background preloader

Marketing et développement durable

Marketing et développement durable

Vers un monde tout vert? - Les fondamentaux du marketing - Prospective Sur son site internet, la Fondation Nicolas Hulot propose, depuis le 13 juin, un espace de libre expression baptisé «Le livre des évolutions». Elle y invite les internautes à déposer leur vision du monde de demain. En moins de 15 jours, une centaine de contributions avaient déjà été mises en ligne. Quant au film Home de Yann Arthus-Bertrand, il a été suivi par plus de 8 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion et par plus de 3 millions d'internautes sur YouTube. Signe que le sujet intéresse. Un défi à relever Si Une Vérité qui dérange, d'AI Gore, et La 11e Heure, de Leonardo DiCaprio, ont marqué les esprits, Home deYann Arthus-Bertrand a été suivi par plus de 8 millions de personnes le jour de sa diffusion. Le Biosphère Home Farming de Philips permet de produire chez soi aliments, énergie et eau propre. © Lapie / Fotolia Imaginer un autre monde pour demain, voilà le défi d aujourd'hui. Des valeurs plus vertes Valérie Accary (CLM BBDO): La révolution en marche L'art a son mot à dire

Publicite, Marketing, Bio Actualités "Bio Consom'acteurs veut mieux faire connaître les impacts positifs de l'agriculture biologique sur l'environnement et le bien-être. En France, seuls 2% de la surface agricole utile est cultivée selon les principes de l'agriculture biologique, ce qui place la France au 19e rang européen en termes de surfaces cultivées bio. Par ailleurs, la France peut se vanter d'être le premier utilisateur de pesticides et d'engrais chimique en Europe et le troisième à l'échelle mondiale, ceci au détriment de la santé des agriculteurs, des consommateurs et de la terre. Les bienfaits de l'agriculture bio ne sont plus à prouver, qu'il s'agisse de protéger la santé de la planète et la nôtre. Constatant le retard français en matière d'agriculture biologique, des citoyens ont créé l'association Bio Consom'acteurs. > L'article complet dans Metro

Dossier : Développement Durable Quelle place pour les actions de Développement Durable au-delà des discours corporate, du lobbying, du greenwashing, voire du « marketing » des entreprises et institutions ? Dossier spécial Développement Durable sur Marketing Professionnel The Yes Men, et après ? Annabelle Nogues Les discours sur le développement durable sont généralement moralisateurs ou superficiels. Comment redonner un coup de fouet à une pensée « alternative » qui pâtit de trop de bonne volonté mais pas assez d’actions ? Masdar : et si la ville de demain existait déjà ? Etre ou ne pas être une entreprise responsable… Gladys Funk Le développement durable est un terme à la mode. Les errances du développement durable, Erwan Huault Un monde plus écologique, plus économique et plus social… Un rêve et des errements. Le « tout recyclable »… Et si c’était vrai ? Dossier spécial Développement Durable sur Marketing Professionnel. Le développement durable : un jeu d’enfants ?

Marketing Durable Outils de communication utilisés par les associations Il suffit de regarder les affiches, d'ouvrir les pages des magazines ou de regarder sa télévision pour s'en rendre compte : aujourd'hui, les associations les plus riches utilisent une palette très large de techniques de communication issues du secteur marchand. Afin d'établir leur stratégie de promotion - dont la finalité est, en majeure partie, la collecte de fonds - les associations travaillent seules ou peuvent faire appel à des agences de conseil en marketing et communication spécialisées dans secteur caritatif (Excel, Non Profit, Optimus, etc.). Pour créer leurs visuels de campagne, certaines associations passent par des agences de publicité qui peuvent accepter de travailler gracieusement. a) L'importance d'un nom et d'un logo porteurs de sens Dans le cas des associations de parrainage d'enfants " Un Enfant par la Main " et " Partage ", on peut remarquer que le logo est dans un cas informatif et symbolique et dans l'autre uniquement illustratif.

Les enjeux de l’insertion des entreprises dans l’action collective en faveur du développement durable urbain Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions qui sont abonnées à un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lequelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : contact@openedition.org BARTHELEMY Denis, NIEDDU Martino, VIVIEN, FRANCK Dominique, 2005, « Economie patrimoniale, identité et marché », in C. Barrère, D. Barthélemy., M. BEAURAIN Christophe, MAILLEFERT Muriel, 2004, « Territoire, action publique et proximité », in H.J. BOIRAL Olivier, 2004, « Du développement durable à l’entreprise durable, ou l’effet « tour de Babel » L.

Concilier marketing et développement durable : une interview de Ganaël Bascoul Professeur de marketing à l’ESCP Europe, Ganaël Bascoul est également le fondateur de l’Extended Values Lab, un laboratoire de recherche spécialisé en marketing et développement durable. Il a écrit en collaboration avec Jean-Michel Moutot un ouvrage intitulé Marketing et développement durable : stratégie de la valeur étendue, qui explique comment et pourquoi il est essentiel d’intégrer le développement durable dans sa stratégie marketing. Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir un peu plus sur ce sujet. Tout d’abord, qu’est-ce qui vous a amené à écrire ce livre ? En 2003, j’ai commencé à travailler sur différents projets avec des entreprises qui s’intéressaient au développement durable. J’ai alors pu développer et tester avec elles de nouveaux outils marketing permettant de mieux intégrer le développement durable dans leur stratégie. Un des thèmes centraux que vous développez dans ce livre est celui de la valeur étendue : pourriez-vous nous l’expliquer brièvement ?

Marketing durable et écoconception Introduction Aucun produit ne parcourt son cycle de vie sans consommer ou polluer, dans la recherche de matériaux comme la consommation de ressources minérales, végétales ou animales, énergétiques, les consommations d’eau et d’espaces naturels liés aux cultures ou à l’élevage. Tout produit est aussi à l’origine de rejets dans l’eau, l’air ou les sols. Ces consommations et ces rejets sont sources d’impacts sur l’environnement comme l’épuisement des ressources naturelles, la pollution de l’eau, de l’air, la production de déchets… Le développement durable est porteur d’espérance. Pour 72% des français, le développement durable est une « idée nouvelle qui va changer la manière de produire et de consommer pour le bien de tous ». Le business vert est souvent pris comme une opportunité de « coups marketing ». Selon Jean-Jacques LEHU [1], le marketing durable correspond à une déclinaison inspirée du concept du développement durable et proposée par le sociologue Gérard MERMET [2] en 2002. I. II.

Les ONG entre communication et marketing Brochures, affiches, newsletters, spots, interpellations sur les places publiques... Nous sommes constamment exposés à la pub et aux stratégies de communication des organisations non gouvernementales (ONG). Des actions des « casseurs de pub » aux autocollants « Stop pub » sur les boîtes aux lettres, les mobilisations contre l’omniprésence de la publicité sont nombreuses, mais les critiques des stratégies de communication des associations restent peu fréquentes. Pourtant, même si les objectifs des ONG diffèrent de ceux des entreprises, elles utilisent parfois les mêmes techniques pour toucher le public. Les associations à but non lucratif peuvent-elles respecter leurs impératifs d’éthique tout en faisant du marketing ? L’objectif premier des campagnes de communication des ONG étant de sensibiliser le public aux causes qu’elles défendent, elles ont d’abord une mission informative. ‘Le pire, c’est que le succès de cette approche attira des sociétés de marketing ’orientées associations’.

Related: