background preloader

Océan bleu - le sens de l'innovation -

Océan bleu - le sens de l'innovation -
Related:  Acteurs de l'innovation publiqueStratégie océan bleuOcéan bleu

La Critic - Recherche, formation, médiation - Grenoble Stratégie Océan Bleu Phrase-résumée de « Stratégie Océan Bleu » : Pour croitre et développer une forte image positive, une entreprise a intérêt à tourner le dos à ses concurrents et aux idées reçues pour consacrer ses ressources à la création d’un océan bleu vierge de concurrence et apportant un saut de valeur aux clients, en s’aidant des outils du livre. De W.Chan Kim et Renée Mauborgne, 2005, 288 pages. Chronique et résumé de « Stratégie Océan Bleu » : Première partie : la stratégie Océan Bleu Chapitre 1 : vers la création de nouveaux océans Les océans bleus sont des espaces nouveaux créés par des entreprises où elles sont seules sur le marché et donc sans concurrence, par opposition aux océans rouges (de sang) des secteurs concurrentiels classiques. Quelques exemples d’océans bleus : la Ford T, Compaq, Starbucks, le Cirque du Soleil (qui a réinventé le cirque en le mariant à la danse et le ballet et en en faisant un spectacle tout public, et pas seulement pour les enfants). Le canevas stratégique. 1. 2. 3. 4.

La stratégie océan bleu - Les cahiers de l'innovation La stratégie Océan Bleu fait partie de ces démarches stratégiques visant à aider les entreprises à innover davantage. Son succès s’explique par la volonté de ses concepteurs de proposer des outils pratiques et simples, directement opérationnels, pour aider les entreprises à se différencier. W. Chan Kim et Renée Mauborgne chercheurs au Blue Ocean Strategy Institute à l’INSEAD ont exposé leurs méthodes en 2005, dans leur livre Stratégie Océan Bleu : Comment créer de nouveaux espaces stratégiques. La première version de ce post a été rédigée par mon étudiante Constance Bonduelle, du master MB2I de l’IAE de Lille. Avant d’aller plus loin et pour se faire sa propre idée sur la pertinence de cette méthodologie, un seul ouvrage à acheter : La métaphore des océans rouges et océans bleus permet de décrire le marché dans sa globalité. La remise en question Adopter la stratégie océan bleu explorer les solutions alternatives présentes sur le marché, pour répondre à un même besoin. Plutôt pas mal !

Synchronicités : ces heureuses coïncidences qui nous connectent à notre intuition | Histoire d'Intuition On a tous vécu un jour de ces coïncidences qui « tombent vraiment bien » et que le psychiatre suisse Carl Gustav Jung appelle des « synchronicités ». Etre réceptifs à ces événements hasardeux, liés par le sens et non par la cause, nous permet d’affiner notre intuition. Les synchronicités sont des heureux hasards liés par le sens et non par la cause. Y prêter attention et les tolérer sans vouloir les expliquer à tout prix affine notre intuition (Tableau de Magritte) Mystérieuses heureuses coïncidences… Elles se manifestent juste au bon moment, nous permettant « comme par magie » de débloquer une situation ou d’accéder à nos désirs. Une réponse à un besoin conscient ou inconscient Certains diront que c’est là l’expression du pur hasard, d’une probabilité statistique certes mince, mais relevant du possible. L’anecdote du scarabée Jung a nommé ces heureuses coïncidences des « synchronicités ». Accueillez les synchronicités sans les juger Isabelle Fontainewww.histoiredintuition.com J'aime :

Méthode Itérative d'Analyse Orientée Usages La méthode MIAOU a été construite suite à une collaboration entre SCOOL, IF - Les Imaginations fertiles et Artilect Lab. La méthode MIAOU (Méthode Itérative d'Analyse Orientée Usages) est mise en place de façon expérimentale dans le cadre d'un programme régional. Elle est mise en oeuvre par une équipe transdisciplinaire composée de sociologues, de designers services et produits, de chargés de marketing et d'ingénieurs. L'idée de cette méthode repose sur un constat simple : aujourd'hui lorsque l'on conçoit un produit, on part d'une idée que l'on réalise et qui est ensuite soumise au consommateur dans le but de lui faire accepter un nouveau produit. La méthode MIAOU propose d'avoir le fonctionnement inverse : partir des usages et donc des usagers afin de réaliser un projet. Etape 1 : Analyse des besoinsLes objectifs de cette étape sont d'apprécier, comprendre, interroger, constater, distinguer, regarder, remarquer.

Stratégie océan bleu : Yellow tail La stratégie océan bleu et son outil d’application, le canevas stratégique, sont des concepts faciles à saisir, mais difficiles à déployer. Comment créer un espace stratégique vierge de tous concurrents et suffisamment attractif pour générer de la demande ? Une fois Eliminer, Renforcer et Atténuer, comment compléter la grille ERAC où le Créer manque malheureusement à l’appel ? Il n’y a pas de solutions miracles, tout est question de créativité et des outils qu’on lui associe (le fameux “brainstorming”). Commençons par notre premier exemple qui risque de plonger les véritables adeptes de vin dans une rage sourde : le succès de l’australien Yellow Tail chez nos amis d’outre-mer. En effet, le vin n’est pas très populaire aux Etats-Unis, considéré comme un plaisir européen peu accessible et réservé au plus fortuné. Ensuite, il s’est attaché à définir les critères ou les leviers qui génèrent l’acte d’achat et de consommation de vin : Voilà la grille ERAC du vin Yellow Tail : Like this:

La Stratégie Océan Bleu Philippe Guillemant - Vers la physique de demain John Thackara To do things differently, we need to see things differently. The author of this blog is John Thackara. He does live and online talks , and produces events, for cities, institutions and organisations around the world. Profile (Photograph: Uros Abram) For more than thirty years John Thackara has traveled the world in his search of stories about the practical steps taken by communities to realize a sustainable future. John is the author of a widely-read blog (you’re reading it now) and of How To Thrive In The Next Economy. A Brit who now lives in south west France, John studied philosophy, and trained as a journalist, before working for ten years as a book and magazine editor. John is a Senior Fellow of the Royal College of Art, in London, and a Fellow of Musashino Art University in Japan. Earlier, John edited the magazine Design for five years, and was later Modern Culture Editor of Harpers & Queen, and design correspondent of The Guardian.

Related: