background preloader

Comment être heureux au travail

Comment être heureux au travail
Recevez les titres du mag Gratuitement dans votre boite mail. Comment se fait-il que la plupart des gens décrivent leur lieu de travail comme hostile ? Le chef avec lequel on ne s’entend pas. Le collègue cynique et haineux. Changer de perspective Ce qui est en jeu, c’est l’interprétation que l’on fait de situations. Voilà ce que nous faisons quotidiennement au travail, nous interprétons des incidents et les prenons à notre compte au point de ne plus y voir clair. Le facteur Peur Il faut comprendre que vous n’êtes pas seul (e) à interpréter les situations de travail à l’aune de vos propres repères subjectifs. Les «jeux» au travail catalysent une peur contagieuse et incontrôlée. Commencer à penser consciemment La clé est de commencer à penser consciemment. Nous générons notre propre souffrance en laissant notre voix intérieure s’exprimer. * Voir l’article original en cliquant ici. Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

http://www.cadre-dirigeant-magazine.com/reussir-en-entreprise/vie-quotidien-cadre/comment-aimer-son-travail/

Related:  Bonheur et travailBonheurEntrepreneurshiprlit

Emploi: Le bonheur au travail Bonheur au travail: les quatre illusions qui tuent Vous rêvez d'une réussite sociale, d'une plénitude sans faille... et cherchez désespérément comment être heureux. Prenez garde! La poursuite aveugle et effrénée du bien-être peut faire très mal. Optez pour la lucidité, préconise Ilios Kotsou, co-fondateur d'Emergences*. "Travailler ensemble requiert de la souplesse" La santé, nouveau secteur favori du capital-risque, devant… Internet Le commerce en ligne et autres réseaux sociaux ne feraient-ils plus rêver le capital-risque français ? Toujours est-il que le secteur de l'Internet a concentré 17% seulement des 490 millions d'euros investis par les fonds hexagonaux de "venture capital", au second semestre 2013, d'après le baromètre publié par la société de conseil en levées de fonds Chausson Finance. Une proportion qui représente non seulement une chute de 11 points par rapport au second semestre 2012, mais qui fait également perdre à l'Internet son rang de secteur préféré du capital-risque. Une première depuis près de trois ans.

Peut-on encore être heureux au travail? Comment évoluent nos modes de vie et nos sociétés au nord comme au sud ? Consommation, habitat, famille, travail, place des femmes, urbanisation, l’émission laisse aussi la parole aux auditeurs qui témoignent en direct de leur vie quotidienne. Chaque vendredi, l’émission est consacrée à l’éducation. 7 milliards de voisins, présenté par Emmanuelle Bastide, en collaboration avec Cécile Lavolot et Camille Nérant. Réalisation : Romain Dubrac. Dépression au travail : la faute à l'environnement pas à la charge de travail DÉPRESSION - Ce ne sont pas les dossiers qui s'entassent sur le bureau qui causent la dépression liée au travail. Une étude danoise publiée récemment dans trois revue, Occupational and Environmental Medicine, Psychoneuroendocrinology et The Scandinavian Journal of Work, Environment & Health, montre que c'est l'injustice vécue sur le lieu de travail et avec laquelle un patron traite ses employés qui entraînent des dépressions. "Nous avons tendance à associer dépression et stress avec pression et charge de travail; cependant, notre étude montre que cette charge de travail n'a en fait pas d'effet sur la dépression au travail", explique l'un des chercheurs de l'étude, le psychologue Matias Brødsgaard Grynderup, doctorant au département de médecine clinique à l'université Aarhus (Danemark). Lire aussi:» Bien-être : 5 conseils pour se sentir mieux sur son lieu de travail » La dépression pourrait être liée à une "allergie" au stress

Les entreprises ont peur des profils atypiques Alexandre Pachulski est Directeur Produits de TalentSoft, un éditeur proposant une solution en mode SaaS de Gestion des Talents. Il est l’auteur de deux livres sur la gestion des talents : « La Gestion des Talents dans l’Entreprise » sorti en 2010 et « Les nouveaux horizons RH » publié en 2012. Il officie également sur le blog www.lestalentsdalex.com. Entrepreneur au parcours atypique lui-même, il nous propose ses conseils pour rassurer le recruteur et faire de ses multiples expériences un atout. D’abord, qu’est-ce qu’un talent atypique ?

Bonheur au travail : la recette danoise Recevez les titres du mag Gratuitement dans votre boite mail. Parmi toutes les populations de travailleurs dans le monde, ce sont les Danois qui sont les plus heureux au travail, affirme dans un article le gourou danois du bonheur au travail, Alexander Kjerulf, auteur du livre Happy hour is 9 to 5*. Citant un sondage de l’institut Gallup, pour qui 18% des Américains sont démotivés au travail contre seulement 10% de Danois, Alexander Kjerulf établit une liste de 5 raisons pour lesquelles les Danois sont incontestablement plus heureux au travail que les Américains.

La mélodie du bonheur dans l'entreprise Ici un lounge aux sofas colorés jouxte une lumineuse cafétéria, ouverte sur une grande terrasse plantée de légumes et d'arbres fruitiers. Juste à côté, en enfilade circulaire, des salons cosy côtoient des espaces de silence et des salles de créativité. Dans l'une d'elles, tapissée d'une moquette vert gazon, on est prié de se déchausser avant de s'asseoir à même le sol. Non, vous n'êtes pas au coeur d'un de ces nouveaux espaces de méditation où, entre deux gorgées de thé vert, on échange sur la dernière technique de sophrologie, mais en plein Paris, boulevard Haussmann, dans le siège rénové de Danone, entreprise quasi centenaire et fleuron du CAC 40.

L’ingénieur collaboratif, leader de demain Accueil En France et ailleurs en Europe, le métier d'ingénieur n'attire plus assez les jeunes talents, et cette pénurie met en péril mortel notre capacité industrielle. Pour les attirer, on promeut le leadership traditionnel ("l'ingénieur, premier de cordée") et l'innovation, comme production de l'intelligence ingénieriale. Bonheur et plaisir au travail : tendance utopique ou réaliste ? Les entreprises ne cessent de rechercher des solutions novatrices afin de maintenir un taux de motivation élevé, une mobilisation de tous et une augmentation notoire du niveau de productivité. Cependant, nous sommes confrontés actuellement à une modification de la conception du monde du travail, car la sphère professionnelle prend de plus en plus d’espace dans nos vies. Nous pouvons même pousser l’exagération en soulignant que travail et identité s’entrecroisent et se jumellent. Notre boulot devient notre identité. À certains égards, le surinvestissement est même valorisé reflétant l’overbooking, la charge de travail et l’importance qui nous est dévolue.

Related: