background preloader

Les-Plantes-Indicatrices.pdf

Les-Plantes-Indicatrices.pdf
Related:  Plantes IndicatricesPlantes indicatricesdjeffal

Petit résumé concernant les plantes bio-indicatrices D’après le fascicule "Conditions de levée de dormance des principales plantesbio-indicatrices" de Gérard Ducerf – Ed Promonature Les graines sont produites par les plantes spermaphytes c’est-à-dire par l’ensemble des Gymnospermes (= conifères) et des Angiospermes (= plantes à fleurs). Ces graines entrent en dormance et nécessitent des conditions particulières pour germer. - de la géologie, du climat, de l’hydrologie, de la structure du sol - de la vie des bactéries du sol, aérobies : qui nécessitent de l’oxygène pour respirer sachant que ces dernières sont responsables de la transformation de la matière organique du sol ou anaérobies : qui fermentent dans des sols très tassés ou saturés en eau (sols hydromorphes), responsables de la transformation de la roche-mère en terre arable*. Ainsi toutes les plantes, à partir d’une abondance significative, sont susceptibles de nous renseigner sur les contraintes passées et présentes enregistrées par le sol. Site de plantes sauvages ICI.

Plantes indicatrices - Floraterre Les plantes indicatrices sont représentatives d'un milieu. On peut distinguer 9 catégories de milieux en fonction de l'acidité du substrat, de la salinité, de sa richesse et de sa pollution éventuelle. C'est la présence de plusieurs individus d'une même espèce qui est indicatif et non une seule fleur. On parle de bioindicateur lorsque l'absence d'une espèce caractéristique dévoile une pollution ou déséquilibre de l'écosystème. La présence d'une ou plusieurs espèces pourra donc montrer la présence d'une pollution du milieu, ce qui necessitera d'intervenir pour conserver l'écosystème. Il existe plusieurs systèmes de classifications des plantes indicatrices, je vous en propose ici un : plantes indicatrices des sols argileux : ce type de sol est souvent lourd, retient facilement l'eau plantes des sols argileux acides : pH légèrementt inférieur à 7- le sol est assez riche sols acides (acidiphiles) : sols riches en azote (nitrocline) : riche en azote

Condition de levée de dormance des principales plantes bioindicatrice Ce fascicule de 34 pages, complément indispensable à l’Encyclopédie des Plantes Bio-indicatrices,est plus particulièrement destiné aux personnes désireuses de comprendre et d’analyser la vie de leurs sols, et ainsi d’améliorer leurs pratiques agricoles. Depuis le Ginkgo biloba (arbre aux écus) les plantes produisent des graines incapables de germer à maturité. La germination est bloquée, les graines sont alors en "dormance". Elles ne pourront germer qu’après avoir débloqué leur germination, c’est-à-dire après avoir "levé leur dormance". La germination se fait lorsque la graine se trouve dans des conditions environnementales qui correspondent à ce qui est inscrit dans sa génétique. Nous avons répertorié, dans cet ouvrage, les critères de levée de dormance des principales espèces que nous pouvons rencontrer en agriculture en France. marque page du fascicule introduction morceau du tableau explication

Plantes bio-indicatrices - Les Plantes… Les Plantes Bio-Indicatrice ou la Phytosociologie Types de sol Coefficient de Fixation Bases/ Acides Calcium Air Eau Matière Organique Les plantes indicatices de la nature acide ou calacaire du sol Inventaire et comportement des plantes indicatrices de la richesse du sol Les plantes indicatrices de l'humidité du sol Types de sols Sols Argileux Peuplier(Populus) Frêne(Fraxinus) Orme(Ulmus) Aubépine(Crataegus) Coudrier(Corylus Avellana) Pas d’âne ou tussilage(Tussilago) Sureau Hiéble(Sambucus Ebulus) Chicorée sauvage(Cichorium Intybus) Ortie jaune(Lamium Galeobdolon C.) Renoncule(Ranunculus) Moutarde des champs(Sinapsis Arvensis) Chardon(Carduus) Liseron des champs(Convolvulus Arvensis) Sols Siliceux Genêt à balais(Sarothamnus Scoparius Koch) Digitale pourpre(Digitalis purpurea) Bouleau(Betula) Buis(Buxus)

Diagnostic des sols par les plantes sauvages Observer les "mauvaises herbes" qui poussent spontanément sur un terrain permet de comprendre ce qui se passe dans le sol, quelle est son histoire et ce qu'on peut en attendre. Le sol est vivant : on peut dialoguer avec lui ! Si vous trouvez des pâquerettes dans votre jardin, c'est que la terre a quelque chose à vous dire... Qu'est-ce qu'une plante bio-indicatrice ? Plantain lancéolé Une plante ne pousse pas ici ou là, par hasard. Sa présence, à la condition bien sûr qu'elle soit dominante et en nombre suffisant, est donc indicatrice de l'état du sol, de sa transformation voire des dysfonctionnements à venir. Les bio-indicateurs dans le potager D'un point de vue pratique, pour le jardinier, l'étude des plantes bio-indicatrices est utile à différents niveaux : Connaître la nature du sol pour évaluer au mieux ses besoins Liseron Il est important d'avoir une bonne analyse de la terre avant tout apport d'amendements ou de fertilisants, quels qu'ils soient, y compris de compost fait maison.

Plantes indicatrices - Les Mots de l'agronomie De Les Mots de l'agronomie. Auteur : Pierre Morlon Définition On appelle plantes indicatrices des espèces facilement reconnaissables dont la présence spontanée (ou, au contraire, l’absence) en un lieu donne des indications sur une ou plusieurs caractéristiques, physico-chimiques ou biologiques, naturelles ou dues à l’action de l’homme, du milieu. L’expression doit toujours être au pluriel et on devrait plutôt parler de végétation (ou d’association végétale) indicatrice car une espèce, et a fortiori une plante, ne peut être indicatrice à elle toute seule. Outre l’agriculture, elles sont utilisées en écologie, foresterie[1] (Rameau et al., 1989, 1993), géographie (bien qu’à peine mentionnées dans Les mots de la géographie, Brunet et al., 1992), prospection archéologique[2],... Introduction L’expression "plantes indicatrices" qui, en agronomie, a souvent été restreinte aux propriétés des sols, semble récente (XXe siècle ?). En agriculture, un moyen très ancien Qu’est-ce qui peut être indiqué ?

Plantes sauvages comestibles Gastronomie sauvage Quelques conseils : - ne jamais manger une plante que l'on ne connaît pas. - Les lichens se mangent, mais pas les mousses - Les premières fois, ne pas manger trop de plantes sauvages à la fois, car elles sont fortes. Les accompagner de riz blanc (un aliment riche avec un aliment moins riche) pour éviter une diarrhée. - Si on ne peut pas casser une tige entre son pouce et son index, cela signifie qu'on ne peut pas la manger. - Toujours éviter de ramasser une plante isolée - Cueillir le matin de bonne heure (parce que montée de sêve le matin) - Faire un herbier : classer par familles, mettre la date et le lieu où la plante a été trouvée - Attention à l'endroit de récolte (bord de champs où pesticides ou insecticides sont pulvérisés...). Données indicatives... je n'ai pas tout testé moi-même, renseignez-vous, et essayez en prenant vos responsabilités... ;-) Lexique : Acide oxalique : créé des problèmes d'articulations. Aphrodisiaque : provoque ou stimule le désir sexuel. Vidéo

Comment déterminer simplement la nature du sol ? En jardinage, il est important de connaître la nature d'un sol, notamment pour savoir quelles plantes nous pouvons y cultiver, pour déterminer la fertilisation qu'il convient d'y apporter, ou encore pour savoir si une couverture du sol est appropriée. Effectuer une analyse chimique de son sol coûte relativement cher. En observant les plantes présentes naturellement sur un terrain et en faisant quelques tests basiques on peut avoir une idée relativement fiable de la nature de nos sols. Commençons par la texture du sol. Nous allons déterminer ici la granulométrie (texture), c'est à dire les types de particules composant notre sol : Argiles : ce sont les particules les plus fines. Bien entendu, les sols ne sont jamais totalement sableux, limoneux ou argileux mais contiennent des proportions variables de ces éléments. Observation de la végétation spontanée : Certains végétaux peuvent indiquer le type de sol. Test de la pâte à tarte : Que faire de ces observations ? Sol acide ou calcaire ?

Les plantes pour sols acides ou neutres Une plante a besoin d'un sol approprié pour avoir une croissance normale. Dans la nature, une plante ne va pas pousser dans les sols qui ne sont pas propices pour celle-ci. Si vous désirez cultiver une plante, vous devez donc la mettre dans un sol qui lui convient. Cependant, il faut parfois choisir les plantes en fonction du pH de la terre de votre terrain. En fonction du type de sol, soit neutre, acide ou alcalin, vous devrez y planter des végétaux qui peuvent s'y accomoder et y croitre. Pour une plante, un sol est considéré acide quand il a un pH de 6.5 et moins. Le pH du sol détermine si il est acide ou neutre, et selon le cas vous pouvez le rétablir. En général, les plantes ne raffolent pas d'un sol acide, sauf les espèces qui y sont conditionnées ou qui en ont absolument besoin pour leur croissance, s'y étant adaptées. Il est aussi possible d'utiliser des végétaux qui croissent dans un sol acide ou neutre, et ainsi limiter l'utilisation de produits pour rétablir le Ph du sol.

Gardez vos sachets de thé Après une pause thé, les sachets usagés finissent généralement à la poubelle. Sauf qu’il est possible de les utiliser au quotidien ! Il y a fort à parier que nombre de consommateurs de thé, gardent les précieux sachets, après avoir lu cet article. 1 – Une viande plus tendre En préparant une marinade avec du thé noir, la viande n’en sera que meilleure et surtout, plus tendre. Aucune viande ne résiste à une telle astuce. Petit plus, la viande aura un petit goût rustique très appréciable en bouche ! 2 – Des petits bobos cicatrisés expressément Comprimer un sachet de thé usagé et humide, sur ce que l’on appelle vulgairement « une pizza » (une écorchure due à une chute), accélérera sa guérison. 3 – Engrais naturel Tout comme les épluchures de fruits et légumes (et les coquilles d’œufs !) Petite astuce : dans le cas d’un déplacement de quelques jours, il suffit de placer des sachets de thé dans la terre des plantes d’intérieur, puis d’arroser. 4 – Cosmétique hors pair pour les cernes

Mieux connaître les sols avec les plantes bio indicatrices. Qu’est ce qu’une plante bio indicatrice ? C’est une plante sauvage qui pousse spontanément à un endroit car il possède toutes les caractéristiques pour que les graines présentes puissent germer. Des zones tassées laissent souvent apparaîtrent plus de rumex, surtout le Rumex violon, le milieu primaire de ce rumex est un sol asphixié et sans porosité. Chaque plante a un milieu primaire spécifique ou elle est dominante. Les pratiques agricoles ont généré de nouvelles conditions de vie auxquelles les plantes advenctices se sont adaptées. Gérard Ducerf, pionnier en la matière présente dans ces livres une méthode complète. La première étape consiste à identifier les adventices présentes sur la parcelle, cela demande un minimum d’expérience pour pouvoir identifier l’espèce ainsi que la variété. Cette nouvelle méthode d’approche des sols par les plantes est très intéressante.

Plantes de collection et plantes rares - Pépinière des Avettes, de la fleur au miel - plantes de collection et produits de la ruche, jardin botanique Bienvenue sur le catalogue en ligne de la Pépinière des Avettes ! Avant tout botanistes et explorateurs dans l’âme, nous sommes toujours à la recherche des beautés de la nature a planter dans notre jardin pour ensuite vous les proposer. Avec plus de 5.000 plantes dans notre jardin de 1.2 ha qui contient les plantes issues des graines collectées lors de nos nombreux voyages en Asie mais aussi les plantes glanées ou échangées avec nos amis, nous avons de quoi multiplier ! Nous souhaitons donc proposer chaque année des nouveautés à notre catalogue tout en restant principalement dans les espèces sauvages (asiatiques principalement) mais aussi dans les petits trésors de l’horticulture japonaise ou chinoise. Animés par la passion du végétal, nous nous efforçons de vous proposer des plantes testées dans notre jardin dont l’exactitude botanique est vérifiée du mieux que possible. Découvrez les albums photos de nos voyages botaniques et des plantes de notre jardin ! Japon 2008 Japon 2010

Related: