background preloader

- L'euthanasie en Europe et dans le Monde

- L'euthanasie en Europe et dans le Monde
Seul 3 pays ont légalisés l'euthanasie active. Les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg. Elle est légale dans le cas ou la situation du malade n'a plus d'issue pour s'en sortir. Les Pays-Bas : Se sont les premiers en Europe à avoir légaliser cette pratique avec la loi de 2001. La Belgique : elle a autorisé l'euthanasie avec la loi de 2002. Le Luxembourg : L’euthanasie et l'assistance au suicide y sont légaux depuis le mars 2009. La Suisse : interdit l'euthanasie active mais tolère le suicide assisté ainsi que l'euthanasie passive. La France : fait partit des pays qui a adopté la loi pour règlementer la fin de vie. En Allemagne : l'euthanasie passive n'est pas interdite à condition que le patient ait donné son consentement. En Italie : l'euthanasie est interdite mais la constitution reconnait le droit d'arrêter les soins, cas similaire pour la Grande-Bretagne. En Espagne : l'euthanasie est interdite mais en 1995 il y a eu une dépénalisation du suicide assisté et de l'euthanasie passive. Related:  armarey

L’euthanasie Décembre 2015 Avec Chantal Sébire et Vincent Humbert en France et, en Italie, le cas d’Eluana, début 2009, le débat sur l’euthanasie est de nouveau relancé. Malgré la demande justifiée de malades, l’euthanasie active, aussi appelé suicide assisté, reste punie par la loi en France. Un sujet délicat, où le milieu médical est impliqué puisque souvent témoin de la détresse de ces patients. Ce que dit la loi française La loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 dite de « Leonetti » a fait avancer le débat en autorisant l’euthanasie passive, c’est-à-dire la possibilité de laisser mourir un patient et de l’accompagner « vers une fin de vie paisible ». En pratique Pour les personnes souhaitant bénéficier d’une euthanasie active, il reste soit le suicide, solution légale, soit le meurtre par un tiers. Dans les autres pays L’euthanasie active a été autorisée depuis 2002 dans deux pays, mais elle est soumise à un cadre légal limité très stricte : en Belgique, au Pays-Bas. Sources L-rsquo-euthanasie .pdf

BIOETHIQUE (Ethique, OGM, Sécurité alimentaire, Clonage, ...) La bioéthique: est une partie de l'éthique. En tant que telle, elle est une recherche de normes morales applicables à la recherche biologique et à tout ce qui concerne les manipulations techniques du vivant. Le terme « éthique » provient de êthos qui signifie en grec « manière d'être ». La recherche des cellules souches, les tests génétiques, le clonage : les progrès dans le domaine des sciences de la vie ont doté les êtres humains d’un nouveau pouvoir pour améliorer la santé et contrôler les mécanismes de développement de toutes les espèces vivantes. Sites utiles L'expertise scientifique et technique en démocratie : les organismes génétiquement modifiés. - Le site des Etats généraux de la bioéthique - Projet de loi relatif à la bioéthique sur le site du Sénat. - Projet de loi relatif à la bioéthique sur le site du Ministère de la Santé. - Dossier Bioéthique sur la Documentation Française. - Dossier Bioéthique du Monde diplomatique

Qu'est-ce que l'euthanasie, suicide assisté, laisser-mourir ? Le rapport du professeur Didier Sicard, rendu mardi, réaffirme la possibilité du "laisser-mourir" et ouvre la voie à l'assistance au suicide, mais refuse l'euthanasie. Le comité dirigé par le professeur Didier Sicard, qui a rendu mardi 18 décembre son rapport sur l'assistance à la fin de vie à François Hollande, dit "non" à l'euthanasie, "peut-être" au suicide assisté, et conforte la possibilité du laisser-mourir, ce que certains appellent "l'euthanasie passive". S'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver, les différences entre ces dispositifs sont importantes sur le plan légal et humain. L'euthanasie La définition. Les pays qui l'autorisent. L'assistance au suicide La définition. Les pays qui l'autorisent. Si la France l'interdit pour l'instant, le rapport Sicard semble ouvrir la possibilité d'une légalisation, expliquant, selon La Croix, que les malades en phase terminale d'une maladie incurable pourraient ainsi "disposer d'un recours ultime". Le "laisser-mourir" La définition.

Plan Psychiatrie et Santé Mentale 2011-2015 Le plan renvoie à la question de la capacité de notre société à reconnaitre, prendre en compte et accompagner les difficultés que les personnes traversent avec l’expérience de la maladie mentale. Il s’agit ainsi de garantir la citoyenneté et l’inclusion, malgré la pathologie et le handicap, et de lutter contre les préjugés et la stigmatisation par la mobilisation de la société Ce nouveau plan se situe dans la continuité d’une politique ambitieuse en faveur de la psychiatrie et de la santé mentale. Après la reconnaissance du handicap psychique par la loi du 11 février 2005, le premier plan de santé mentale, lancé en 2005, a permis d’assurer un renforcement significatif des moyens accordés à la psychiatrie et à la santé mentale. Présentation du plan Pour en savoir plus

Leucémies : vers un nouveau traitement qui affame les cellules cancéreuses "Contre les leucémies aigües et certains cancers, les besoins médicaux actuels restent insatisfaits", explique la société biopharmaceutique française ERYTECH Pharma. Cette entreprise vient d'annoncer le recrutement d'un premier patient aux Etats-Unis en Phase I/II avec son médicament ERY-ASP (nommé "GRASPA" en Europe). Ce dernier est destiné à traiter la Leucémie Aigüe Lymphoblastique (LAL). ERYTECH Pharma le teste aussi pour soigner la leucémie aigüe myéloïde et le cancer du pancréas. LEUCÉMIES. Une efficacité et une tolérance améliorées Les essais cliniques pour l'ERY-ASP (ou "GRASPA") sont plus avancés en Europe qu'aux Etats-Unis dans le traitement de la LAL (actuellement en phase III). MODE D'ACTION. Comment ? Mode d'action du médicament. © ERYTECH Pharma ENZYME. "Ce médicament pourrait ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques pour soigner les patients les plus fragiles et âgés", selon ERYTECH Pharma. AUTRE TRAITEMENT.

L'euthanasie L’euthanasie (du grec eu = bien, bon et thanatos = mort), terme créé par Francis Bacon, est l'acte qui consiste à abréger la vie d'une personne atteinte d'une maladie incurable afin de lui épargner des souffrances devenues intolérables. Francis Bacon Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le terme a pris le sens de "procurer une mort douce" en mettant fin délibérément à la vie du malade. On pense que l'euthanasie se pratique en secret dans toutes les sociétés, y compris dans celles qui considèrent cet acte comme immoral ou illégal. On distingue : - l'euthanasie active, qui implique un acte volontaire commis par un tiers de sa propre initiative ou à la demande du malade ; - l'euthanasie passive, qui consiste simplement dans l'omission de thérapeutiques qui auraient pu prolonger la vie du malade ; On utilise parfois le terme d'euthanasie indirecte pour désigner un acte thérapeutique employé volontairement en dépit des risques très importants qu'il présente eu égard au diagnostic vital.

L'Euthanasie Qu'est-ce que l'euthanasie ? I. L'euthanasie. Introduction : L'euthanasie proprement dite consiste à l'acte d'un tiers qui met délibérément fin à la vie d'une personne dans l'intention de mettre un terme à une situation jugée insupportable. Cependant la legislation francaise n'autorise pas l'euthanasie. Definition de l'euthanasie L'euthanasie (du grec: eu:bien et thanatos:mort) terme crée par Francis Bacon*, est l'acte qui consiste à abréger la vie d'une personne atteinte d'une pathologie incurable ou suite à un accident de vie afin de lui épargner des souffrances devenues intolérables. *Francis Bacon est un philosophe anglais né le 22 janvier 1567 à York house et mort le 9 avril 1626. Les differentes formes d'euthanasie Plusieurs formes d'euthanasie existes mais elles ne sont cependant pas toutes tolérées par la loi, seule l'euthanasie passive est autorisée en France : -l'euthanasie indirecte: administration d'antalgique dont la consequence seconde et non recherchée est la mort. II.

Euthanasie, «droit à mourir»: Quelle est la situation en France? Après l'acquittement du médecin Nicolas Bonnemaison, poursuivi pour avoir abrégé la vie de sept malades âgés et la décision du Conseil d'Etat sur Vincent Lambert, le débat sur la fin de vie est de nouveau mis en lumière. «20 Minutes» fait le point sur la situation en France et dans d'autres pays européens. Qu’est-ce que l’euthanasie? On parle «d'euthanasie active» quand un tiers administre à un malade une substance létale dans le but de provoquer sa mort. Dans le cas «d'euthanasie passive», on stoppe un traitement, en arrêtant l’alimentation ou l’hydratation artificielle, ou on plonge le patient dans un coma pouvant provoquer la mort au bout de quelques jours. Ces pratiques sont condamnées en France. Quelle est la situation en France ? Si l'euthanasie demeure interdite, la loi Leonetti de 2005 (du nom du député UMP Jean Leonetti) a instauré un droit au «laisser mourir», avec des soins palliatifs. … Ce qui se passe en réalité Que veut le gouvernement?

Related: