background preloader

➎ Habitats et Énergies +

➎ Habitats et Énergies +
Related:  HABITATS éco-logiques

[à reclasser] CommentReparer.com Les différentes maisons, rapport à l'énergie Pourquoi un Bâtiment à Energie Positive ? - Energie positive Le secteur résidentiel et tertiaire consomme 46% de l'énergie nationale En France, le secteur résidentiel et tertiaire consomme 46% de la consommation de l'énergie finale nationale.La consommation moyenne d'énergie du bâtiment est proche de 400 kWh d'énergie primaire par m² chauffé par an. Ce chiffre comprend tout : le chauffage, l'eau chaude sanitaire, et les usages électriques. La rénovation des bâtiments anciens est un enjeu majeur La consommation d'énergie pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire des logements est en moyenne de : 100 kWh/m²/an pour ceux construits après 2000. 200 kWh/m²/an pour ceux construits entre 1975 et 2000, soit le quart du parc ; 375 kWh/m²/an pour les bâtiments d'avant 1975, qui représentent les deux tiers du parc ; On constate ainsi qu'en construction neuve, la consommation énergétique des logements a été divisée par 4 depuis 1974 grâce aux réglementations successives. Rénover pour consommer moins, mais jusqu'à quel point ?

Les Européens gaspillent sans s’en rendre compte Les Européens produisent en moyenne plus de 500 kilogrammes de déchets municipaux par an, mais ils l’ignorent, révèle une enquête européenne rendue publique le 28 mars. Près de 60% des citoyens (21 des 27 pays de l'UE) ne pensent pas que leur ménage produit une quantité excessive de déchets[1]. Et pourtant, ils pourraient réaliser des économies importantes s’ils avaient conscience des ressources qu’ils gaspillent… L'enquête Eurobaromètre intitulée «L'attitude des Européens vis-à-vis de l'utilisation efficace des ressources» porte sur l'opinion, l'attitude et les pratiques des citoyens de l'UE en ce qui concerne l'utilisation efficace des ressources, la gestion des déchets et le recyclage. L’intérêt de cette étude est de montrer que des efforts doivent encore être réalisés pour sensibiliser les consommateurs aux déchets qu’ils produisent tous les jours. Dans le même registre, la majorité des interrogés pensent que 15% ou moins de la nourriture achetée finit à la poubelle.

Construire une maison en Super Adobe à un coût dérisoire 8700 euros pour 50m2 et en plus c’est beau ! Les maisons en super Adobe par Nader Khalili ! Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre. De plus, construire une maison engloutie les budgets des ménages.Selon des témoignages, ce genre de maisons reviennent à moins de 10.000€ pour 50 m2 avec le confort d’aujourd’hui (eau, électricité, fenêtres double vitrage…).A plusieurs une maison peut se construire dans le mois ! La maison en terre est aussi solide que la terre elle-même – Comme dans les églises, la structure en dôme permet, par gravité, le maintien de l’ensemble de la structure. Nader Khalili est un architecte irano-américain qui a travaillé sur l’architecture lunaire dans les années 80 et a développé des constructions en sacs de sable, qu’il appelle « Super Adobe ». Le concept de maison en sacs de terre permet d’utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire.

Comment réduire les besoins ? - Energie positive Ne plus s'opposer au climat mais composer avec lui Il est possible de réduire drastiquement les besoins de chauffage, climatisation et électricité d'un bâtiment. La première étape, pour ce faire, est une conception soignée, appelée architecture bioclimatique. Aucun artifice de sur-isolation ou aucun système performant ne saurait rattraper une conception bancale. Les architectes ont donc un rôle primordial à jouer pour d'obtenir des bâtiments à énergie positive. A ce niveau, nous disposons de plusieurs moyens d'actions que l'on peut regrouper en trois catégories : Réduire les pertes par les parois Réduire les pertes par la ventilation et les infiltrations Rechercher et gérer les apports gratuits Ventiler est nécessaire pour l'hygiène, la conservation du bâti, le fonctionnement des appareils à combustion. Il faut donc contrôler les flux d'air, ce qui suppose de ventiler ce qu'il faut, quand il faut et là où il faut. Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

inventaire des énergies renouvelables Tableau comparatif des matériaux isolants thermiques Voici un tableau comparatif collaboratif des matériaux isolants thermiques permettant d'isoler sa maison lors de sa construction ou rénovation. Lorsqu'on rénove un logement ancien, il est recommandé de commencer d'abord par l'isolation du toit en priorité, car cela cause 30% des pertes de chaleur, le plus grand impact énergétique pour une maison mal isolée. Il faut savoir aussi que la meilleure économie d'énergie et permettant une réduction efficace des factures de chauffage est évidemment lié à l'isolation, car réduire sa consommation de watts à la source est tout simplement le meilleur investissement de long terme, rentable et durable (aucun entretien n'est à prévoir). Pour isoler le toit, on isole sous la toiture ou dans les combles, souvent en mettant deux couches croisées pour plus d'efficacité. Ensuite on isole les murs qui représentent 25% des pertes énergétiques. L'idéal pour l'isolation des murs est de faire une isolation par l'extérieur. Enfin il est recommandé de:

Annonces gratuites écologiques : autos, emploi, immobilier, occasions vertes - Annonces-durables.fr La maisonnette à base de matériaux naturels, super-économique, et autonome en eau douce et en énergie (eau chaude et électricité) - cabine douche (500 euros), - lavabo (300 euros), - WC (300 euros - Possibilité d'utiliser également des toilettes sèches). + tuyauteries (200 euros). - Pour l'eau chaude : chauffe-eau solaire : 2000 euros, hors pose. Total du "mobilier eau" : 1600 + 2000 = 3600 euros. Eau douce : récupération de l'eau de pluie (mini écodome avec bâche réserve-plastique interne). Système de filtration, contrôles microbiologiques etc. L'ONU, l'armée et les ONG humanitaires utilisent ces réservoirs-bâche très résistants. En sur-élevant le réservoir grâce à des sacs de terre, pas besoin de pompe pour alimenter la maison, la circulation de l'eau se fait par gravité. La bâche étant complètement fermée, sans entrée d'air, et complètement opaque aux rayons solaires, la conservation de l'eau douce est très bonne. En France, la consommation domestique par habitant est de l'ordre de 137 litres d'eau par jour. Chauffe-eau solaire : Eaux usées :

D?mosph?re : agenda alternatif de la r?gion parisienne

Related: