background preloader

Le Généafil - veille généalogique collaborative

Le Généafil - veille généalogique collaborative

http://www.geneafil.fr/

Related:  Généalogie

7 conseils pour éviter les erreurs en généalogie La pratique de la généalogie au quotidien relève par beaucoup d’aspects de choix personnels. Les objectifs de recherche, méthodes de travail, outils, organisations, etc. des généalogistes sont très divers. Toutefois, dans un souci commun d’éviter les erreurs généalogiques et leur diffusion, quelques bonnes pratiques devraient être largement partagées. Voici quelques conseils. Guide - Commencer sa généalogie, débuter et rechercher ses ancêtres Vous souhaitez connaître vos origines et vous avez entendu parler des recherches généalogiques. Vous vous demandez qui étaient vos ancêtres et où ils vivaient ? Mais d'abord, jusqu'où peut-on espérer remonter ? Généralement, on peut remonter jusqu'au XVIIème siècle. Mais tout dépend : Des archives : leur ancienneté varie d'une région ou d'une commune à l'autre.Du milieu social et culturel : alors qu'il est quasiment impossible d'établir la généalogie d'un enfant abandonné, vous pouvez espérer remonter jusqu'au Moyen Age si vous avez des ancêtres nobles.

Guide des recherches sur l'histoire des familles (Gildas Bernard) Le livre de Gildas Bernard en ligne sur ArchivesGenWeb samedi 26 avril 2014 par Gildas BernardInspecteur général des Archives de France par Jean Favier Directeur général des Archives de France "Se glorifier de ses ancêtres c'est chercher dans les racines des fruits que l'on devrait trouver uniquement dans les branches".

Archives de France Comment puis-je commencer ma généalogie en France ? Voir : liens sur le portail ministériel culture.fr. Réponse établie par Catherine Dhérent, conservateur général du patrimoine, 2001 (mise à jour 2010) Il faut tout d'abord savoir qu'une généalogie se fait en remontant dans le temps et de préférence en établissant une branche à la fois (souvent on privilégie la branche paternelle). Le journal des marches et opérations Le journal des marches et opérations (JMO) dans « Mémoire des hommes » est une source inestimable pour connaître les combats, faits de guerre de jour en jour dans un régiment ou un bataillon. Cela se lit comme un roman et comme indications on a la composition des corps, le tableau nominatifs des officiers, le bilan humain (nombres de tués, blessés), le déroulement des opérations, etc. Si le recherche d’un régiment d’infanterie dans les inventaires est simple en revanche retrouver un soldat dans ces journaux est compliqué car il faut connaître justement le régiment auquel il était incorporé. Mais les soldats sont très rarement identifiés. Lorsque ceux-ci sont tués ou blessés, le journal ne mentionne que le nombre de pertes et victimes.

Le guide du débutant de la revue Généalogie Avec les conseils de Jean-Louis Beaucarnot, conseiller à la rédaction de La Revue française de Généalogie. Vous voulez, vous aussi, retrouver vos ancêtres ayant vécu sous Henri IV ou sous Louis XIV ? Vous voulez savoir où ils vivaient, qui ils étaient et où se trouve le berceau de votre famille ?

La généalogie pour débutant Ce site s'adresse à ceux qui désirent se lancer dans la recherche de leurs ancètres mais qui ne savent pas comment s'y prendre. Optionnellement, les généalogistes aguerris peuvent eux aussi y trouver leur bonheur. Je ne prétend pas tout connaître ni tout résoudre dans ces pages. généalogie / service militaire Voici un bon moyen de trouver des informations sur nos ancêtres à l'âge de leur service militaire. C'est à partir de 1798 (par la loi Jourdan Delbrel du 19 fructidor an VI établissant la conscription) que chaque municipalité doit établir une liste des jeunes hommes français âgés de 20 à 25 ans. Cette liste est ensuite transmise au canton dont elle dépend qui établit alors un tableau récapitulatif en classant les conscrits par ordre alphébétique. A cette liste est rattachée naturellement celle du tirage au sort.

généalogie / service militaire Chaque année, les jeunes qui passaient leur conseil de révision au chef-lieu de canton en profitaient généralement pour marquer ce jour. Souvent, un objet était fait ou acheté pour se souvenir de son numéro de tirage au sort. Il m'est parvenu un de ces objets, pour lequel il faut que j'approfondisse le propriétaire (arrière-grand-père paternel ? son père ?) Cela m'a incité à en savoir plus sur le service militaire en général et surtout sur sa durée au fil du temps et savoir ainsi facilement le temps passé à son service militaire par mes ancêtres masculins.

Related: