyenne) et 37 % utilisent un code de verrouillage spécifique (31 % en moyenne). Selon l’étude, menée par internet du 4 au 14 novembre auprès de 2 315 personnes, « chaque tranche d’âge a son activité de prédilection » : pour les 15-17 ans, « connexion avec leur réseau et loisirs » (30 %), pour les 25-49 ans, « multitâche » (30 %) et pour les 50 ans et plus, la « communication » (35 %). 40 % stockent des données à caractère secret Utilisez des codes compliqués

Facebook un peu plus privé, bonne nouvelle pour les Français ? | Rue89 Eco Souvent accusé de ne pas respecter la vie privée de ses utilisateurs, Facebook est sur le point de signer un accord avec les autorités américaines pour renforcer ses paramètres de confidentialité. Une nouvelle importante, mais dont les retombées en France seront plus limitées qu’aux Etats-Unis. L’accord, passé avec la Commission fédérale du commerce (FTC) n’est pas encore signé, mais devrait être voté « dans les prochaines semaines ». Le Wall Street Journal en précise les principaux points : Facebook devra avant tout obtenir l’autorisation de l’utilisateur pour partager ses données personnelles. Zuckerberg : « Etre de plus en plus clair » Le quotidien américain précise que l’idée d’un accord a fait son chemin après que Facebook a changé la manière de fonctionner de ses paramètres de confidentialité – nom, photo de profil, lieu d’habitation, genre, liste d’amis, entre autres – en 2009 : La pression monte sur Facebook. « Amener Facebook à respecter la législation européenne »

European Centre For Collective Intelligence - Comment, ensemble, faire progresser l'Intelligence Collective ? Nous sommes, en tant qu’individus, organisations et sociétés, confrontés à des défis sans précédents. Leur complexité révèle les limites de l’intelligence individuelle, des modes de fonctionnement entre experts ou dirigeants, ainsi que les dangers de visions trop mécanistes de la gestion du changement. Dans notre société dite “de la connaissance”, la capacité à innover, créer, décider et agir ensemble devient encore plus critique. De nouvelles approches émergent, qui permettent de partager plus fructueusement les savoirs, les expériences, les idées, de renouer avec un sens de communauté et de générer un mouvement d’action vers un futur plus durable; plus humain et plus sage... La mission de l’European Centre for Collective Intelligence (EC4CI en abrégé) est de contribuer au développement de l’Intelligence et de la Sagesse Collectives dans les organisations (entreprises, institutions publiques et privées, associations et réseaux) et la société civile.

Pourquoi 123people est un non-service (qui pue) at MALAU – ZEITUNG & INTERNET SPIEGEL Je ne sais pas si vous connaissez le site 123people, mais si ce n’est pas le cas je vous recommande de faire une petite recherche google avec “votre nom + votre prénom”. Voilà. Maintenant vous devriez voir de quoi il s’agit. J’étais déjà tombé sur ce site merdique il y a quelques mois, et à l’époque j’avais fait un petit groupe facebook pour signifier mon mécontentement. J’aurais très bien pu ne jamais vous en reparler, oui mais voilà, les dirigeants de 123people ont décidé de s’offrir une petite branlette à l’occasion de leur anniversaire (2 ans déjà !) Vu que je ne lis pas régulièrement le blog du groupe média de mon pote BenJi Roro, c’est encore via twitter que la bonne nouvelle m’est parvenue. Alors ne nous y trompons pas, le mail était cordial, il y avait même des smileys dedans :-) Mais Erick y disait ne pas comprendre mes propos désobligeants, insultants et diffamatoires à l’encontre de 123people, cette encyclopédie Diderot et d’Alembert moderne, ce site profondément humaniste.

MegaUpload: non, Anonymous ne s'attaquera pas à Facebook Dans un message audio diffusé sur internet, une personne se faisant apparemment passer pour un membre d'Anonymous prévient que si MegaUpload n'est pas réintégré d'ici 72 heures, ils passeront à l'action. Dans ce message audio, cet internaute explique qu'il aurait déjà accès aux données confidentielles présentes sur différents serveurs tels que ceux des Nations Unies, de Twitter, Facebook, Youtube, PlayStation Network et Xbox Live. Il explique aussi que si MegaUpload ne réapparaît pas, les Anonymous procèderont au black-out des serveurs mentionnés ci-dessus. Mais il n'en est apparemment rien. Attaquer Facebook, Twitter ou encore l'ONU n'est pas dans l'intention d'Anonymous. Une personne nous contactant au nom d'Anonymous précise que pirater ces sites est contraire à ce groupement de hackers et que l'auteur de ces rumeurs n'a pas encore été identifié. A nouveau, difficile d'établir avec certitude que notre contact fait bel et bien partie du groupe de cyber-hacktivistes.

Le village systémique La pensée systémique* La Méthode : d'un discours à l'autre Depuis le Discours de la méthode pour bien conduire sa raison de Descartes en 1637, quatre préceptes régissent nos modes de pensée : le précepte d’évidence : ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle, le précepte réductionniste : diviser chacune des difficultés en autant de parcelles qu’il se pourrait et qu’il serait requis pour les mieux résoudre, le précepte déterministe ou causaliste : conduire par ordre mes pensées en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, le précepte d’exhaustivité : faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales que je fusse assuré de ne rien omettre La systémique n’a rien moins que l’ambition d’y substituer les préceptes d’un nouveau discours de la méthode : Petite histoire Qu'est-ce qu'un système ? Modèle et systémique

Google condamné pour injures publiques par une société lyonnaise - Justice Le moteur de recherche Google suggérait d’accoler le terme « escroc » à une entreprise française, lors d’une recherche sur internet. Le géant de l’internet a été condamné mi-décembre pour injures publiques. La société Lyonnaise de Garantie avait saisi les tribunaux en janvier après avoir constaté que la fonctionnalité Google Suggest proposait d’accoler à son nom le qualificatif « escroc », ce qui constituait, selon elle, une « injure publique » et une atteinte à sa réputation. Condamnation confirmée Le 14 décembre, la Cour d’appel a confirmé la condamnation de Google France et de son président exécutif Eric Schmidt à verser notamment 50 000 € de dommages et intérêts. Dans son arrêt, la Cour a d’abord jugé que l’adjonction du terme « escroc » était outrageante et que Google avait le devoir d’exercer un « contrôle humain » sur cette fonctionnalité. La faute à l’algorithme

MULTIMÉDIA • Bienvenue dans la mentalité Facebook... La volonté du réseau social d'exploiter sans entrave les données personnelles de ses membres heurte de front la nouvelle politique européenne de protection de la vie privée. Voilà qui n'augure rien de bon, alors que la société américaine compte s'introduire en Bourse au printemps. Voilà une coïncidence intéressante. Le 25 janvier, la Commission européenne a présenté un projet de "révision complète" de la directive de 1995 sur la protection des données personnelles afin de "mieux protéger la vie privée sur Internet" et de "dynamiser le commerce électronique dans l'UE". La même semaine, Facebook annonçait sur son blog officiel : "L'année dernière, nous avons lancé Timeline [le "Journal" dans la version française], un nouveau profil vous permettant de mettre en avant les photos, les publications et les événements qui racontent votre histoire. Personne ne pourrait inventer ça. D'accord.

Accueil

Related: