background preloader

L'Impossible

http://limpossible.fr/n-13/

Related:  médiations/art/culture/publicsCorporations GlobalesMediaPresse

À propos d’Appareil 1La politique requiert selon Benjamin un processus d’individuation dont la technique est le milieu privilégié. La technique est ce qui fraye des passages entre les hommes, leurs pratiques et leurs productions. Elle ne s’épuise pas dans des technologies définies par leurs fonctions, mais se développe en multipliant les connexions, les opérations, les agencements entre différentes activités humaines, espace corporel et espace d’images. Mais dans quel monde vit-on ! À force de flipper sur le fric, sur l’insécurité distillée à longueur de « jité », à force de s’angoisser à l’idée de perdre ce travail qu’ils détestent-mais-comment-tu-veux-faire-autrement, de penser à leur petite boutique, à leur petite retraite, à leur petite famille qu’ils aiment, mais mal, à leurs enfants qui grandissent et qu’ils ne connaissent même pas, à force de privilégier le moi-moi-je-moi-même, les habitants de cette planète, en grande majorité, omettent de voir le monde dans lequel ils vivent. Un monde où règnent en maîtres les brutes épaisses, les prédateurs/trices sans vergogne, les tortionnaires de peuple sanguinaires, les « zéluEs » égotiques, vénaux et stupides à en pleurer, les hauts fonctionnaires corrompuEs, les cadres arrivistes et incompétentEs, les chefaillonNEs de services mesquinEs et sadiques et les conNEs-à-tous-les-étages. Tous savent que ce n’est pas le monde qu’ils voulaient et ils s’en plaignent d’ailleurs abondamment.

Quand Fleur Pellerin finance le [plus grand] FabLab [fantôme] de Paris Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont lancé un appel à projet FabLabs, fin juin 2013 intitulé « Aide au développement des ateliers de fabrication numérique « : une très bonne idée qui a visiblement donné des ailes à de nombreux « hackers-makers en herbe », puisque 154 dossier ont été renvoyés. Cet appel à projets a débuté le 25 juin et s’est terminé le 13 septembre 2013. 14 dossiers ont finalement été retenus et se verront verser des aides pouvant aller jusqu’à 200 000 € : ce montant devant couvrir au maximum 70% des besoins d’un FabLab. Jusque là, rien à dire. Mais, les voies de l’aide d’Etat sont impénétrables et visiblement très particulières pour Paris et sa proche banlieue. Si vous connaissez un tant soit peu le milieu des FabLabs, vous devez savoir qu’il existe depuis 3 ans un endroit excessivement dynamique, qui active un nombre impressionnant de projets, avec une équipe de passionnés qui se donne à fond. Ils sont à Nanterre, et se nomment l’ElectroLab.

POLEMIQUE AUTOUR DU MOUVEMENT ZEITGEIST Autres articles le Jeudi 19 mars 2009 Nous avions déjà évoqué à plusieurs reprises le film Zeitgeist et son supplément Zeigeist addendum. Classifié le plus souvent dans la catégorie des films “conspirationnistes”, Zeitgeist qui aurait pourtant reçu la visite de 50 millions de spectateurs a été largement épargné par la plupart des observateurs PRO-NWO, contrairement à Loose Change qui a été descendu en flèche par de nombreux relais pro-NWO. Zeitgeist est un film qui dérange, mais pas forcément ceux que l’on croit : dès sa sortie, ce film a posé question y compris dans les Mouvements pour la Vérité, qui pour certains soupçonnent une récupération habile, notamment des plus jeunes, au profit d’une idéologie proche des idéologies nouvel-ordre-mondialistes, ou en tout cas compatible avec ces idéologies à dimension totalitaire.

Charles Charles : "Le Gouvernement des écrivains" - Trimestriel - Numéro 1 - Printemps 2012 - 19X23, 192 pages, 16 euros. Parution le 7 mars 2012 « J’en suis venu à la conclusion que la politique est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux politiciens » disait Charles de Gaulle en pastichant Georges Clémenceau. Artfactories Trier dans le foisonnement des réponses est difficile. Être à ARTfactories/Autre(S)pARTs, c’est faire autrement – c’est le goût d’une radicalité dont la traduction en acte n’attend pas. Mais cet enjeu en lui-même n’est pas si facile à saisir : il n’est pas partisan ; sa mesure se trouve peut-être dans le tour de table des histoires de chacun, dont l’addition compose un tableau cohérent ; sa visée, un demain incertain, mais que le corps social appelle de ses voeux. Pour un certain nombre d’acteurs, qu’ils soient membres ou pas d’AF/AP, l’association a été un soutien, une ressource, un point d’articulation dans la mise en oeuvre de leur projet : AF/AP est porteur d’une conscience, et donc d’un espoir, auquel aucun d’entre nous ne veut renoncer. AF/AP parle pour une manière de produire du commun qui essaime aujourd’hui dans le champ social. C’est un style d’agir qui travaille depuis le(s) lieu(x), en situation, de manière a-centrée ou latérale, à créer des passages.

TV Le Billautshow, observatoire des startups françaises, s’internationalise. Fort d’un partenariat avec Mediawen, start-up spécialisée dans la vidéo et les services en ligne multilingues, les interviews de Jean-Michel Billaut peuvent maintenant être sous-titrées en de nombreuses langues. Objectif clair pour ce féru des nouvelles technologies et de l’innovation : promouvoir les startups françaises et faire prendre conscience du rôle qu’elles peuvent jouer dans l’organisation de l’économie numérique mondiale. Les start-up françaises, une mine d’or encore inexploitée. Des milliers de startups se créent chaque jour dans le monde. AGORA VOX A l’heure où tout part à vau-l’eau, où tout se mêle dans un vaste cacophonie, où les valeurs s’entrechoquent et se perdent, où les repères s’estompent et se brouillent, à l’heure où demain est plus incertain qu’il ne l’a jamais été, cette heure qui semble, comme dans un poème, être la plus sombre avant l’aube, nous en sommes à chercher une lumière, n’importe laquelle, pourvu qu’elle puisse éclairer notre route et indiquer un chemin. Un espoir. Rien d’étonnant en pareilles circonstances, de voir poindre les utopies. Or, des utopies, il n’y en a plus guère de nos jours. Elles sont le plus souvent battues en brèche avant même de naître, tuées dans l’œuf par une propagande que certains ont appelés « la fin de l’Histoire », "la fin des idéologies", alors même que ceux-là, se faisant, défendent la dernière idéologie dominant le monde : le capitalisme.

Vingt ans après L'Autre Journal, Michel Butel tente L'Impossible L’Impossible (DR) Vingt ans séparent L’Autre Journal de L’Impossible. Le trait d’union : leur créateur, Michel Butel, toujours porteur d’une envie insatiable de presse différente.

Related:  dogenMOOKS