background preloader

C cours partie2 v3

C cours partie2 v3

La guerre froide Voici une série de liens externes à ce blog : Les plans de l'URSS pour envahir l'EuropeLes "guerres secrètes" de la CIALe communisme : la "foi" du siècle ?Un site officiel américain sur la guerre de CoréeLe Mur de BerlinBerlin et le mur entre hier et aujourd'huiLa crise de CubaLa collection d'affiches du mouvement Paix et LibertéDes affiches et dessins soviétiques, une collection d'affiches communistes (Cuba, Tchécoslovaquie, URSS, Pologne), des affiches soviétiques classées par période, des affiches de propagande soviétiques, cubaines, chinoises.Quelques images anticommunistes.Un site sur la guerre froide avec un quizzLe site du Musée de la guerre froide avec des expositions en ligne et un quizz. Voici LA chanson pour réviser la guerre froide et le Bac d'histoire ! Voir également la recherche thématique.

Dates clés L'idée européenne plonge ses racines dans l'antiquité gréco-romaine et a traversé toute l'histoire du continent. Dès le début du 20e siècle, des esprits visionnaires tentent d'alerter leurs contemporains sur la nécessité de s'unir pour mettre fin aux conflits entre les nations. Après 1945, les différentes tentatives de rapprochement entre les Etats d'Europe de l'Ouest culminent avec la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier. Au milieu du 20e siècle, le bilan désastreux des deux guerres mondiales a poussé les nations européennes à s'unir pour empêcher de nouveaux conflits et faire face aux défis futurs. La déclaration Schuman du 9 mai 1950 est considérée comme le point de départ de la construction européenne. Ensuite, en 1999, les Etats membres font un pas de plus vers une véritable union monétaire en adoptant l'euro qui entrera en circulation trois ans plus tard.

Guerre froide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre froide (anglais : Cold War, russe : холодная война) est la période de tensions et de confrontations idéologiques et politiques entre les deux superpuissances que furent les États-Unis et l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et, de manière plus large, entre les régimes communistes et l'ensemble des régimes non communistes. La guerre froide débute en 1947 et dure jusqu'en 1989, année de la chute des régimes communistes en Europe, ou jusqu'en 1991, année de l'implosion de l'URSS et de la dissolution du pacte de Varsovie. C’est en 1945, sous la plume de l’écrivain anglais George Orwell, que l’expression « Cold War » apparaît pour la première fois[1]. Chronologie globale[modifier | modifier le code] Pourtant, les cinq vainqueurs[12] de la Seconde Guerre mondiale s'étaient accordés en 1945 pour mettre en place l'Organisation des Nations unies dans l'objectif de régler pacifiquement les conflits entre nations.

Cinq ans après, comment le traité de Lisbonne a changé l’Europe Il y a cinq ans jour pour jour, le 1er décembre 2009, le traité de Lisbonne entrait en vigueur. C'était l'aboutissement d'un long chemin, commencé avec l'échec du traité constitutionnel européen en 2005 – abandonné après les « non » aux référendums français et néerlandais – mais qui n'avait pas occulté la volonté d'apporter une solution au blocage institutionnel que connaissait l'Union. La signature du traité, en 2007 dans la capitale portugaise, n'avait pas marqué la fin des rebondissements. La procédure de ratification par les Etats avait été particulièrement difficile, les Irlandais rejetant d'abord le traité lors d'un référendum en juin 2008 avant de l'approuver dix-huit mois plus tard après quelques modifications mineures – la France ayant cette fois choisi, elle, de ratifier le traité par la voie parlementaire. Le traité apportait de multiples modifications au fonctionnement de l'Union européenne. Ce qui a changé Un droit d'initiative populaire L'incertitude a régné jusqu'au bout.

affiches autour de la guerre froide retour vers sommaire "relations internationales depuis 1945" retour vers sommaire Histoire retour vers page d'accueil affiche pro américaine " par le plan Marshall coopération intereuropéenne pour un niveau de vie plus élevé." caricature soviétique sur la maison, au dessus de la porte, est écrit " l'Europe de Marshall" A quoi peut-on reconnaître l'identité du personnage assis sur la maison ? affiche française du comité anti-communiste "paix et liberté". 1951 affiche soviétique 1949. quatre scènettes : à gauche, en haut "liberté de la presse" Un seul personnage (Truman ?) affiche soviétique de 1952. en gros caractères : "des phrases et ... des bases" le personnage à gauche crie dans le micro : "paix, défense, désarmement." Affiche du Parti communiste français (vers 1950) Qui est l'éditeur de l'affiche ? Affiche française antisoviétique (vers 1951) éditée par "paix et liberté" Dessin politique de iouri Ganfa, paru dans la revue soviétique Krokodil:

3H5 : La guerre froide by Mikael NOAILLES on Prezi Présentation du dossier « La chute du Mur de Berlin » - Pour mémoire - CNDP Le 9 novembre 1989, l’ouverture du mur de Berlin apparaît comme un moment majeur de l’histoire du XXe siècle. Il conduit à la disparition du « rideau de fer » qui, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et durant toute la période de la guerre froide, sépare l’Europe en deux blocs. La fin de plus de quarante ans d’affrontement Est-Ouest conduit à une recomposition de l’espace européen qui permet la réunification de l’Allemagne, l’affranchissement de la tutelle soviétique des démocraties populaires d’Europe centrale et orientale et l’élargissement de l’Union européenne à l’Est. La collection « Pour mémoire », dans son neuvième volet, propose aux enseignants et à leurs élèves un dossier qui replace l’événement que constitue la chute du mur dans un temps historique plus long : celui de la guerre froide et de l’après-guerre froide. De ce fait, ce dossier est utilisable en classe pour d’autres moments historiques que la seule date de la chute du mur.

Historique L’intensité et la diversité de la coopération franco-allemande sont sans égales, tant d’un point de vue politique, que commercial (les deux pays sont de loin l’un pour l’autre le premier partenaire), éducatif ou culturel. Depuis plus de cinquante ans, elle s’est construite sur la base d’une réconciliation historique entre deux pays jadis opposés par les guerres et a été à la fois l’un des enjeux principaux et le moteur de l’intégration européenne. C’est là l’esprit de la déclaration de Robert Schuman, le 9 mai 1950 : « L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire de la France et de l’Allemagne soit éliminée : l’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne. » Des textes fondateurs visionnaires et des structures de coopération pratique 40 ans du Traité de l’Elysée

Le Mur de Berlin Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée. Nombre de visiteurs venus du monde entier s’étonnent de la quasi-disparition de l’ouvrage considéré autrefois comme le plus symbolique de la ville. Aujourd’hui, les restes du dispositif frontalier de la RDA, conservés pour la postérité, ont perdu leur terrifiante connotation. Les lieux commémoratifs consacrés aux victimes du mur de Berlin forcent au recueillement pour être mieux compris. Le présent site constitue une aide à l‘orientation. Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée. Histoire d'un traité - Vidéo Ina.fr Dossier spécial : chute du mur de Berlin, 20 ans d'histoire

Related: