background preloader

Nanotechnologies : tous cobayes de la nano-bouffe ? - Apprentis sorciers

Nanotechnologies : tous cobayes de la nano-bouffe ? - Apprentis sorciers
Des aliments intelligents qui s’adaptent aux goûts du consommateur, des vêtements qui repoussent l’eau, des matériaux qui s’auto-réparent, de la « poussière intelligente » qui enregistre discrètement les conversations... Bienvenue dans le nano-monde ! Un univers où la science bricole des particules invisibles au microscope et empile des atomes à l’échelle du nanomètre, c’est-à-dire un milliardième de mètre [1]. Les nanotechnologies seront à la base d’une troisième révolution industrielle au cours du 21e siècle, nous promet-on. Une révolution qui passe aussi par nos assiettes. Au moins 106 nano-aliments déjà commercialisés Difficile de recenser les nano-aliments existants. L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) dénombre tous secteurs confondus 2 000 nanoparticules manufacturées déjà commercialisées, et plus de 600 produits de consommation concernés. « Une technologie de confort pour les pays riches » Des nanos au goût d’OGM Agnès Rousseaux

[Vivagora] Viele fragen sich warum manche Seiten in Google und Co so gut ranken. Nicht selten ist man dann relativ neidisch darauf, dass die eigene Seite nicht so gut platziert ist. So tritt die Frage auf, was machen andere Seitenbetreiber anders als man selbst? Schließlich kann es nicht nur an der Verwendung relevanter Keywords liegen. Backlinks kaufen, wäre eine Möglichkeit Wenn nun keine Zeit vorhanden ist oder es sich aber um Sparten dreht zu denen es ohnehin schon viele Seiten im Netz gibt, dann kommt man meist um den Kauf von Backlinks nicht herum.

L'Europe va-t-elle encadrer les nano-aliments ? - Nanotechnologies Les nano-aliments vont-ils envahir les rayons de nos supermarchés ? Pourra-t-on un jour choisir de ne pas consommer de produits qui en contiennent ? Le Parlement européen a la possibilité de freiner le développement des aliments contenant des nanoparticules. Le texte proposé au vote rappelle que les méthodes d’expérimentation actuelles « ne permettent pas d’évaluer de façon adéquate les risques liés aux nanomatériaux ». Le 16 juin dernier, le Parlement européen a également adopté une proposition de règlement [1] concernant l’étiquetage des nanoproduits. Ce vote est soumis au processus de codécision.

Related: