background preloader

Animer sa page Facebook : 8 fonctions et statistiques utiles

Animer sa page Facebook : 8 fonctions et statistiques utiles
Ce module de formation fait suite au premier cours pour créer une page Facebook. Se connecter en tant qu’administrateur Avant toute chose, il faut savoir que la connexion en tant qu’administrateur est indispensable pour bénéficier de toutes les fonctionnalités et données statistiques offertes aux éditeurs de pages Facebook. C’est donc le premier réflexe à adopter et ça se passe sous la roue crantée en haut à droite de l’interface (« Utiliser Facebook en tant que »). Précisons aussi que Facebook ne vous donnera accès au module de statistiques qu’à partir d’un certain nombre de fans. Savoir quand poster sur Facebook Ce n’est pas le tout d’avoir des posts hautement intéressants et de nombreux fans si vous ne postez pas au bon moment. Son intitulé sera suffisamment explicite : « Quand vos fans sont en ligne ». Ces données sont accessibles depuis l’option Voir les statistiques en haut de votre page d’accueil de page puis sous l’onglet Publications. Programmer un post Des #hashtags, oui mais…

[Réseaux Sociaux] La checklist du community manager The Whole Brain Group a réalisé une checklist des choses à faire pour gérer une communauté sur les différents réseaux sociaux. Il s’agit d’une infographie que vous pourrez imprimer pour ne plus jamais oublier ce que vous avez à faire. Tous les classiques du community management sont là : stratégie de post Facebook / Twitter / Google + / LinkedIn / Pinterest, partage des billets de blog, ciblage des mots clés, réseautage (cercle Google+, follow twitters,…), création de vidéos Youtube… Prenez ce qui vous intéresse ! [Source] Vous aimez cet article ? Partage

Comment supprimer définitivement son compte Facebook - PixeFlo Si vous êtes lassé de Facebook (ou que vous ne trouvez plus vraiment d’utilité à ce réseau social) sachez qu’il existe des options permettant de désactiver son compte et même de le supprimer définitivement. Ce tutoriel va vous expliquer comment procéder en quelques minutes Désactiver son compte Facebook L’option de désactivation de compte Facebook permet de rendre votre compte et les médias associés inaccessibles aux autres utilisateurs du réseau social. Pour désactiver votre compte Facebook, cliquez sur le menu en haut à droite, puis sur “Paramètres”. Dans la page qui apparaît, cliquez dans la colonne de gauche sur “Sécurité” puis en bas de la page sur “Désactiver votre compte“ Un questionnaire vous demandant la raison de votre départ va s’afficher. Cliquez enfin sur “Confirmer” pour lancer le processus. Une fois que vous avez cliqué sur le bouton “Confirmer”, vous devrez taper votre mot de passe afin de poursuivre (par mesure de sécurité). Supprimer son compte Facebook

Bibliographie sur l’animation de communauté en bibliothèque | Animer des communautés en bibliothèques A l’heure où de nombreuses bibliothèques acquièrent une identité numérique en intégrant les réseaux sociaux à leur système d’information, comment mieux insérer les préoccupations des usagers aux activités de l’établissement, en présentiel et sur le web ? En effet le web collaboratif a introduit de nouvelles tendances et de ce fait de nouveaux rôles pour les bibliothécaires : le Content Manager va créer le contenu du site de la bibliothèque, le Community Manager va gérer les communautés d’usager.Ces fonctions existaient auparavant en bibliothéconomie dans la cadre de l’animation culturelle et de la valorisation des collections. Mais la virtualisation de la relation au lecteur, tant par le biais des services web que des collections numériques, oblige à une redéfinition des compétences et des moyens à mettre en œuvre. 1) Axes de réflexion a) Délimitation des concepts opératoire Comment définir l’animation de communauté en bibliothèque ? b) Recherche de mots clés : Delengaigne, Xavier. a. a.

Les réseaux sociaux «old» pour les ados? «Quel est le réseau social le plus important pour vous?» est l’une des questions posées par la très large étude «Taking Stock With Teens», réalisée deux fois par an par l'institut Piper Jaffray pour étudier les habitudes de consommation des ados. Pour 33% du panel, constitué d’environ 5.000 d’Américains âgés d’environ 16 ans, la réponse est «Facebook». A l’automne 2012, c’est 42% du panel qui privilégiait le réseau de Mark Zuckerberg. Facebook est donc en train de perdre les 13-25 ans: cela n’a rien de scoop. Mais comme les ados ne ferment pas leurs comptes, et s’y connectent seulement moins souvent, cette perte d’influence est difficile à mesurer. Un transfert vers les services de messagerie instantanée? Twitter est en revanche plébiscité par 30% des ados, contre 27% à l’automne 2012, et Instagram par 17% d’entre eux, contre 12% il y a six mois.

Par où commencer pour débuter une veille? Bonjour et bienvenue sur Veille et Recherche, le blog qui vous aide à trouver. Si cet article vous plait, n'hésitez pas à vous abonner au flux RSS pour recevoir automatiquement tous les articles du blog. Par ailleurs, Veille et Recherche a également une page Facebook, pour nous y retrouver, rendez vous ici Cet article est le numéro 1 (parmi 7) de la série Débuter une veille Il faut bien commencer quelque part, voici donc le premier article de la série Débuter une Veille. Pour info, j’ai déjà abordé ce sujet dans les articles suivants, sur Un Geek à Paris : Voici quelques questions essentielles (mais simples) à se poser : A quel sujet? Essayez de placer quelques phrases de contexte, quelques mot-clés sur le(s) thème(s) qui vous intéresse, ou trouvez quelques sites liés à votre thème. Pourquoi? Essayez de résumer votre objectif quelques mots. Pour quoi? Il est important de bien définir votre objectif : gagner en expertise? Pour qui? Combien de temps suis-je prêt y passer? A lire également vincent

Facebook deserted by millions of users Some experts believe Facebook's biggest problem is that most people who want to sign up have already done so. Photograph: Linda Nylind for the Guardian Facebook has lost millions of users per month in its biggest markets, independent data suggests, as alternative social networks attract the attention of those looking for fresh online playgrounds. As Facebook prepares to update investors on its performance in the first three months of the year, with analysts forecasting revenues up 36% on last year, studies suggest that its expansion in the US, UK and other major European countries has peaked. In the last month, the world's largest social network has lost 6m US visitors, a 4% fall, according to analysis firm SocialBakers. Users are also switching off in Canada, Spain, France, Germany and Japan, where Facebook has some of its biggest followings. But in developed markets, other Facebook trackers are reporting declines.

Facebook aurait perdu des millions d'utilisateurs Le déclin de popularité de Facebook, notamment auprès des jeunes, n’est plus à prouver. Mais il est difficile à mesurer. Ce lundi, The Guardian relaie les chiffres de SocialBakers selon lesquels le réseau de Mark Zuckerberg aurait perdu, sur les six derniers mois, neuf millions de visiteurs américains et deux millions de visiteurs britanniques. Les exceptions brésilienne et indienne Sur le seul mois de mars, Facebook aurait perdu six millions de visiteurs aux États-Unis (-4%) et 1,4 million en Grande-Bretagne (-4,5%). Autre signe du déclin de Facebook: le temps passé sur le réseau se réduit. >> Les réseaux sociaux, déjà «old» pour les ados? 3 raisons qui poussent Facebook dans le fossé Et vous, Facebook, Stop ou encore ? (Sam Michel/CC/Flickr) Il y a trois raisons qui permettent d’expliquer ce désintérêt pour Facebook, et la parution de tels chiffres. 1. Facebook est victime de la lassitude des usagers, comme tous les autres réseaux avant lui (remember mySpace). Comme avec ce genre de réseau, il y a toujours une fonctionnalité qui nous y attache. 2. Eh oui, Facebook a vu le jour en 2004. Seulement, elle n’est toujours pas intégrée à Facebook et donc encore moins monétisée. 3. Depuis quelques mois, il semble que les usagers soient de plus en plus sensibles à l’utilisation qui est faite de leurs données sur internet. Mark Zuckerberg, lors de la présentation de Facebook Home, à Menlo Park (Californie), le 4 avril 2013 (MJ.SANCHEZ/SIPA). On le voit d’ailleurs avec ces infiltrations de publicité qui se font de plus en plus régulières dans les flux d’informations. Facebook reste un maillon indispensable du web Faut-il pour autant craindre un effet mySpace ?

Related: