background preloader

Comment analyser le référencement de ses images dans Google Images ? »

Comment analyser le référencement de ses images dans Google Images ? »
Analyser son trafic émanant de Google Images peut-être bien utile. Ayant un webzine sur la bière qui utilise beaucoup d’images je peux vous dire que le trafic apportés par Google Images n’est pas négligeable. Il représente 4% de mon trafic total et 25% de mon trafic organique total. Avec cette importance, impossible de faire l’autruche, il faut connaître les images les mieux référencées. Voici une solution en deux étapes pour analyser son référencement dans Google Images. Étape 1 – Quelles pages sont les mieux référencées dans Google Images ? Rendez-vous dans « Acquisition » puis « Tous les sites référents ».A cet endroit, cliquez sur « google.fr »Il y a de forte chance que ce soit « /imgres » qui soit votre principale source de trafic. Étape 2 – A quels mots-clés correspondent ces pages Maintenant que je connais les pages bien référencées, il ne sera pas compliqué de savoir sur quels mots-clés on remonte dans Google Images. Étape 3 – Vérifier si je suis présent dans Google Images Étape 1

Comprendre Google Analytics – Partie 4 : Analyser les pages de votre site Il est difficile de comprendre toutes les fonctionnalités offertes par Google Analytics, mais également de savoir quelles données sont importantes et comment les interpréter. Afin de voir si le contenu de votre site répond à la demande de vos lecteurs, il est intéressant de procéder à une analyse des pages qui le composent. Google Analytics renseigne sur la « Page d’entrée », la « page de sortie », les « pages/visites », les « pages vues » et le« temps passé sur la page ». Page d’entrée et page de sortie Page d’entrée Le nombre « d’entrées » désigne le nombre de fois où une page a été la première vue dans le cadre d’une visite. Page de sortie Cette statistique fait référence à la page par laquelle le visiteur a quitté votre site. Taux de rebond Le taux de rebond correspond au temps et à l’interaction que va avoir l’internaute avec votre site Internet. De façon générale, le taux de rebond est analysé comme suit: Visites des pages Pages vues Pages/visite Temps passé sur la page Références :

Vérifier les positions sur Google A quoi sert cet outil ? L'outil référencement de cette page va vous permettre de vérifier rapidement votre positionnement sur plusieurs datacenters aléatoires de google et ainsi analyser le résultat de votre référencement. L'outil va simplement vous éviter de regarder votre positionnement manuellement. Ce sont surtout les webmasters qui en ont besoin afin de suivre l'évolution du référencement de leur site! Comment fonctionne cet outil ? Dans le premier champ, vous choisissez et entrez un mot clé, dans le deuxième champ, une adresse, longue ou courte example.com et lancez la recherche. Spécifications Au niveau de l'entrée des caractères, l'outil accèpte n'importe quels caractères puisque tout a été codé au format utf-8. Bon référencement à tous !. Besoin d’améliorer vos positions pour passer en première page ?

>➤ CSS débutant : Feuille de style - Cours CSS - Cascading Style Sheets ☀ Le Top 10 des applications spécial camping le 06.03.11 à 23h30 - Mis à jour le 07.03.11 à 00h08 Le secteur de la HPA n'est pas en reste dans le développement d'applications spécifiques. Voici une notre sélection sur smartphones. Souvent pratiques, parfois ludiques mais pas toujours indispensables ces applications s'adressent à tous les campeurs. 1 / Choisir un camping avec Camping2Be (app. gratuite) CTouvert, acteur incontournable dans le secteur de l'hôtellerie de plein air, propose via l'application Camping2Be, un véritable portail communautaire européen destiné aux campeurs pour partager leurs bons plans, leurs photos et donner leurs avis sur leurs campings préférés. 2/ Localiser son camping Campéole (app. gratuite) Grâce à l'application Campéole les campings de la chaînes peuvent être géo-localisés par leurs clients. 3/ Organiser efficacement son séjour avec Icamp (1,59 E) 4/ L'Office du Tourisme en poche avec Mobitour (app. gratuite) 5/ La Chaîne Météo fait la pluie et le beau temps au camping (app. gratuite)

Photo privacy online - read edit and clear Exif your private information in pictures Logiciels retouche photo gratuits La retouche photo (ou retouche d'image) est un procédé consistant à modifier une photo afin de l'améliorer. La retouche photo permet notamment de corriger des petits défauts d'une photo, de l'éclaircir ou bien de l'assombrir ou encore d'en changer le contraste. Grâce à la retouche photo, il est même possible de supprimer un élément d'une image (une personne par exemple) ou d'en ajouter une, on parle alors de logiciel de montage photo. Les principaux logiciels de retouche photo sont notamment Photoshop, la référence en la matière (mais payant) ou encore des logiciels comme Photofiltre (gratuit) ou The Gimp (libre).

Transformer Gimp en Photoshop L’Open source a l’avantage de fournir bon nombre d’alternatives libres mais parfois ces dernières ne sont pas toujours intuitives pour l’utilisateur lambda. Les ex-windowsiens habitués à Adobe Photoshop peuvent se retrouver déroutés, au premier abords, par GIMP (GNU Image Manipulation Program). Nous allons voir comment donner à GIMP, une apparence et un comportement se rapprochant de ceux de Photoshop. Martin Owens a crée une modification de GIMP facile à installer car il suffit juste de télécharger une archive et de remplacer un dossier dans votre dossier Home. La modif a été crée pour GIMP v2.8 et inclus les icônes, raccourcis, dialogues, couleur de fond… qu’on trouve avec Photoshop. Passons à l’installation Déjà il faut pas avoir GIMP ouvert. Sur ce lien, télécharger l’archive zip sur DeviantArt (lien sur la droite en haut) et placez le dans votre dossier home. Faisons une sauvegarde de votre configuration actuelle de GIMP: Avec le terminal mv ~/.gimp-2.8 ~/.gimp-2.8.bak Et voilà !

Retouche photo : Windows ImageViewer ImageViewer est un logiciel de retouche d'image se proposant d'appliquer des effets graphiques ou de corriger des images. Sa particularité réside dans le fait qu'il ne... 1406 téléchargements PhotoDirector PhotoDirector est un logiciel de retouche photo accessible à tous, débutants comme experts, qui propose de nombreuses fonctions d’amélioration et de retouche... 20503 téléchargements XnView XnView est un utilitaire pour visualiser et convertir les fichiers graphiques, qui importe environ 400 formats graphiques différents, et peut enregistrer des images dans une cinquantaine de... 1383 téléchargements Mise au carreau Mise au carreau est un logiciel qui se propose d'aider au travail préparatoire à la peinture de tableaux artistiques. SnagIt (Windows) SnagIt, de TechSmith Corporation, est l'un des plus puissants outils de capture d'écran actuellement sur le marché. Fotowall (Windows) Fotowall est un superbe logiciel de création graphique Open Source et multi-plateformes. PhotoLine

64 logiciels gratuits pour vos photos 01net. le 30/03/07 à 07h00 Nous ne nous intéressons ici qu'aux logiciels gratuits (appelés également freewares ou gratuiciels). Les logiciels sharewares, eux aussi diffusés sous la forme de fichiers à télécharger, mais qui sont payants, sont donc exclus. L'offre étant pléthorique, nous limiterons, dans un premier temps, notre panorama aux logiciels pour Windows que nous qualifierons de ' généralistes ' dans la mesure où ils sont capables de réaliser la plupart des traitements de base à partir d'une photo numérique. Dans une seconde partie, nous nous intéresserons aux logiciels spécialisés qui n'assument qu'une seule fonction précise (traitement du bruit électronique, etc.). Pendant longtemps, le logiciel gratuit a été le fait d'une communauté de développeurs en marge des éditeurs de logiciels commerciaux. Également appelé Photoshop Album Starter Edition (ou SE), il est gratuit, facile d'emploi et répond finalement aux besoins essentiels du photographe numérique amateur. Où les trouver ?

Favicon - L'icône de votre site dans la barre d'adresse Vous avez sûrement remarqué la présence d'une icône à gauche de l'URL dans la barre d'adresse de votre navigateur sur certains sites web ? Pour mettre en place ce type d'icône sur votre propre site web il n'y a rien de plus simple. Créer la favicon Il y a plusieurs méthodes : Pour la plupart des navigateurs Il suffit dans un premier temps de créer une image au format png ou gif (formats standards, à utiliser). Pour Internet Explorer Comme d'habitude, IE ne respecte pas les standards et n'utilise pas les images avec les bons formats. Pour créer une favicon animée ou générer simplement un fichier ICO Cet outil vous permettra non-seulement de générer un fichier ICO facilement mais aussi d'animer votre favicon et de faire défiler du texte si vous le souhaitez. Cliquez sur le bouton Parcourir... et choisissez une image se trouvant sur votre ordinateur. Vous pouvez aussi rajouter du texte qui défilera après votre icône, cela générera automatiquement une icône animée. Mettre la favicon en ligne Notes

Sitemap: Comprendre et générer un fichier sitemap Qu'est-ce qu'un sitemap ? Un sitemap est un fichier qui contient une liste enrichie d'URLs internes à un site web. Ce fichier est au format XML. Il permet de fournir aux principaux moteurs de recherche des informations sur les URLs d'un site web qu'ils ne pourraient pas découvrir par eux-mêmes. Pour bien comprendre à quoi sert un sitemap, il faut comprendre la manière dont fonctionnent les robots d'indexation des moteurs de recherche (appelés aussi Web spiders ou crawlers ou Bots) tels que Google, Yahoo ou Bing. ils commencent par télécharger et analyser le fichier (s'il existe). On peut alors tirer le constat suivant: si une URL d'un site web n'est pas accessible par sa racine ou récursivement dans ses descendants, alors un robot ne peut pas la trouver magiquement. 3 types d'entrées dans une sitemap : les liens, les vidéos et les images Un sitemap peut contenir des URLs "classiques" (HTML, PDFs...), des URLs d'images et même des URLs de vidéos.

Le PageRank : qu’est-ce que c’est ? Ce mot désigne le système utilisé par les moteurs de recherche modernes (dont, bien entendu, Google, qui en est d'ailleurs l'"inventeur") pour déterminer l'intérêt général d'un site et, d'une certaine façon, sa "popularité". En bref ... Les moteurs de recherche considèrent que l'intérêt de votre site est directement proportionnel à sa popularité, c'est-à-dire au nombre de liens qui pointent vers lui. Plus on parle de vous, plus vous êtes quelqu'un d'intéressant et qui mérite d'être bien classé. Mais ce n'est pas tout ! Cet "intérêt" se traduit sous la forme d'une note (un chiffre) qui porte le nom de pagerank (PR). Le reste n'est qu'un calcul interminable et fluctuant, qui tente de prendre en compte l'ensemble des sites de la planète, et qui va distribuer des notes aux uns et aux autres, en tenant compte des notes des uns et des autres. Plusieurs outils permettent de connaître son pagerank. Dans le système de la GoogleBar, le PR est noté sur 10. En détail ...

Related: