background preloader

Association France Palestine Solidarité

Association France Palestine Solidarité
Der­niè­rement Dieu­donné a déclaré au sujet de Patrick Cohen, jour­na­liste à France Inter : « Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. » Il ne s’agit ni d’une « erreur » ni d’un dérapage. Mais de posi­tions anti­sé­mites clai­rement et déli­bé­rément assumées depuis une bonne dizaine d’années. Les exemples en sont innom­brables. Dieu­donné n’est pas un simple humo­riste, c’est avant tout un militant poli­tique d’extrême-droite. C’est le cas par exemple quand il fait applaudir le néga­tion­niste Robert Fau­risson par 5.000 per­sonnes au Zenith en 2008. C’est le cas aussi quand il prétend défendre les Pales­ti­niens en déve­loppant des thèses racistes et anti­sé­mites sous le couvert de l’antisionisme. L’AFPS condamne et rejette ces amal­games qui amènent à traîner devant les tri­bunaux en toute igno­minie les mili­tants du boycott citoyen qui dénoncent la poli­tique colo­niale et raciste de l’Etat d’Israël. Related:  Sites de la propagande dominante & de délationL'arnaque dissidente.

L.D.Samama chantre de BHL & Israël Ce mardi 7 janvier, Rue89 a publié une tribune violemment hostile à l'encontre de l'animateur Frédéric Taddeï, présenté comme un co-responsable de "l'avilissement du débat public" qui "attise la haine" et "nourrit les salauds". Son crime? Avoir invité sur son plateau l'humoriste controversé Dieudonné mais également Tariq Ramadan, Alain Soral, Marc-Edouard Nabe et Houria Bouteldja, tous qualifiés d'"assassins du vivre-ensemble". Taddeï se serait rendu aussi coupable d'entretenir une "obsession" sur la question israélo-palestinienne. L'auteur de ce papier, dénommé Laurent David Samama, n'est pas seulement "journaliste aux Inrockuptibles, ancien rédacteur en chef de l'Arche et membre du comité de rédaction de la Règle du jeu" comme le présente succintement sa notice de Rue89. Il est également un ancien membre de The Israel Project, un lobby ultra-sioniste basé à Washington et à Jérusalem. Il n'est pas anodin d'aller se former auprès d'un lobby radical comme le TIP. Hicham HAMZA

À quoi sert Dieudonné ? Et qui en profite ? - [CAPJPO - EuroPalestine] A quoi sert Dieudonné ? Et qui en profite ? Par lPierre Stambul Antisémitisme, sionisme, humoriste, liberté d’expression, antisystème… , tout se mélange. Ils disent la même chose. Commençons par une anecdote. Il m’est parfois arrivé de passer sur les médias. Le rôle historique de l’antisémitisme Les Juifs, pour reprendre les termes de Hannah Arendt, ont été les parias de l’Europe, considérés comme des « Asiatiques inassimilables ». Le sionisme a transformé les Juifs en en faisant des colonisateurs européens au service de l’Occident. Il est piquant de voir le n° 2 du CRIF (William Goldnadel) devenu l’avocat de l’ancien rédacteur en chef du journal « Minute » (Patrick Buisson) comme si les antisémites traditionnels étaient devenus fréquentables. L’antisémitisme n’a bien sûr pas disparu, mais il n’est plus l’instrument des dominants pour écraser les dominés. Dieudonné est-il antisémite ? Humour raffiné, la composition de la « liste antisioniste » présentée aux élections de 2009. Pierre Stambul

Pourquoi il ne faut pas faire taire Dieudonné (mais il ne faut pas l'écouter non plus) — Bonjour Maître. Puis-je vous proposer un café ? — Bonjour jeune homme. Certainement pas, je n’en bois pas, mais puis-je à mon tour vous poser une question ? — Bien sûr, Maître. — Qui êtes vous et que faites vous ici sans avoir été annoncé ? — je suis Édouard, votre nouveau stagiaire. — Première nouvelle. — J’avais pourtant fait un communiqué de presse annonçant que je rejoignais votre cabinet. — Peu importe ; puisque tu es là, nous trouverons à t’occuper. — Heu… — Cesse de traîner là. — Certainement, Maître. — Oui, tu n’es pas le seul à affectionner raconter ta vie par voie de communiqué de presse. — Voici mes questions. — Ta première question est juridique, la réponse mettra tout le monde d’accord, le droit étant assez clair sur la question ; ta seconde est politique et morale, c’est-à-dire que personne ne sera d’accord là-dessus. — Certes. — D’abord, si te dis le mot police, qu’est-ce que ça t’évoque ? — C’est un groupe, ils étaient number one. — Pas pour un juriste. — Qui exerce ce pouvoir ?

Dieudonné et la cause palestinienne | VISCERAL Mettons cartes sur table. J’ai fait parti des sempiternels soutien à Dieudonné, et il y a encore quatre ans, je participais à l’organisation de sa venue dans ma ville d’origine. Je n’ai jamais soutenu, et ne soutiens toujours pas, le fait d’interdire Dieudonné de jouer ses spectacles. Pour un certain nombre de jeunes, Dieudonné a même pu être source, à une époque, de prise de conscience politique en abordant et en dénonçant, avec humour, les dérives de la politique française et internationale. Une colère légitime Dieudonné, lorsqu’il ironise sur la politique dans ses spectacles, aborde des thèmes très différents : dérive de la classe politique française, hypocrisie diplomatique… La concurrence des mémoires est un des premiers piliers « humoristico-politique » de Dieudonné. Quiconque s’emploie à relire l’historiographie française se rendra compte assez facilement que ce n’est pas l’enseignement de la Shoah qui occulte les autres crimes. Dans les bras de l’extrême droite Like this:

BHL solidarité avec Israël parSemama On a tout dit, tout écrit sur Bernard-Henri Lévy et sa relation a Israël. Tout… Et surtout n’importe quoi ! Il n’y a qu’à parcourir l’Internet dans son vaste horizon et visiter quelques sites, forums et blogs pour s’en persuader. Même lorsqu’Israël est hors de la discussion, même lorsque Bernard Henri Lévy n’en parle pas, les commentateurs s’évertuent à l’y ramener. Cela n’a de cesse. Etre toujours aux côtes d’Israël, dans les moments de joie comme dans les moments de peine, dans l’incertitude des conflits armés qui bousculent trop souvent l’Etat hébreu, Bernard- Henri Lévy en a fait une devise. Bernard-Henri Lévy en Israël, c’est surtout une affaire de rencontre. Les ennemis de Bernard Henri Lévy réduisent trop souvent son engagement aux côtés d’Israël en une entreprise manichéenne et sans relief. Les derniers développements de l’engagement de Bernard-Henri Lévy pour Israël, les voici. « J’ai lutté toute ma vie contre la délégitimation d’Israël. Laurent David Samama

Après la quenelle, le temps des querelles Volubile et rieur, le bonhomme se présente : Jessie, 45 ans. Carrure de titan et visage balafré, il a, entre 2011 et 2013, fait office de garde du corps pour Dieudonné. Avant de lui tourner le dos, déchargé de pas mal d’illusions vis-à-vis d’un homme qu’il juge «pingre, méprisant et hypocrite». Aujourd’hui, Jessie raconte volontiers les «coulisses pathétiques de la Main d’or», le théâtre parisien qui sert de quartier général à l’humoriste controversé. «Personne ne connaît réellement Dieudonné et Soral, raconte Jessie. Le public ne voit que les spectacles et les vidéos mais, moi, j’étais là quand on fermait le rideau et j’ai vu des trucs hallucinants.» «Ce théâtre, c’est un club complotiste et un site de rencontres, poursuit-il. «Crânes rasés et croix gammées» On s’en convainc d’un coup de fil à Jérémie Maradas-Nado, alias «Joe Dalton» - ancien leader de la bande de chasseurs de skinheads Black Dragons, désormais éducateur et professeur d’arts martiaux. Mégalomane et péremptoire

L'humour est une chose trop sérieuse... Lui : Wah, hé, faut que je te montre un truc, tu vas trop te marrer. C'est un test dans le dernier Consoles +, c'est trop bon. Moi : ... Lui : Tu ris pas ? Moi : Désolé, le sexisme, ça me fait pas franchement rire. Note : ce dialogue est évidemment fictif, bien qu'inspiré de nombreuses discussions réelles : personne n'est capable de m'écouter aussi longtemps.

Ananas, humour et antisémitisme : audience agitée au procès de Dieudonné L'audience de Dieudonné M'Bala M'Bala devant la cour d'appel de Paris aura été agitée, jeudi 17 octobre. L'humoriste comparaissait pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale pour des propos et une chanson dans deux vidéos diffusées sur Internet. En première instance, le comique avait été condamné à 20 000 euros d'amende. Le parquet a de nouveau requis une peine de vingt jours-amende à 600 euros, signifiant qu'il devait s'acquitter de 12 000 euros ou alors risquer jusqu'à vingt jours de prison. Les voix des amis de Dieudonné, rassemblés dans la grande galerie du Palais de justice, ont résonné jusqu'à la salle d'audience pleine à craquer, barricadée par les forces de l'ordre. Dans l'une des vidéos incriminées, il transformait la chanson d'Annie Cordy Chaud cacao en "Shoah nanas". "Ce n'est pas l'affaire Dreyfus !" "On ne peut pas rire de tout.

Hystérie de la théière à la quenelle 1complot? C’est une théière tout à fait de ce qu’il y a de plus banal, faite pour faire du thé, d’où qu’il vienne, sans discrimination, ne demandant qu’à rester une théière comme les autres. Mais voilà que, du jour au lendemain, notre pauvre petite théière se retrouve transformée en Hitler effectuant son fameux salut nazi, parce que des automobilistes californiens l’on perçue comme tel sur une affiche de la route 405, près de Culver City. Son créateur a du se confondre en excuses et expliquer que toute ressemblance était involontaire. Mais comme pour Dieudonné, le vendeur eut ainsi une campagne de pub inespérée, au point de ne pouvoir suivre la demande et d’être rapidement en rupture de stock. Avic

La quenelle aux canards Dieudonné n’a pas choisi par hasard le mot quenelle. Sans juger de la « pertinence » du geste, il aurait pu choisir le boudin antillais, lui qui se dit opposé aux békés. Il avait aussi l’option anti-coloniale et, plus brutale, d’y aller à la racine de manioc en référence à ses origines camerounaises. Son option est allée vers la quenelle, un produit « blanc », de consistance molle et à connotation franchouillarde. La quenelle peut se faire avec Jean Marie Le Pen chantre de l’inégalité raciale. Ce n’est pas la première fois que Dieudonné fait « coin-coin » devant un raciste. On peut revenir aussi sur sa collaboration avec Serge Ayoub, dit Batskin. L’objectif de Dieudonné, quand il nous sert sa gamelle de quenelle, est d’amener un maximum de gens des quartiers populaires à faire les canards. Lors du jugement pour son histoire de « shoah ananas ». Le tour de force, c’est de faire rentrer dans le rang des jeunes qui subissent le racisme d’État depuis le berceau. J'aime : J'aime chargement…

...pour être laissée à des rigolos Moi : Tagazok, gars. . Moi : Ah, ben, ça tombe bien, je me suis justement retiré dans un fjord perdu de la Norvège pour réfléchir au sens des propositions humoristiques. Lui : ... Tu vois, il y a une référence à l'homosexualité. Lui : D'accord, on retrouve bien le décalage non ? Lui : Tu es sûr que c'est un bon exemple ? Lui : Et le fait qu'on ne "le pense pas", ça ne peut pas être un élément qui modifie le sens de la proposition alors ? Note : Une fois de plus, ce dialogue, bien qu'inspiré de faits réels, est fictif : je ne m'arrête jamais au milieu d'un boss.

Pourquoi Dieudonné n'est pas fréquentable Voici un article écrit par quelqu'un qui a soutenu Dieudonné avant de s'en mordre les doigts. Mettons cartes sur table. J’ai fait parti des sempiternels soutien à Dieudonné, et il y a encore quatre ans, je participais à l’organisation de sa venue dans ma ville d’origine. Je n’ai jamais soutenu, et ne soutiens toujours pas, le fait d’interdire Dieudonné de jouer ses spectacles. Pour un certain nombre de jeunes, Dieudonné a même pu être source, à une époque, de prise de conscience politique en abordant et en dénonçant, avec humour, les dérives de la politique française et internationale. Une colère légitime Dieudonné, lorsqu’il ironise sur la politique dans ses spectacles, aborde des thèmes très différents : dérive de la classe politique française, hypocrisie diplomatique… La concurrence des mémoires est un des premiers piliers « humoristico-politique » de Dieudonné. Dans les bras de l’extrême droite Sa rencontre avec l’essayiste Alain Soral, passé du PCF au FN, semble décisive.

France-Israël stratégie d'inversion Zionist SCOOP: Nouvelle exposition de propagande palestinienne à Paris : « les Absents » une expo photo « à la recherche des villages arabes détruits par la guerre de 1948 » sous l’égide de Zochrot une ONG anti-israélienne financée par l’Etat français ! Une nouvelle exposition artistique de pure propagande anti-israélienne a lieu en ce moment à Paris: « les Absents » exposé à Paris, le photographe Bruno Fert a cherché les traces des villages arabes détruits par la guerre de 1948. Cette exposition a été créée avec l’aide de l’ONG anti-israélienne Zochrot, financée en partie par l’Etat français ! Cette exposition de pure propagande anti-israélienne ne se préoccupe que des villages arabes détruits lors de la guerre de 1948 mais aucunement des villages Juifs détruits par les armées arabes, notamment en Judée Samarie occupée par la Jordanie: pas un mot sur Hébron, Bethleem, Jérusalem, etc où les armées arabes détruisirent les villages et maisons Juifs ! Les réfugiés Juifs oubliés Source: Europe-Israel ©

Article sans queue, ni tête qui dit tout et son contraire. Un article hystérique tout comme le battage PoliticoMoraloMédiatique autour de Dieudonné. Symptôme des dictatures ! by epc Jan 16

l'ONG AFPS Fait partie de la plateforme des ONG Françaises pour la Palestine financée et gérée par des membre du PCF :
by epc Jan 16

Related: