background preloader

Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs

Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs
Les outils collaboratifs répondent aux besoins des utilisateurs de travailler en groupe, par exemple, faciliter l'écriture collaborative de documents. Nés de la croisée de technologies indépendantes (messagerie, forum, workflow...), ils ont permis de mutualiser les ressources. C'est ce qui explique pourquoi ils se sont progressivement généralisés auprès des utilisateurs. Les applications à but collaboratif sont à peu près aussi anciennes que l’Internet et indissociables de l'idée de communauté. Dès 1968, Joseph Carl Robnett Licklider et Robert W. Taylor, deux des fondateurs d’Arpanet — le prédecesseur d'Internet —, pressentent l’apparition des communautés qu'ils définissent alors comme des communautés de partage d’intérêt par opposition aux communautés de proximité géographique classiques. 1. L'histoire des outils collaboratifs commence avec la « libéralisation » de l’Internet vers la fin des années 80. Les moyens de collaborer sur le Web Toutefois, de nombreux défauts persistent. 2.

https://interstices.info/jcms/c_37151/du-web-aux-wikis-une-histoire-des-outils-collaboratifs

Related:  Travailler en communOutils et séquences de travail collaboratifkogaranaromainmegnegneaulucasfournier

Apprentissage et travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet.

10 outils pour travailler sur Internet en groupe Allez les amis, les vacances sont belles et bien terminées ! Le soleil est parti, la pluie a fait son grand retour et il est grand temps de retourner au boulot… ou en classe (y a des jeunes lecteurs sur Autour du Web ??). Et comme tonton Cédric pense à vous, il a dégoté 10 outils pour vous aider travailler sur Internet en groupe… Partage de documents 1. Culture numérique 2012-2013 > 07 : (1ère partie) Wikipédia - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Bibliographie : les indispensables Outre les articles ou références qui seront mentionnés sur la page de chaque cours, quelquesouvrages constituent les « indispensables » pour entrer de plein pied dans cette approche de laculture numérique. Leur nombre est volontairement limité, et il s'agit d'ouvrage courts etaccessibles. Vu, lu, su : Les architectes de l'information face à l'oligopole du Web , Jean-Michel Salaün,Ed.

Greenpeace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Greenpeace (littéralement « paix verte ») est une ONGI de protection de l'environnement présente dans plus de quarante pays à travers le monde[1]. Fondé en 1971 par Jim Bohlen et Irving Stowe après le mouvement Don't Make a Wave Committee (en) visant à s'opposer aux essais nucléaires aux États-Unis, Greenpeace est un groupe de plaidoyer luttant contre ce qu'il estime être les plus grandes menaces pour l’environnement et la biodiversité sur la planète. Organisation[modifier | modifier le code] Bouygues Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bouygues Logo Bouygues Bouygues est un groupe industriel diversifié français fondé en 1952 par Francis Bouygues (centralien, 1946) et dirigé par son fils Martin Bouygues.

Dossier veille de l'ifé - pratiques collaboratives Dossier de veille de l'IFÉ : Quelles pratiques collaboratives à l'heure des TIC ? n° 43, mars 2009 Auteur(s) : Rémi Thibert Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Panorama des outils de travail collaboratif : définition et grands types Origine des outils collaboratifs Historiquement, le problème de la division du travail date de deux siècles, et avait donné naissance au travail à la chaîne : on peut améliorer la cadence de production des ouvriers en affectant à chacun une unique tâche qu'ils sont chargés de répéter. Cependant, la nécessité de faire travailler ensemble des individus dispersés dans le temps et l'espace est devenue de plus en plus pressante ; mais les technologies de l'information et de la communication ont permis de résoudre cette problématique à l'aide des outils de travail collaboratifs. L'expression "travail collaboratif" est attribuée à Yochai Benkler, professeur de droit à l’université de Yale. (source : wikipédia)Les premiers outils de travail collaboratif commencent à apparaître à la fin des années 80 avec notamment Lotus Notes d'IBM.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cinq forces de Porter. Le modèle des « cinq forces de Porter » a été élaboré en 1979 par le professeur de stratégie Michael Porter. Il considère que la notion de concurrence doit être élargie. Au sein d'une industrie, un « concurrent » désigne tout intervenant économique susceptible de réduire la capacité des firmes en présence à générer du profit[1]. Selon Porter, cinq forces déterminent la structure concurrentielle d'une industrie de biens ou de services : Nos ressources : Qui finance Greenpeace ? Page - 25 juin, 2009 Nous refusons les subventions d'Etat et les contributions d'entreprises. Nous gardons ainsi une totale liberté de parole et d'action en tout lieu et en toute circonstance. Pour garantir cette indépendance et cette transparence, les comptes de Greenpeace France ont été audités par la Cour des Comptes.

Comparatif : les parts de marché de Free, Orange, SFR et Bouygues dans le FTTH Avec la publication des résultats des différents opérateurs pour le 1er semestre, il est possible d’avoir un ordre d’idée des parts de marché de chacun des opérateurs dans le FTTH à l’issue des 6 premiers mois de l’année. Cette technologie comptait 1,140 million d’abonnés au 30 juin selon l’ARCEP. A noter que seuls Orange et Bouygues Télécom ont publié officiellement le nombre de leurs abonnés FTTH.

Related: