background preloader

Trois stratégies pour vulgariser la digitalisation de l'entreprise

Trois stratégies pour vulgariser la digitalisation de l'entreprise
"Digital Academy" pour développer le e-business de Kering Portée par la direction des ressources humaines en 2011, la mise en place d'une "digital academy" au sein du groupe français du luxe et de la grande consommation est d’abord une initiative du PDG François-Henri Pinault. Il s’agit d’un levier d’accompagnement du changement dans le groupe qui vise à instiller une culture digitale dans ses marques. Comment ça fonctionne ? A ce stade, 45 séances ont été organisées sur trois continents où la société est présente. Chaque session est accueillie par une marque, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. "Reverse Monitoring" du comité exécutif chez Orange Une initiative originale a été prise par l'opérateur télécoms Orange, parti du constat que de nombreux jeunes salariés ont des compétences en matière de communication que les dirigeants plus expérimentés n'ont pas.

http://www.usine-digitale.fr/article/trois-strategies-pour-vulgariser-la-digitalisation-de-l-entreprise.N227543

Related:  DigitalisationSources mémoires

Digitalisation & magasins connectés - TRIBUNE - DOC NEWS Si pendant longtemps, on a tenté d'opposer points de vente physique et Internet, pensant que le second cannibaliserait les ventes du premier, aujourd'hui, les distributeurs comprennent qu'il y a une nécessaire complémentarité à trouver entre ces deux univers expérientiels, relationnels et commerciaux. Le client est multicanal ! Il devrait être fini le temps où les entreprises différenciaient leurs clients sur Internet de ceux qui achetaient dans des magasins physiques. Structure et culture de l'innovation : comment digitaliser une organisation ? Une fois qu’on a appris les techniques de base pour communiquer sur les réseaux sociaux, on est susceptible de se retrouver face à un autre problème. Celui de ne pas pouvoir appliquer ces idées-là au sein d’une organisation rigide qui ne permet pas (encore) l’innovation par l’essai, la réussite par l’échec. De fait, il est nécessaire d’avoir révolutionné la structure interne de l’entreprise, et lui prodiguer une culture interne lui permettant de vraiment s’essayer aux réseaux sociaux.

La digitalisation de l’entreprise : 8 étapes clés Le digital ne doit plus être considéré comme un simple canal de communication, mais comme un facteur déterminant qui impacte la manière d’aborder le lancement d’un produit, la stratégie de la marque et même la performance financière de l’entreprise. D’après une étude récente menée par Capgemini Consulting et le MIT Center for Digital Business *, les entreprises les plus avancées en matière de digitalisation sont plus performantes (de 26 %) que la moyenne de leur secteur en Bourse. Ainsi, la digitalisation modifie les objectifs et l’organisation des services marketing et communications, mais bouleverse également le fonctionnement des autres départements : commerciaux, informatiques, distribution… La digitalisation est partie intégrante de la transformation et de la stratégie de l’entreprise et réinvente donc l’ensemble de son fonctionnement et de son management internes. Comment fait-on concrètement pour procéder à cette transformation ?

5 technos qui préfigurent le futur du digital in store Qui ? Alexandre Koch, directeur technique de l'agence Dagobert. Quoi ? L'évaluation de la formation "en situation" L’évaluation de la formation va bien au-delà du niveau de satisfaction qu’on demande aux stagiaires d’exprimer en fin de stage. Les traditionnelles feuilles d’évaluation n’en sont pas moins une mine de données dont l’exploitation (analyse et décisions) permettrait d’améliorer les programmes de formation, sous réserve d’être numérisées. Autre point sur lequel les entreprises ont des progrès à faire : la généralisation du diagnostic individuel avant la formation (adaptation aux besoins / contraintes / acquis spécifiques de l’apprenant). Cet auto-diagnostic peut être réalisé en ligne, grâce aux questionnaires ad hoc diffusés et analysés (voire créés) par les plateformes LMS équipant largement les entreprises… Il ne manque plus que les formateurs produisent ces questionnaires ! L’évaluation des connaissances "à chaud" à l’issue de la formation procède de même que l’auto-diagnostic préalable : les connaissances à tester sont en partie communes. Michel Diaz

Le grand magasin du futur ? Fragmenté et sur tous les canaux Face à des consommateurs connectés et globaux, les chaînes ont tout intérêt à ne plus penser en terme de grande implantation de référence, mais plutôt en une succession de petites échoppes physiques et en ligne, adaptées à tous. La généralisation de la vente en ligne et via des appareils mobiles (téléphone, tablette...), signe t-elle la disparition des réseaux de grande distribution tels qu'ils existent aujourd'hui ? En règle générale, les acteurs ont intégré l'importance du web et du mobile et se lancent de plus en plus dans uns stratégie cross-canal qui prend en compte tous ces supports pour communiquer et vendre.

Orange lance la Digital Academy, un programme de formation au digital pour tous les salariés du Groupe Afin de répondre à ces nouveaux enjeux, Stéphane Richard, Président Directeur général d’Orange, a lancé en octobre 2013 le programme Digital Leadership Inside en interne. Ce programme a pour but d’accélérer la digitalisation du Groupe pour contribuer à sa transformation et à une meilleure efficacité de ses modes de fonctionnement. La Digital Academy est le volet « formation » de ce programme de grande ampleur et vient d’être lancée par Orange. Il vise à apporter un socle commun de connaissances dans le domaine du digital à l’ensemble des 166 000 salariés du Groupe, quel que soit leur métier. Ainsi, la Digital Academy porte sur trois dimensions : la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux de la digitalisation interne pour Orange,la formation à l’utilisation des innovations du Groupe (comme la 4G ou le Bloc) et des outils internes (comme coopnet, un outil de conférence en ligne du Groupe),l’appropriation et la mise en perspective des réseaux sociaux et de leur rôle.

E-commerce : comment les maisons de luxe réussissent-elles leur virage digital La question des rapports entre le luxe et le digital se pose depuis les origines de leur union et cette liaison est apparue comme dangereuse aux yeux de beaucoup. Pourtant, les grandes maisons se sont bien développées sur la sphère internet. Il est vrai que les maisons de luxe ont abordé le terrain du e-commerce avec une prudence certaine. Hésitantes au départ, elles ont souvent reproduit les pratiques des marques non premium sans faire preuve de réelle inventivité. Dès lors, l'usage qu'elles en ont fait n'a pas été à la hauteur des standards d'excellence qu'elles avait elles mêmes édicté, poussant la sagesse jusqu'à rester assez loin des best practices des ténors du secteur e-business...

Transformation numérique: les salariés plus moteurs que leurs employeurs 01Business le 12/05/15 à 17h27 "Les salariés s’attendent à trouver dans leur environnement de travail les mêmes outils que ceux qu’ils utilisent dans leur quotidien" explique Céline Laurenceau d'Accenture Stratégie Décalage numérique entre employés et employeurs. Ainsi, selon l’étude d’Accenture intitulée « Devenir numérique, engagez-vous dans le monde du travail de demain, vos employés s’y engageront avec vous », publiée à l’occasion de l’European Business Summit de Bruxelles, les salariés réclament du numérique dans leur environnement professionnel alors que les employeurs tardent à digitaliser leur entreprise. Pour Céline Laurenceau, directrice de l’activité de conseil en organisation et gestion des talents au sein d’Accenture Stratégie, « les salariés s’attendent à trouver dans leur environnement de travail les mêmes outils que ceux qu’ils utilisent dans leur quotidien.

Le cloud-branding, nouveau modèle de gestion des marques Pourquoi ce livre sur le cloud-branding? Monique Wahlen et Benoît Héry: Parce qu’en cette période de fortes turbulences économiques, nous avons constaté que bon nombre d’entreprises étaient comme perdues, désorientées. À force de chercher à tout prix des solutions de court terme pour vendre plus et plus vite, elle en avaient perdu de vue leur marque et le potentiel que celle-ci représente. Or c’est justement dans ce trésor qu’est la marque pour une entreprise, que résident les solutions qui vont permettre de réenclencher un marketing dynamique, efficace, pérenne et responsable. L’enjeu est, ni plus ni moins, de dessiner les contours d’un marketing et d’une communication qui seront adaptés à la nouvelle société qui s'annonce demain et aux nouveaux individus-consommateurs qui s’affirment aujourd’hui.

Digitalisation des services clients : en finir avec les fausses idées reçues A l’heure de la digitalisation des échanges, la relation client digitale s’impose comme un «must to have ». Cependant, où en est vraiment la mutation des services clients ? Quels sont les besoins et les attentes réels des utilisateurs ? Pour en finir avec les idées reçues et les affirmations sans fondements, Ysthad (institut d’études de marché et de sondages d’opinion spécialisé dans le secteur digital) a mis en place le baromètre semestriel « KeystoConnect » qui se concentre sur les parcours clients dans le cadre de leurs échanges avec les services clients. Un outil pour accompagner les entreprises à bâtir les fondamentaux d’une nouvelle relation gagnant-gagnant qui s’appuie sur les besoins et les attentes réels de leurs clients. Les services clients bénéficient, en France, d’une image « Bonne » voire « Excellente ».

[DOSSIER] La tablette tactile pour les collaborateurs en entreprise : usages et best practices » Commerce cross-canal et innovations en magasin Avec un volume de ventes qui double chaque année, le marché des tablettes tactiles explose. Si ce support était initialement plébiscité par les particuliers, il séduit aujourd’hui de plus en plus d’entreprises. Et pour cause, au-delà des applications destinées au grand public, de nombreux usages métier se dessinent sur ces nouveaux supports. Avec à la clé de réels retours sur investissements.

La mobilité, moteur de la digitalisation pour 90% entreprises Considérée comme l'un des principaux leviers de la transformation numérique, la mobilité ouvre la porte à de nouvelles perspectives. Les entreprises françaises ont pris pleinement conscience que la mobilité représentait bel et bien un moteur de la transformation digitale. Pas moins de 90% des 253 organisations françaises interrogées par l'institut MRCC, dans le cadre d'une enquête pour le compte de DG Consultants, estiment que c'est le cas. 68% des répondants considèrent même la mobilité et, plus globalement, les technologies et services numériques comme déterminants pour l'avenir de leur activité. L'étude est publiée en amont de ROOMn, évènement annuel centré sur la mobilité organisé par DG Consultants - et dont la troisième édition se tiendra les 1er et 2 avril à Deauville. Des défis culturels et commerciaux

Le Social Retailing, une astuce pour un magasin connecté. Nous avons récemment parlé des tendances de la digitalisation sur les points de vente. Par conséquent, nous avons aussi discuté des nouvelles plateformes de commercialisation dites web-to-store ou mobile-to-store. Celles-ci sont le résultat de stratégies cross canal. Les enseignes ont commencé à s’adapter aux nouvelles technologies et ont digitalisé leurs espaces. Le retail se convertit en un milieu technologique.

Related: