background preloader

La Poussée d'Archimède

Related:  Archimède de Syracusearchimede

Les poulies - TPE-Archimède Une phrase associée à la légende d'Archimède est le fameux : "Donnez moi un leviez et je souleverai le monde". Ce grand savant est donc aussi l’inventeur des systèmes à poulies. Son ambition était en effet de déplacer de grandes masses à l'aide de petites. Histoire : Un des récits de Plutarque nous explique la présence de nombreuses machines de guerre à Syracuse. Il nous apprend que c'est en fait Archimède qui avait pris l'initiative d'écrire au Roi, son parent et ami. Schéma : Fonctionnement d'une poulie Une poulie est une pièce en forme de roue et servant à la transmission du mouvement. Nous avons trouvé une vidéo intéressante qui nous explique le fonctionnement des poulies : Théorème des moments : Si un solide mobile autour d'une axe est en équilibre, alors la somme des moments des forces qui tendent à faire tourner le solide dans un sens est égale à la somme des moments des forces qui tendent à le faire tourner dans l'autre sens. F1 x R - F2 x R = 0 inverse du sens de F1. F1 x R = F2 x R

Le scientibus de l'Université de Limoges Inauguré en janvier 2004 par Claude COHEN TANNUDJI, prix Nobel de physique, SCIENTIBUS sillonne depuis les routes du Limousin afin de présenter les sciences sous un jour nouveau. SCIENTIBUS est un bus itinérant qui permet à des chercheurs CNRS, à des enseignant-chercheurs et à des étudiants moniteurs en doctorat en Sciences du Limousin de se déplacer dans des lycées, dans des collèges et dans des écoles élémentaires de leur région afin de présenter in situ des expositions d'expériences relatives aux sciences exactes (chimie, physique, mathématiques, biologie, géologie, ...). SCIENTIBUS participe également à des manifestations grand public telles que la semaine de la Fête de la Sciences, les Portes Ouvertes de l'Université ou le Téléthon. SCIENTIBUS est un ancien bus de transport scolaire aménagé en laboratoire d'expérimentation scientifique ambulant. Les expériences qui sont présentées dans le bus ont été choisies le plus souvent pour leur côté récréatif et spectaculaire.

Archimède Archimède de Syracuse (du grec Arkhimêdês), né à Syracuse en 287 av. J.-C. et mort à Syracuse en 212 av. J.-C.), est un grand scientifique Grec de Sicile (Grande Grèce) de l’Antiquité, physicien, mathématicien et ingénieur. La vie d’Archimède est peu connue, on ne sait pas par exemple s’il a été marié ou a eu des enfants. Concernant les mathématiques, on a trace d’un certain nombre de publications, travaux et correspondances. Archimède serait né à Syracuse en 287 av. De la famille de Hiéron II, roi de Syracuse, (ici le terme de famille est à prendre au sens très large de quelqu’un de la maison de Hiéron), il entre à son service en qualité d’ingénieur et participe à la défense de la ville lors de la seconde guerre punique. Archimède, le géomètre Archimède est un mathématicien, principalement géomètre, de grande envergure. Archimède, le mécanicien Archimède est considéré comme le père de la mécanique statique. Il a aussi travaillé sur l’optique (La catoptrique). Archimède le scientifique

Archimède Le récit de Plutarque ne peut certainement pas être accepté sans réserves. Pour toutes ces anecdotes, nous avons des versions divergentes et il n'est pas possible de savoir si tel ou tel détail correspond ou non à la "réalité". Ainsi, en ce qui concerne l'épisode du navire, Athénée et Proclus nous proposent un récit différent. Hiéron avait un peu la folie des grandeurs. Proclus ne précise pas la nature de la machine mais Athénée la décrit comme une vis sans fin, inventée par Archimède et mise en mouvement par « peu de monde ». Il est assez extraordinaire que les Modernes aient bien souvent pris pour argent comptant les affirmations du philosophe de Chéronée concernant le soi-disant mépris des techniques de la part de l'un des savants les plus complets de son temps, ingénieur et géomètre. Archimède à Alexandrie ? Plutarque n'a pas le monopole des affirmations contestables ou orientées. Reste donc Conon qu'Archimède connaît personnellement, et certainement de longue date.

La Bataille de Syracuse - TPE Archimède Rome assiégeait Syracuse depuis déjà trois longues années. Archimède, nommé ingénieur militaire, dirigeait la défense de la cité sicilienne et tenait la flotte romaine en échec et ceci grâce à deux de ses inventions qui sont la catapulte et l’utilisation de miroirs de bronze. En effet, ces miroirs placés à des endroits stratégiques captaient les rayons du Soleil pour les renvoyer sur les navires ennemi et les enflammer. Les romains parvinrent à capturer la cité, Archimède fut tué par un soldat alors qu’il dessinait sur le sol. Mais cette utilisation des miroirs reste dans la légende car il est peu probable qu’ils aient pu enflammer un navire en bois brut et humide. Une expérience a été menée par des élèves du MIT (Massachussetts Institute of Technology). Le constat est qu’il est quasiment impossible d’enflammer un bateau mobile avec un miroir en bronze.

L’ADN de la momie d’Ötzi vient de dévoiler de nouveaux secrets Rappelez-vous d’Ötzi : cet homme dont le cadavre, vieux de 5 300 ans, a été retrouvé en 1991, momifié dans les glaces des Alpes, près de la frontière entre l’Italie et l’Autriche. Le bon état de conservation du corps a permis à une équipe de chercheurs européens [1] d’extraire et de séquencer quasi complètement l’ADN d’Ötzi. Ainsi, on apprend de nouvelles informations sur l’Homme des glaces, son mode de vie et ses origines. Leurs résultats de leur étude viennent de paraître dans la revue Nature Communication du 28 février 2012. Un brun aux yeux marron... et Corse ? Âgé de 45 ans, mesurant 1m59 pour 50 kilos... Grâce aux bonnes conditions de conservation que le cadavre a connues, ils ont réussi à séquencer et analyser 96% de son ADN. Ötzi n’était pas en excellente santé Les scientifiques ont remarqué que les parois des artères de l’homme des glaces étaient rigides à cause de dépôts de calcaire. Sources : Un article sur le site de Nature : Iceman’s DNA reveals health risks and relations

Machine d'Anticythère Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le fragment principal de la machine : 20 × 20 cm environ. La machine d'Anticythère, appelée également mécanisme d'Anticythère, est considérée comme le premier calculateur analogique antique permettant de calculer des positions astronomiques. C'est un mécanisme de bronze comprenant des dizaines de roues dentées, solidaires et disposées sur plusieurs plans. Il est garni de nombreuses inscriptions grecques. On connaît de la machine d'Anticythère un unique exemplaire, dont les fragments ont été trouvés en 1901[1] dans une épave, près des côtes de l'île grecque d'Anticythère[2], entre Cythère et la Crète. La machine d'Anticythère est le plus vieux mécanisme à engrenages connu. Histoire[modifier | modifier le code] Origine et datation[modifier | modifier le code] Faute d'indices plus complets, les premières études avaient assimilé l’âge du mécanisme à la date du naufrage du navire, soit 87 av. L'identité du concepteur est débattue.

Flottaison des objets dans l'eau Coule /flotte A. Motivations : Cette proposition de séquence est adaptée à une classe de cycle 2. Elle comporte des observations et permet d'approcher avec les cycles 2 la démarche expérimentale . Elle aboutit à la réalisation de bateaux Les traces écrites feront appel aux tableaux et aux dessins (approche d'une symbolisation) La maîtrise de la langue B. Sciences : Savoir que des objets flottent et d'autres coulent dans l'eau Connaître des critères simples de flottaison : matière et forme -> Pour en savoir plus Autres : Connaître un vocabulaire spécifique : flotter et couler Savoir verbaliser ses actions avec le vocabulaire approprié C. D. I. Questionnement des enfants : Définition des termes couler (tombent au fond de l'aquarium) et flotter (restent à la surface) II - Problème, représentations : Pourquoi certains objets flottent sur l'eau et d'autres non ? Recueil de représentations d'enfant sur flotte/coule Ceux qui coulent Ceux qui flottent Comment savoir si nos hypothèses sont valables ?

Archimède (encyclopédie mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Archimède (homonymie). Archimède de Syracuse Archimède Domenico Fetti, 1620, Musée Alte Meister, Dresde (Allemagne) Archimède de Syracuse (en grec ancien : Ἀρχιμήδης / Arkhimếdês), né à Syracuse vers 287 av. Archimède est généralement considéré comme le plus grand mathématicien de l'Antiquité et l'un des plus grands de tous les temps[1],[2]. Archimède est mort pendant le siège de Syracuse où il a été tué par un soldat romain qui a agi malgré les ordres demandant de ne pas lui nuire. Contrairement à ses inventions, les écrits mathématiques d'Archimède sont peu connus dans l'Antiquité. Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Buste de Archimède (parc pincio) La vie d’Archimède est peu connue, on ne sait pas par exemple s’il a été marié ou a eu des enfants. Concernant les mathématiques, on a trace d’un certain nombre de publications, travaux et correspondances. Archimède serait né à Syracuse en 287 av. Spirale et cercle - rapport de surface : 1/3

Related: