background preloader

Métier d'élève et travail scolaire

Métier d'élève et travail scolaire
Auteur : Ph. Dessus, IUFM & LSE GrenobleDate de création : octobre 2004.Résumé : Ce document présente quelques réflexions sur les notions de métier et de travail d'élève. Si l'école est censée préparer les citoyens de demain, il est difficile de comprendre comment elle le fait sans essayer de savoir ce que recouvrent ces notions.Voir aussi : Document sur les droits des élèves. La question rituelle d'un parent : "qu'est-ce que tu as fait aujourd'hui" s'adresse tout aussi bien, à la fin d'une journée de travail, à son conjoint qu'à son enfant élève. Ce que l'on sait Le métier de l'élève : suivre les curricula ? L'élève pour les sociologues Le fait de considérer l'activité de l'élève comme un travail a d'importantes répercussions sur la manière de l'étudier. L'élève pour les ergonomes Elève : un vrai métier ? Mais, pour autant, le travail scolaire n'est pas un travail comme les autres (Perrenoud, 1994). Ce que l'on peut faire Analyse des pratiques 1. Références Barrère, A. (2003).

Les différentes instances de l'EPLE Outre le Conseil d’Administration, la Commission Permanente et le Conseil Pédagogique, il existe différentes instances dans les Établissement Publics Locaux d’Enseignement (EPLE) : le Conseil École-Collège, le Comité Hygiène et Sécurité, la Commission éducative, le Conseil de discipline, le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté, le Conseil de vie lycéenne. Le Conseil École-Collège Il réunit des enseignants du collège et des écoles du secteur de celui-ci. Le conseil école-collège est présidé par le principal du collège et l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription. À ne pas confondre avec le conseil de cycle3 (CM-6ème) Le Conseil École-Collège traite de l’ensemble de la scolarité obligatoire et de la nécessaire continuité pédagogique. Composition : – le principal du collège ou son adjoint – l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription du 1° degré ou son remplaçant. Les missions du conseil école-collège Le Comité Hygiène et Sécurité

FASCICULE_EIP.pdf Les différents acteurs et partenaires d'un établissement (EPLE) La loi du 10 juillet 1989 a placé l'élève au centre du système éducatif. Que vous soyez nommé dans une école, un collège, un lycée ou un lycée professionnel, vous serez dès la rentrée en relation avec différents acteurs et partenaires qui travaillent au sein de l'établissement autour de l'élève, formant ainsi la communauté éducative. Leur nombre varie selon la taille de l'établissement, leur rôle devra parfois s'adapter à ses besoins et priorités. Dans tous les cas, tous concourent à organiser, promouvoir, animer l'ensemble des activités pédagogiques et éducatives qui se déroulent dans l'établissement: c'est ce que l'on nomme la vie scolaire. a) Le chef d'établissement, l'adjoint et le gestionnaire forment l'équipe de direction qui partagent les responsabilités en fonction d'objectifs communs et d'accords clairement précisés. b) Les personnels A.T.O.S. d) C.D.I. g) Le conseiller d'orientation psychologue : tout en étant rattaché au C.I.O.

Fonctionnement des collèges et lycées - Autonomie de l'établissement Cadre général L'autonomie des établissements publics locaux d'enseignement s'appuie sur une série de dispositions législatives qui soulignent l'importance de l'action éducative de l'établissement scolaire : loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005, loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005, loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001. Ces dispositions sont intégrées au code de l'éducation. Loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École La loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 renforce les possibiltés pour un établissement de développer une action éducative de qualité, notamment à travers le socle commun de connaissances et de compétences et la note de vie scolaire. Socle commun de compétences et de connaissances Loi organique relative aux lois de finances Elle lui associe quatre objectifs : LOLF / Contractualisation (Site "Dialogue") Cadre européen Objectifs : Vie lycéenne

Le budget de l'EPLE, de sa préparation à son exécution Dans le contexte du cadre budgétaire et comptable des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE), le décret n° 2012-1193 du 26 octobre 2012 assure une meilleure lisibilité du budget. La réforme du cadre budgétaire et comptable (RCBC) intervenue en 2013 s'inscrit dans l'esprit de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF), dans la mesure où l'on assiste à une globalisation de l'assignation budgétaire, à une volonté de présenter des résultats attendus au regard des moyens attribués (pilotage par les résultats). Cette modernisation des finances publiques simplifie la lecture des documents de gestion. Le module d'autoformation de cette fiche revient sur le sujet (avec un lien vers le dossier RCBC en ligne sur notre site). 1. La caractéristique principale de l'EPLE, qui fonde son autonomie, est le bénéfice de la personnalité juridique et de l'autonomie financière. (…) 4. est ordonnateur des recettes et des dépenses de l'établissement ; 2. 4. 5. 1. 2. 3. 4. 6. 7. 8. 9.

Related: