background preloader

Classifications_botaniques

Classifications_botaniques

Faites des ÉCONOMIES avec ces 13 aliments qui repoussent dans l'eau ! Il est l'heure de faire des économies, il n'est pas nécessaire de dépenser des sommes astronomiques alors qu'on peut s'en sortir chez soi en dépensant bien moins d'argent ! De plus, cette activité peut se révéler très intéressante pour responsabiliser les enfants, ça devrait les enchanter ! L'ail: -Ajoutez un fond d'eau à un contenant transparent -Ne pas immerger la gousse -Changez l'eau tous les 2 jours -Vous pourrez plantez dès qu'il atteint 3 cm de haut Crédit photo: lesrecettesdejuliette.fr Le céleri: -Il faut commencer par tremper le pied. -Dès que des repousses apparaissent, il est possible de mettre en terre en laissant les repousses sorties. -Plantez le tout dans un sol humide, exposé au soleil Crédit photo: le-jardinoux.net L'oignon vert (échalote) et le poireau: L'oignon vert: -Juste un fond d'eau, il ne faut pas immerger la gousse -Vous pourrez les planter dès qu'ils ont atteint 3 cm de haut Le poireau: Même chose pour le poireau, changez l'eau tous les 2 jours sinon il sentira l'oignon

Plantes médicinales - Se soigner par les plantes - Phytothérapie Comment récolter et sécher les plantes médicinales ? 1. Récoltez et coupez les feuilles, fleurs ou tiges de préférence lors d’un matin ensoleillé et sec (pas de rosée). Evitez toutefois un soleil trop chaud (par ex. entre 10 h et 14 h), car la plante se protège et stocke en partie ses propriétés à l’ombre hors de portée du soleil. De plus il faudrait récolter les plantes par temps sec et si possible loin des endroits pollués comme les routes ou les champs cultivés. 2. 3. Evitez également de stocker les plantes séchées dans des sachets de plastique, sachant certains effets de ces matériaux sur notre santé. Quiz sur les plantes médicinales A lire: Culture des plantes médicinales dans votre jardin, conseils pratiques

Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. A imprimer et glisser dans votre poche pour la prochaine balade ! Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Les résineux

Plus de 75 plantes toxiques décortiquées et expliquées ! 1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

Les champignons comestibles ou toxiques, cueillette, recettes, conservation La permaculture au sein de l’agriculture urbaine : Du jardin au projet de société 1Stimulée par une recherche contemporaine de relations environnementales et collectives plus harmonieuses, l’ambition d’une agriculture intégrée à des cycles écologiques durables rencontre un souhait citoyen de réinvestir la ville. Les expériences présentes de permaculture et leurs développements dans le mouvement des villes en transition tendent vers ces objectifs. Cet article, prolongeant les potentialités d’aménagement de l’agriculture urbaine au travers de la permaculture se propose de décrire les possibilités de mise en œuvre de production de « cultures alternatives » dans leurs sens le plus large. Pour cela, nous essayerons d’abord de définir la permaculture à partir d’elle-même. Puis, nous chercherons sa spécificité dans ses contrastes avec les disciplines qui travaillent l’agriculture urbaine : l’agriculture et l’urbanisme.Ensuite, nous envisagerons la permaculture, non plus comme seule méthode d’agriculture dans la ville, mais comme une méthode de conception de l’urbain.

Quelles sont les plantes toxiques et dangereuses en France ? Ce mini-cours va vous permettre de découvrir les plantes toxiques, parfois jusqu'à en être mortelles, qui existent en France, ainsi que les attitudes à tenir pour réagir face à un empoisonnement ou pour l'éviter. Les plantes mortelles Les bouquets de fleurs des champs, les cueillettes de fruits des bois offrent une multitude de plantes que l'on ne connaît que très peu ou mal et qui peuvent s'avérer très toxiques, au point d'en être mortelles. Certaines des plantes potentiellement mortelles sont même vendues par les fleuristes et les pépiniéristes (sans aucun étiquetage quant à leur dangerosité). Parmi les plus célèbres des plantes " tueuses ", beaucoup appartiennent à la famille des solanacées. Cette famille, celle de l’aubergine, la tomate, la pomme de terre… (dont les parties aériennes sont toxiques) regroupe de nombreuses plantes connues depuis des millénaires pour leurs " crimes " : lesbelladones (10 à 15 de leurs baies violacées tuent un adulte) ; la mandragore ; la jusquiame ; etc.

Forum permaculture Plantes et botanique La permaculture, ques aquo? | Prise de Terre Voici une sélection d’articles sur le thème épineux de la tentative éventuelle d’approchement hypothétique d’une définition de la permaculture. Qui est-elle, que veut-elle, qui sont ses réseaux?? C’est en fait assez simple : ce n’est certainement pas ce que vous pensez! L’origine de ce qu’on appelle la permaculture remonte au Néolithique, aux origines de l’agriculture. C’est ce qu’on appelait le bon sens, à une époque où l’humain vivait avec / grâce à / et de la Nature sans autre énergie que celle de ses bras, de son intelligence et de la connaissance de son milieu. Les humains de l’époque, de part leurs moyens très limités sont partis d’un partenariat avec la Nature basé sur le respect, la connaissance, et l’observation. Mais officiellement, c’est Masanobu Fukuoka (voir dans cet article) dans les années 40 qui a posé le premier les bases de cette agriculture sauvage. c’est un ensemble de techniques, mais avant tout une philosophie, une vision. Les étapes : (source ekopedia) Fig. J'aime :

Rechercher un taxon Nouveau : Oiseaux Attention : Photoflora utilise la nomenclature de la BDNFF version du 7 février 2015 et ne gère pas la synonymie. Au minimum tous les taxons français sont listés. Utilisez l'interface de consultation (de travail) de la dernière version de la BDNFF pour rechercher le nom retenu actuel : ici , ou utilisez les modules de consultation dont les liens sont indiquées plus bas Depuis février 2015 : Téléchargez le module autoexécutable contenant toute la synonymie avec nomenclature à jour du 6 février 2015 avec fiche d'accès direct aux photos de Photoflora. Vous recherchez des photos d'animaux (autres que les oiseaux maintenant en ligne), de paysages, de géologie, … n'hésitez pas nous contacter... nous aurons certainement de quoi vous satisfaire... Dernière mise à jour : 6 février 2015 Plus de 6000 scans de plantes fraîches zoomables : exemple n'oubliez pas de "zoomer sur le scan" Télécharger la Flore de Rouy au format pdf : ici Laissez vos messages sur notre livre d'or

Masanobu Fukuoka Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Masanobu Fukuoka Masanobu Fukuoka, en 2002 Masanobu Fukuoka (福岡 正信, Fukuoka Masanobu?) (né le et mort le ) est un agriculteur japonais, connu pour son engagement en faveur de l'agriculture naturelle. Biographie[modifier | modifier le code] Microbiologiste de formation et spécialiste en phytopathologie, il travaille au Bureau des Douanes de Yokohama, à la Division de l'Inspection des Plantes. Il écrit le livre La Révolution d'un seul brin de paille, publié en 1975 au Japon, qui raconte et théorise son expérience en agriculture naturelle. « ...répandre de la paille... est le fondement de ma méthode pour faire pousser le riz et les céréales d'hiver. « Faire pousser des arbres sans élagage, sans fertilisant ni pulvérisations chimiques n'est possible que dans un environnement naturel. » « Comme la nourriture naturelle peut être produite avec le minimum de coût et d'effort, j'en déduis qu'elle devrait être vendue meilleur marché. »

Plantes toxiques - Plante toxique :… - Morelle douce-amère - Actée rouge à… - Délire atropinique - Bouton d'or - Le blog de herbesetpetales.over-blog.com Samedi 7 janvier 6 07 /01 /Jan 16:46 Aussi nommée : Carotte à morreau, cigue commune, poison hemlock Conium maculatum Linné, Altération du nom grec de la plante d'origine incertaine. Petite Histoire de cette plante toxique à travers le temps : La mort de Socrate telle que racontée par son disciple Platon constinue l'empoisonnement le plus célèbre venant de la Cigue maculée: dans la Grèce antique, les fruits de cette plante servaient à exécuter les condamnés par une mort lente de ( 4h à 6h) et apparamment sans douleur physique, due à une paralysie progressive ; le condamné gardait sa lucidité jusqu'à l'arret respiratoire. Sauf si des fruits se trouvent melés à leur nourriture, les animaux s'empoisonnent rarement, en bonne partie à cause de l'odeur forte de la plante : à dose mortelle une intoxication produit un avortement. Description de la plante : Grande bisanuelle (150 cm) ayant l'allure typique des ombellifères. Source : Plantes sauvages comestibles, Guide d'identification Fleurbec

Related: