background preloader

La « sanction éducative » dans la gestion des conflits : réalité ou utopie

La « sanction éducative » dans la gestion des conflits : réalité ou utopie
Le système éducatif français se pose comme l’école de la vie, dont le principal objectif est de préparer les élèves, jeunes enfants ou adolescents, à leur insertion sociale et professionnelle permettant le libre exercice de la citoyenneté dans la société civile. A cette fin, le recours à la sanction par l’enseignant, dès lors qu’une des règles de la classe est transgressée, semble justifié et acceptable. Cette sanction sera d’autant plus acceptée par l’élève qu’il en aura compris le sens, c’est-à-dire pris conscience des raisons pour lesquelles il a été sanctionné ainsi que des règles auxquelles elle se réfère. Négociation, coercition Les enseignants usent fréquemment de la négociation au cours de leurs leçons, y compris lors des moments consacrés à la régulation disciplinaire. Juge et partie L’acte judicatoire vise à prendre des décisions de justice dans le déroulement de la leçon conformément aux règles établies, notamment par le biais de la négociation avec les élèves. Références Related:  perdirUE6

Le système scolaire français - les chefs d'établissement Un système à l’origine très centralisé Le système scolaire français est traditionnellement très centralisé et entre les mains de l’État (évolution tout au long du XIXe siècle). Une décentralisation commencée il y a vingt ans A partir de la loi de 1983 entrée en vigueur en 1986, les collectivités territoriales reçoivent certaines compétences de gestion, mais l’État conserve le contrôle du pédagogique (programmes ; examens ; formation, recrutement et rémunération des enseignants et des personnels de direction). Aujourd’hui les départements et les régions ont la responsabilité de la construction et de l’entretien des bâtiments dans le cadre d’un « schéma régional des formations » et d’un « programme prévisionnel d’investissement ». Des écoles privées sous contrat avec l’État Une administration très lourde Des échelons dans les régions et les départements Trois niveaux bien différenciés L’enseignement scolaire est donné dans trois types d’établissements : d. Les lycées prennent la suite g. 1. 2.

Classes sans notes au collège Montgolfier, épisode 2 Peut-on déjà tirer des enseignements d'une évaluation plus bienveillante ? Au collège Montgolfier qui s'engage dans la classe sans notes, Frédéric Jovi le tente. Pour lui, " l’attitude des élèves a changé". Il reste à changer les pratiques des enseignants et les attentes des parents. Dans l’article précédent, la rentrée de deux classes de 6ème se faisait avec l’annonce que les élèves n’auront pas de notes cette année. Pas de notes oui, mais quel sera alors leur bulletin ? Lors de formations effectuées en cours d’année précédente, le nouveau “futur bulletin” avait été évoqué. Du point de vue de l’élève Quel est l’impact direct d’une absence de notes sur les élèves ? L’évaluation par compétences permet de se tester dans différentes situations. De mon point de vue d’enseignant L’enseignant doit remettre en cause tout son système d’évaluation. Les parents ? Les contenus devront être adaptés, les objectifs clairs et simples, lisibles par tous. Frédéric Jovi Le collège Montgolfier Frédéric Jovi

Repères historiques - Éducation prioritaire Sommaire Les origines La massification de l’enseignement par la prolongation de la scolarité obligatoire à 16 ans (1959) et par la création du collège unique (1977) visait l’élévation du niveau de formation des nouvelles générations. Elle avait également pour objectif la réduction des inégalités des destins scolaires. Ces espoirs de démocratisation ayant été déçus, il a fallu penser autrement les causes de l’échec scolaire. Des travaux de sociologie ont ainsi révélé l’importance de l’origine sociale des élèves, en insistant notamment sur le rôle joué par « l’environnement familial et social », et plus particulièrement par le niveau d’instruction des parents, sur la réussite scolaire. Ces constats ont abouti à la création de politiques d’éducation prioritaire dans certains pays d’Europe. Retour au sommaire La chronologie 1981 : Création des zones prioritaires par Alain Savary, ministre de l’Éducation nationale. 1990 : Première relance de l’éducation prioritaire. Programme ÉCLAIR.

Les évolutions du métier de chef d’établissement 1En décembre 1994, la Revue internationale d’éducation de Sèvres publiait un dossier intitulé « Diriger un établissement scolaire ». Après avoir relevé des différences notables entre les systèmes éducatifs, l’introduction s’achevait par l’expression du « sentiment que la période des mutations, voire des ruptures ou des tumultes n’est pas close, et qu’en définitive c’est peut-être – probablement – au niveau de ses éléments constitutifs (“périphériques”) que de vastes organisations comme les systèmes éducatifs peuvent évoluer ». 2Près de vingt ans plus tard, cette vision prémonitoire s’est en partie réalisée. 3Si la professionnalisation des chefs d’établissement semble s’imposer partout comme une évidence, elle suppose une clarification de leurs missions et un accompagnement institutionnel, en termes d’appui, de ressources et de formation. 4Ce qui frappe d’emblée à la lecture des différents articles qui constituent ce dossier, c’est la convergence de certains constats. 10Rachel D.

Changer le mobilier scolaire change-t-il l'école ? Le mobilier scolaire peut-il soigner ? Peut-il améliorer l'attention en classe ? Les défenseurs d'un renouvellement du mobilier scolaire ont de nouveaux arguments à faire valoir avec la publication d'une étude américaine dans la revue International Journal of Environemental Research and Public Health. Elle demande plus de permissivité dans les positions des élèves en classe et le passage au bureau debout. De lutter contre l'obésité Dirigée par Mark E Benden, School of Public Health Texas, une nouvelle étude évalue les gains liés au passage d'un mobilier où l'élève est assis à celui où il est debout avec la possibilité de s'asseoir. L'hypothèse de Mark E Benden c'était de jouer sur le mobilier pour faire reculer l'obésité. Au mieux apprendre Mais de nouveau arguments sont déjà annoncés. C'est là où le changement de mobilier change de façon plus profonde qu'on ne le croit l'école. François Jarraud L'étude Mind Shift Le mobilier scolaire change-t-il la pédagogie ?

LISTE COMMUNE de tous les lycées prioritaires : ECLAIR, DERS, sites (...) Mise à jour juillet 2011 Liste des lycées prioritaires Lycées prioritaires avec commentaires (12 p.) Cette liste OZP regroupe les lycées relevant de plusieurs dispositifs prioritaires. I - Plan Espoir banlieues les 206 lycées du Dispositif expérimental de réussite scolaire (en lycée). les 33 lycées du dispositif "Sites d’excellence en lycée". les 102 lycées des 350 établissement des quartiers Espoir banlieues Soit 341 lycées liés à Espoir banlieues II – Dispositifs Education nationale les 28 lycées entrés dans le dispositif Clair à la rentrée 2010 et qui ont été maintenus à la rentrée 2011 dans Eclair. les 25 lycées "labellisés Ambition réussite". III – Education prioritaire TOTAL tous dispositifs :534 lycées, ce qui correspond dans la liste, en raison de l’appartenance de certains lycées à plusieurs dispositifs, à 407 items. Nous n’avons pas pris en compte les lycées "sensibles " ou relevant du plan violence, dont la liste n’a pas été rendue publique en raison des risques de stigmatisation ;

Une pointe d’humour dans votre management L’humour dans le travail est devenu un enjeu, aux États-Unis, à partir des années soixante-dix. Ce n’était pas sans lien, à cette même époque, avec la montée des discours autour du stress dans les entreprises. La tendance était au management non directif, tourné vers la convivialité et l’empathie. Mettez à plat les contentieux pour résoudre les litiges non digérés entre collègues Ainsi donc, l’association du travail et de l’humour, voire du rire, n’est pas contradictoire avec l’idée d’efficacité au bureau, le bien-être au travail favorisant bien davantage la collaboration des agents et la satisfaction de ces derniers de venir travailler, qu’une ambiance pourrie. Créer des espaces de décompression L’humour est un style de management. Cependant, c’est un outil à manier avec précaution. Autrement dit, utilisez-le avec parcimonie. Sachez qu’on ne peut pas rire de tout et surtout pas avec tout le monde. Percevoir les symptômes de la morosité

Le bien être a-t-il sa place dans une formation élitiste ? L'éducation bienveillante peut-elle être performante ? La fabrication des élites doit-elle toujours se faire dans la compétition et la douleur ? On sait ce qu'il en est dans le système éducatif français où les filières d'excellence sélectionnent sur une extrême mémorisation et une évaluation sauvage. Au fond d'une petite rue calme du 16ème arrondissement parisien, l'International School of Paris (ISP) occupe plusieurs petits immeubles entre lesquels naviguent 400 élèves. Un collège ordinaire ? A première vue, les salles de classe de l'ISP ressemblent à des salles de cours ordinaires d'un collège ou d'un lycée français. Des disciplines intégrées On aura déjà remarqué que plusieurs disciplines sont intégrées, comme les sciences et les arts. Comprendre comment j'apprends Le projet personnel au coeur des dispositifs Ces disciplines se fondent dans un projet personnel que l'élève doit préparer avec un professeur tuteur. Bien-être, créativité et leadership La première c'est la créativité.

Related: