background preloader

L'écologie s'appuie sur le champignon

L'écologie s'appuie sur le champignon
Avec un peu d'imagination, il y a parfois mieux a faire avec les champignons que de les manger ! On peut en tirer une alternative aux emballages en polystyrène produits par quinzaine de millions de tonnes chaque année et qui mettent des milliers d'années à se dégrader. Un emballage écolo à base de déchets de céréales et de champignons, c'est l'innovation de jeunes américains que Shamengo a rencontré pour le Mouv'. A propos de Shamengo, site d'informations positives:La force de l'exemple donné par les pionniers Shamengo, des entrepreneurs verts et sociaux dont les initiatives positives changent la société, alimente un cercle vertueux que le Mouv', dans cette chronique souhaite rejoindre. Réécoutez toutes les chroniques environnement.

MYCOTA Tous les biens culturels présents dans les fonds de musées, d’archives et de bibliothèques doivent être conservés le plus longtemps possible et, pour ce faire, il faut les maintenir dans un environnement approprié. Parmi les multiples causes de dégradation qui les menacent, la présence de moisissures est l’un des problèmes les plus fréquents et constitue un risque tant pour les collections que pour le personnel. En effet, ces micro-organismes peuvent détériorer, dégrader, voire détruire, tous les matériaux constitutifs des collections. Pour combattre efficacement ces micro-organismes, il est important de connaître leur structure et leur fonctionnement. La base MYCOTA est destinée en premier lieu aux professionnels de la conservation-restauration. Composée pour l’instant d’une vingtaine d’espèces, MYCOTA s’enrichira progressivement au fil des observations, puisque pas moins de 300 espèces de moisissures sont susceptibles de contaminer les biens patrimoniaux.

Les mycorhizes - une fascinante biocénose Notice pour le praticien Tout le monde sait que l’on trouve des champignons en forêt, mais ce qui est moins connu, c’est pourquoi ils poussent principalement en forêt et quelles fonctions ils y remplissent. Une Notice pour le praticien vous invite au voyage dans la fascinante biocénose des mycorhizes. La mycorhize (du grec "mukês" pour champignon et "rhiza" pour racine) est l’association symbiotique d’un champignon et des racines d’une plante. Près d’un tiers des macromycètes (fructifications de champignon visibles à l’œil nu) de nos forêts sont des champignons mycorhiziens. Fonctions de la mycorhize Echange d’éléments nutritifs vitauxLa mycorhize est un organisme dans lequel l’arbre et le champignon mycorhizien s’échangent des matières. Des mesures concrètes en faveur des champignons mycorhiziens Télécharger Commander Vous pouvez commander ce notice en papier à titre gracieux. Lien externe Les notices pour le praticien (Institut de recherches WSL) Liens internes

Les îles de la Madeleine seront sauvées par... des champignons Les îles de la Madeleine seront sauvées par... des champignons Chercheurs et bénévoles madelinots se livrent à une plantation d'ammophiles, qui s'enracinent dans les dunes. (Photo: Alice Roy-Bolduc) Menacées par l'érosion, les dunes de sable des îles de la Madeleine pourraient être sauvées par des champignons. L'étudiante à la maitrise en sciences biologiques se concentre actuellement sur l'analyse d'un important échantillonnage (L'échantillonnage est la sélection d'une partie dans un tout. "La plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Comme elle l'explique dans un texte paru récemment dans la revue Quatre-Temps, les champignons mycorhiziens sont présents "dans tous les écosystèmes terrestres et on estime à environ 80 % la proportion des plantes sur terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes.

Related: