background preloader

Établissement et service d'aide par le travail

Établissement et service d'aide par le travail
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ESAT. Les ESAT accompagnent les personnes en situation de handicap, ne pouvant ni travailler en milieu ordinaire ni travailler en Entreprise adaptée, pour exercer une activité professionnelle, maintenir les acquis scolaires et développer des compétences métiers. Les ESAT sont à la croisée des chemins entre le productif et l'éducatif, puisqu'ils doivent fournir un travail adapté aux différents publics accueillis, mais ils ont également pour mission de favoriser l'autonomie sociale de ces mêmes personnes. Les ESAT sont la plupart du temps gérés par des associations privées à but non lucratif. Un ESAT est à la fois : Politique publique[modifier | modifier le code] L'État français concourt au financement des ESAT : investissements en 2013 : 2,5 millions d'euros.investissements en 2014 : 3,5 millions d'euros. Conditions pour travailler en ESAT[modifier | modifier le code] Pour travailler dans un ESAT il faut : Related:  intégration handicap

Le projet de loi Macron revoit l'obligation d'emploi de personnes handicapées - L'Express L'Entreprise Un peu comme la mallette magique de Mary Poppins, ce projet de loi Macron. L'impression qu'on peut plonger sa main dedans et en sortir à l'infini des sujets de réforme, dont on a pour l'instant peu entendu parler. Comme celui portant sur l'obligation d'emploi de personnes handicapées pesant sur les entreprises d'au moins vingt salariés. Pour rappel, ces dernières doivent employer au moins 6% de personnes handicapées, sous peine de devoir verser une contribution compensatrice à l'Agefiph ou au FIPHFP (pour la fonction publique). De nouveaux débouchés pour les indépendants "Cela peut représenter une opportunité de marché pour des personnes qui souhaiteraient créer leur activité, se félicite Annick Montfort, directrice de la prospective à l'Agefiph. La réforme a ses détracteurs D'autres voix craignent de voir se multiplier le licenciement de personnes handicapées pour faire appel à elles en sous-traitance. La mise en situation professionnelle concernée

Comment recruter un travailleur handicapé ? Le recrutement d’une personne handicapée passe tout d’abord par les mêmes structures, circuits et pratiques que pour le public valide. Il n’y a pas de porte d’entrée véritablement "réservée" pour les demandeurs d’emplois handicapés. Le "handicap" ou l’état de santé ne peut constituer un critère discriminant, même dans un esprit positif, dans le libellé d’une offre ou dans la recherche de candidat (comme le sexe, la nationalité, l’âge, etc.). Les difficultés de recrutement des personnes handicapées sont souvent les mêmes que pour le public valide : difficultés à trouver certains profils ou certaines compétences, correspondance des formations proposées par le marché, etc. Certains réseaux ou canaux élargissent les possibilités pour recruter un travailleur handicapé. L’annonce du handicap relève du choix de la personne et ne peut être une question posée à l’entretien. Qui peut vous aider ? • Le Pôle emploi de votre département pour toute démarche de recrutement.

Handicap et emploi : qu’en pensent les Français ? A l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap qui débutera le 17 novembre prochain, CED dresse l’état des lieux des perceptions des Français à l’égard du handicap et de l’emploi grâce à une étude inédite réalisée par CSA Une étude inédite : des chiffres positifs Elle révèle que les Français semblent à l’aise avec le handicap au sein des organisations. Ainsi, ils sont 94 % à penser que l’on peut exercer une activité professionnelle lorsque l’on est en situation de handicap. 88% d’entre eux déclarent être à l’aise avec le fait de travailler avec une personne handicapée. Conscients du fait qu’il reste encore des progrès à accomplir, 94 % des Français estiment qu’une personne en situation de handicap est confrontée à des difficultés sur son lieu de travail. Un quart d’entre eux estime que les entreprises françaises mettent en place les actions nécessaires pour favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap.

Travailleur handicapé Le handicap ne doit pas empêcher un salarié d’accéder à un emploi, ni d’évoluer professionnellement. Ce principe que pose la loi nécessite chaque fois que possible d’aménager la situation de travail des travailleurs handicapés. La prévention des risques professionnels doit, elle, prendre en compte les risques spécifiques qui pourraient les concerner. Insertion et prévention des risques professionnels ont beaucoup en commun. La loi affirme plusieurs grands principes concernant le handicap et le travail : parmi eux, l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés pour les entreprises de 20 salariés au moins, la non-discrimination, l’obligation de négocier des mesures relatives à l’insertion professionnelle ou encore l’accessibilité généralisée. Prévention des risques pour tous Mettre en place une démarche pluridisciplinaire Aménager les situations de travail des travailleurs handicapés

Plus de 20% des entreprises n'emploient pas de salariés handicapés Plus de 20% des entreprises privées de plus de vingt salariés n'employaient en 2010 aucun travailleur handicapé et n'avaient pas non plus signé d'accord spécifique avec les partenaires sociaux sur le sujet, révèle une étude du ministère du Travail. Les entreprises de plus de 20 salariés doivent pourtant employer l'équivalent de 6% de travailleurs handicapés. Pour remplir cette obligation, elles peuvent employer directement des handicapés, recourir à des sous-traitants du secteur adapté (établissements d'aide par le travail...), recourir à des stagiaires handicapés, mettre en place un accord spécifique avec les partenaires sociaux ou encore verser une contribution financière au Fonds pour l'insertion professionnelle (Agefiph) des personnes handicapées (jusqu'à 13 000 euros par salarié manquant). 22% de chômage Au final, elles représentent 2,8% des effectifs équivalents temps-plein, contre 2,6% en 2009, de ces entreprises. Avec

Préparer l'intégration d'un salarié handicapé La visite médicale d’embauche Pour les personnes handicapées, la visite médicale d’embauche doit être effectuée avant la prise de poste. Elle est l’occasion de valider l’aptitude de la personne et d’identifier ses besoins spécifiques éventuels de compensation. Rappel : les collaborateurs handicapés en poste bénéficient d’une surveillance médicale renforcée, qui se traduit par une visite médicale annuelle. Expliquer les enjeux pour le manager et l’équipe Valeurs personnelles du manager (image de soi) et développement des qualités managériales (si possible, choisir au départ les managers les plus ouverts). Rassurer sur les risques Ces risques s’envisagent aussi en termes d’impacts sur une équipe qui ne serait pas sensibilisée. Les contraintes liées au handicap sont identifiées et expliquées. Préparer son arrivée Élaborer, conjointement avec la personne, la communication qui sera faite autour de son arrivée, notamment dans le cas où des aménagements sont nécessaires.

Travailleur handicapé et atout pour l’entreprise Les employeurs sont parfois réticents à l’idée de recruter une personne handicapée. Préjugé mais surtout méconnaissance. L’expérience peut changer cela. Voici quelques arguments pour les convaincre. Témoignages. © iStockPhoto À lire aussi Sur Onisep.fr Sur Onisep "Scolarité et handicap" Cap Emploi Assidus et consciencieux En 2011, Sandra Da Rocha est attachée de direction de HD Assurances courtage, une entreprise de 80 salariés à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne. Aujourd’hui, elle ne regrette pas : "C’est une double satisfaction. Bilan : "Dès que nous aurons des besoins, nous recruterons dans ce sens, c’est une priorité." Ralentir le rythme Vincent Lochmann, président de la Fédération française des Dys (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…), fait écho à ce témoignage : "La collaboration est positive quand l'entreprise a la volonté d'intégrer un salarié handicapé. Défendre des valeurs Sélectionner des compétences A Tarbes, dans l’Ariège, même état d’esprit pour François de Kérimel.

Météo de l'emploi : Les travailleurs handicapés Retrouvez la Météo de l'emploi tous les 15 jours dans Télématin sur France 2 et soyez informés des tendances du marché de l'emploi près de chez vous. L'émission du 10/11/2014 avait pour thème : Les travailleurs handicapés Les principaux chiffres et tendances La semaine prochaine, du 17 au 23 novembre, aura lieu la 18ème semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Qu’est-ce qu’un travailleur handicapé ? Est considérée comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychique. Contrairement à des idées encore trop répandues, le travailleur handicapé ne se résume pas à une personne sur un fauteuil roulant. Pour autant, un constat s’impose : les personnes ayant la RQTH ont un niveau de qualification inférieure à l’ensemble de la population active. Combien de personnes sont concernées ? Quelques chiffres clés : Soleil :

Related: