background preloader

Arrêtez avec le « je me battrai pour vous » de Voltaire !

Arrêtez avec le « je me battrai pour vous » de Voltaire !
Deux fois en quelques heures ! D’abord, un éditeur qui invoque son esprit « voltairien » pour justifier la publication d’un livre d’Eric Zemmour. Ensuite, un faux Carl Lang (ex-Front national) qui flatte Pierre Haski sur Twitter pour obtenir la publication d’une tribune sur Rue89 : « On vous dit voltairien », sous-entendu « vous connaissez comme moi la fameuse phrase ». Mais Voltaire n’a jamais écrit « je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » ! Il ne l’a même jamais dit. A l’origine de cette formule, une Britannique, Evelyn Beatrice Hall qui, dans un ouvrage consacré à Voltaire en 1906, lui attribue le célèbre « I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it ». « Je ne suis pas d’accord avec vous [...] est ma propre expression et n’aurait pas dû être mise entre guillemets. » (Voir la vidéo) Dans ce contexte, la phrase prêtée à Voltaire ne paraît pas dépasser sa pensée.

Hipster Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hipster (branchouille) est un terme des années 1940 qui désignait à l'origine les amateurs de jazz et en particulier du bebop qui devint populaire dans ces années-là. Le hipster adoptait le mode de vie du musicien de jazz, notamment la manière de se vêtir, l'argot, l'usage de drogues, l'attitude détendue (« cool »), l'humour sarcastique, la pauvreté de rigueur et des codes de conduite sexuelle libre. Le mot semble avoir aujourd'hui une connotation légèrement négative, mais les hipsters eux mêmes tendent toujours à se nommer fièrement ainsi. Origine du terme[modifier | modifier le code] Style de vie du hipster des années 1940-1950[modifier | modifier le code] L'auteur Frank Tirro, dans son livre Jazz, définit le hipster ainsi : Pour le hipster, Charlie Parker était la référence. Le hipster commençait pratiquement toujours ses phrases par « comme si » (like), indiquant que ce qui allait suivre était la description d'une illusion[3].

Comment les humains ont-ils fini par faire le lien entre le sexe et les bébés? | Slate - Waterfox Quand la rubrique L’Explication de Slate.com a demandé à ses lecteurs de voter pour leur question sans réponse préférée de 2012, la majorité a choisi de voter pour une question plutôt coquine concernant le besoin (supposé ou non) qu’auraient les femmes riches et célèbres de bronzer en enlevant le haut, et nos spécialistes ont traité cette question sans barguigner. Mais en regardant la liste des questions qui avaient manqué de peu de se retrouver en haut du podium, une autre a tellement intrigué les responsables de la rubrique qu’il était devenu impossible de ne pas y répondre: Quand et comment les êtres humains ont-ils fait le lien entre le sexe et la naissance des enfants? Cette corrélation est loin d’être évidente: les relations sexuelles n’entraînent pas automatiquement la naissance d’enfants et il s’écoule beaucoup de temps entre l’acte et ses conséquences –sans parler du fait qu’il faut attendre plusieurs semaines avant l’apparition des premiers symptômes. J. Bryan Lawder

Gentrification Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gentrification (anglicisme créé à partir de gentry, « petite noblesse »[1]) est un phénomène urbain par lequel des arrivants plus aisés s'approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche sociale supérieure. Ce néologisme est employé pour la première fois par la sociologue Ruth Glass (en) dans son ouvrage London: aspects of change[2], étudiant le phénomène à Londres dans les années 1960. Profil social d'un quartier[modifier | modifier le code] Le quartier de Harlem à New York, anciennement un ghetto afro-américain défavorisé, aujourd'hui en reconquête par les classes aisées qui le rénovent et se l'approprient. Analyse sociologique[modifier | modifier le code] Commerces et gentrification[modifier | modifier le code] La gentrification comprend aussi une dimension commerciale. Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les hommes des cavernes et du Moyen-Age avaient moins de caries que nous | Slate - Waterfox Les bactéries ont mauvaise réputation. A tort, dans la majorité des cas. Nous hébergeons dans nos corps dix fois plus de bactéries que de nos propres cellules et nous avons tout intérêt à ce que, là aussi, la biodiversité fasse loi. Le bon équilibre et la diversité de cette flore sont en effet essentiels à la digestion, à la santé de la peau ou encore à celle de nos dents. Le professeur Alan Cooper et son équipe de l’université d’Adélaïde, en Australie, sont allés chercher cette flore dans la plaque dentaire de 34 squelettes d’hommes préhistoriques européens. Bien conservé dans sa robe de tartre, l’ADN de ces bactéries compagnes de nos ancêtres a pu être analysé et révélé dans le journal Nature Genetics le 17 février 2013. On constate en fait que la bactérie responsable des caries, Streptococcus mutans, n’a véritablement commencé à envahir les bouches qu’après la Révolution industrielle, il y a 150 à 200 ans. publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

Haptique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’haptique, du grec ἅπτομαι (haptomai) qui signifie « je touche », désigne la science du toucher, par analogie avec l'acoustique ou l'optique. Au sens strict, l’haptique englobe le toucher et les phénomènes kinesthésiques, c'est-à-dire la perception du corps dans l’environnement. Définition[modifier | modifier le code] Il est classique de différencier deux types de perception tactile manuelle (Hatwell, Streri, & Gentaz, 2000) : La perception cutanée et la perception haptique. Les caractéristiques fonctionnelles du sens haptique manuel tout comme ses processus sous-jacents sont encore relativement mal connus pour plusieurs raisons : ces processus fonctionnent la plupart de temps de façon entièrement automatique car les informations proprioceptives sont généralement traitées inconsciemment ;les contractions musculaires génèrent des tensions dans l’ensemble des tissus dans lesquels sont situés les mécanorécepteurs cutanés et proprioceptifs. Y.

Des chercheurs exhument des vestiges d'un microcontinent englouti sous l'île Maurice | Slate - Waterfox Les vestiges d’un ancien microcontinent englouti pourraient être éparpillés sous les eaux de l’océan Indien, écrit le journal Nature à propos d’un article publié dans la revue scientifique Nature Geoscience par une équipe de chercheurs norvégiens, sud-africains, allemands et britanniques. C’est sur l’île Maurice, située à 900 kilomètres à l’est de Madagascar, que des indices ont été trouvés par le géologue Bjørn Jamtveit de l’université d’Oslo, après une analyse de grains de sable recueillis sur une plage mauricienne. Alors que la roche locale la plus ancienne date de 8,9 millions d’années, le chercheur a découvert du zircon (petit cristal de zirconium) mélangé à d’autres granites, datant d’au moins 660 millions d’années. Un échantillon de zircon remonterait même à 1,97 milliards d’années. C’est ce zircon, provenant d’une ancienne croûte terrestre, que l’activité volcanique «récente» de l’île (il y a 61 à 84 millions d’années) aurait fait remonter à la surface. publicité Devenez fan sur

Astroblème de Rochechouart-Chassenon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À cette époque, un astéroïde d’un kilomètre et demi de diamètre percute la Terre à une vitesse d’environ vingt kilomètres par seconde, au lieu-dit de la Judie, dans la commune de Pressignac en Charente. Il laisse un cratère d’au moins 21 kilomètres de diamètre, et ravage tout à plus de 100 kilomètres à la ronde. Après avoir suggéré le 8 mai 1967 à l’Académie des sciences de Paris la possibilité d’un impact météoritique à Rochechouart[2], c’est en 1969 que François Kraut, géologue au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), fait officiellement et formellement état de l’existence du cratère d’impact dans la revue de la société Geologica Bavarica en Allemagne[3]. L’astroblème de Rochechouart est la première structure d’impact terrestre à avoir été découverte uniquement par l’observation des effets du choc sur les roches alors qu’aucune structure topographique circulaire n’est identifiable[4]. « Brèches primitives. Carte de l’astroblème.

Le lapin, responsable de la disparition des Hommes de Néandertal? | Slate - Waterfox Ce serait la faute des lapins. C'est du moins l'hypothèse que John Fa, du Durrell Wildlife Conservation Trust à Trinity, Jersey, a émis pour expliquer la disparition des Hommes de Néandertal. Selon le chercheur dont la théorie est expliquée sur le site NewScientist, nos cousins n'étaient pas capables de chasser le petit gibier, ce qui pourrait avoir entraîné leur disparition. John Fa et son équipe ont fouillé trois sites archéologiques du sud de la France et d'Espagne, explique NewScientist. Ils ont découvert que jusqu'à il y a 30.000 années, les Hommes de Néandertal et les Hommes de Cro-Magnon se nourrissaient de gros gibiers, comme en attestent les restes de cerfs qu'ils ont retrouvés. Les Hommes de Néandertal ont disparu il y a environ 25.000 ans. Cette hypothèse s'ajoute aux nombreuses autres qui tentent d'expliquer la disparition des Néandertaliens, note le site IO9, comme un changement climatique ou une «guerre» contre nos ancêtres. publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

Picrocholine Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikicode] picrocholine /pi.kʁɔ.kɔ.lin/ Féminin singulier de picrocholin. Références[modifier | modifier le wikicode]

Des généticiens ont daté la création de l'Iliade : 762 av. J.-C. - Waterfox Les épopées homériques comptent comme les textes fondateurs de l'Occident, accompagnées de nombreuses questions : Homère a-t-il existé, bien que tout porte à croire le contraire ? Quand est-ce qu'a réellement été publié l'Iliade, premier des deux tomes, avant l'Odyssée ? En appliquant de nouveaux outils d'analyses, il semble que cette question ait en tout cas trouvé une réponse. Il aura fallu passer au crible les différences linguistiques, et des méthodes de statistiques phylogénétiques pour parvenir à décortiquer le texte. Car si les langues se comportent, comme il le précise, de la même manière que des gènes, alors il serait possible de suivre l'évolution des termes, des graphies, des acceptions, et remonter le plus loin possible pour dater les textes d'Homère. Dans les années 40, Morris Swadesh, linguiste américain, a établi une liste de termes permettant de poser les bases d'une linguistique comparée et historique. Et sa rédaction n'est intervenue que bien des années plus tard.

Les laïcistes, soi-disant voltairiens, ne vont désormais plus être obligés de se montrer un peu tolérant : cette citation n'est pas de leur héros !!! by goeland Apr 14

Related: