background preloader

Les croisades

Les croisades
Introduction Bénie par le pape et conduite par les monarques des royaumes chrétiens de la vieille Europe, cette aventure devait représenter tout ce que l'esprit médiéval avait de bon en lui. Malgré l'échec militaire manifeste des croisades (à l'exception de la première), la Chrétienté en sortit grandie au niveau économique et culturel. Le choc des cultures fut nettement favorable à l'Europe, moins avancée que le Moyen Orient qui rentre alors en déclin. Les croisades permirent également au niveau géopolitique la création des Etats Latins d'Orient (comté d'Edesse et de Tripoli, principauté d'Antioche, royaume de Jérusalem) et l'essor des républiques maritimes italiennes (Amalfi, Gênes, Pise et Venise). Les Etats latins et les républiques maritimes italiennes Tout l'Univers (Hachette) Les caractéristiques des Croisades Une grande aventure médiévale Un grand investissement économique Au cours des huit campagnes, tout le monde y trouva son compte : Le rôle des femmes Des expéditions très sanglantes

http://www.histoire-france.net/moyen/croisades

Related:  ljbpCroisades et BataillesCroisadesLes croisadesMoyen Âge

Siège de Jérusalem Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jérusalem fut le théâtre de plusieurs sièges : Leif Eriksson a-t-il découvert l’Amérique Leif Eriksson a-t-il découvert l’Amérique ? QUI a découvert l’Amérique ? Personne ne peut le dire avec certitude. La réponse dépend pour beaucoup de ce que l’on entend par “ découvrir ” et par “ Amérique ”. En effet, cette vaste contrée était peuplée des siècles avant que les Européens n’en apprennent seulement l’existence. Les croisades au Moyen Âge Les croisades sont des pèlerinages armés prêchés par le pape en vue de conquérir ou de défendre les lieux saints. Les huit croisades qui eurent lieu entre 1095 et 1270 ont eu une grande répercussion sur la société européenne et en particulier sur la France. Elles étaient également un facteur d'ordre et de paix intérieure en détournant vers l'extérieur la turbulence guerrière, mais elles contribuèrent surtout à développer les échanges entre l'Orient et l'Occident. C'est sous le règne des Capétiens qu'ont eu lieu les Croisades... Les croisades

La Première Croisade Introduction En ce jour de novembre 1095, malgré le froid et la neige tombée sur la montagne entourant Clermont, capitale de l'Auvergne, une grande foule s'était rassemblée pour la venue du pape Urbain II. Quand celui-ci prit la parole du haut d'une simple tribune en bois, il se fit un grand silence. Tout le monde devinait que le pape allait parler des nouvelles qui s'étaient répandues dans toute l'Europe à propos de la Terre Sainte. Et ces nouvelles étaient désastreuses pour la chrétienté.

1096-1099 - Succès de la première croisade - Herodote.net Suite à l'appel du pape Urbain II, de nombreux guerriers originaires de toute la chrétienté occidentale se disposent à secourir les chrétiens d'Orient et délivrer le tombeau du Christ, tombé aux mains des Turcs musulmans. Le 15 août 1096, ils se mettent en route pour la Terre sainte sous la direction du légat du pape. C'est ce que l'on appellera beaucoup plus tard la première croisade. Les croisés au secours de Byzance L'expédition comprend quatre armées. - Comme le roi de France Philippe 1er est sous le coup d'une excommunication et ne peut participer au voyage, les Français du nord se placent sous le commandement de Hugues de Vermandois.

Succès de la première croisade (1096-1099) Suite à l'appel du pape Urbain II, de nombreux guerriers originaires de toute la chrétienté occidentale se disposent à secourir les chrétiens d'Orient et délivrer le tombeau du Christ, tombé aux mains des Turcs musulmans. Le 15 août 1096, ils se mettent en route pour la Terre sainte sous la direction du légat du pape. C'est ce que l'on appellera beaucoup plus tard la première croisade. Les croisés au secours de Byzance L'expédition comprend quatre armées. - Comme le roi de France Philippe 1er est sous le coup d'une excommunication et ne peut participer au voyage, les Français du nord se placent sous le commandement de Hugues de Vermandois.

Les Vikings Ô Dieu tout-puissant ! Protégez-nous des peuples du Nord ! Depuis le VIIIe siècle jusqu'après l'an 1 000, cette prière était chuchotée dans les petites chapelles de pierre en Irlande, dans les monastères britanniques, dans les fermes des alentours de Paris ainsi que dans les imposantes cathédrales byzantines de Constantinople. A bord de leurs superbes drakkars, des navires sveltes, légers et non pontés, les pillards nordiques - les Vikings - quittaient les fjords embrumés de la Scandinavie et voguaient vers les côtes des îles Britanniques, remontaient la Seine et la Loire jusqu'au coeur de la France, empruntaient le détroit de Gibraltar pour cingler en Méditerranée, et descendaient le Dniepr et la Volga pour s'enfoncer loin dans les terres de la Russie et de l'Ukraine. Dévoués aux anciens dieux nordiques, ils mettaient à sac les monastères, enlevaient les prêtres et les princesses pour exiger des rançons et terrorisaient les paysans par des attaques éclair.

Croisades Les croisades sont des expéditions militaires au Moyen Âge par des chrétiens d'Europe, visant normalement à reprendre Jérusalem, ville sainte pour les chrétiens, qui était alors aux mains des musulmans. Mais de nombreux rois de France y prirent part. De ces croisades, les Occidentaux ramenèrent des produits d'Orient, et découvrirent de nouvelles techniques, sciences (notamment les sciences architecturales). Durées et extrémités[modifier | modifier le wikicode]

Première croisade La première croisade dura de 1096 à 1099. Elle a été causée d'une manière générale par l'interdiction par les Turc musulmans, de ne plus permettre aux chrétiens d'aller à Jérusalem en pèlerinage. La première croisade se termina en 1099, par la prise de Jérusalem. Croisades Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les croisades du Moyen Âge sont des pèlerinages armés, prêchés par le pape, une autorité spirituelle de l'Occident chrétien comme Bernard de Clairvaux ou un souverain comme Frédéric Barberousse. Elles furent lançées pour reprendre aux musulmans des lieux de pélerinages chrétiens en Terre Sainte. Le Moyen Âge Période souvent qualifiée d’obscure, parce que méconnue, le Moyen Âge recouvre plus de mille ans de notre histoire… Les limites habituellement retenues vont de la chute de l’Empire romain d’Occident (476) à la découverte des Amériques (1492). C’est le temps des chevaliers et des châteaux forts, des seigneurs et des vassaux, de la paysannerie et des premières villes, des églises et des cathédrales, des tournois et des croisades, des rois et des héros… C’est aussi le temps des invasions barbares, des grandes épidémies, des guerres et des famines… Le haut Moyen Âge (Vème – Xème siècle) L’âge roman (XIème – milieu du XIIème siècle)

1095-1291 - Bilan des croisades - Herodote.net L'épopée des croisades a débuté en 1095 avec l'appel du pape Urbain II et s'est étiolée après la bataille de Hattîn, en 1187. Cette période clé du Moyen-Âge a connu par ailleurs l'épanouissement de l'art roman et de l'art gothique, ainsi que l'émergence de la bourgeoisie. Elle s'est caractérisée par une exceptionnelle poussée démographique de l'Europe. C'est elle qui a rendu possibles les croisades. Les croisades : la première croisade - histoire de France Les pèlerinages Le Saint Sépulcre à Jérusalem En 313 l'empereur romain Constantin instaure le christianisme comme religion officielle et fait construire à Jérusalem la basilique du Saint Sépulcre au dessus du tombeau du Christ. La tradition du pèlerinage voit les fidèles se rendre sur les lieux où vécu Jésus Christ. Il s'agit là d'un voyage éprouvant qui peut durer de quelques mois à quelques années et se révèle être plein de dangers, tous n'arrivent pas à bon port !

CROISADES, Le déroulement des croisades en Terre sainte • La première croisade La première croisade, prêchée à Clermont par Urbain II lui-même, fut organisée par lui au cours d'un voyage dans le midi de la France. Son appel fut repris par de nombreux prédicateurs, parmi lesquels le célèbre Pierre l'Ermite, auquel la tradition postérieure attribua une part décisive dans la naissance de la croisade (c'est lui qui aurait révélé au pape les souffrances des chrétiens d'Orient). On composa une encyclique attribuée au pape Sergius IV, pour rappeler les profanations commises au début du siècle à Jérusalem par le khalife al-Hâkim. Le pape écrivit lui-même aux Bolonais et aux Flamands pour les inviter à se joindre à l'expédition, dont le départ fut fixé au 15 août 1096. En fait, des bandes de pèlerins (la « croisade populaire ») se mirent en marche avant cette date.

Related: