background preloader

Rapport: agroécologie et droit à l'alimentation

Rapport: agroécologie et droit à l'alimentation
Related:  AgroécologieRessources documentaires

En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar Array. Array. En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar - LMOUS Début mars, Monsanto a pour la première fois reconnu que son coton Bt génétiquement modifié n'était pas efficace, les insectes ayant développé des résistances. Devant l'évidence, Monsanto a fini par admettre (une première !) Les rêves sont doux, les faits sont têtus... Autorisées depuis 2002 en Inde, ces cultures OGM recouvrent aujourd'hui 90% des surfaces cotonnières du pays. Les résistances développées par les ravageurs obligent en outre les agriculteurs à multiplier les épandages d'insecticides (comme aux Etats-Unis d'ailleurs), jusqu'à 13 fois plus qu'auparavant dans certaines régions, selon Vandana Shiva, une physicienne devenue militante de la défense de l'environnement. Monsanto a réponse à tout Du côté de Monsanto, on reste serein : "la résistance est naturelle et attendue" a déclaré - sans rire - la multinationale dans un communiqué. (Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

Marc Dufumier : “Penser une agriculture qui ne tue pas” | Réseau FRAB Marc Dufumier donnera une conférence au salon La Terre est notre métier le 12 octobre à 16h. Voici l’interview qu’il a donnée à SymBIOse. Ingénieur agronome et professeur émérite à AgroParisTech, Marc Dufumier est un ardent défenseur de l’agriculture biologique. Il a récemment publié « Famine au Sud, Malbouffe au Nord », aux Éditions du Nil, et donnera une conférence vendredi 12 octobre au salon La Terre est notre métier, qui s’intitulera : « Agriculture biologique et semences paysannes ». J’ai entamé ma carrière d’agronome suite à ma formation à l’Institut agronomique de Paris par goût pour cette question. Puis je suis parti en coopération dans les pays du Sud, d’abord à Madagascar, puis au Venezuela et au Laos. C’est un concept que je trouve bon. Certes, nous ne sommes pas sous les tropiques, mais il faut avoir l’humilité de se dire qu’on peut apprendre des pays du Sud. Nous n’avons pas assez joué sur le système de bonus-malus. Il faut faire pression pour que la loi change.

URBA & DEVELOPPEMENT OGM indiens et suicides : mythe ou réalité ? (1) Nous allons ici parler d’une étude de l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) publiée en Octobre dernier (1). Les auteurs tentent d’y faire le point sur les affirmations mille fois matraquées selon lesquels l’introduction du coton BT en inde en 2002 avait poussé les paysans à la ruine, et provoqué une épidémie de suicides. Cette étude, vous n’en entendrez pas ou très peu parler dans les médias. Devinez pourquoi ? Comme dans le cas de l’étude analysée par Ryuujin, la plupart des journalistes ne sont qu’à la recherche d’un scoop vendeur, peu leur importe de connaître le contenu réel d’une étude par ailleurs bâclée ou au minimum non finalisée, du moment qu’ils peuvent extraire une phrase ou un chiffre qu’on leur communique qui puisse flatter les peurs du public, et même publier à propos de conclusions imaginaires comme l‘a fait le Canard Enchaîné à propos des souriceaux (nourris au maïs BT) soi-disant « rachitiques« . Anton Suwalki (A suivre) 2ème partie :

Why We Should Save Small Family Farms Remember the Farm Aid concerts from the 1980s? Did you know this year’s concert took place last weekend in Hershey, Pennsylvania, where Willie Nelson, John Mellencamp, Neil Young and Dave Matthews gathered to perform? Farm Aid is the longest running benefit concert series in America, but they’re not getting the press they used to, and they should. For the past 27 years, Farm Aid has been working to keep families on the land growing our food. Between government policies that favor a commodity market and agribusiness practices that exploit it, the odds for survival are squarely against small family farmers. In America, according to Farm Aid and as reported by Sustainable Table, hundreds of farmers leave their land every week. The loss of small family farms has dramatically reduced our supply of safe, fresh, sustainably-grown foods; it has contributed to the economic and social disintegration of rural communities; and it is eliminating an important aspect of our national heritage.

Où va l’économie numérique ? Robotisation ou monopolisation "C'est peut-être difficile à croire, mais avant la fin de ce siècle, 70 % des emplois d'aujourd'hui sera remplacé par l'automatisation. Oui, cher lecteur, même votre travail vous sera enlevé par des machines. En d'autres termes, votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps", affirme Kevin Kelly (@kevin2kelly) dans un passionnant article pour Wired intitulé : "meilleurs que les humains : pourquoi les robots vont (et doivent) prendre votre job". Votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps ! Ce bouleversement est induit par une deuxième vague dans l'automatisation, estime Kevin Kelly : une vague centrée sur la cognition artificielle, les capteurs bon marché, l'apprentissage automatique et l'intelligence distribuée. Après avoir remplacé les travailleurs à la chaîne, les robots vont remplacer les travailleurs dans les entrepôts. Alors que les robots ne vont cesser d'être intégrés aux tâches manuelles, ils vont également affecter le travail en col blanc.

Les Amanins Whole Landscape Approach Can Help Feed the World Sustainably Farmers versus environmentalists. Rural food alliances versus tourism. Ranchers versus private industry. Can we build alliances between them in Africa to increase food production? Boost rural incomes? EcoAgriculture Partners is part of Landscapes for People, Food and Nature Initiative, a coalition that seeks to avert planet-wide food and environmental crises through a “whole landscape” approach. This broad coalition of agriculture, environmental and rural development organizations includes such high-impact organizations as Conservation International and the UN Food and Agriculture Organization. For example, on the shores of Kenya’s scenic Lake Naivasha, flower farms, farm and livestock production, and wildlife tourism have led to the overuse of water and land that threaten the lake’s unique ecosystem. According to the coalition’s report, key advances in food production and environmental stewardship made in the past two decades have contributed to successes. Related Stories:

Enfants et écrans : psychologie et cognition L’Académie des sciences vient de publier un rapport (.pdf) sur la relation des enfants aux écrans (disponible également sous la forme de livre aux éditions Le Pommier), un rapport qui tord le cou à nombre d’idées reçues sur le sujet et fait le point sur les connaissances scientifiques, éducatives et neurobiologiques. Comme le précisait Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences lors de la présentation publique du rapport, l’Académie a souhaité éclaircir les bases scientifiques de nos usages excessifs des écrans (voir les vidéos des présentations). Un rapport qui a voulu insister pas seulement sur les effets délétères des écrans – des effets qui existent, qui influent par exemple sur le temps de sommeil, l’attention, mais de manière plus rare qu’on a tendance à le penser – mais surtout sur les effets positifs de notre exposition aux écrans et notamment de l’exposition des plus jeunes aux écrans. A l’inverse, chaque culture apporte également son lot d’avantages.

Augmenter la production alimentaire mondiale grâce à l’agroécologie Dans un récent rapport de l’ONU paru le 8 mars dernier, le Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation, Olivier De Schutter, a estimé que les petits fermiers pourraient doubler leur production alimentaire sur les 10 prochaines années en recourant à des pratiques agroécologiques. Justifiant ce constat, le rapport explique que l’agroécologie (1) permet une meilleure conservation des sols et, par voie de conséquence, de produire plus sur le long terme. En 2007, un précédent rapport de la FAO (2) avait déjà souligné les sérieux atouts de l’agriculture biologique face à la pression d’une demande alimentaire croissante. Outre une meilleure qualité des sols, la réduction, voire l’absence, de l’utilisation de pesticides se traduit par de substantielles économies pour les agriculteurs. C’est notamment le cas de projets conduits en Indonésie, au Viet Nam et au Bangladesh, où la réduction de l’utilisation d’insecticides a généré d’importantes économies pour les paysans. Cécile Cassier

Agro-écologie et environnement sont-ils devenus des gros mots ? Après un verdissement vidé de son contenu par l’accord européen sur la PAC, conclu en juin dernier, France Nature Environnement avait appelé à plus ambition pour que la déclinaison française soit à la hauteur du projet agro-écologique voulu par le ministre. Stéphane Le Foll a esquissé ce matin devant le CSO, les axes de la PAC version française en oubliant l’environnement et l’agro-écologie. La France a coulé ce qui pouvait être sauvé Bien que l’accord conclu entre les Etats européens et Bruxelles était d’une grande faiblesse dans ses ambitions environnementales, il laissait une marge de manœuvre aux Etats pour remettre un peu de « vert » dans la PAC. La double performance économique et environnementale pourtant chère au ministre va-t-elle disparaître ? L’environnement, la victime idéale du moment Pour Bruno Genty, président de FNE : « Avec cette annonce, tous les signaux pour l’environnement sont au rouge et plus rien ne légitime le budget de la PAC.

La co-éducation intergénérationnelle, monde réel et éducation traditionnelle La co-éducation intergénérationnelle : Rendre complémentaires le monde réel et l’éducation traditionnelle. Par Joël de Rosnay Pour Educavox L’éducation est au centre de toutes les stratégies de construction de l’avenir. C’est un enjeu mondial, un des grands défis du troisième millénaire, un processus primordial de survie, d’adaptation et d’évolution de l’espèce humaine que l’homme va devoir conduire dans le respect des diversités et des libertés. Sans éducation, il ne peut y avoir de participation consciente et responsable à la gouvernance des sociétés de demain. Une connaissance émiettée conduit à une éducation fragmentée. Le traitement arbitraire du savoir en territoires distincts favorise un processus d’éducation taylorien. Le changement de paradigme que nous vivons (de l’analytique au systémique) appelle d’autres modes d’éducation. Le sénior peut ainsi devenir un médiateur, un catalyseur, un animateur. Il leur manque pourtant la carte et le territoire. Joël DE ROSNAY

Claude Bourguignon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lydia et Claude Bourguignon en avril 2010. Claude Bourguignon, né en 1951, est un ingénieur agronome français, ancien collaborateur de l'INRA. Fondateur du LAMS (Laboratoire d'Analyse Microbiologique des Sols)[1], il travaille en France, mais aussi en Europe, en Amérique et en Afrique. Biographie[modifier | modifier le code] Claude Bourguignon est un ingénieur agronome formé à l'Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G). Claude Bourguignon est par ailleurs conférencier et formateur, membre de la Société d’écologie, de la Société américaine de microbiologie, enseignant à l'ancienne école d'agrobiologie de Beaujeu. Dans les années 1980, il met au point une méthode de mesure de l'activité micro-biologique des sols et constate qu'en Europe, 90 % de l'activité micro-biologique des sols a été détruite (ce qu'il énonce dans le documentaire Alerte à Babylone). Théorie et recommandations[modifier | modifier le code]

Related: