background preloader

Centre d'information

Centre d'information
Related:  école

Rentrée scolaire au collégial 07.08.2012 - Rentrée scolaire au collégial Une entente de principe est intervenue entre la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et le Comité patronal de négociation des collèges (CPNC) pour déterminer les conditions dans lesquelles les enseignantes et les enseignants de cégep pourraient être appelés à œuvrer au cours de la prochaine rentrée scolaire. Cette entente sera soumise cette semaine aux représentantes et aux représentants des syndicats d'enseignantes et d'enseignants de cégep affiliés à la FNEEQ. Rappelons que la grève étudiante a entraîné la réorganisation du calendrier scolaire dans de nombreux cégeps. Les étudiantes et les étudiants seront ainsi appelés à terminer la session de l'hiver en plus d'avoir à réaliser la nouvelle année dans le cadre de la durée habituelle d'une année scolaire.

Oui à l'école publique et non au décrochage | Mélanie Noël | Estrie Ces constats seront discutés lors du Sommet national de l'éducation de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) qui se déroulera les 31 mai et 1er juin dans la capitale provinciale. « Les constats touchent trois principaux plans soit les services offerts, la promotion de l'école publique et le développement économique », a noté Gaétan Perron, président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. « Pour ce qui est des services, on nous a demandé d'avoir de meilleurs outils et de faire davantage de dépistage précoce pour contrer le décrochage scolaire. On nous a demandé de renforcer le service d'accueil et d'intégration des immigrants et de porter une attention particulière aux garçons et aux élèves doués. « Dernier constat, mais non le moindre, on demande d'assurer un meilleur financement de l'école publique et une diminution du financement de l'école privée », a conclu M.

La « twittérature comparée » bientôt enseignée au Québec ? Qui aurait cru que le succès de Twitter irait jusqu'à la création d'un « institut de twittérature comparée » ? C'est pourtant chose faite depuis le 4 août 2010... Mais une nouvelle étape est désormais franchie avec l'annonce, le 18 novembre 2011, d'un important financement du Québec pour expérimenter les conditions de développement des compétences essentielles des élèves à l'aide de Twitter. Lorsque la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec Line Beauchamp a annoncé mi-novembre sa décision de financer à hauteur de 71 750 dollars canadiens (plus de 51 000 euros) un « institut de twittérature comparée » (www.twittexte.com), les plus conservateurs des pédagogues et des spécialistes des sciences de l’éducation ont du s’étrangler. L’ « institut de twittérature comparée » n’a pas attendu l’aval des autorités québécoises pour exister. This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license. Articles liés :

Comment devenir premier ministre du Québec Pour le meilleur et pour le pire, les partis politiques ont maintenant recours aux services de professionnels de l'image et de la communication. Ces conseillers font souvent la différence entre une victoire ou une défaite, le jour du scrutin. Voici pour l'essentiel, les 10 conseils en or que les spécialistes du marketing politique donnent aux partis et à leurs candidats. 1. En d'autres mots, au-delà des grands discours et des programmes de partis, la politique est devenue une scène de théâtre, ou si vous aimez mieux, un spectacle. 2. Quand Kim Campbell a débuté sa campagne électorale en 1993, elle a pris soin de mentionner que les finances publiques ne l'autorisaient pas à faire des promesses spectaculaires. À ce moment précis, madame Campbell figurait relativement bien dans les sondages d'opinions. Bien sûr, il faut s'assurer que les promesses faites durant la campagne soient importantes aux yeux des électeurs. 3. 4. 5. 6. 7. Employez le langage de tous les jours. 8. 9. 10.

Intimidation: les commissions scolaires craignent la bureaucratie | Jocelyne Richer La présidente de la fédération, Josée Bouchard, était présente en commission parlementaire, mardi, pour critiquer le projet de loi 56 qui impose aux commissions scolaires et aux directeurs d'école une intervention plus musclée lorsque des cas d'intimidation ou de violence surviennent en milieu scolaire. Dans sa forme actuelle, le projet de loi 56 «est inadmissible», selon elle. «On est dans une opération bureaucratique. Elle a dit juger que Québec ne faisait qu'alourdir la tâche du personnel d'encadrement scolaire avec son projet de loi. Elle s'oppose notamment à l'obligation faite aux commissions scolaires de rédiger un rapport annuel spécifique portant sur la lutte à l'intimidation, alors qu'elles doivent déjà produire un rapport annuel qui peut inclure ces informations. De plus, la définition du mot «intimidation» devrait être resserrée dans le projet de loi, «pour la distinguer du conflit anodin», car la formulation actuelle peut prêter à une «mauvaise interprétation», selon elle.

Vous avez dit Twittérature ? La littérature sur Twitter : un état des lieux L’heure est grave, l’heure est belle. Depuis quelques mois, à l’ombre de la crise, se développe un mouvement littéraire nouveau : la twittérature (avec un accent dans la sphère francophone). Un courant hérité de l’Oulipo fondé par François Le Lionnais et prenant appui sur le service de microbloggin Twitter. Avec des dizaines de « twittérateurs » dans le monde francophone et la fondation d’une association visant à les réunir, l’Institut de Twittérature comparée (ITC), la twittérature pourrait bien changer la face du monde. Rien que ça. Au commencement il y eut un tweet Tout commence en mars 2006 lorsque Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, publie le premier tweet de l’histoire sur sa nouvelle application : « just setting up my twttr ». Twittérature, une littérature minuscule Mais que vient faire la littérature là-dedans ? Des romans sur Tweeter ? La brièveté de la forme n’empêche en rien une certaine ampleur. De Twitter à l’édition « traditionnelle » Mais où lire de la twittérature ?

08/08/12 « quelques notes, nothing pretentious Manif-action de la CLASSE: C’EST AUJOURD’HUI (MERCREDI), ON SE VOIT DANS LA RUE! La CLASSE organise une action de perturbation nationale sous la forme d’une manif-action le 8 août à 11h30 au Square-Philips. Avant d’être éparpillés-es sur les différents campus, regroupons-nous pour une démonstration de force! La grève étudiante, qui dure depuis la mi-février, est loin d’être terminée, et le 13 août ne sera qu’un nouveau début. Depuis le début de l’été, les élites politiques et économiques du Québec ont pu profiter de trop longues vacances et il est temps d’aller leur rendre visite. ez c’est assez, le néolibéralisme a trop duré : continuons le combat contre la hausse des frais de scolarité, car l’éducation est un droit, pas une marchandise.Cette action se veut un moment fort de solidarité et de combativité afin de lancer le plan d’action de l’automne et de continuer le combat contre la hausse des frais de scolarité et la marchandisation de l’éducation.

Intimidation: une pétition pour faire bouger les choses | Dominique Talbot | Actualités Mme Lemieux, qui fait présentement son doctorat sur le sujet à l'Université Laval, déplore qu'il ait fallu le suicide de la jeune Marjorie Raymond, en décembre dernier, pour relancer le sujet. «Malheureusement, il aura fallu un événement traumatisant pour tout le Québec pour réagir... Je parle de ce sujet depuis 2001, mais ça n'a pas beaucoup changé depuis», affirme la spécialiste. En fait, selon elle, le nombre de cas de troubles de comportement a triplé depuis dix ans dans les écoles primaires et secondaires. «À la télévision et dans les jeux vidéo, le niveau de violence présenté a augmenté de 400 %», dit-elle, ajoutant que cela provoque des conséquences désastreuses, notamment l'insensibilité et la diminution de l'empathie. Au mois de février dernier, la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, déposait un projet de loi visant à lutter contre l'intimidation. Tous les détails dans notre édition de lundi Abonnez-vous à La Voix de l'Est

TwiTter Nouveautés Qu'est-ce qu'est l'application Twitter ? Notre sujet pour la présentation en cours est le réseau social Twitter. Twitter est devenu en l’espace de quelques mois un phénomène médiatique sur Internet. Tout le monde s’est mis à en parler en bien ou en mal, mais sans jamais y rester indifférent. Carte heuristique Vous inspirer Au préscolaire-primaire En regardant les deux liens ci-dessous (Le guide pour bien utiliser Twitter et le vidéo screentoaster), vous allez beaucoup mieux savoir comment utiliser au maximum cette application du web 2.0. Le guide Comment bien utiliser Twitter ComprendreTwitter Le "tout" pour aller loin avec Twitter "Pour les accros de Twitter, voici Twitbin qui va vous permettre d'avoir votre twitter dans le sidebar de Firefox. Tweetup Éducation Suivez aussi les annonces d'un "Tweetup Éducation". Groupes à suivre Educational Chats on Twitter Beaucoup de groupes Twitter ..en anglais.... #twittclasse Bilans d'experimentaitn twitter en classe Utilité pédagogique

Grève étudiante: Legault veut sanctionner les profs | Martin Croteau | Élections Québec 2012 «Dans un premier temps, on ne devrait pas payer des enseignants qui refusent d'aller enseigner, ça c'est la première chose, a affirmé M. Legault lors d'un point de presse, mercredi après-midi. Si ça se poursuit, je pense qu'il ne faut pas exclure d'autres sanctions.» Au moment où une «action de perturbation nationale» organisée par la CLASSE au centre-ville de Montréal était déclarée illégale, le chef caquiste a une fois de plus appelé les étudiants à reprendre leurs cours dans l'ordre. «La décision va se prendre le 4 septembre», a-t-il résumé. Or, pour que la rentrée se déroule dans le calme, M. Des enseignants ont protesté contre les injonctions qui les forçaient à franchir ces piquets étudiants, au printemps, affirmant que la tension ne leur permettait pas de travailler sereinement. M. La CAQ ne précise pas quelles sanctions elle imposera aux enseignants qui refusent de rentrer dans le rang si elle est élue. L'approche musclée de M. Le syndicat sursaute -Avec Émilie Bilodeau

Les intimidateurs plus à risques Les intimidateurs à l'école sont plus susceptibles de consommer du tabac, du cannabis et de l'alcool, selon une étude réalisée par des chercheurs de la Ohio State University. «Nos travaux suggèrent qu'il existe un lien entre l'intimidation et la consommation de ces substances», explique l'un des coauteurs de cette étude, Kisha Radliff. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les résultats d'un sondage effectué auprès de plus de 74 000 étudiants. Le questionnaire portait sur les comportements d'intimidation, ainsi que le tabagisme, la consommation d'alcool et de cannabis. Les résultats indiquent que 30% des étudiants du niveau secondaire (23% au niveau collégial) étaient victimes d'intimidation ou étaient eux-mêmes des intimidateurs. La recherche démontre que les intimidateurs sont plus à risques de prendre de la drogue, mais que l'inverse est également vrai: ainsi, les jeunes qui consomment de la drogue sont davantage susceptibles d'intimider les autres étudiants.

J’enseigne et je veux utiliser Twitter : par où commencer? Vous avez créé votre compte Twitter et vous ne comprenez toujours pas ce que vos collègues (ou vos élèves!) trouvent de si extraordinaire à cet outil? Ou bien vous cherchez des pistes pour développement votre réseau professionnel grâce à Twitter? Voici quelques pistes pour aller plus loin. Twitter est un service Web qu’il faut considérer d’abord et avant tout comme un espace public pour partager de l’information, des découvertes ou des opinions et/ou discuter avec d’autres gens. Certains y sont aussi comme simples lecteurs. L’une des utilisations les plus répandues de Twitter est la veille professionnelle. De plus en plus d’enseignants envisagent aussi Twitter comme un outil pour vivre des projets éducatifs. Les possibilités sont infinies, allant du simple outil de communication traditionnelle (« N’oubliez pas le devoir à remettre demain! Bien sûr, l’utilisation de Twitter en classe ne va pas sans un plan de sensibilisation à l’identité numérique. À propos de l’auteur Audrey Miller

Québec solidaire | «La position du Parti québécois sur les enjeux étudiants est incompréhensible» - Françoise David MONTRÉAL, le 8 août 2012 /CNW Telbec/ - Québec solidaire est interpelé par l'ambiguïté des positions du Parti québécois par rapport aux enjeux étudiants et à leurs droits démocratiques. Les solidaires demandent au PQ de clarifier ses positions. «Pour une seconde journée de suite, le Parti québécois remet en question la démocratie étudiante. Au cours des derniers mois, la position du PQ face à la hausse des frais de scolarité a évolué au gré des événements. Rappelons que les positions de Québec solidaire sur ces enjeux n'ont pas changé depuis le début : gratuité scolaire et respect du principe fondamental de la pleine autonomie démocratique des étudiantes et étudiants. Renseignements : Pour Amir Khadir : Christian Dubois, 418-529-7410 Pour Françoise David : Gabrielle Brassard, 514-967-0091 Responsable des communications : David Dubois, 514-208-0454

Related: