background preloader

Vers une économie de maraîchers

Vers une économie de maraîchers
Au Bec-Hellouin, dans l’Eure, cette ferme normande aux allures traditionnelles cultive un secret qui pourrait bien être celui de l’agriculture de demain. Depuis 2006, Perrine et Charles Hervé-Gruyer y développent la permaculture (comprenez culture permanente, au sens de durable) en s’inspirant des écosystèmes naturels tels qu’ils existaient avant l’arrivée du pétrole, de la mécanisation et des pesticides. «Il s’agit de prendre la nature comme modèle, de laisser interagir les éléments entre eux. C’est une spirale vertueuse dans laquelle il n’y a plus de déchet.» Le couple fait appel aux techniques ancestrales : leur forge remet au goût du jour d’anciens outils, comme le paroir de sabotier ou le coutre, l’emplacement des cultures est choisi en fonction des arbres et des points d’eau qui favorisent la biodiversité, les poneys et le cheval de trait sont utilisés en traction animale… Mais les agriculteurs comptent aussi sur les avancées de la science. Strate herbacée. topinambours.

http://www.liberation.fr/terre/2013/12/23/vers-une-economie-de-maraichers_968613

Related:  Economie CollaborativeVivre autrementAgriculturePaysans

Spotloc: le covoiturage en taxi La start-up Spotloc, filiale à 90% de Deveryware, acteur majeur spécialiste de la géolocalisation développe des solutions pà destination du marché de la mobilité durable. Avec l'appli Taxiloc, la société Spotloc a inventé une solution de covoiturage pour les utilisateurs de taxis parisiens. Le principe repose sur l'utilisation de la géolocalisation. la solution ne comporte pas d'abonnement ou d'installation spécifique. Via une application, les clients peuvent se regrouper et partager la course. Pour ce faire, la solution utilise les stations Velib'.

Tout plaquer à 30 ans pour une vie d'aventures - un cas concret JiB était cadre et a souhaité tout plaquer pour une vie différente. On lui avait pourtant dit que pour être heureux il fallait de l’argent et un bon boulot. C’est vrai, mais qu’est-ce qu’un bon boulot au fond ? Beaucoup de jeunes sont en souffrance même s’ils gagnent bien leur vie. Permaculture, agroécologie, agriculture bio : quelles différences ? par Cyril Dion L’agriculture biologique recouvre potentiellement le nombre le plus large de pratiques. Cultiver en bio veut dire ne pas utiliser d’intrans, ni de produits phytosanitaires issus de la pétrochimie. Pour autant, il existe un bon nombre d’agriculteurs bio, qui, à cette exception près, travaillent presque comme des agriculteurs conventionnels : cultures de plein champs, en rang, sur une terre dénudée, beaucoup de travail du sol, très peu de biodiversité, beaucoup de mécanisation. Agroécologie L’agroécologie (en tant que pratique agricole) va plus loin.

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain Des melons mûrs à Paris dès le mois d’avril, des tonnes de légumes sur une surface pas plus grande qu’un terrain de foot, jusqu’à huit récoltes en une seule année… Ces performances agricoles incroyables ne sont le fruit ni d’engrais chimiques, ni de modifications génétiques, ni même de connaissances scientifiques de pointe. Et pour cause, ces prouesses datent du XIXe siècle et sont l’œuvre des quelques centaines de jardiniers-maraîchers parisiens qui assuraient alors l’autosuffisance de la capitale en légumes. Longtemps oubliés, ces savoir-faire sont aujourd’hui accessibles à tous à travers un manuel, publié en 1844 et récemment numérisé (merci au site Paysansansfrontieres.com de l’avoir partagé ici

L’économie collaborative s’envole ! oct82013 Dans le domaine du voyage collaboratif, les initiatives se multiplient. Il y a un mois, Mathieu publiait son panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif et déjà, de nouveaux services, notamment dans le domaine du transport ont fait leur apparition (ou nous les avons découvert depuis!). La bonne idée du parking de l'aéroport! Qui n'a pas trouvé très cher le parking à l'aéroport pour laisser sa voiture le temps d'un déplacement un peu long. Surtout que les parkings longue durée à l'aéroport, cela veut dire un trajet en navette et donc une marge de temps supplémentaire à prévoir. Les 4 types de consommateurs collaboratifs La consommation collaborative gagne régulièrement du terrain et commence à sérieusement intéresser les cabinets d’études et les hommes de marketing. Un de ces cabinet a examiné nos comportements et en a déduit qu’il existe 4 types de personnes qui pratiquent la consommation collaborative. Les 4 types de consommation collaborative Le cabinet Iligo, spécialisé dans l’étude du comportement du consommateur, a mené une étude consacrée à la consommation collaborative et s’est amusé à créer une typologie des consommateurs collaboratifs. 4 types de profils de consommateurs collaboratifs sont identifiés et baptisés de noms très à la consonance très « globish ».

C’est un trou perdu en Bretagne et vous allez avoir envie d’y vivre A Trémargat (Côtes-d’Armor), 24 février 2014 - Clément Guillou/Rue89 (De Trémargat, Côtes-d’Armor) A Trémargat, on dit qu’on est « ravitaillés par les corbeaux » et que lorsqu’ils survolent le bourg, c’est sur le dos pour ne pas voir la misère. Le centre Bretagne – le « Kreiz Breizh » – est le pays le plus pauvre de la péninsule. Notre alimentation met la Terre sous pression Alors que le Brésil s’apprête à investir dans l'aménagement du fleuve Amazone pour acheminer plus facilement son énorme production de soja destinée à l’alimentation animale, un rapport des Nations Unies souligne le risque que fait peser sur l’environnement une alimentation toujours plus riche en viande. Le Brésil, premier exportateur de soja au monde, s’apprête à créer une nouvelle route commerciale à travers l’Amazonie pour relier directement les principales zones d'exploitation au canal de Panama. Ce raccourci permettra de réduire de deux jours le temps mis pour transporter les produits agricoles vers l’Asie, en transversant le Pacifique plutôt que les océans Atlantique et Indien. Sur la campagne 2013/2014, le Brésil devrait égaler les Etats-Unis en produisant 89 millions de tonnes de soja.

Les chroniques d'Olivier de Robert: des tomates hors catégorie Conter, ce n'est jamais que dire avec lenteur les joyeux brassages de la besace à mémoire. Mais avant de parler, le conteur écoute. J'aime à me cacher dans les coins de bistrots. Ceux où si vous n'êtes pas du pays, les discussions s'arrêtent et les têtes se tournent quand vous entrez. Les cafés de fond de ruelles, ceux dont l'enseigne se fane et menace de se décrocher sous le poids de la poussière...

L'économie collaborative s'invente en France : gardons notre avance Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts: ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative dont la France est pionnière. Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts. Ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative. La Fabrique à Innovations, l'économie participative au service de l'innovation Cette nouvelle plateforme participative de conception de produits innovants, permet à toute personne qui dépose une idée, de voir son projet sélectionné pour le développer et le fabriquer en France. Les défis économiques du XXIème siècle étant colossaux, mais pas insurmontables, la créativité est plus que jamais de mise pour sortir son épingle du jeu et prospérer sur le marché économique. Quatre jeunes français viennent de créer un site Internet dénommé judicieusement « La Fabrique à Innovations » sur lequel il est possible de développer et financer des produits innovants par le biais de l'économie participative, afin de permettre à ces derniers d'être industrialisés et commercialisés.

Reportage sur la Zad un an après le début des expulsions Samedi 26 octobre 2013, un an après le début des expulsions (le 16 octobre 2012), je voulais montrer dans ce reportage quelques belles réalisations en auto-construction, maison autonome, maraîchage, petit élevage.. reportage sur le lieu de vie "Cent Noms" où une magnifique maison autonome était en cours de construction. Le samedi 4 janvier cette belle maison a été la proie d'un incendie accidentel provoqué par un poële... j'avoue avoir eu le coeur serré en apprenant cette mauvaise nouvelle. Les gens qui y habitaient ont commencé une nouvelle construction en bois de chataignier, vous pouvez leur apporter du bardage, du plancher et des vis. Lire le texte relatif à cet incendie sur zad.nadir.org Construite à partir de matériaux de récupération, palettes, portes et fenêtres, tôles et ardoises pour le toit...

Privatisation des semences : une guerre de l'ombre se livre depuis un siècle L’Assemblée nationale examine aujourd’hui un projet de loi qui élargit aux plantes le délit de contrefaçon. Ce projet, qui suscite une forte indignation, renforce un vaste arsenal réglementaire limitant le droit à échanger et reproduire les semences de ferme. Depuis un siècle, « les semenciers n’ont eu de cesse de chercher des moyens techniques pour assurer leur monopole sur la semence », rappelle Yves Manguy, co-fondateur de la Confédération paysanne.

Related: