background preloader

2013 en 365 initiatives pour réinventer notre Monde (gros pdf à télécharger)

2013 en 365 initiatives pour réinventer notre Monde (gros pdf à télécharger)

http://www.efficycle.fr/wp-content/uploads/veilles/HS/2013/index.html

Related:  Traces du futurpetits moyens - grandes révolutionsnouveau paradigme (à classer)Medias sur des initiatives et autres repérages de projets

Comment s’informe la Génération Y ? Une récente étude du tout jeune cabinet new yorkais d’étude de marché Ypulse met en lumière les réels moyens d’information et les exigences en la matière de la génération Y. Et le constat est sans appel, les médias “traditionnels” ont bel et bien cédé leur place aux médias sociaux, dans le coeur des 14-30 ans en tout cas. Les réseaux sociaux, 1ère source d’information des 14-30 ans Comme nous le montre l’infographie “The Ypulse Times”, 68% des personnes issues de la génération Y s’informeraient grace aux réseaux sociaux. Ils sont donc la première source d’information de la génération Y, devant le bouche à oreille (63%) et les sites d’information (62%). La télévision, la radio et la presse écrite sont bons derniers et n’informent respectivement que 55%, 44% et 33% des 14-30 ans.

Repap fabrique du papier avec la pierre - Environnement VIDéO La société chinoise Repap fabrique du papier à base de carbonate de calcium. Grâce à ce nouveau matériau, plus besoin d'utiliser de l'eau et des arbres pour fabriquer des bloc-notes. Un procédé qui intéresse de plus en plus de curieux sur internet. Commercialisés depuis 2011 par l’italien Ogami , les cahiers en papier de pierre commencent à se faire connaître sur le web. Au cœur du buzz, la société Repap (paper à l’envers), basée à Hong-Kong , qui fabrique du papier à base de pierre. Comment effacer toute trace de vous sur Internet ? Après avoir un peu trop bourlingué sur la toile, certains veulent simplement effacer toutes traces de leur passage, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les sites web. Si c'est votre cas, voici comment procéder. Avant d’aller tenter d’effacer vos vieux compte Multimania, iFrance et MySpace, vous devriez sans doute commencer par aller effectuer une purge du côté du « Big Four », composé du quatuor Facebook, Twitter, Google+ et LinkedIn. En somme, c’est à ces endroits qu’on devrait logiquement avoir le plus de facilité pour consulter et/ou récupérer des informations vous concernant. Facebook ne vous aide pas vraiment lorsque vous désirez effacer votre compte.

La givebox, la boîte qui donne de la générosité Inventée à Berlin il y a trois ans, la Givebox (littéralement « boîte à donner ») s’est propagée un peu partout dans les rues de la ville. Son principe est basé sur l’échange, on y dépose ce dont on ne se sert plus et on y prend ce qui nous intéresse. Depuis, elle est apparue au Canada, en Espagne, en Angleterre mais aussi en France dans des lieux associatifs ou culturels. Lettre d'information Créée en Juin 1996, sous l'impulsion de Michel Giran, ADOME a réalisé de nombreux produits multimedia autour du développement durable [ CD Roms , Livres , sites internet ] et organisé des évènements autour de l'utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication pour le Développement Durable. Membre du Collectif des ONGs françaises au Sommet de Johannesbourg, du Comité 21 , de l'Alliance des ONGs pour la Planète [ L'Alliance pour la planète après 6 ans d'existence, s'est dissoute le 30 juin 2012 ] , de 1% pour la planète , présente au dernier Sommet Rio + 20...etc , ADOME s'insère dans un vaste réseau de partenaires.

Springwave: la spiruline bientôt au comptoir? Alors que les algues ont pris de plus en plus de place dans notre alimentation ces dix dernières années, en particulier grâce à l'explosion de la gastronomie japonaise, la start up Algama tente de démocratiser les produits alimentaires à base de micro-algues. Leur boisson, Springwave, source de protéine et d'antioxydants, devrait arriver sur le marché cet été. "Ces êtres vivants microscopiques n'ont jamais été mis en valeur par les industries agro-alimentaires, malgré des propriétés assez exceptionnelles", explique Gaëtan Gohin, cofondateur de la société. A l'heure actuelle, les micro-algues sont seulement consommées en complément alimentaire. Je découvre Shamengo est un néologisme constitué des mots Shaman (celui qui passe d’un monde à un autre monde) Men (la communauté humaine qui nous caractérise) Go (allons de l’avant). Sa sonorité chante agréablement à l’oreille de tous les habitants de la planète que nous avons rencontrés. Qu’ils se trouvent dans les grandes mégalopoles des pays développés ou émergents, dans les forêts les plus reculées d’Amazonie ou d’Afrique, les villages du toit du monde, les îles paradisiaques des mers du Sud. Shamengo évoque l’ailleurs, le voyage, la promesse d’un monde meilleur. Shamengo s’utilise comme un prénom et signe l’appartenance à une communauté.

FLOK Society en Équateur : et si cela changeait véritablement la donne (...) Il a été dit dans un article précédent qu’il suffit qu’un pays change ses règles du jeu pour que cela impacte tous les autres. Ce pays sera peut-être l’Équateur et son ambitieux projet FLOK Society. FLOK est l’acronyme de Free/Libre Open Knowledge Society, la société pour la connaissance libre et ouverte. Le projet est ainsi présenté sur le site de nos amis de Remix the Commons : Alors que le « Buen Vivir » vise à remplacer l’accumulation aveugle de la croissance économique par une forme de croissance qui profite directement au bien-être du peuple équatorien, le « Buen Saber » vise à créer des communs de la connaissance ouverts qui faciliteront une telle transition ; à travers le projet de recherche Free/Libre Open Knowledge (FLOK), l’Équateur entreprend de refonder son économie en déclenchant une transition nationale vers une société de la connaissance libre et ouverte. Nous avons voulu en savoir plus en traduisant cette interview de quelques-uns des ses acteurs.

Related: