background preloader

E-reputation des restaurants

E-reputation des restaurants
40% des internautes auraient consulté le web lors des 12 mois précédent afin de rechercher un restaurant. – (étude publiée par Bright Local en 2011, réalisée auprès d’internautes américains et anglais) Cela me parait très très faible ! Analysez vos propres habitudes, regardez autour de vous : l’e-réputation des restaurants est devenue le premier critère de choix. Je vais tenter de vous faire partager dans ce post ma double expérience d’agence e-réputation d’un côté et d’animateur de coup de fourchette (blog de critiques de restaurants) de l’autre. Comment définirions-nous l’e-réputation d’un restaurant ? Quels sont les leviers de cette e-réputation ? Nous avons présenté dans le graphique ci-dessous, notre analyse des principaux acteurs et les avons classés en fonction de leur impact (est-ce que le lien vous donne envie ou non de vous rendre dans ce restaurant ?) Représentation des acteurs de l'e-réputation des restaurants en fonction de leur visibilité et de leur impact Le cercle vertueux ? Related:  e reputation / notoriété hôtellerie restauration

E-notoriété et e-réputation Rappelons que la notoriété d’une personne, d’un groupe, d’une organisation, d’une marque ou d’un produit est sa renommée publique. La réputation en est l’opinion publique. Ces termes reviennent souvent quand on aborde le sujet de « l’identité numérique ». Ce qui signifie que plus on vous connaît, plus vous êtes populaire. Mais vous aurez une bonne réputation seulement si on vous connaît en bien. Et à l’inverse, vous aurez une mauvaise réputation si le publique vous connaît pour des mauvaise actions ou des mauvaises paroles (récits, interview, articles de presse, rapporteurs etc…). L’e-notoriété ou encore la notoriété électronique, sera la notoriété acquise sur le Web et l’e-réputation sera la réputation conférée par le public à une personne, à un groupe, à une organisation, à une marque ou à un produit sur le Web. Pour améliorer sa notoriété sur le Web, une entreprise peut par exemples engager des actions tels que : le lancement de jeux concours sur les réseaux sociaux (Facebook, MySpace

Le monitoring des médias sociaux sous tous les angles Dans cette étape, nous allons tenter de donner un sens au monitoring, et faire le point sur les outils gratuits ou payants à votre disposition. Attention, cette partie est importante pour deux raisons. Tout d’abord, beaucoup confondent les différents outils et ne savent plus trop les différencier. Petite précision pour la suite : des outils à votre disposition, il y en a en pagaille. On peut dire ce que l’on veut mais les outils payants sont de loin plus performants que les autres. Il ne faut pas confondre non plus l’utilisation de chaque outil. Nous allons donc dériver un peu du monitoring, et ce pour votre plus grand plaisir. Commençons par une citation de maître puisqu’elle nous vient d’un fameux Albert Einstein « Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément. » Mais avant de commencer, un petit aparté. Suis-je un expert ou la voie de la raison ? . Passons désormais à ce qui vous intéresse, le gratuit : Les clients Twitter : e réputation

E-Réputation : le pouvoir d’un seul avis client | Hotel 2.0 E-Réputation : le pouvoir d’un seul avis client Il n’y a pas de doutes quant au bénéfice des avis et commentaires laissés par les clients pour une organisation ou une société. Anthony Rawlins, CEO de Digital Vision, nous dit que des recherches menées auprès de leur clientèle indiquent que pour chaque avis ajouté sur le site d’un client, celui-ci reçoit une visite supplémentaire. Nous savons tous à quel point les moteurs de recherche aiment le contenu récemment ajouté, et le but principal pour chaque responsable marketing est de rendre ces moteurs heureux car cela améliorera votre positionnement, et donc le traffic vers votre site. En incluant les fonctionnalités permettant aux internautes de saisir leurs avis, vous vous assurez que de nouveaux contenus soient ajoutés sur votre site. C’est ici que le pouvoir des avis générés par vos clients entre en jeu pour attirer de nouveaux visiteurs sur votre site. - Les premiers résultats sur la page de recherche sont cliqués 42% du temps

Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? Votre entreprise a eu une mauvaise presse sur plusieurs sites internet ? Vous avez un homonyme un peu trop visible dans les résultats sur Google ? Vous avez sur le Web des casseroles un peu ennuyeuses comme une vidéo ou des images de soirées un peu trop arrosées ? Et donc vous voulez « nettoyer » votre eRéputation afin de faire remonter un nouveau contenu ou “cacher” du contenu existant… Pour cela il existe deux méthodes : Tout d’abord le Curring pour supprimer un contenu existant sur Internet. Cette option est valable si votre marque est attaquée de manière injuste sur Internet ou si vous êtes victime d’une diffamation sur un site internet. La 1er étape est de contacter le site en question et lui demander de supprimer le contenu, ou de modifier le contenu s’il est erroné ou encore de demander un droit de réponse. Il est essentiel de ne surtout pas être menaçant, mais de conserver le dialogue. Pour cela vous vous appuyer sur notre article sur la Diffamation sur Internet. Etape 1 : Le Blog.

Référencement naturel (SEO) pour les nuls Mis à jour le 07/04/2019 Les enjeux du référencement naturel Le référencement naturel (aussi appelé SEO, ou Search Engine Optimisation) est un enjeu majeur pour chaque site Internet. 95% des sites de nos jours sont en effet dépendants de Google, dans le sens où ce dernier leur apporte la majorité de leur trafic. Ne brûlons pas les étapes et commençons par le commencement : le référencement naturel, c’est quoi concrètement? Alors pourquoi mon site arriverait en premier et pas un autre? Il existe plusieurs techniques permettant de remonter dans les classements des moteurs de recherche, comme nous allons le voir ensemble. Avant de rentrer dans le détail de ces techniques, il est important de savoir que Google représente plus de 90% des recherches sur internet en France et plus généralement en Europe (et même dans le monde, USA, Russie et Chine mis à part). Référencer son site, ça coûte cher ? Il faut distinguer deux choses: le référencement naturel (SEO) et le référencement payant (SEA).

Diffamation, injure et dénigrement sur internet - Murielle cahen Le droit protège-t-il des abus d’expression sur internet ? La protection contre les délits en matière de presse écrite s’applique-t-elle à internet ?Quelle est la différence entre la diffamation, l’injure et le dénigrement ? Les régimes de responsabilité et sanctions diffèrent-ils selon le type de délit ? L’existence d’un régime strict de sanction des délits de presse sur internet La diffamation et l’injure comme délits de presse sur internet La diffamation désigne une allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne physique ou morale, selon l’article 29 alinéa 1 de la loi du 29 juillet 1881. La jurisprudence a précisé la notion de diffamation, dont elle conditionne la qualification, au sens de la loi de 1881, à la réunion des cinq conditions suivantes : - L’allégation doit porter sur un fait précis et déterminé. - L’allégation doit porter sur un fait portant atteinte à l’honneur d’autrui. - Enfin, l’allégation doit être publique.

Médias sociaux : comment les intégrer sur votre site | Hotel 2.0 Médias sociaux : comment les intégrer sur votre site Mettez vous à profit la puissance des médias sociaux sur votre site ? Les médias sociaux et votre site internet devraient travailler harmonieusement à promouvoir votre identité en ligne. Cet article est en quelque sorte un guide rapide afin de s’assurer que votre site internet et vos plateformes sociales travaillent conjointement pour renforcer votre positionnement en ligne. Les pratiques les plus courantes suggèrent que les liens vers les médias sociaux soient affichés en haut, en bas, ou le long sur un côté de votre page d’accueil. Des liens ou boutons qui demeurent dans votre bar de navigation tout au long de la visite des internautes en est une utilisation optimale. Afin d’assurer aux utilisateurs de ne pas quitter votre site, il est préférable de créer les liens qui ouvriront vos pages sociales dans de nouveaux onglets ou fenêtres. D’autre part, ne proposer les liens que si vous êtes actifs sur les médias sociaux.

Comment gérer sa e-réputation dans le tourisme ? (Forum Qualité en ... Les hôtels investissent Facebook Beaucoup d’hôteliers se posent encore la question de savoir s’il faut absolument être présent sur ce réseau social. D’autres s’y ruent déjà, les restaurateurs restant en retrait. Comment procéder ? Les témoins de notre reportage De gauche à droite : Nelly Fhima (Post and Buzz], Michel Atenour (HotelHotel.com), Nicolas Sartorius (NSink) et Sophie Berdah (Le Citizen Hotel). Les règles d’or Facebook selon Nicolas Sartorius Y être présent ! ... Créer un compte profil au lieu de créer une page Fan Facebook Créer une page et la laisser à l’abandon en restant inactifS’adresse seulement à un public françaisNégliger l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de vos publications Publier tous vos billets d’un seul coup, à seulement quelques minutes d’intervalle “Le succès de votre présence sur les réseaux sociaux repose sur quelques principes” Les recommandations de Nelly Fhima « Démarquez-vous des autres en mettant vos atouts en avant, modérez le volume de vos publications. Lien sur l’image

L'amitié entre Psenak et Masse soulève des questions | Patrick Duquette | Ville de Gatineau Le Groupe Heafey a proposé d'inclure la future bibliothèque centrale à un vaste complexe résidentiel et commercial de 300 millions $ au centre-ville de Gatineau. À titre de président de la commission des arts et de la culture, Stefan Psenak est impliqué à fond dans ce dossier majeur, dont il est le responsable attitré à la table du conseil municipal. Au cours des prochains mois, les élus auront à choisir entre trois scénarios sur l'emplacement de la future bibliothèque. Sur la photo en question, M. Psenak apparaît détendu et souriant aux côtés de M. « Charles est un ami personnel. La photo a été publiée à son insu sur sa page Facebook. Plus de détails dans LeDroit du 24 juillet ou sur ledroitsurmonordi.ca

Related: