background preloader

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois
Jardinier-maraîcher ? Fermier de familles ? Jean-Martin Fortier lui même a du mal à qualifier son métier. Ce canadien de 35 ans exploite depuis 2005 la ferme des Jardins de la Grelinette, à Saint-Armand, à quelques kilomètres de Montréal, au Québec. Sa ferme est une micro-ferme. Elle mesure moins d’un hectare, loin de la taille moyenne d’une exploitation française qui est de 55 hectares. Avec sa compagne, ils appliquent des techniques découvertes en voyageant et travaillant dans des fermes notamment au Nouveau-Mexique et à Cuba. Terra eco : Pourquoi avez-vous souhaité travailler sur une très petite surface, ce que personne n’avait jamais fait au Québec ? Jean-Martin Fortier : Nous souhaitions démarrer notre production, mais nous n’avions pas les moyens d’investir beaucoup. Pouvez-vous résumer votre méthode de production, que vous appelez bio-intensive ? Puisque nous travaillons sur une petite surface, il nous a fallu intensifier au maximum notre production. Tout à fait.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. Principalement les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Les associations de plantes les plus connues sont les associations graminées (céréale) - légumineuses à graines. Les plantes compagnes sont des plantes qui s'associent de manière vertueuse. Pourquoi associer les cultures ? Les plantes aromatiques :

Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. C’est Emilia Hazelipp qui semble la première avoir importé la culture sur butte en France. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. Butte sandwich de Robert Morez Pour fabriquer une butte-sandwich Morez :

La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol. 1. Dans tous les cas, la création des buttes est le moment le plus important de la mise en place du jardin. Les buttes sont espacées par des allées de 30 à 50cm de large. 30cm représentent la longueur d’un pied moyen, 50cm permettent par exemple de travailler à genoux. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

Réalisation d’un jardin-mandala Un petit tutorial pour vous aider à réaliser un jardin sur butte d’une forme assez particulière. J’avais un jardin à réaliser sur une grande surface et voulais faire quelque chose d’unique et si possible joli.Très intéressé par les "jardins en trous de serrures" (key-hole gardens), j’ai décidé de reproduire ce motif (pattern) pour former une fleur et avoir ainsi un grand espace de culture tout en courbe (52m2 de surface de culture en 2D, en sachant que la structure en butte augmente la surface d’environ 20%). Grandement aidé par la joyeuse compagnie de "Genève en transition", je m’en vais vous conter notre aventure. Voiçi la recette : A – Tracer un cercle au sol de 15m de diamètre. Schéma 1 : Tracer d’abord les principaux axes B- Tracer ensuite les axes horizontaux et verticaux, ainsi que les diagonales. C’est une étape importante pour la symétrie et le rendu visuel ultérieur. C- Tracer le centre des cercles qui constitueront une partie du mandala. schéma 2 : comment faire un crop circle…

Bien marier les légumes entre eux Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Au potager, il existe plusieurs familles de légumes, les principales étant : les solanacées : aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre, etc,les ombellifères : carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, etc,les crucifères : chou, cresson, navet, radis, raifort, etc,les légumineuses : fève, haricot, lentille, pois, etc) etles liliacées : ail, asperge, échalote, oignon, poireau, etc. Certaines familles cohabitent sans problème tandis que d’autres ne se supportent pas. Les familles qui s’entendent bien : les ombellifères, les crucifères et les légumineuses. Aubergine : haricot.

Tailler les légumes au potager Légumes et potager | 12/06/2013 A quel moment faut-il ébourgeonner, étêter ou tailler les 10 légumes et herbes aromatiques les plus cultivés au potager ? Tomates, courges, aubergines, poivrons, basilic ou ciboulette...Rustica vous donne la réponse cas par cas. Comment tailler les légumes en été © Rustica Les légumes frileux, aubergines, melons, concombres, potirons, prennent tout leur temps avant de parvenir à former leurs fruits ? Ces derniers arrivent à maturité au cœur de la saison estivale. Une taille judicieuse Pour les tomates, les piments et les poivrons, un étêtage de la tige principale arrête la production, la plante se consacrant dès lors au mûrissement des fruits présents avant les premières nuits fraîches. Tomates Étêtez les plants à gros fruits Taille de la tomate et des tomates-cerises © Rustica La majorité des tomates, à fruits moyens comme gros, qu’elles soient anciennes ou modernes (‘Brandywine’, ‘Pyros’, ‘Fandango’…), présente une croissance indéterminée et se taillent.

Anti Limaces Nematode lutte bio Lutte biologique dans le jardin : les Nématodes combattent très efficacement les limaces, ravageurs de plantes. Nématodes : comment ça marche ? Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte (inoffensif pour l'homme, animaux, flore...) ce qui entraîne rapidement leur mort. Le ravageur, ainsi éliminé, libère d’autres nématodes qui recherchent à leur tour d’autres proies. Action des Nématodes contre les Limaces Les nématodes se déplacent dans les couches supérieures du sol et cherchent activement leurs proies pour les parasiter. Sans danger pour la faune et la flore, animaux aux humains. Utilisation des Nématodes contre les Limaces Les nématodes sont conditionnés dans un excipient en poudre fine, il suffit de diluer le produit dans de l’eau et d’épandre sur le sol.Ils doivent être utilisés en présence des limaces dans le sol, ou préventivement et quand la température du sol est suffisante (5°). Quand commander les nématodes ? Le mot de l'Expert : Méthode d'expédition :

Plantes et graines rares, médicinales, insolites atypiques, chamaniques, plantes exotiques et tropicales Les fourmis et le jardin Bonjour, Voilà un certain temps que je souhaitais créer un sujet un peu généraliste sur le sujet, une sorte de FAQ où je me permet, bien que n'étant qu'un passionné de fourmis, de répondre du mieux que je peux. Ce sera un topic mis à jour régulièrement, en fonction des remarques/questions que vous ferez à la suite. Ce topic sera donc divisé en plusieurs "chapitres", partant d'une question, et en essayant le moins possible de partir dans le HS. Fourmis et pucerons. Personne n'y échappe, les pucerons qui se fixent sur les plantes, les feuilles qui se courbent, les haricots immangeables, leur miellat qui invite les moisissures et maladies à se développer,... mais quel est le rôle exacte des fourmis dans la relation fourmi puceron? Ensuite, il faut savoir que la relation fourmis/pucerons n'est pas une symbiose, c'est à dire que cette association n'est pas obligatoire. Ceci étant dit, nous en venons au problème. Comment bloquer l'accès d'une plante aux fourmis? -des propositions? Non.

101 PERMACULTURE DESIGNS, downloadable imgur album - Imgur hugelkultur basics hugelkultur basics sheet mulching basics sheet mulching basics Aztec chinampa Aztec chinampa avenue cropping avenue cropping boomerangs boomerangs chicken house over swale chicken house over swale chinampas chinampas clearings in trees for frost protection clearings in trees for frost protection condensation trap of lanzarote condensation trap of lanzarote earthbanks and islands in marshes earthbanks and islands in marshes earthshaping within gardens earthshaping within gardens edge cropping edge cropping everything gardens everything gardens evolution of a designed system evolution of a designed system fences accumulate manure fences accumulate manure food forest layering at OAEC food forest layering at OAEC forest garden layer example forest garden layer example forest garden layers forest garden layers forest garden swale forest garden swale garden wavy edge effect garden wavy edge effect grow your own grow your own guild for apple orchards guild for apple orchards guild symbiosis with the 3 sisters suntrap

Utiliser la Permaculture pour se libérer de notre société de Consommation Déc82013 Qu’elle est belle notre Société ! Que devez-vous faire aujourd’hui ? Comme tout le monde vous devez aller travailler pour gagner votre vie. Pour subvenir à tous nos besoins, la société a décidé que nous devions échanger de notre temps pour obtenir un salaire et s’en servir pour alimenter cette même société. La société impose, exige-même, que nous achetions en permanence au prix le plus fort des biens matériels qui ne nous servent bien souvent à rien. C’est le triste constat de notre société, dite « avancée », où le moindre enfant doit avant toute chose penser à son futur travail afin de choisir soigneusement ces futures chaînes pour consommer de manière approprier (beaucoup et mal, par définition). Vous pouvez tous vous rendre compte à quel point nous sommes les victimes d’une société vicieuse qui est entretenue… par nous-mêmes. Savez-vous combien de personnes n’ont pas accès à de l’eau potable ? L’une des voies possibles, et selon moi royale, c’est la permaculture.

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d’en faire un milieu très favorable aux insectes. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Montage de la spirale

Related: