background preloader

Drogue chez les jeunes

Drogue chez les jeunes
Novembre 2014 Dangers de la drogue Quels que soient les contextes socio-culturels, l'adolescence est une période privilégiée de quête et d'expérimentations nouvelles propices à l'adoption de comportements à risque. La consommation de drogue appartient à cette panoplie de comportements dont les adolescents sont particulièrement friands. Ritualisation de la prise de risque, transgression de l'interdit à caractère initiatique, la drogue véhicule une double dimension : négative, par le risque et les conséquences graves que peut entraîner sa consommation ; mais aussi positive, en raison de la puissance symbolique de l'interdit qu'elle peut exercer chez certains jeunes. Deux questions sont cependant centrales et obsèdent les parents confrontés à ce fléau : pourquoi mon enfant se drogue-t-il ? Causes Moins le jeune dispose en effet de moyen de construire ses propres repères, plus les risques de consommation de drogues sont grands. Consommateur occasionnel et chronique Drogue-chez-les-jeunes.pdf

http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/948-drogue-chez-les-jeunes

Related:  Prépa concours

Sida (infection à VIH) : Qu’est-ce que le SIDA? Le virus du Sida (VIH) pénètre dans le corps par voie sexuelle, sanguine ou est transmis de la mère à l’enfant. Ce virus va ensuite envahir certaines cellules du système immunitaire de l'organisme : les lymphocytes T CD4, qui jouent un rôle fondamental dans la défense de l’organisme contre les microbes. Le VIH se développe et se multiplie à l'intérieur de ces cellules, entraînant leur destruction. Mildt - Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie - Cannabis Le cannabis ou chanvre indien est une plante. Le principe actif du cannabis responsable des effets psychoactifs est le THC ( tétrahydrocannabinol ), inscrit sur la liste des stupéfiants. Sa concentration est très variable selon les préparations et la provenance du produit. herbe

Alcool, tabac, cannabis : l'initiation débute au collège S'il fallait choisir un moment pour parler de drogue à son enfant, l'entrée au collège serait sans doute le meilleur. C'est en effet entre la 6e et la 3e que la rencontre avec les produits psychoactifs les plus courants a lieu. Pendant ces années déterminantes, les enfants s'initient au tabac, au cannabis et connaissent leurs premières ivresses alcooliques.

La société mexicaine La population mexicaine Historiquement parlant, les Mexicains sont une race neuve. Les Conquistadors, leurs ancêtres paternels, les engendrèrent de moitié avec les indigènes de race indienne qui peuplaient cette partie du monde depuis plusieurs milliers d'années : Aztèques, Mayas, Tlaxcalans et autres. Comme leur nom l'indique, les conquérants avaient tendance à s'emparer de ce qu'ils désiraient sans considérer les droits du premier occupant, ni les souhaits des intéressés ; si bien que leurs enfants, en grandissant, nourrirent souvent envers eux le même degré d'affection que les mères — c'est-à-dire le degré zéro. Les Mexicains inventèrent d'ailleurs un nom pour les découvreurs de la Nouvelle Espagne, comme on appelait le Mexique au temps de la colonisation. Tout cela a évidemment bien changé.

Alcool chez les jeunes Novembre 2014 Consommation d'alcool chez les jeunes La consommation d'alcool est en augmentation constante chez les jeunes. Mais si elle commence de plus en plus tôt (dès 12 ans !), les cas de réelles dépendances restent très rares. Il n'existe pas chez l'adolescent un, mais des modes de consommations d'alcool : simple rite initiatique de passage de l'adolescence vers l'âge adulte, recherche inquiétante d'une « défonce » à bon marché, recherche des limites ou encore remède illusoire et passager contre l'angoisse de grandir, de se construire et d'être soi.

Un plan de lutte contre les addictions centré sur les jeunes « Rares sont les jeunes de 17 ans qui n'ont pas expérimenté un des trois principaux produits que sont l'alcool, le tabac et le cannabis », souligne Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt). C'est pour cette raison que le nouveau Plan de lutte contre la drogue et les conduites addictives présenté par le gouvernement pour cinq ans (2013-2017) donne la priorité aux actions de prévention et de suivi auprès des jeunes, des femmes enceintes et des personnes isolées, tout en renforçant la lutte contre les trafics. Pour rappel, en 2010, 3,8 millions de Français ont eu une consommation à risques d'alcool, 11,8 millions ont fumé du tabac quotidiennement, 1,2 million de personnes ont consommé régulièrement du cannabis (au moins dix fois par mois) et 400 000 ont pris de la cocaïne au moins une fois dans l'année. Globalement, ce nouveau plan préparé par la Mildt repose sur trois priorités : Des associations déçues

Tabac, alcool, drogue : rapport pessimiste sur les addictions en France 13,4 millions de Français ont expérimenté le cannabis. (AFP/JEFF PACHOUD) Dans un rapport publié ce mardi, l'observatoire français des drogues et des toxicomanies pointe une hyperalcoolisation ponctuelle chez les jeunes, une consommation de cannabis la plus élevée d'Europe et un usage du tabac qui stagne. Addictions Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Il existe également des addictions liées à des activités (et non à des substances), comme les jeux d’argent, les jeux vidéo, le sexe ou encore les achats compulsifs.

Anorexie en France Novembre 2014 Définition Caprice d'ado qui veut séduire, rêve passager d'identification aux mannequins des couvertures de magazines... certainement pas ! L'anorexie, littéralement « manque d'appétit », est une pathologie à part entière qui fait partie de la famille des troubles du comportement alimentaire (TCA). Addiction à l’héroïne et aux opiacés : Le mésusage des traitements est-il un problème? RB Pharmaceutical, le 20 sept. 2013 (Industries pharmaceutiques et du matériel médical) Soyez le premier à réagir A l’occasion du prochain congrès THS (Toxicomanie, Hépatites, Sida) qui se déroulera à Biarritz du 8 au 11 octobre, seront présentés les résultats d’une étude sur l’acceptabilité et la sécurité des traitements. Cette étude ouvre le débat sur l’efficacité des stratégies thérapeutiques contre le mésusage. • En France, environ 500 000 personnes auraient déjà consommé de l’héroïne au moins une fois dans leur vie et on compte 180 000 usagers réguliers (1). 170 000 bénéficient actuellement d’un traitement substitutif aux opiacés (TSO).

Définitions L’usage de certaines substances est très ancien. En Asie, les feuilles du cannabis sont utilisées à des fins thérapeutiques depuis des millénaires. L’alcool apparaît dès l’Antiquité. La médecine grecque de l’Antiquité utilisait l’ Une journée pour dénoncer la violence faite aux femmes La Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, célébrée chaque 25 novembre, est une (triste) occasion de rappeler un état des lieux qui demeure préoccupant à travers le monde : la violence envers les femmes et les filles constitue une atteinte aux droits fondamentaux de la personne et une entrave importante à l’avancement des femmes dans tous les domaines de la vie. Rappelons que la violence envers les femmes et les filles et ce, où qu'elle se produise à travers le monde, a de nombreuses répercussions, et notamment : elle nuit à leur santé, elle compromet leurs perspectives en matière d’éducation et de travail productif, et elle enfreint leur capacité à participer pleinement à la vie sociale. Chaque minute environ, on recense une victime de violence conjugale en France, le plus souvent des femmes.

Related: