background preloader

La valeur ajoutée du tuteur dans l'intégration de la Génération Y

La valeur ajoutée du tuteur dans l'intégration de la Génération Y
Le tuteur joue un rôle décisif dans l'intégration réussie des membres de la génération Y. Nous vous proposons de découvrir les éléments clés de la réussite dans un contexte où ces jeunes parfaitement "câblés" pour répondre aux enjeux de l'entreprise rencontrent des difficultés à trouver leur place. L'intégration des jeunes de la Génération Y (nés après 1980) s'invite comme un enjeu majeur dans nos entreprises. Du constat des problèmes actuels aux évolutions à mettre en place. 1er constat : une difficulté à trouver leur place Les jeunes arrivent sur le marché du travail avec des atouts très intéressants pour l'entreprise : formation initiale de bon niveau, goût pour le travail spontané en réseau, appétence pour la technologie et les outils digitaux, pragmatisme.Et pourtant l'intégration n'a jamais été aussi difficile pour cette génération comparée à celles de ses devancières à tel point que se pose la question de leur adaptation au monde du travail. Identifions quelques éléments clés Related:  DIGITAL NATIVESQG5 - Comment répondre aux besoins en compétences de l’organisatrecrutement

Les sites de recrutement les plus utilisés par les entreprises Coriace ! Même si elle a migré du papier à Internet, la petite annonce reste encore aujourd'hui le moyen privilégié des entreprises pour embaucher leurs cadres. Comment s'en étonner, au vu de son efficacité ? Selon une récente enquête de l'Apec, l'Association pour l'emploi des cadres, la publication d'une offre permet en effet d'aboutir à une embauche dans 61% des cas contre à peine 20% pour la chasse de tête et 13% pour le choix d'une candidature spontanée. En quête d'un job ? Si vous êtes dans ce cas, il est intéressant de savoir où les entreprises diffusent leurs offres pour n'en rater aucune. Les résultats de l'enquête sont en tout cas sans appel. Capital vous offre le diagnostic de votre CV Cliquez sur l'image pour l'agrandir et découvrir les résultats de notre enquête LindedIn : le réseau social professionnel américain LinkedIn propose aussi aux entreprises de déposer leurs offres.

Générations X Y Z - Best Futur 22 Mai Générations X Y Z D’où viennent ces expressions et de quoi s’agit-il exactement ? L’écrivain canadien , Douglas Coupland né en 1961, popularisa l’expression « Génération X » avec la parution de son livre « Génération X : Tales for an accelerated culture » en 1991. Génération X (1960-1979) – Recherche de défis et besoin d’apprendre La génération X est située juste après les baby-boomers. Événements Les « X » se situent dans une transition sociale: du déclin de l’impérialisme colonial à la chute du mur de Berlin qui marqua la fin de la Guerre froide. Caractéristiques Confrontation à une pénurie d’emplois, d’où une attitude égocentrique et sarcastique. Génération Y (1978-1994) – coaching et rétroaction La génération Y est celle des personnes nées entre 1980 et 1995. Événements Ils considèrent comme dépassées les transformations morales des années 1960-1970. Caractéristiques Hyperconsommation et hypersexualisation. Génération Z (1995 – ?)

Les bases d'une fiche de poste efficace "La fiche de poste ? C'est un outil indispensable à la gestion de mes recrutements et une base de travail pour l'entreprise", résume Ramzi Laïb, cofondateur de YouFID (raison sociale : Woappy), concepteur d'une application de fidélisation client pour les commerçants. Le dirigeant de cette TPE parisienne a progressivement embauché du personnel technique, administratif et commercial jusqu'à compter aujourd'hui dix salariés. Pour lui, hors de question de se passer de ce document, qui présente une triple utilité : clarifier les missions du collaborateur, cadrer les recrutements et servir de base objective pour l'entretien annuel afin de comparer les missions décrites avec leur réalisation effective. "Ce document doit être à la fois précis et exhaustif" "Ce document doit être à la fois précis et exhaustif concernant les évolutions potentielles du poste, explique André Aurière, directeur de la Boutique de gestion de Franche-Comté (réseau d'appui aux entrepreneurs). Un rôle, des missions

untitled Patrick Molle est Directeur Général de FBS (France Business School). L’école a mis en place une méthode de recrutement novatrice basée sur l’évaluation des aptitudes des candidats et sur leur potentiel, plus que sur leur niveau académique sanctionné par le diplôme. Au programme : tests de raisonnement, épreuves de groupes et entretiens. Observateur privilégié des nouvelles générations, Patrick Molle suggère de revoir l’approche du recrutement des jeunes diplômés par les entreprises. Nous sommes dans un système vieillissant au cœur duquel on retrouve la culture de l’élite. Un système extrêmement conventionnel où les entreprises classaient les écoles dans lesquelles elles recrutaient. Les réseaux sociaux pour engager le dialogue Les méthodes traditionnelles de sourcing au sein des écoles étaient efficaces dans la culture de l’élite, pour observer, identifier et attirer certains profils. Internet comme support Les écoles ont aussi un rôle à jouer.

Emploi : ces nouvelles méthodes de recrutement qui bouleversent le marché Depuis de trop nombreuses années, en raison d’un taux de chômage qui dépasse les 10% en France, les patrons et les DRH croulent sous les CV, qui s’ammoncellent sur leurs bureaux. Problème, trier tous ces CV prend un temps considérable, que les dirigeants de TPE ou PME, n’ont pas. Une situation, source d’angoisses : "suis-je passé à côté de la perle rare ? Ai-je fait le bon choix ?". Car, un mauvais recrutement peut coûter cher en temps et en argent. Quand la technologie aide à recruter Désormais, le numérique, la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle et le big data leur permettent de gagner considérablement en efficacité. Par exemple, Randstad, l’un des leaders en France de l’emploi intérimaire, utilise depuis deux ans "Big data by Randstad" un moteur de recherche, qui établit les correspondances entre une base interne de 3 millions de CV et les annonces disponibles sur le Web. Le recrutement prédictif Faire vivre des expériences "humaines" pour séduire les meilleurs

La génération Z invente un nouveau langage | IP Belgium Après la génération Y, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, voici venir les Z ! Décrits par certains comme la « version 4G » de leurs grands frères, par d’autres comme des « Zombies » dont l’invasion nous menace, ils intriguent autant qu’ils déroutent. En plus d’une autre façon de concevoir l’apprentissage, les relations sociales et le monde du travail, cette génération a pourtant beaucoup à nous apporter : elle contribue notamment à l’invention d’un nouveau langage basé sur l’image, la représentation des corps et de l’émotion, qui déteint sur nos communications et pourrait même influer sur notre mode de pensée. Une génération « Zombie » ? Les enfants du millénaire (nés entre 1980 et 2010, cfr encadré) forment un groupe défini par de nombreuses caractéristiques, comme celle d’avoir été élevés par des « parents-hélicoptères » qui les protègent de tout et veillent à tous leurs besoins. Enfin des vrais « Digital Natives » ? Réseaux ‘Z’ociaux Plan de carrière : « Do it yourself » SnapWHAT ?

Ressources humaines : les 5 grandes tendances de 2015 Les avancées technologiques de 2014, avec l’émergence des réseaux sociaux, de l’analyse du Big data, des technologies mobiles et du Cloud perturbent la structure des entreprises et influent sur la gestion des RH, la planification des successions et la manière dont les entreprises recrutent et fidélisent les meilleurs talents. > 5 conseils pour être heureux en 2015 > Entreprise : les raisons de la déprime > Les 5 raisons qui feront de 2015 l'année des entrepreneurs En cette fin d’année, les professionnels RH vont à peine avoir le temps de reprendre leur souffle avant d’attaquer 2015. 1. Les grands éditeurs de logiciels rivalisent d’ingéniosité pour attirer les meilleurs talents en mettant à profit des méthodes de recrutement astucieuses et technologiquement sophistiquées. 2. Les meilleures pratiques d’évaluation des salariés et les écueils que peuvent rencontrer les DRH et les managers sont amplement documentés. D’autres n’envisagent même pas de solution de remplacement. 3. 4. 5.

Engagement et rétention des talents : levier de performance pour l’entreprise Par Raphaël Delmas et Cécile Pannetier1 La fidélisation des employés, et plus particulièrement des “talents”, est un enjeu et un défi de taille pour les professionnels des Ressources Humaines. Les résultats d’une étude internationale de Michael Page2 indiquent que la rétention des talents est la seconde priorité des RH en 2013. 93% des entreprises interrogées affirment déployer une stratégie pour fidéliser leurs meilleurs éléments. Pourtant, d’après une étude récente menée par Hay Group, “les entreprises ne parviennent pas à inciter leurs collaborateurs à donner leur maximum. Dans le monde, seulement deux salariés sur trois sont engagés dans leur entreprise. Mais quels sont les facteurs qui peuvent amener ces employés à rester fidèles à l’entreprise ? Une des étapes la plus critique dans la fidélisation des employés se situe avant l’embauche même. Au contraire, en cas d’erreur de sélection il faudra relancer le process de recrutement, ce qui entrainera des pertes financières.

Les sept paradoxes de la formation face à la génération Z « Le plus difficile pour la génération Z, c’est qu’elle doit se débrouiller seule, car le système éducatif ne les prépare pas encore à tous ces changements qui ont déjà eu lieu. Ils ont grandi dans un monde scolaire qui ne correspond pas à l’univers professionnel actuel et futur ». Cette citation du blogueur Patrick Douag (1) illustre bien le défi auquel doivent répondre les institutions éducatives (lycées, CFA, organismes de formation…) qui accueillent aujourd’hui les jeunes de la génération Y et Z pour les préparer à une entrée dans le monde du travail. Pour mémoire : la génération X regroupe les personnes qui sont nées entre 1960 et 1980. Ces générations ont connu trois évolutions marquantes du web (la dernière restant à venir) comme le montre le schéma ci-dessous : Notons toutefois que ces catégories sociologiques sont loin d’être homogènes. On pressent bien qu’une préparation à ces « nouveaux codes du travail » devrait se faire dans un environnement peu ou prou isomorphe.

Recrutement : les réseaux sociaux, meilleurs amis des DRH Il serait prématuré de vous conseiller de jeter les CV et lettres de motivation, tellement vintage, car selon le magazine "Vogue", les imprimés sixties sont de retour. Toutefois, ne comptez pas trop sur ces outils du XXe siècle pour décrocher votre prochain emploi. Bienvenue en 2015, où les réseaux sociaux sont furieusement à la mode, au point que bientôt vous vous demanderez comment on faisait avant, avec la même pointe de nostalgie que vous éprouviez jusqu’à présent à la vue d’un Minitel. Nous avons interrogé plus d’une centaine d’entreprises qui confirment cette tendance. Parmi elles, 59 % disent avoir utilisé un nouvel outil numérique au cours des douze derniers mois. Et les réseaux sociaux, professionnels ou personnels, font désormais jeu égal avec les job boards (sites d’offres d’emploi et de recrutement). La directrice du recrutement groupe de L’Oréal, Frédérique Scavennec, fait partie des adeptes. Plus qu’un nouvel outil, c’est un changement de perspective qui est à l’œuvre.

Pourquoi on a de plus en plus d'entretiens de recrutement pour une embauche C'est l'un des effets de la crise : le processus de recrutement s'éternise, les entretiens d'embauche se multiplient. Pas facile de garder sa motivation dans ces conditions. Les entreprises font passer de plus en plus d'entretiens aux candidats avant de les embaucher. © Maxppp - Frédéric Cirou Les entreprises recrutent moins. Alors elles cherchent à se rassurer un maximum quand elles le font. Ca n'est pas tout à fait nouveau : les recruteurs ont toujours cherché des candidats parfaits : jeunes mais avec de l'expérience, diplômés mais pas chers, motivés mais qui ne va pas semer la zizanie dans les équipes parce qu'il a les dents longues.Mais là, on atteint des sommets. On va pouvoir aller travailler au Brésil L'info est passée inaperçue dans le voyage de François Hollande au Brésil, et pourtant un accord diplomatique majeur a été signé : les jeunes des deux pays vont désormais bénéficier du permis-vacances-travail.

Organiser sa veille dans un environnement d'apprentissage personnel Un environnement d'apprentissage personnel (EAP) ? L'environnement d'apprentissage personnel n'est pas à proprement parler un outil. C'est une présentation souvent visuelle, assez libre sur la forme, des sources, des méthodes et des outils qui facilitent les apprentissages d'une personne. On y trouve des supports numériques, mais aussi humains ou livresques. Il se peut que votre bibliothèque municipale, vos collègues, vos proches, les journaux que vous lisez fassent partie de votre EAP, tout comme sans doute les moteurs de recherche, vos réseaux sociaux, Thot Cursus, etc... Beaucoup d'EAP ont été présentés sous forme de schémas pour permettre une vue synthétique rapide et comparer. L'EAP répond aux questions suivantes : Quelles sources d'information, numériques ou non vous aident à apprendre ? Dans son blog, Marcel LEBRUN en présente un en s'appuyant sur la méthode IMAIP : (s') Informer(Se) Motiver(S') ActiverInteragirProduire Les méthodes et les relations plutôt que les outils Ressources :

Comment recruter sur les réseaux sociaux - JDN Les réseaux sociaux représentent désormais un fabuleux terrain de jeux pour les entreprises, les chasseurs de têtes, les services de ressources humaines et les cabinets de recrutement. Le sourcing candidat Le sourcing candidat c'est le moyen pour les recruteurs d'utiliser toutes les sources disponibles sur Internet concernant un candidat. Il s'agit notamment des blogs, des forums, et bien évidemment des profils professionnels sur les plateformes spécialisées telles que Linkedin ou Viadeo. Les personnes chargées de faire du sourcing trient et analysent les comptes et tentent au maximum de créer un contact réel avec les candidats potentiels dans le but de bâtir une « base ressources » utile pour l'entreprise ou le cabinet de recrutement. Réseaux sociaux et stratégie de communication Les réseaux sociaux professionnels permettent d'accélérer la prise de contact et d'optimiser la communication entre candidats et recruteurs. Les TPE et les PME occupent le terrain

Cinq tendances RH à suivre en 2014 Nous vous présentions il y a quelques jours les 12 mots RH qui ont fait 2013 selon 12 experts du secteur. Il est désormais temps de nous tourner vers l’avenir. Quelles seront les tendances du recrutement en 2014 ? En cette année supposée (ou désirée) de reprise économique, la mutation des services des ressources humaines et de leurs usages pourrait continuer sur sa lancée et créer de nouvelles pratiques ainsi qu’une nouvelle vision du recrutement. Futurestep, spécialiste du recrutement des cadres et filiale du groupe Korn Ferry, acteur majeur du secteur au niveau mondial, s’est penché sur le sujet. 17 membres du comité de direction, issus des différents pays où est présent Futurestep se sont réunis pour partager leur vision des évolutions à venir cette année, sur la base des observations faites l’année passée. 1 – Une vision à plus long terme pour les embauches Fini, le court-termisme ? 2 – L’arrivée du recrutement mobile 3 – Les Big Data prennent de l’importance

Related: